Restauration Tour Hardinge HLV

  • Auteur de la discussion elias erwan
  • Date de début
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #31
J'attends un retour de l'ancien propriétaire si il retrouve la plaque signalétique du dit moteur.
 
tournele
tournele
Compagnon
16 Août 2015
1 694
entre deux copeaux
tu pourrais sans doute remplacer ce moteur et son variac par un moteur courant continu 24 ou 48v avec une alim et un pwm pour sa gestion, du moment que tu connais la puissance et le nombre de tr/min de celui d'origine. J'ai fais ça sur une wgm 67, don,t le moteur 220vdc et le variac étaient hs, et en achetant sur aliexpress ça m'a pas couté cher, et c'est tout à fait fonctionnel :wink:
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #33
tu pourrais sans doute remplacer ce moteur et son variac par un moteur courant continu 24 ou 48v avec une alim et un pwm pour sa gestion
Pour l'instant, si je peux, je vais essayer de conserver le moteur existant et ne remplacer que le variac. Mais je garde ton idée dans un coin de ma tête.
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #34
Bonjour à tous,

Alors aucune information sur les spécificités du moteur....je suis un peu coincé là ! Y-a-t-il possibilité (via mesures par exemple), de déterminer les caractéristiques de ce moteur ?

En attendant je fais un truc que je maîtrise davantage, la peinture :)

20210105_150001.jpg
20210107_173553.jpg

l'abat jour de la lampe du tour :
20210105_193818.jpg
20210106_142424.jpg

20210107_161003.jpg
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #35
Bonjour,

D'après l'ancien propriétaire, le moteur tournait en 220V car le tour était en 220V triphasé et qu'aucun transformateur n'était présent sur le circuit.

J'ai trouvé ça sur lbc, quelqu'un peut me renseigner si ça pourrait convenir et remplacer mon Variac grillé, notamment l'intensité indiquée ? Merci d'avance

Il y en a deux disponibles, celui ci
80315a45-5288-11eb-97e8-95eaab49026e.jpg

et celui ci
210270a3-5288-11eb-9d1d-dbe1c1405030.jpg


où celui ci :

c55f53c663bbdc327618018bfe0e2b074b75fd15.jpg

Entrée 230 volts, sortie 0 à 220 volts, ou 0 à 260 volts selon branchements, intensité nominale 1,8 Amp.

J'ai également des photos de l'intérieur et les spires ont l'air en bon état.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 400
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Re,

Moi j'ai le premier en bleu, je m'en sers sur ma perceuse a colonne...ça fait plusieurs années que je l'ai et il fonctionne toujours.
Je pense que pour une avance avec un motoréducteur ça devrait le faire...reste a trouver le truc pour inverser le sens de rotation.

@ +
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #37
Je n'ai pas les caractéristiques du variac actuel (réf. VARIAC 200 C.U.H.), j'aimerai juste m'assurer qu'il sera compatible (intensité notamment).

Pour l'inversion du moteur, je pensais suivre le schéma électrique constructeur qui présente un interrupteur pour varier le sens de rotation :
Capture d’écran 2021-01-09 à 16.19.43.png


Mon souci sera plutôt l'interrupteur lent/rapide car sur les variac que je trouve en occasion il y a entrée et sortie mais pas de bornes complémentaires pour shunter le circuit principal et alimenter le variac non pas sur la totalité des spires mais sur un nombre plus réduit (je suis clair là ?).
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
453
RP-Essonne
oui ! j'ai mal vu le chiffre

désolé , il est mort ........

électriquement ça se tient ; sauf que la représentation de l'inverseur comme des condos ....et aussi high et low qui sont intervertis ..... !
mais bon ; sans un autre variac , c'est cuit ;
A+++
Salut,

En fait, le "high" et le "low" ne sont pas intervertis : plus le stator est alimenté avec une tension importante, plus le champs statorique sera élevé et plus la vitesse du moteur sera faible (mais avec augmentation du couple). Le cas extrême se retrouve si on coupe l'excitation en marche et le moteur s'emballera ! Je sais, ça va à l'encontre du bon sens "humain" mais c'est comme ça avec une machine synchrone à excitation séparée (ton cas).

Pour les interrupteurs en forme de condensateurs, c'est une norme qui a été employée en électrotechnique/automatisme et que l'on rencontre encore et notamment dans les schémas ladder (langage à contacts).

Pour revenir à ton cas, si tu ne veux pas tout passer en version "électronique" (hacheurs 1Q et/ou 4Q, ce que je ferais personnellement mais c'est mon domaine ...), je dois avoir des "petits" autotransfos qui trainent mais il faut me laisser la semaine pour regarder (au moiins jusqu'à merdi ou mercredi) !

Bye,
 
Dernière édition:
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
bonjour ,
Je n'ai pas les caractéristiques du variac actuel (réf. VARIAC 200 C.U.H.), j'aimerai juste m'assurer qu'il sera compatible (intensité notamment).
ben oui , et c'est dommage ; je pense que le premier avec 4 ampères devrait être suffisant ; mais l'emplacement du fusible est absolument pertinent et jamais dépasser ce calibre ;
un pont a cramé ? lequel ? et quelles inscriptions dessus ?
Mon souci sera plutôt l'interrupteur lent/rapide car sur les variac que je trouve en occasion il y a entrée et sortie mais pas de bornes complémentaires pour shunter le circuit principal et alimenter le variac non pas sur la totalité des spires mais sur un nombre plus réduit (je suis clair là ?).
on ne shunte rien du tout ; on ne fait que choisir des hauteurs de tension ;
J'ai également des photos de l'intérieur et les spires ont l'air en bon état.
c'est la piste du frotteur et ses bordures qu'il faut voir en totalité ; ce dernier en bonne forme appuie sur la piste par une section rectangulaire pour ne relier qu'à une seule spire , voire 2 pour éviter les coupures lors de manoeuvres ; déjà en prendre 2 met la spire en court-circuit .... alors ce point est très important pour définir la bonne santé ;
le tient est parti à cause de ça ; et comme c'est pas donné ......
pour la prise qui manque , on pourra peut-être s'arranger ; mais avec la pièce en main ...
A+++
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
Je sais, ça va à l'encontre du bon sens
ah oui , ça fait comme un gros noeud qui passe pas !!!! la techno des moteurs m'aurait bien plu lors des études , mais c'était en fin d'année et tout est passé à la trappe !!!!!
A+++
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
453
RP-Essonne
ah oui , ça fait comme un gros noeud qui passe pas !!!! la techno des moteurs m'aurait bien plu lors des études , mais c'était en fin d'année et tout est passé à la trappe !!!!!
A+++
:-D je te rassure c'est pas le domaine où je suis le plus compétent non plus !
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #42
Pour revenir à ton cas, si tu ne veux pas tout passer en version "électronique" (hacheurs 1Q et/ou 4Q, ce que je ferais personnellement mais c'est mon domaine ...), je dois avoir des "petits" autotransfos qui trainent mais il faut me laisser la semaine pour regarder !
Oui je préfèrerai rester en version "d'époque" pour pas trop dénaturer le tour. Donc si tu as ça peut être dans un coin je suis bien entendu preneur :tumbsupe:
Juste par curiosité, un montage avec un hacheur ça complique les choses pour un novice comme moi ? Combien ça coûte ?

on ne shunte rien du tout ; on ne fait que choisir des hauteurs de tension ;
Je savais que mon terme n'allait pas plaire aux connaisseurs mas je ne trouvais pas les mots pour expliquer ma pensée

un pont a cramé ? lequel ? et quelles inscriptions dessus ?
Capture d’écran 2021-01-09 à 17.50.54.png


J'ai grisé une partie du schéma car c'était absent du montage électrique. Il n'y avait que 2 ponts redresseurs.
Voici la fiche technique des ponts utilisés :
https://www.mouser.fr/datasheet/2/345/rectron_br1005-1010-1201474.pdf

c'est la piste du frotteur et ses bordures qu'il faut voir en totalité ; ce dernier en bonne forme appuie sur la piste par une section rectangulaire pour ne relier qu'à une seule spire , voire 2 pour éviter les coupures lors de manoeuvres ; déjà en prendre 2 met la spire en court-circuit .... alors ce point est très important pour définir la bonne santé ;
le tient est parti à cause de ça ; et comme c'est pas donné ......
Ok je note

pour la prise qui manque , on pourra peut-être s'arranger ; mais avec la pièce en main ...
Quelle prise qui manque ? j'ai évoqué ce sujet ? merde je ne m'en souviens plus....
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
453
RP-Essonne
Oui je préfèrerai rester en version "d'époque" pour pas trop dénaturer le tour. Donc si tu as ça peut être dans un coin je suis bien entendu preneur :tumbsupe:
Juste par curiosité, un montage avec un hacheur ça complique les choses pour un novice comme moi ? Combien ça coûte ?
Pour le montage à base de hacheurs, si c'était moi, je le ferais tout en home made mais ça demande des connaissances en électronique ! Pour l'autotransfo, je ne suis pas du coin mais un envoi en MR (ou autre) est possible ... Je te tiens au jus lundi ou mardi soir si j'ai.

Pour les ponts de diodes, ne te casse pas la tête avec des références précises. N'importe lequel adapté au courant tiré par la charge (quelques A) et qui tient une tension inverse de l'ordre de 600 V fait l'affaire ...

Pour la vitesse rapide (stator alimenté avec une tension "faible"), je n'arrive pas à bien voir les numéros : c'est entre les bornes 1 et 2 ? Si oui ca donne un rapport de transformation de 0,15 si je décrypte bien la plaque (c'est flou ! Et je trouve ça bizarre ...). Tu peux te dispenser de l'emploi d'un autotransfo avec un point sur le bobinage en employant un autre transfo juste pour cette partie. Un transfo avec 2 enroulements de sortie 18V (ça se trouve facilement) en série te donne un rapport de transformation égal à la valeur cherchée (2*18/230=0,156).

Bref pour résumer : un autotransfo (0->230V) pour l'induit (rotor) et un transfo (2x18V) pour l'inducteur en vitesse rapide. Pont de l'inducteur alimenté directement sur le secteur pour la vitesse lente (via un bête inter à deux positions).

Bye,
 
Dernière édition:
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #45
Pour le montage à base de hacheurs, si c'était moi, je le ferais tout en home made mais ça demande des connaissances en électronique ! Pour l'autotransfo, je ne suis pas du coin mais un envoi en MR (ou autre) est possible ... Je te tiens au jus lundi ou mardi soir si j'ai.

Pour les ponts de diodes, ne te casse pas la tête avec des références précises. N'importe lequel adapté au courant tiré par la charge (quelques A) et qui tient une tension inverse de l'ordre de 600 V fait l'affaire
OK merci pour l'autotransfo c'est cool de ta part . Pour les ponts de diode j'ai ça en stock

20210110_050900.jpg


Pour le transfo j'ai ça en stock aussi
20210110_050815.jpg


Merci pour tes conseils je vais mettre ça au propre pour y voir plus clair.

A plus
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
453
RP-Essonne
Salut,

Tes ponts sont ultra surdimensionnés et feront donc l'affaire. Pour ton transfo, la tension de sortie est trop faible de mon point de vue (seulement 25V alors qu'il faudrait de l'ordre de 36V). Pour sa puissance, tu sais la résistance du stator ? Tu peux la mesurer ?

Bye,
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #47
Ok ça marche.

J'ai mesuré 742 et 872 ohms au niveau de l'inducteur (chaque bobine). Par contre j'ai un doute quant à l'état de l'induit car j'ai refait les mesures en position "testeur de diode" au niveau du collecteur et entre chaque lame je mesure 5 ohms et le multimètre bipe. Ca veut forcément dire qu'il est en court circuit et donc mort ? A force de lire des choses sur synchrone/asynchrone/phases/universel....je ne pige plus rien :-D

Voici le schéma de branchement du variac actuel.
20210110_141752.jpg


Donc pour la vitesse rapide (stator alimenté avec une tension "faible"), c'est bien entre les bornes 1 et 2, donc 90/590 spires = 0,15 c'est ça ?
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
en position "testeur de diode" au niveau du collecteur et entre chaque lame je mesure 5 ohms et le multimètre bipe. Ca veut forcément dire qu'il est en court circuit et donc mort ?
on ne mesure pas une résistance en étant testeur de diode ..... il faut monter le rotor en place , mettre les charbons , au moins un des 2 déconnecté , et mesurer la résistance ( en ohmmètre 200 ohms ou davantage s'il faut ) en faisant tourner très lentement à la main ; il devrait y avoir une mesure ne bougeant pas beaucoup ....
A+++
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #50
on ne mesure pas une résistance en étant testeur de diode ..... il faut monter le rotor en place , mettre les charbons , au moins un des 2 déconnecté , et mesurer la résistance ( en ohmmètre 200 ohms ou davantage s'il faut ) en faisant tourner très lentement à la main ; il devrait y avoir une mesure ne bougeant pas beaucoup ....
A+++
tu parles de la mesure de l'inducteur ou des lames du collecteur de l'induit ?
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
je veux dire la résistance du rotor ( c'est l'induit , pas l'inducteur ) lors de sa mise en tension pour le faire tourner ; la résistance entre lamelles consécutives est autre chose ; c'est donc toujours le résultat qui apparaît entre les 2 charbons
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #52
je veux dire la résistance du rotor ( c'est l'induit , pas l'inducteur ) lors de sa mise en tension pour le faire tourner ; la résistance entre lamelles consécutives est autre chose ; c'est donc toujours le résultat qui apparaît entre les 2 charbons
Je mesure 1612 ohms, rotor en place avec un des charbons déconnecté. En faisant tourner le rotor, la valeur varie légèrement puis se stabilise à 1612 ohms.
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
la valeur varie légèrement puis se stabilise à 1612 ohms.
alors ce doit être parfait ; la mesure me surprend par sa grandeur , mais comme ce genre de moulin n'est pas trop une tasse de thé , la suite doit appeler le succès
je n'ai pas de réponse pour la mort de ce pont ; à moins que ce soit l'inverseur qui soit bien malade : comment il se présente ? fonctionnement doux et sans hésitations ? quelle mesure en ohm les contacts fermés dans un sens et dans l'autre ?

A+++
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #54
L'inverseur et les interrupteurs fonctionnent doucement et sans hésitation. Pas de traces suspectes. pour moi le problème viens d'un branchement foireux à la base que j'ai dû faire et qui a pu faire cramer le pont et le variac
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
453
RP-Essonne
Re,

Tu as dû te planter à un endroit ca 1,6 k c'est énorme pour un bobinage ! Tu dois avoir une mauvaise résistance de contact à un endroit.

Bye,
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
J'ai mesuré 742 et 872 ohms au niveau de l'inducteur (chaque bobine).
c'est vrai que c'est curieux .... mais l'inducteur serait en concordance avec l'induit ..... à moins d'un multimètre à la ramasse .... mais bon
A+++
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #58
Du coup les seules mesures correctes sont 1612 ohms pour l'inducteur (soit 870 + 742 ohms pour chaque bobine) hors tension.
20210111_080747.jpg


Les 1645 ohms mesurés correspondent bien à la somme de la résistance de l'inducteur et de la résistance entre chaque lame opposée (180°) du collecteur qui par ailleurs sont toutes régulières (32-33 ohms).

Mais d'après vos réactions, ces mesures ne semblent pas être bonnes ? J'ai pas mesuré les bonnes choses ?
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 857
nord montpellier
salut ,
il faudrait savoir ..... le rotor entre les charbons ferait donc 33 ohms ; oui ? ce qui est bien plus convenable .....
Je mesure 1612 ohms, rotor en place avec un des charbons déconnecté. En faisant tourner le rotor, la valeur varie légèrement puis se stabilise à 1612 ohms.
et là , je reviens sur ce qui ne se saisit pas ;
on va s'arrêter sur 33 ohms ;
ce variac , tu fais quoi ? il est en route ?
A+++
 
elias erwan
elias erwan
Apprenti
28 Oct 2020
133
Haguenau
  • Auteur de la discussion
  • #60
le rotor entre les charbons ferait donc 33 ohms ; oui ? ce qui est bien plus convenable .....
Oui c'est ça, désolé pour la mauvaise manip

ce variac , tu fais quoi ? il est en route ?
J'attends des réponses sur lbc pour connaitre la compatibilité avec mon ancien Variac. Et peut-être Noufab, maintenant qu'il dispose d'un peu plus d’information sur mon moteur.
 
Haut