Vitesse de rotation de la meule

  • Auteur de la discussion frPascal
  • Date de début
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Je viens de récupérer une affûteuse universelle avec laquelle je voudrais affûter des fraises. On peut changer la vitesse du porte-meule en changeant les poulies. Malheureusement, je n'ai qu'un jeu de poulie. J'envisage de fabriquer les autres. Mais plusieurs questions se posent: Est-il important de régler la vitesse de la meule. Si oui, faut-il prendre la vitesse indiquée sur la meule, ou celle-ci n'est-elle qu'une vitesse maxi, à ne pas dépasser. Quant faut-il le faire? en fonction de la matière de l'outil à affûter? de la forme de la meule boisseau, assiette, etc. Ou simplement si j'utilise des meules diamantés?
Par avance merci de vos réponses.
Bien amicalement. F. Pascal
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
La vitesse de rotation indiquée sur la meule est une vitesse maximale, je crois bien. Elle dépend surtout de son diamètre. Il faut consulter les données techniques que les fabricants de meules donnent sur leurs sites. Une meule c'est en fait un assemblage de milliers d'outils de coupe qui ont donc comme tous une vitesse linéaire de coupe optimale. Cette indication est parfois donnée avec la nature de l'abrasif qui constitue la meule.
Stan
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci de vos réponses. Pour les photos, je vous en donnerai, dès que j'aurai fini le nettoyage, peinture et remontage de la bête. Bien amicalement.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
bonjour,
la vitesse indiquée est un maximum à ne pas dépasser, mais aussi la vitesse à "approcher" pour en tirer le meilleur parti, une meule qui tourne trop lentement va s'user plus rapidement, trop vite; elle s'encrassera (si elle n'éclate pas par la force centrifuge).
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci Albert pour votre réponse. Dans ce cas, j'ai intérêt à refaire les poulies manquantes pour mieux ajuster mes vitesses. Faut-il ajuster la vitesse en fonction de l'usure de la meule ou du taillage de celle-ci: théoriquement, si le diamètre diminue, je devrais augmenter ma vitesse.
Bien amicalement
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 039
F-69400 villefranche sur saone
Oui
Normalement on doit ajuster la vitesse de la meule suivant son diamètre, mais c'est pas aussi precis que sur un tour ou une fraiseuse
Comme je disais, je ne suis pas rectifieur. Mais j'ai un souvenir d'une rectif exter qui avais deux vitesses de rotation, la rotation rapide ne pouvait s'enclencher que si la meule avait un diamètre suffisamment petit
C'était un poussoir ,Je pense qu'il y avait un pion qui butait sur la meule et qui devait empêchait d'enclencher la grande vitesse si la meule avait un diamètre trop grand
 
Dernière édition:
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Effectivement, la vitesse indiquée correspond au diamètre nominal de la meule donc en théorie, celle-ci devrait être adapté en fonction de l'usure. je n'ai jamais vu de touret câblé d'origine avec un variateur. :-D

Je penses comme Dodore et j'ajouterai que la diminution de diamètre (donc de masse) va également réduire la vitesse de refroidissement de la meule, donc l'un dans l'autre...la diminution de vitesse de coupe compensera l'échauffement.

Quand au taillage, attention!
J'ai vu un jour un ouvrier ébavurer une grande série de tubes sur le flanc d'une meule plate ordinaire, son travail avait déjà réduit de près d'un tiers l'épaisseur de la meule à environ deux centimètres de son diamètre extérieur. (elle commençait à ressembler à une meule boisseau).
Je ne sais pas combien de temps elle aurait encore tenu le coup avant d'éclater.
Son chef de service est venu me remercier d avoir interdit à cet ouvrier de continuer ainsi.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Moi en ce moment ce n'est pas tant la vitesse d'une meule qui me préoccupe mais je constate qu'une meule neuve tourne comme un patatoïde. Donc je suis en attente de bons conseils pour comment la dresser et ensuite comment l'équilibrer.
Stan
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour stan,
Je n'aime pas renvoyer vers la recherche du site mais je n'ai pas le temps pour l'instant.
Le sujet a été traité à plusieurs reprises sur ce forum.
Sur Youtube tu trouveras également pas mal de vidéo qui te montreront la marche à suivre.
Principe de base:
commence par le meilleur centrage possible.
si très gros défaut, mieux vaut la "mettre au rond" en la faisant tourner manuellement (en contact avec une meuleuse d'angle par exemple)
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Si j'ai posé la question c'est que justement ce que j'ai lu ne me satisfait pas complètement. C'est du genre faire rouler la meule passée sur un axe et celui-ci roule sur deux barres horizontales parallèles. C'est mieux que rien mais c'est lorsque la meule est sur le touret que l'on peut équilibrer la meule dans son montage définitif. Le montage peut donner du balourd.
Stan
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
la seule solution valable consiste à monter des ensembles meule et porte meule pré-équilibrés.
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #13
Albert,
Merci de vos réponses.
Pour l'équilibrage des meules, là aussi je me pose des questions. En théorie, pré-équilibrer la meule sur le porte-meule, d'accord, mais quand le porte-meule ne sa démonte pas de la machine, comment fait-on. De plus, je vois que le porte-meule comprend des masselotes d'équilibrage, mais je n'en ai pas sur la machine. Faut-il concevoir un porte-meule que je viendrai ensuite fixer sur le porte-meule de la machine. Curieusement le fabriquant n'a pas prévu cela, et pourtant ma machine est une professionnelle.
Qu'en pensez-vous? Bien amicalement
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Avec les éléments que tu nous fournis, je n'ai pas de réponse à cette question.
Une photo de l'arbre porteur serait intéressante.

Cordialement,
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #15
Merci de votre réponse, je vous fais cela demain et on en reparle.
Cordialement
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Hello,
On peut se tutoyer, c'est un peu l'habitude ici. :-D (à moins que cela ne te ou "vous" gène, bien sûr). :smileJap:
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #17
Pardon pour le "vous", c'est une habitude chez moi, mais cela ne me gène pas de te tutoyer.
Voici les photos promises
Ceci n'est pas la mienne mais sa soeur
Marque: Ko-Lee, fabrication américaine
Modèle: B 2060 H, translation de la table par vérin hydraulique. On voit le groupe hydraulique, à droite.
Affuteuse.jpg

Voici la mienne en cours de restauration. Superbe matériel, après bien des années de service dans une entreprise, je n'ai pas eu de pièces défectueuses, pas même de vis bloquée, ni même de jeu sur les glissières.
P1030588.JPG


Voici le porte-meule:
P1030595.JPG


Montage de la meule:
P1030594.JPG

Mon axe est cylindrique, il me semble que si je voulais pouvoir équilibrer ma meule avant de la monter, il me faudrait un axe porte-meule conique? Dans mon cas, le constructeur ne semble pas avoir prévu l'équilibrage, est-ce un problème?

Pour le réglage de la vitesse de rotation, j'ai deux poulies comme celle-ci: Une sur l'axe du moteur, l'autre sur l'axe porte-meule. Le constructeur avait prévu de pouvoir changer les poulies, pour modifier la vitesse de la meule, au maximun 10.000 trs. Ma question était de savoir si cela est utile, et dans ce cas de prévoir de les fabriquer, j'ai un modèle et les diamètres prévus par le constructeur.

P1030590.JPG

Voilà Albert, je ne sais pas si cela te suffit pour pouvoir me donner une réponse.
Si besoin, je peux faire d'autres photos. Merci de ta réponse, bien amicalement.
Fr.Pascal
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 039
F-69400 villefranche sur saone
Pour autant que je me rappelle , il me semble que les meules boisseaux que j'ai vu montées sur les affûteuses de fraises étaient rarement équilibrées. Il me semble que c'est la même chose pour beaucoup de touret à meuler
Il y a une discution qui donne des astuces pour faire des équilibrages de meules sur des tourets qui n'ont pas les masselottes d'equilibraages
On va attendre les avis des affûteurs ...
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #19
Merci de votre réponse, comme aussi de la documentation sur les meules, bien intéressante.
Je compte aussi monter des meules assiettes, des meules droites, etc., en fonction de l’affûtage ou de la rectification à faire (j'ai l'appareil pour faire de la rectif cylindrique).
Bien amicalement.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Si tu as de quoi rectifier cylindrique, tu peux te faire des portes meules à alésages cylindriques.:lol:
il est certain que les axes d'une affuteuse sont mieux guidés que ceux d'un touret ordinaire, le rapport des masses arbre/meule ne sont pas le mêmes non plus, donc Dodore à raison aussi (encore cette fois. :wink: ) surtout que le genre de meule en question est généralement d'un diamètre assez réduit.
(ce qui justifie la nécessite de devoir adapter la vitessse)
 
Dernière édition:
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour à tous,
J'ai remarqué que Dodore à souvent (pour ne pas dire toujours) raison, en tous cas son avis est toujours bien motivé et judicieux. Et en plus, il est modeste.
Dodore, pourrais-tu me donner un lien pour trouver les astuces dont tu parle.
Merci aussi Albert de ta réponse, mais elle ouvre une nouvelle question: si je fabrique des porte-meules cylindriques, ils seront visés sur le porte-meule existant, y-a-t-il alors un intérêt? ne vais-je pas augmenter le risque de faux-rond? je vais aussi augmenter le porte-à-faux, d'où vibration possible? Le plus sage serait, peut-être, de ne pas vouloir être plus malin que le fabricant, et de faire avec ce qu'il a prévu, et de la manière qu'il a prévu?
Êtes-vous d'avis aussi de fabriquer les poulies manquantes pour régler la vitesse de rotation, il me semble d'après les commentaires plus haut, que ce serait un plus mais que ce n'est pas obligatoire.
Merci pour tout, bien amicalement.
Fr. Pascal
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
hello,
Oui le risque existe, le défaut dont tu parles serra certainement infime par rapport au balourd possible d'une meule ordinaire (là aussi la qualité influencera)
L'ensemble meule porte meule ne se justifie que pour de gros ensembles.
j'édite car j'ai oublié un détail:
Je ne comprend pas comment tu vas augmenter le porte à faux.
Le porte meule doit avoir un alésage correspondant au diamètre de l'arbre de la machine et il dépasse latéralement de chaque côté de la meule de quelques millimètres (autrement dit il te faut des meules dont l'alésage et l'épaisseur permet cet intercalaire.

Quant au réglage de vitesse, il peut avoir son importance, cela dépend:
Il faut savoir si la poulie installée te donne la plus grande ou la plus petite vitesse admise sur la machine.

Si c'est la plus grande = danger !
tu seras sans doute au dessus de la limite de sécurité de grandes meules (vitesse maximum à respecter)

si c'est la plus petite = c'est moins grave
mais les petites meules subiront une usure plus rapide et s'encrasseront ce qui entraînera un risque d'échauffement nuisible a l'outil affûté.
 
Dernière édition:
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #24
Merci à tous les deux de vos réponses si rapides.
Pour Albert: je n'avais bien compris. Dans mon idée le porte-meule de ma fabrication venait dans le prolongement de l'arbre, venant si viser à la l'emplacement actuel de la meule, d'où augmentation de la longueur de l'arbre, d'où un porte-à-faux plus grand. Maintenant je comprends ce qu'il faut faire.
Si je comprends vos observations, pour vous deux, c'est inutile pour faire de l’affûtage avec un meule boisseau de 60mm, une meule assiette de 80mm; mais serait plus utile pour de la rectification cylindrique avec une meule plane de 100 ou 150mm.
Je vais voir demain le diamètre de mes poulies, il me semble qu'elles ont toutes les deux 2 pouces de diamétre, ce qui me donnerai une vitesse intermédiaire. Je vais vérifier demain.
Bien amicalement. Fr. Pascal
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonsoir à tous,
Voici les vitesses de rotation de la meule que le construction à prévues en changeant les poulies:
3450 tr/mn c'est celle que j'ai
4600, 5820, 7760, 10.350, 13.800, 16.560, 18400.
À votre avis, faut-il prévoir toutes ces vitesses, et donc fabriquer les poulies manquantes?
Pour le support de meule, en regardant mieux, j'ai trouvé ceci:
P1030605.JPG

P1030606.JPG

La vis sert à la fois à la fixation sur le porte-meule et à extraire l'ensemble. La partie cylindrique lisse à droite est en fait conique, le filetage pas fin, pas anglais évidemment. Avez-vous une idée pour l'équilibrage de la meule sur un tel porte-meule. Faut-il envisager la fabrication de plusieurs porte-meules, ce qui permettrai le démontage de la meule et du porte-meule gardant ainsi l'équilibrage fait précédemment de manière statique?
Merci de vos conseils. La fabrication serait, me semble t-il, un peu complexe.
Bien amicalement
Fr. Pascal
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour,
reproduire ce porte meule serait effectivement la solution idéale (l’inter-calage rondelle à trous ne pose aucun problème et cela permettrait un réglage parfait).
Pour le jeu de poulies, idéalement oui mais tu peux peut-être commencer par les poulies correspondantes aux meules dont tu disposes et que tu comptes utiliser.
 
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #28
Merci Albert de ta réponse judicieuse. Je crois que c'est cela que je vais faire. Pour la fabrication de porte-meule faut-il prendre un acier spécial, faire un traitement thermique (cela je ne suis pas équipé pour le faire), ou bien un acier demi-dur suffirait.
Bien amicalement
PS: pardon pour toi il est 24h30 !!! je ne suis pas pressé, bonne nuit.
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 645
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Il serait peut-être intéressant de contacter le constructeur, et de connaître le prix de ce porte outil, je ne serais pas étonné qu'ils commercialisent toujours cet élément.

quand à la qualité d'acier... vraiment pas évident à donner un avis comme cela.


Logiquement le fabriquant devrait produire des portes meule qui s'usent plus vite que l'arbre sur lequel ils sont montés. Mais la logique du marketing ne suis pas toujours celle du client.
 
Dernière édition:
frPascal
frPascal
Apprenti
24 Déc 2013
97
Shawinigan (Québec)
  • Auteur de la discussion
  • #30
Bonsoir,
Je n'avais pas pensé à contacter le fabriquant. Ma machine n'est pas jeune. De plus, il est américain et je ne parle pas anglais. Mais c'est une bonne idée, je vais essayer par mail.
Bien amicalement.
Pour l'acier, j'ai trouvé un amateur qui s'en fabrique avec du 32C4, donc acier à traitement thermique avec un peu de chrome. Mais il ne semble pas avoir fait de traitement. Ici, un conseil d'un Québécois, acier demi-dur et légère trempe; mais je n'ai pas eu plus de précision sur ce "légère trempe", ni comment la vérifier, je n'ai pas de banc pour cela.
 
Haut