1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Arbre porte tourteau

Discussion dans 'Accessoires et outils de coupe pour fraisage' créé par j.f., 5 Décembre 2011.

  1. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Arbre porte tourteau
    Bonsoir à tous.

    Ajourd'hui, ça m'a pris comme ça en fin d'après midi, plutôt que d'acheter un arbre pour mon tourteau de 63 mm, je me suis lancé dans une réalisation.

    D'abord, ébauche taillée sur le gros tour. Ca va vite.

    Ce porte tourteau sera destiné à se placer dans un pince ER40 de 26 mm. Donc, l'ébauche est munie d'une queue de 26mm. Pas de porte pince sur le gros, la flemme de monter le 4 mors indépendants, c'est donc sur le petit que se fait la suite de l'usinage.

    [​IMG]


    Perçage et taraudage M10, puis du bleu pour vérifier les portées : le bout ne doit pas toucher, et le tourteau doit bien porter sur sa base. C'est ok. Montage gras sur l'arbre.

    [​IMG]


    [​IMG]


    Alors, je sais, on va me dire des trucs :

    - normalement, c'est trempé rectifié

    - efforts importants, pince pas top. Bon, c'est quand même dans une pince de 26 que ça va se monter. Et puis, le fly cutter réalisé avec une queue de 20 n'a jamais glissé. J'ai déjà bloqué la broche, l'outil n'a jamais tourné dans la pince...

    Dans tous les cas, on verra bien. Et puis, c'est plus pratique de changer un outil monté en pince que de changer un cône SA. Surtout sur une fraiseuse à tourelle : il me faut monter sur un tabouret pour atteindre le tirant !

    Ensuite, il faut y mettre des tenons, et donc faire des rainures et des taraudages pour les fixer.

    Donc, centrage du mandrin sur le petit plateau tournant. Oui, je sais, j'ai merdu : j'aurais dû faire l'arbre un poil plus petit (25mm au lieu de 26) pour ne pas avoir de porte à faux. Mais c'est trop tard... Il faudra fraiser en y allant mollo. En même temps, ça ne réclame pas de l'ultra précision. L'yperstatisme est inutile, il ne peut dans tous les cas y avoir qu'un seul tenon en prise. Alors même si ça n'est pas parfait, c'est snas importance.

    [​IMG]


    Maintenant, plateau en position verticale, et alignement avec l'axe X : en alignant la base avec l'axe Y.

    [​IMG]


    C'est fini pour aujourd'hui.

    Demain :

    - 2 rainurages à 10 mm
    - 2 taraudages à M5 (le maxi pour pouvoir noyer les têtes des vis CHC)
    - usinage de 2 tenons de 10x10x 16
     
  2. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Arbre porte tourteau
    beau travail et l'idée est bonne.
    certes, les pros te repondront systematiquement que j'arbre doit etre trempé blablabla..................

    ce à quoi, je repondrais pas une constatation simple.
    j'ai une fraise scie de 230mm de diametre montée sur un arbre de 20mm en alu ordinaire.
    avec des passes de 15mm, je ne l'ai jamais fait patiner, ce sans clavette(j'ai deja fait deja fait, une seule fois, une passe de 34 dans de l'alu collant à 400 tpm et avant mollo, ça y va mais on est à la limite................ de ma fraiseuse).
    donc si tu ne prends pas pleine matiere hauteur de plaquette, ça devrait le fraire.

    et puis, ça ne tourne pas en 3x8, pas de rentabilité à tenir.
     
  3. Daniel13

    Daniel13 Compagnon

    Messages:
    840
    Inscrit:
    27 Octobre 2010
    Localité:
    Aix en Provence
    Arbre porte tourteau
    Bonjour,
    Beau travail ! Ceci dit, perso je trouve que c'est aussi vite fait de monter sur l'escabeau (toujours en place) pour changer de cône (le tourteau étant déjà dessus bien sûr), que de changer la pince dans le porte pince. C'est vrai que ce sont des questions de pratique perso et aussi d'habitudes. Par exemple, j'ai d'ailleurs aussi un autre point de vue différent de toi J.F.sur l'utilisation du volant de façade sur les fraiseuses à tourelle que je trouve bien pratique avec 1 tour = 2,5mm de déscente de broche. Je trouve cette manoeuvre plus confort et plus précise que le cabestant. Bon c'est un peu hors sujet :oops:
     
  4. Tchantchan

    Tchantchan Apprenti

    Messages:
    211
    Inscrit:
    26 Décembre 2008
    Localité:
    Belgique : Mons
  5. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Arbre porte tourteau
    Salut,

    trop tard, c'est déjà fini. Sans vouloir être désagréable ni prétentieux par rapport à "l'outilleur" qui a réalisé ça, j'ai quand même fait très largement mieux que cet infâme bricolage !

    Il est impossible que des tenons aient pu prendre place là où l'on voit ces vis sans tête ! Il n'y a pas la place pour les têtes de vis, et il n'y a pas de rainures. Celui qui a fait ça a juste eu l'idée de s'épargner la réalisation de rainures et de tenons, et de les remplacer par des vis. Allez, je lance un pari : ce sont des vis de 10.

    D'autre part, ma broche est en SA40, pas en CM.

    Je ne cherche pas à gagner du temps, je cherche à l'occuper. La cote des porte tourteaux est trop élevée, et ma réalisation me permettra d'attendre d'en trouver un vrai, en SA40, trempé rectifié, à un tarif correct.

    Dans la soirée, je mettrai des photos de l'outil et de ce qu'il fait, et tu verras que ce sur ce coup là, pour une fois, un amateur peut expliquer à un "professionnel" ce que travail correct veut dire. Pas lui expliquer son boulot, mais se marrer un peu en regardant le résultat !

    je dois avouer que j'ai regardé cette photo une bonne dizaine de fois. J'ai encore du mal à y croire. Comment peut-on faire ça ?...
     
  6. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Arbre porte tourteau
    Voici les photos de la réalisation. Les photos de surfaçage suivront (avec plaquettes fonte dans différentes matières).

    Rainurage. Finalement, avec des passes de 1.5 mm, pas de souci. Et vive la crolube.

    [​IMG]


    Test avec deux morceaux d'acier trempé rectifié : ils tiennent dedans. Donc la précision est bonne. Celui du bas ne tombe pas. (non ce n'est pas obtenu en les faisant coincer en tournant le tourteau).

    [​IMG]


    Test de surfaçage dans de l'alu, avec juste trois plaquettes, nuance pour la fonte (je n'ai rien d'autre pour le moment)

    [​IMG]


    Le porte tourteau en gros plan. Le plus long à réaliser furent les tenons. En effet, il fallait qu'ils entrent en force dans les rainures, et que tout tombe pile poil. Gagné : montage au maillet.

    [​IMG]


    Honnêtement, Tchantchan, tu trouves ça correct, ce qu'il y a sur la photo que tu as mise plus haut ?

    Plus tard, je mettrai des photos des résultats obtenus, et la critique du truc ; 50 mm de longueur en trop par rapport à un arbre SA40, donc sous certaines conditions on en voit les conséquences ; conséquences qui sont en fait minimes.

    Alors je vais te dire pourquoi je ne me sers du fourreau quasiment que pour percer et faire le "Z0"...

    D'une part, la visu, elle est sur la console.

    D'autre part, on n'a aucun intérêt à sortir le fourreau. D'une part, on perd en rigidité, d'autre part on entraine une usure. Il suffit de voir sur CNC Zone et sur Practical Machinist le nombre de propriétaires de BP qui ont des soucis à ce niveau. On comprend tout de suite pourquoi ! J'ai la chance d'avoir une machine qui malgré des roulements pourris ou à peu près (mais qui usinait juste - j'ai jamais compris comment...), a une géométrie très proche du neuf. Et en particulier aucune usure tête / fourreau. Alors jouer de la descente de broche pour autre chose que du perçage, non ! Je fais juste le zéro avec, après une approche de la console telle qu'il n'y ait pas plus de 1 à 2 mm de sortie de fourreau. C'est moins pratique, peut-être. Quoique... Sur l'Induma, ce sont 2.5 1.25 mm par tour sur la console. C'est d'une précision absolument redoutable. La visu affiche 5 µm (ce qui ne veut pas dire que c'est juste), et bien on positionne à la "résolution" de la visu sans aucun souci.

    Quand je vois le nombre de retrofits CNC par motorisation du fourreau, je me dis : "jamais acheter ça en occase !" Doit être copieux, le jeu, après quelques dizaines d'heures.
     
  7. Tchantchan

    Tchantchan Apprenti

    Messages:
    211
    Inscrit:
    26 Décembre 2008
    Localité:
    Belgique : Mons
  8. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Arbre porte tourteau
    Vivant ou pas, ça reste merdique. Désolé.

    Si je me suis équipé de machines outils, ce n'est pas pour faire ce genre de chose.

    Le sujet n'est pas "comment se passer de tenons en faisant de la daube". C'est "faire-des-tenons-pour-avoir-un-porte-tourteau-qui-ressemble-à-quelque-chose".
     
  9. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Arbre porte tourteau
    je te trouve sec sur ce coup là, pour plein de raisons:
    1- rien ne dit que c'etait pas un depanage et des trucs bof pour une depanne, on en a tous fait
    2- mecaniquement, il n'y a rien d'absurde, meme si ce n'est pas top
    3- avec le peu d'experience que j'ai, meme sans tenons, une fraise bien serrée en bout tient tres bien, donc les tenons n'ont qu'une utilité "limitée" sur des fraiseuses de puissance raisonable.
     
  10. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Arbre porte tourteau
    Bon, ok, à l'avenir, je m'abstiendrai.

    Ce que trouve sec, surtout, c'est de montrer une bouse pareille au milieu d'un sujet où j'essaie de faire correctement, en m'expliquant que je perds mon temps.

    Mécaniqmeent c'est absurde de remplacer une surface par un semblant de point de contact. Le sommet d'un filet, en plus.

    Désolé d'avoir tenté de faire un truc correct.

    Un vérouillage du siujet serait une bonne idée. En ce qui me concerne je suis finalement pour la paix des morts. Un te deum serait de rigueur.
     
  11. KY260

    KY260 Modérateur

    Messages:
    6 630
    Inscrit:
    17 Août 2008
    Localité:
    89
    Arbre porte tourteau
    Non j.f., ne le prends pas comme ça.
    je ne veux pas te dissuader de faire les choses bien(ce serai complement impossible d'ailleurs).

    Simplement, je trouve le ton sec dans tes dernieres interventions, rien de plus.
     
  12. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 604
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Arbre porte tourteau
    Bonsoir ,


    Il est bien ton arbre JF !!
    mais il aurait pu etre mieux avec un attachement SA40 ??
    il te faut encore un montage en pince ....
     
  13. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 327
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Arbre porte tourteau
    Bonsoir.

    Là JeanYves tu lui sape le moral, bon j'ai trouver aussi un peu sec mais dans le fond il n'a pas tout a fait tord.

    JF il bien ton arbre il fait pro.

    @ +
     
  14. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 604
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Arbre porte tourteau
    Re ,

    Bon d'accord c'etait peu etre pas le moment :=))

    Mais c'est quand même mieux avec un SA40 .
    de la precipitation simplement .
     
  15. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Arbre porte tourteau
    Bon, alors, pour la fraise maintenue juste par friction, sans tenons, je ne suis absolument pas d'accord. Voir la surface de friction très faible (image plus haut avec du bleu). La vis de fixation est une vis à droite. Les efforts auront tendance à dévisser, ce qui aboutira à abîmer l'arbre (on s'en fout), mais surtout le tourteau.

    Pour le cône SA : impossible pour moi. Il faudrait un cône de contrôle, et ça, je n'en ai jamais vu en vente. Ça doit pas être cadeau, en plus !

    J'avais pensé trouver un truc en SA40 à modifier. J'en ai bien un, mais trempé rectifié. Supposons que ça soit usinable (malheureusement la lime glisse dessus, mais passons)... J'avais pensé mettre le truc en SA40 dans la broche de la fraiseuse, monter un barreau dans la tourelle du tour, mettre la tourelle sur la table de la fraiseuse, et usiner le cylindre. Pour le taraudage en bout, un foret dans un mandrin 4 mors.

    Pour le rainurage : la queue du SA dans le mandrin de la petite table tournante montée verticalement, et contre pointe.

    Bref, le SA, j'ai laissé tombé, parce que là, c'est pas du même niveau.

    Bon, quelques tests. Uniquement avec les plaquettes fonte dont je dispose. 3 montées sur les 6. Je n'ai pas calculé les conditions de coupe. 1000 trs/mn, avance à 40 mm/mn. Pif le plus total.

    4 matières :
    - alu
    - acier inox pas trop dur
    - acier mi dur (un gros mors doux)
    - fonte

    Alu : 3 mm de profondeur de passe, 1 mm pour les autres matières. Le résultat n'est aps si mauvais. Dans l'alu, ça rentre come dans du beurre, état de surface pas mal. L'inox : état de surface pas terrible (rayé). L'acier : pas mal, mais on sent les vibrations ; la surface est comme "alvéolée" visuellement, même si ça ne se sent pas avec le doigt. Et avec la fonte, c'est parfait (on s'en serait douté...).

    L'acier (gros mors doux) : on voit les zones de vibrations, à l'attaque sur le bord (zone d'aspect glacé, et à la sortie du trou).

    [​IMG]


    Ci-dessous, les 3 autres matières :

    - à l'avant plan : l'inox
    - au milieu : la fonte : splendide
    - au fond : l'alu : entre assez bon et bon

    [​IMG]


    Par rapport à un arbre en SA40 fabriqué en usine, rectifié, etc., il y a plein d'inconvénients :

    - précision d'usinage : fait sur le chinois, reprise (en pince, mais reprise quand même)
    - précision du porte pince
    - précision de la pince
    - grande longueur totale

    Ça doit quand même tourner comme une patate par rapport à de l'industriel !
     
Chargement...

Partager cette page