Résolu TORROS SC135G - Avis ?

  • Auteur de la discussion Chant
  • Date de début
C

Chant

Nouveau
Bonjour,

Malgré mes recherches, je ne trouve que très peu d'avis sur cette marque, et aucun sur ce modèle de scie à ruban.
Je me sers depuis deux ans de l'Optimum SP13V d'un ami, qu'il a équipée d'un système de lubrification, et je souhaite avoir ma propre machine désormais, avec les options suivantes : vérin de descente hydraulique, possibilité de coupe jusqu'à 60°, et éventuellement système de lubrification natif. Je fais des lampes et des meubles, sans jamais couper très épais pour l'instant (4 mms => 21 mms), mais de façon parfois intensive.
Cette Torros SC135G a les options qui m'intéressent, mais je m'interroge sur sa qualité. Je suppose que c'est encore une de ces machines chinoises vendues sous diverses marques à divers prix.
Merci de vos avis, si vous en avez.
 
C

Chant

Nouveau
J'ai une question connexe. Je me suis aussi penché sur une machine proche, chez Optimachines (produite et assemblée en Chine, comme Torros, par les industries Stürmer, si j'en crois le commercial Torros que j'ai eu au téléphone...) : la Quantum SG M13. Les deux machines ont un moteur de même puissance (550W) et une lame de même épaisseur (0,65)
La puissance vous semble-t-elle suffisante pour couper de façon parfois intensive (3h/jour), mais sur des périodes assez courtes (quelques jours), de l'acier qui va de 4 mms à 12 mms (et parfois jusqu'à 21 mms), essentiellement du rond et du carré pleins, et aussi parfois de la cornière ?
 
M

MIC_83

Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

Chant, coté fonderie de l'archet et conception générale c'est du Chinois, il n'y a aucun doutes !
Après tout dépend du sérieux et exigences des diffuseurs coté finitions ou on trouve à boire et à manger !

J'ai une PROMAC dans la même veine "portable 343 C, acheté d'occasion à un ferronnier qui en a disposé pendant des années à couper un peu de tout de façon assez intensive et probablement en excès de capacités sans jamais en prendre vraiment soins qui à "tenu" jusqu'à ce que la machine ne coupe plus correctement: Ruban qui se tire sous un faible effort, coupe de travers, jeux importants partout.....

Dessus j'ai tout repris, entre autre le réducteur ou des soucis récurant sont remontés sur ce forum coté usure prématurée de la roue bronze car la conception et assemblage final de certains modèles laissaient à désirer pour ne pas dire plus !

coté moteur, le 550W monophasé est suffisant vu le rapport de réduction, il ne force pas vraiment et peut tourner des heures sans chauffer si la bonne vitesse de coupe est utilisée.
La scie est apte à réaliser le boulot et coupes décrites dans ton énoncé, la descente assisté par vérin est un plus, sur la mienne c'est un ressort avec plusieurs réglages possibles mais c'était dans le but de rendre la machine transportable (50kg).

Je l'utilise depuis 2009 et je peux te dire qu'elle en a coupé de la ferraille !
Ce qu'il faudra bien intégrer, c'est un choix de lames adaptés (plusieurs à dispositions) à tes besoins suivant les matériaux creux ou pleins qui se porte sur le nombres de dents en prises lors de la coupe en acier bi-métal de bonnes factures.
J'avais édité une liste de lames adaptés selon la coupe, je ne sais plus sur quel post mais je pourrais te la refaire.

Pour ton utilisation à poste fixe, la lub ne sera pas de trop !

Voilà pour un premier éclairage, d"autres viendront compléter.
A toi d'être curieux et de rechercher les modifications des uns et des autres pour améliorer sensiblement ces modèles de scies qui nous rendent la vie nettement plus facile car on économise ses forces pour autre chose.

bonne lecture.
Bien cordialement
Michel
 
Dernière édition:
C

Chant

Nouveau
Merci beaucoup pour ta réponse, Michel !
Oui, je veux bien que tu essayes de retrouver, à l'occasion, cette typologie des lames en fonction de leur utilisation.

De mon côté, je continue d'hésiter entre prendre une machine de 550W/lame de 0,65 ou franchir tout de suite le cran d'après, 1kW et 0,9, avec un équipement un peu plus conséquent. Le problème avec ces machines, c'est qu'elles pèsent tout de suite vraiment beaucoup plus lourd alors que je voudrais qu'elle reste assez facilement déplaçable dans l'atelier.

PS/ j'ai commis une erreur dans mon premier message, qui n'est plus éditable : la machine sur laquelle je travaillais jusqu'à présent était, non pas une Optimum, mais une Metalkfraft MBS 125, avec une motorisation un peu délirante (1,8 kW).
 
C

Chant

Nouveau
Après quelque temps d'hésitation, j'ai décidé de prendre une machine à la fois plus puissante (1,1Kw) et une lame de scie plus conséquente (0,9) et j'ai hésité alors entre la HBM 275 (qui a sur ce site très bonne réputation) et la Torros SC150GV. Comme la HBM 275 était un peu surdimensionnée pour mes besoins, j'ai décidé d'essayer la Torros, qui n'est que très peu utilisée/commentée sur les forums.
Je l'ai commandée un mercredi soir, elle est arrivée le vendredi matin (sans prise de rdv préalable...) pour 62E de frais de livraison.
Je n'ai pas encore eu le temps de la monter, je documenterai l'opération et je ferai ensuite un retour d'expérience après que je m'en serai un peu servi.
 
J

J59

Nouveau
Bonjour à tous,
@Chant, je suis actuellement dans le même optique d'achat de modèle et je voulais savoir si tu avais un retour sur cette machine après utilisation.
Merci d'avance pour votre aide.
 
T

tagliaferro

Apprenti
Après quelque temps d'hésitation, j'ai décidé de prendre une machine à la fois plus puissante (1,1Kw) et une lame de scie plus conséquente (0,9) et j'ai hésité alors entre la HBM 275 (qui a sur ce site très bonne réputation) et la Torros SC150GV. Comme la HBM 275 était un peu surdimensionnée pour mes besoins, j'ai décidé d'essayer la Torros, qui n'est que très peu utilisée/commentée sur les forums.
Je l'ai commandée un mercredi soir, elle est arrivée le vendredi matin (sans prise de rdv préalable...) pour 62E de frais de livraison.
Je n'ai pas encore eu le temps de la monter, je documenterai l'opération et je ferai ensuite un retour d'expérience après que je m'en serai un peu servi.
Salut alors cette machine !vous avez fait des essais une ou 2 photos?
 
A

Alex31

Compagnon
du coup , tu n'as jamais acheté la version TORROS SC135G ?


tu devrais créer un nouveaux sujet et mettre un lien de renvoie ici

 
A

Alex31

Compagnon
sans jamais couper très épais pour l'instant (4 mms => 21 mms), mais de façon parfois intensive.


pour gagner en productivité pense à la découpe en fagot (avec 1 point de soudure pour solidariser les barres)
1683530422220.jpeg
perfilestubo2.jpg
 
C

Chant

Nouveau
Bonsoir, désolé pour le délai.
Oui, j'ai bien acheté la TORROS, mais la version plus puissante que la 135 en effet, comme annoncé : la SC 150 GV.
Je l'ai reçue très rapidement, deux jours après avoir payé - même si le transporteur a oublié de prendre rendez-vous, mais tout s'est bien passé.
Tout était parfaitement empaqueté, sur palette, et la machine est très facile à monter, à condition d'être deux au moment de fixer la machine sur le bâti, car elle pèse dans les 100kgs. Je lui ai ajouté d'emblée des roulettes, que j'ai fixées dans les logements prévus à cet effet dans le bâti.
Les réglages d'usine étaient satisfaisants- même si je n'ai pas fait de test d'équerrage par manque de temps et parce que tout ce que j'ai coupé depuis l'a été avec des équerrages satisfaisants. Elle est donc prête à l'emploi immédiatement.
La machine a été fabriquée à Taiwan et j'ai été très agréablement surpris par sa qualité : tout est en fonte, pas de plastique (même l'élément qui sert à bloquer la course des barres pour reproduire la longueur de coupe, et dont je ne connais pas le nom est en métal), et aucun jeu nulle part.
La pompe de lubrification fonctionne parfaitement, ainsi que le vérin de descente, l'étau rapide bloque parfaitement les pièces, et les coupes sont faciles et rapides.
Le seul problème, c'est que l'huile de lubrification, dans le cas d'une coupe à 45% est emportée un peu haut dans le carter et a tendance à goûter hors du réservoir qui devrait la recueillir : j'ai mis un récipient qui prolonge le carter et ramène l'huile dans le réservoir. Peut-être que je prendrai à l'avenir un liquide de coupe à l'eau, qui sera moins visqueux.
J'ai fait des photos, je vais les poster.
 
Dernière édition:
C

Chant

Nouveau
Voici quelques photos.

WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.38 (1).jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.38.jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.39.jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.40 (1).jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.40.jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.53.jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.54 (1).jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.54 (2).jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.54.jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.55 (2).jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.55 (3).jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.26.55.jpeg


WhatsApp Image 2023-05-09 at 23.27.00.jpeg


Sur la 8ème photo, pour ceux.celles qui regarderont attentivement, la lame n'est pas encore en place (c'est une photo de déballage). Quand elle l'est, elle est au fond de la fente et la buse de lubrification est quasiment au contact avec la lame.
Si vous avez besoin d'autres photos, ou si vous avez des questions, n'hésitez pas, j'essaierai d'y répondre dans la mesure de mes possibilités.
 
Dernière édition:
C

Chant

Nouveau
@Alex31 : Merci pour le conseil, je fais des paquets en effet pour gagner en productivité, mais je n'avais jamais pensé à solidariser les barres entre elles par un point de soudure, merci.
Tu as raison, le titre du sujet renvoie à la 135, et risque donc d'induire en erreur, je vais faire ce que tu conseilles.
 

Sujets similaires

pierreLG
Restauration Pedrazzoli Brown 250
2
Réponses
50
Affichages
14 475
Bart14
B
Haut