1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN

Discussion dans 'Conversion de fraiseuses conventionnelles' créé par PL50, 25 Octobre 2014.

  1. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    Bonjour à tous.
    je viens d'acheter une faiseuse ACIERA F5 CNC qui a été cannibalisée.
    Il semble que le moteur de broche (à courant continu m'a dit le vendeur) était mort.
    il n'y a plus la CN (ni pupitre ni armoire).
    il reste le bati, la table et les vis à billes X / Y / Z
    la tête est manquante mais je veux adapter une broche HF refroidie par eau.
    IMG_4186.JPG

    IMG_4190.JPG

    Il reste les servo moteurs du Y et du Z:

    IMG_4187.JPG

    IMG_4188.JPG

    C'est quoi ce machin là à l'arrière de la machine?:
    IMG_4189.JPG

    un vérin pour une tirette de cone SA??

    j'ai acheté un Kit CNC avec des alim 60V et des DM860 pour tourner sous mach3:
    IMG_4197.JPG

    les moteurs sont assez balaises et ne semblent pas ridicules:
    IMG_4191.JPG

    ils font 5Kg pièce.. et sont dotés d'un arbre arrière pour pouvoir mettre une manivelle tout en étant en prise directe (pas de courroie).

    la ref est:
    IMG_4195.JPG

    le couple annoncé est de 1600 OZ / inch soit 11.3 N/m

    il me semble qu'il y a un vérin de compensation du poids de la table parallèle à la vis du Z qui va soulager le moteur et doit aussi être là pour limiter l'usure du couple vis/écrou.

    pensez vous que je puisse avoir des soucis?
     
  2. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 198
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    Bonjour,
    Je reconnais la machine de Clip… C’est bien le vérin de tirette.
    Il me semblait que la vis du X était oxydée.
    A l’origine, Il n’y a pas d’équilibrage du Z. C’est peut être à envisager avec un
    vérin pneumatique raccordé à un réservoir d’une vingtaine de litre, l’ensemble
    gonflé à une certaine pression.
    Dommage que tu n’ais plus la tête d’origine. Avec la boite à 2 ou 3 rapports,
    un variateur de fréquence et un moteur asynchrone d’occas, tu retrouvais les
    capacités originales : Couple à basse vitesse, broche horizontale, rigidité etc
    Cela devrait marcher avec tes pas à pas, mais tu vas avoir une machine lente
    je pense (avance rapide et de travail). Les moteurs DC tournaient à plus de
    2000 Tr/mn avec leurs couples nominaux.
    Il faut absolument vérifier les glissières du Z la conception des lardons pose
    des problèmes (grippages et coincement ).
    Sinon c’est une excellente solution que tu a choisi.
     
  3. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  4. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 198
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    http://www.usinages.com/conversion-fraiseuses-conventionnelles/dans-autre-sens-cnc-conventionnel-t42784.html

    Pour une approche UGV, une broche de ce type ne le fera pas car les conditions
    de coupe sont draconienne, il ne faut jamais descendre « sous » certaines conditions
    tel qu’un copeau minimum donc une avance minimum, si tu t’arrêtes
    en pleine matière, la fraise est morte. Les puissances absorbées sont énormes.

    Donc tu travailleras avec des vitesses de coupe adaptées à des matériaux à
    faibles efforts tel que le bois ou à des outils de très faible diamètre mais sous
    des conditions de coupe conventionnelle. Pour moi c’est plus une broche de
    petit routeur alors que ta machine est une conventionnelle pépère avec des avances
    et des vitesses de broche conventionnelles donc plutôt 3000 Tr/mn avec une fraise
    de 4.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  5. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    quelle est la vitesse de rotation des moteurs d'axes que je peux espérer avoir sous mach3 sans perte de pas?
    c'est pour me donner une idée de la vitesse d'avance des tables (les vis semblent être au pas de 5 ou 6)

    a+
     
  6. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    effectivement il me semble reconnaitre le local de "clip" où j'ai acheté l'épave de la machine.
    en plus il se localise à rouen dans son avatar, et je l'ai achetée pas bien loin de là...

    quand je disais UGV, je parlais de la gamme des vitesse de broche. je pense usiner principalement à la fraise à bout rond dans le l'alu.

    j'ai utilisé pas mal de fois des fraiseuses à copier ELUMATEC qui tournent à 20 000tmn avec une avance manuelle, et quand la fraise pète c'est soit pas assez de lub, soit passe trop importante, soit avance sacadée...

    je pense que la broche 24 000 doit commencer à avoir suffisament de puissance vers 8000. je vais essayer de trouver un graphe couple / vitesse
    je voudrais mettre un variateur dont la consigne serait pilotée par mach3
     
  7. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    bonjour à tous.
    j'ai déposé les moteurs des axes.
    pour le x, c'était vite fait, il était manquant!
    j'ai donc déposé ceux du y et du Z
    j'ai ensuite manœuvré manuellement les axes en entraînant en rotation les arbres creux fendus qui accueillaient les arbres moteurs.
    sur le x et le Z, pas de problème; pas de jeu.
    par contre le Y est "bizarre"
    sur cette machine, le Y est comme sur une bridgeport, c'est une glissière sur le dessus du bati.
    quand j'essaie d'entrainer en rotation, j'ai l'a sensation d'un pignon hélicoïdal. il rentre et il sort de 5mm environ selon le sens de rotation.
    si je l'empèche de bouger pendant la rotation, j'ai environ 1/2 tour de jeu avant d'observer un mouvement.
    et c'est comme si c'était un peu "caoutchouteux" avant de se mettre à tourner; je sens comme s'il y avait un accouplement élastique entre mon entraineur et la vis ou l'écrou....
    quelqu'un aurait il un éclaté de cette fonction?
    quelqu'un a t il déja démonté cette partie ce la machine?
    ou rencontré ce symptome?

    help ! ! !

    cordialement
     
  8. lihx1

    lihx1 Nouveau

    Messages:
    33
    Inscrit:
    30 Novembre 2012
    Localité:
    68
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    Bonjour avec du retard

    Le pdf est disponible ici :
    http://fr.scribd.com/doc/17895103/ACIERA-F5-CNC-MANUAL#scribd
    Pour régler le jeu du pignon hélicoïdal, desserrer l’écrou rainuré contre le bâti
    et tourner un peut l’arbre support moteur qui est excentré.


    Vérifier si les paliers de vis et support moteur sont bien réglés,
    il se peut que la fixation de l’écrou de vis a bille est desserré ou son support sur
    le bélier dont les vis sont accessibles par le dessus en enlevant la tôle.


    Pour sortir l’arbre moteur, vider l’huile du bâti (25 litres)démonter les vis la plaque ronde
    et du palier de vis Y sous la broche, sortir juste le palier de la vis Y
    en poussant le bélier mais surtout pas deviser la vis a billes de son écrou et perdre les billes !
    ( chez moi le diamètre des billes est différent entre les 2 demi écrou !).
    Là on peut deviser l’arbre support moteur.

    lihx
     
    Dernière édition: 25 Avril 2015
  9. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    Me re-voila, après des pauses.... il m'a fallu un an pour régler ce problème de jeu dans l'axe Y (bélier)
    je me suis d'abord aperçu que la machine avait du recevoir un choc sévère sur le belier; d'où peut être la "disparition" de la tête.
    en effet; l'écrou de la vis à billes qui est refixé au bélier par 4 vis, ne tenait en plus que par 2 car les 2 autres étaient cisaillées net. Pourtant les suisses ne semblent pas lésiner sur la qualité...
    j'ai remis des vis OK et tout bien serré.
    toujours du jeu spongieux.
    j'ai sorti la vis et l'écrou; l'ecrou semblait usé. coup de chance, dans mes stocks de trucs "qu'on ne jette pas ça pourrait servir", je trouve un écrou qui monte même un peu serré, donc pas de jeu. Pour moi c'était gagné.
    Mais cela n'a pas tout résolu. il me restait un jeu "caoutchoucteux" lors de l'inversion du sens de rotation de la vis avant que le bélier ne reparte dans l'autre sens.
    j'ai fini par m'apercevoir que, la vis ne tenant qu'à une extrémité par deux roulements à rouleaux coniques disposés de part et d'autre d'un pignon entrainement, la goupille qui solidarisait ledit pignon à la vis avait dégusté sévère; pourtant, quand on jouait avec, rien n'était perceptible. c'est pour cela que j'ai galéré à trouver le problème.
    ci dessous, les vis et la goupille:
    WP_20160706_19_38_05_Pro.jpg
    pour couronner le tout; le pignon était en acier trempé, mais pas la vis. le trou de la goupille dans la vis était ovalisé....
    j'ai donc tout repercé au Ø au dessus.
    nouvelle goupille ad'hoc, et là : miracle; plus de jeu ! ! ! !
    enfin....

    du coup j'ai vite fait usiné une bague de centrage pour mon moteur PAP et j'ai imprimé en 3D une petite pièce en plastoc qui fait la jonction entre mon axe de 14 de PAP et le logement d'origine Ø19 avec rainure de clavetage
    ma première idée était d'usiner une pièce comme ceci:
    entraineur nema 34 sur aciera F5.JPG

    mais finalement, j'ai fait beaucoup plus simple:
    adaptation nema34 sur aciera F5.JPG

    et hop là, j'ai mis le PAP avec une alim et un driver:
    WP_20160706_19_36_17_Pro.jpg

    la petite alim au dessus sert à nourrir un petit generateur sur base de 555 qui me fait le signal pulse:
    WP_20160706_19_36_29_Pro.jpg

    avec le potar multitour sur cette petite carte plus les deux inters connectés à enable et step/dir, je suis le roi du monde ! ! !
    mon axe Y fonctionne nickel dans les deux sens et je peux faire des essais de vitesse.

    impecc.

    je vais maintenant regarder cette histoire de vis du X qui serait oxydée.

    en parallèle, je me bricole une broche économique.
    je sens qu'il y en a qui vont faire une attaque....
    j'ai ressorti de dans mes stocks de trucs "qu'on ne jette pas ça pourrait servir" un moteur 1400 RPM 380v 3.6KW donc environ 4.5cv
    et je le met à blanc pour voir:
    WP_20160706_19_36_42_Pro.jpg

    ça y est, j'en vois qui sont tout blanc...
    je vais faire une pièce d'adaptation qui sur l'axe de sortie (Ø28 avec clavette de 8mm quand même) va me permettre de monter directement des pinces ER32:
    WP_20160706_19_40_55_Pro.jpg

    mais je me rend compte que d'une part:
    - la distance semelle de fixation/axe broche doit être plus faible qu'avec la tête d'origine car il y a une partie de la table que je vais avoir du mal à couvrir
    - en regardant des photos sur le net; le bas de la broche correspond au bas du bélier.

    donc solution simple, je fait découper (plasma) une tole d'acier épaisseur 25 et qui va me permettre de remonter la broche de 120mm.
    inutile de vous dire que ça pèse...:
    WP_20160706_19_36_51_Pro.jpg

    il faut maintenant que j'usine la tole et mon support de pince ER.

    a+
     
  10. fred250

    fred250 Compagnon

    Messages:
    2 904
    Inscrit:
    8 Mai 2007
    Localité:
    Vienne Isére 38
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    Dans le principe pourquoi pas, mais Il faudrait mieux modifié les flasque du moteur pour pouvoir monté des roulement plus adapté et avec un réglage du jeu, je pense que le mieux serai de refaire la flasque coté arbre pour y monté deux roulement conique en opposition et gardé la flasque arrière en l'état en conservant une possibilité de mouvement pour compenser la dilatation de l'arbre, car en l'état il risque fort d'y avoir une net perte de précision et d'état de surface.
     
  11. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    oui Fred tu as raison.
    c'est ce que j'ai prévu de faire par la suite.
    peut être même de faire un flasque qui contiendrait deux gros roulements qui me permettraient de contenir un cone SA30 ou 40 avec éventuellement une tirette en forant l'arbre moteur.
    (il ne travaillerait plus qu'en twist, les roulements reprenant la flexion)
    mais bon, l'idée actuelle est de faire quelques copeaux facilement en usinant mon support de pince ER32, même si les roulements moteur souffrent un peu...
    j'ai regardé cette histoire d'oxydation de la vis du X.
    c'est vrai qu'elle est rouillée, mais dans la zone cylindrique (qui du coup ne devait pas être graissée) la zone sur laquelle circule l'écrou à billes à quelques petites piqures, mais rien de méchant. je vais voir si je peux la déposer facilement pour la polir (ce que j'ai fait sur celle du Y) ou simplement la brosser en place avant de bien la graisser.

    a+
     
  12. FTX

    FTX Ouvrier

    Messages:
    345
    Inscrit:
    14 Mai 2008
    Localité:
    35
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    Bonjour

    Sans parler du visuel choquant de ce moteur monte en guise de broche. Et la géométrie inexistante.
    Je voulais vous avertir du risque de rupture du socle moteur qui n est pas fait pour encaisser cela.

    Ftx
     
  13. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    pas de soucis, pour la géométrie, je ferais un calage ad'hoc.
    pour les supports, outre le fait que ce n'est pas un moteur chinois et que la fonderie semble vraiment robuste, je ne compte pas utiliser ce mode d'usinage de manière durable.
    en effet, j'ai "vidé" le bélier et j'en ai sorti la broche SA40 à tirette hydraulique avec ses roulements.
    l'idée est à terme de faire une nouvelle tête incluant cette broche dont le mètre actuel sera ramené à une valeur plus adaptée...
    mais pour le moment, je voudra
     
  14. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    oups, fausse manip
    mais pour le moment, je voudrais juste valider que mes axes sont OK en faisant quelques copeaux.
    parce que la fabrication de cette tête et le raccourcissement de la broche, ce n'est pas une mince affaire.
    d'où l'idée de cette broche un peu "faite à la sauvage"....
     
  15. PL50

    PL50 Apprenti

    Messages:
    146
    Inscrit:
    7 Octobre 2014
    Localité:
    30Km de Cherbourg - Manche (50)
    Conversion d'une ACIERA F5 (ex) CN
    ça y est, j'ai imprimé mes réducteurs pour mettre les axes de 14mm de mes PAP dans les logements des anciens qui faisaient Ø19mm pour X et Z:
    WP_20160707_19_22_43_Pro.jpg
     
Chargement...

Partager cette page