Un joli petit mouvement de Paris.

  • Auteur de la discussion JCS
  • Date de début
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut à tous,

Des photos d'un joli petit mouvement de Paris :





@+

JC.
 
S
sachem35
Apprenti
14 Avr 2011
176
Près de Vitré (35)
Bonsoir,

Superbe en effet. Photo 1 : derrière se trouve la prochaine restauration ?

Cordialement,
sachem35
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #3
Salut Sachem35,

Derrière c'est un mvt de récup qui va se faire "canibaliser" à l'occasion. J'ai pris celui-ci pour gagner du temps.

Mais il m'arrive souvent de restaurer des mvt. que l'on m'apporte dans cet état.

@+

JC.
 
T
Topmicro
Ouvrier
22 Avr 2009
370
francecentre
Bonsoir, JCS
joli mouvement bien propre, l'imbayol 1+9 serait -il passé par là?.
Par contre je suis intrigué par le fait que que les carrés de remontage soient derrière coté roue de compte, auquel cas les bondes doivent être à l'envers dans les barillet, et pourquoi cette disposition?
d'autre part un échappement à ancre sur un mouvement de paris n' est pas très courant et nécessite un renvoi d'angle par roue de chant, est-ce d'origine ou le fruit d'une modification inspirée des pendules d'officier?
Cordialement
Claude
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
  • Auteur de la discussion
  • #5
Salut Claude,

Effectivement j'utilise des produits de type Imbayol avec l'ultrasons.
Si les carrés de remontage sont à l'arrière, je pense que c'est un choix esthétique. En effet, les trous de remontage auraient défiguré le cadran.
Je n'a imalheureusement pas pris le temps de prendre plus de photos de la pendule.
Pour que les aiguilles tournent dans le bon sens, le remontage se fait dans le sens anti-horaire.
J'ai déjà vu des mouvements de Paris classiques, début XXè avec des porte-échappements, mais ceux-ci étaient montés sur la platine arrière,
donc pas d'engrenage d'angle comme ce petit mouvement qui reprend le principe des pendules de voyage:


ou des mouvements à roue de rencontre XVIIIè:


Cordialeent.

Jean Claude.
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut