Scie verticale GUINOT :

  • Auteur de la discussion deckelite
  • Date de début
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bon, ben voilà, je viens de m'offrir ma première scie à ruban...
Fallait bien que ça arrive un jour !

J'ai préféré une verticale, car ça me paraissait mieux pour ce que je risque de faire le plus souvent. Peu de gros débit, mais j'imagine, pas mal de coupes sur des petites pièces pour gagner du temps à la fraiseuse...

On verra à l'usage.

Je l'ai eue sans lame, mais la bécane est globalement assez propre, et construite comme un tank !

Variateur mécanique, harnais à deux vitesses mécaniques et point mort, mini-compresseur pour souffler les copeaux, embrayage commandé au pied : le moteur tourne.
On appuie, et la lame démarre. On lâche, elle s'arrête.

La soudeuse Idéal est impressionnante aussi : c'est un morceau !

Pour terminer, il y a un petit système comprenant un guide passant sous la table et qui se trouve tiré par un contrepoids situé dans le pied de la machine. je suppose qu'avec quelques pièces qui manquent aujourd'hui, ça doit pouvoir faire une petite avance automatique de pièce (j'en profite, si quelqu'un connaît le système d'origine et peut faire quelques photos du guide...)

Reste plus qu'à trouver quelques lames.

Une des questions que je me pose, c'est de savoir s'il est d'usage de lubrifier avec ce genre d'engin, ou si on travaille carrément à sec-sec...

IMG_8772.JPG
 
noirvodka
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
986
dans mon atelier
Salut Deckelite

Bien belle machine, ça respire le costaud tu vas pouvoir couper à peu près tout ce que tu veux avec ça, j'ai aussi une scie verticale mais de chez Syderic et pour ce genre de machine il ne faut surtout pas lubrifier sinon déjà tu vas en avoir plein les pieds et surtout tu vas graisser les volants et ça va patiner au moindre effort.
Sacré morceau la soudeuse, si tu veux la doc je l'ai mis dans la rubrique sur le forum.

A+
noirvodka
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Si tu ne veux pas les crasses de la lub "grandes eaux" tu peux passer du produit spéciale glisse pour machine à bois sur la lame(et la table d'ailleurs), c'est magique, merci à mon voisin pour l'idée :-D
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
432
Choisy-le-roi
Bonjour,
je graisse avec du suif, pour couper de l'alu.
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #5
Quelques photos supplémentaires...

Tout est outrageusement dimensionné et visiblement, ils ne comptaient pas la fonte ! Même les portes sont en fonderie d'alu !

La dernière photo montre le petit système d'avance de pièce. Les deux tiges de guidage coulissent sous la table , tirées par un ressort qu'on aperçoit, mais également par un câble et une paire de contrepoids en fonte logés dans le bâti.

La table est orientale sur deux axes.

Constat 4406.jpg


Constat 4410.jpg


Constat 4402.jpg


Constat 4400.jpg


Constat 4414.jpg


Constat 4399.jpg


Constat 4404.jpg
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 629
59000
Bonjour,
Sur la Mössner, j’ai des feutres avec réserve d’huile pour lubrifier
les guides et un peu la coupe. Au pinceau je rajoute de l’huile
de coupe sur le trait de coupe de la pièce.
L’idéal est d’injecter une faible quantité d’huile dans le circuit de
soufflage. Il faut juste trouver une petite pompe doseuse .

Pour l’avance automatique, il y a un système constitué de deux
point de traction situé à gauche et à droite de l’arrière de la table
sur lesquelles tu accroches les deux brins d’une chaîne à vélo qui
entoure ta pièce. Avec ce système on peut orienter une pièce
de forme quelconque. Sinon, c’est une barre de poussée transversale
à l’avant. On peut la rendre un peu orientable rajouter deux taquets réglables
pour qu’une pièce brute soit bien immobilisée. Normalement on tend
la barre de poussée à l’aide d’une pédale, pour garder les deux mains
libres et positionner la pièce.

La soudeuse « Ideal » est une machine aux résultats parfaits,
à tous les coup, si le système de bridage et de positionnement des
deux bouts de lames est parfait : les 4 butées en tôle à l’avant sur
lesquelles on appui la denture, les faces de bridage pour le contact
électrique. Sur mon exemplaire, j’ai rafraîchi toutes les surfaces à
la fraiseuse.
Comme la soudure est un plaisir, tu te trouves des rouleaux de 30 mètres,
ou tu remets à longueur des lames existantes, quitte à faire plusieurs
soudures sur la même lame. Par contre, je n’utilise pas la cisaille,
mais un meule fine à tronçonner sur un touret et je meule soigneusement
d’équerre les extrémités de lames.
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 624
Bordeaux
Effectivement ça l'air d'une bien belle machine !

Belle achat !

:wink:
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 479
FR-06
On notera la position "amiante" dans le choix des matieres...
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 624
Bordeaux
:shock: Pourquoi il y a marquer "Machine a scier et a limer" ?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 629
59000
Ces scies étaient très utilisées pour ébaucher les matrices de découpe avant
l’avènement de l’électroérosion à fil (d’où l’inclinaison particulière avant arrière
de la table, pour la dépouille).
Ce marché de l’outil de découpe était demandeur aussi de machine à limer alternative
toujours pour la finition de ces matrices.
Elles ressemblent à de grosses scies à chantourner plus lentes et à plus grande course.
Thiel outre ses fraiseuse d’outillage était un fabricant renommé de machine à limer.
Certaine machine sont même mixte, sur le même bati : scie à ruban et machine à limer
 
noirvodka
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
986
dans mon atelier
Bonsoir,

Deckelite tu peux me dire quel est la hauteur de passage sous la lame ainsi que la profondeur du col de cygne.

Gaston je ne vois pas l'utilité de mettre les coupes des lames à l'équerre sur un touret à meuler, alors que la cisaille de la soudeuse donne une coupe nette et si tu met en butée la lame sur le fond de la cisaille tu est parfaitement d’équerre sur chaque bord de lames.

A+
noirvodka
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 629
59000
J’avais trouvé mes lames de cisaille bien émoussées,
et après affûtages (celui ci ayant une limite) pour les préserver,
j’évite de m’en servir…tout simplement
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #13
Le passage au col de cygne s'établit -sans surprise- à 320 mm & des brouettes. Le passage sous guide m'est sorti de la tête bien que j'aie mesuré hier soir :roll:

Tiens, une photo du vari-drive de la scie : la poulie du haut est équipée du système d'embrayage. C'est pour ça qu'on la voit en plusieurs parties.

La longue tige sur la gauche est celle qui relie la commande d'embrayage à la pédale sur le devant de la machine.

Un petit compresseur d'air est installé devant le moteur principal et entraîné par celui-ci.

scie5.JPG
 
vero
vero
Compagnon
29 Jan 2009
1 156
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
Lub

Belle machine! Comme Gaston, j'ai une Mössner qui ressemble beaucoup à la tienne. Pour la lubrification, j'ai monté un petit vaporisateur. C'est absolument parfait surtout dans l'alu. Je vaporise de l'huile de coupe. Concernant l'appareil à souder comme le dit Gaston c'est un appareil qui donne des excellents résultats mais il faut bien savoir s'en servir. Moi, j'ai réaffuté la cisaille et je m'en sert.

Mossner 007.JPG
Le même appareil à souder

Mossner 006.JPG
La scie en entier

Mossner 005.JPG
Réserve d'huile de coupe

Mossner 004.JPG
Réglage de la pression - débit

Mossner 002.JPG
Le vaporisateur
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #15
Woaw ! Je reste sous le charme à chaque fois que je vois une Mössner, mais ces machines sont plutôt rares dans le coin...

je me suis rabattu sur la Guinot parce que je la trouve déjà plutôt bien construite, mais si un jour l'occasion se présente, une petite Rekord ne serait pas pour me déplaire.

J'ai quelques soucis de roulements sur la mienne, et je n'ai pas pu l'essayer à ce jour.

Je cherche des roulements à rotule à billes réf 2304 si quelqu'un a ça qui traîne quelquepart.

A ce sujet, j'ai ouvert la boîte harnais volée, et j'ai été assez estomaqué par le dimensionnement des engrenages à taille droite de la bête. Ce sont des éléments qu'on s'attendrait plutôt à trouver sur une boîte de 4x4 !
Noirvodka m'avait fait part du même étonnement sur sa petite Sydéric.
Y-a-t-il des efforts si importants sur une scie à ruban (volants de 320 de diamètre) ?!
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 624
Bordeaux
deckelite a dit:
A ce sujet, j'ai ouvert la boîte harnais volée, et j'ai été assez estomaqué par le dimensionnement des engrenages à taille droite de la bête. Ce sont des éléments qu'on s'attendrait plutôt à trouver sur une boîte de 4x4 !
Noirvodka m'avait fait part du même étonnement sur sa petite Sydéric.
Y-a-t-il des efforts si importants sur une scie à ruban (volants de 320 de diamètre) ?!
c'est peut être liée au fait qu'elle peut faire aussi machine à limer ?

:wink:
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
  • Auteur de la discussion
  • #17
J'ai commencé à me servir de la Guinot et je me pose quelques questions.

J'ai pris une scie verticale car ça me semblait le type le plus polyvalent pour ce que je souhaite faire. Je n'ai absolument plus de place pour caser une machine de débit en plus... Dooooonc, il faudra bien que celle là fasse un peu tout ce que j'aurai à faire en sciage, d'une manière ou d'une autre.

Le hic, c'est que ces petites scies verticales ne sont pas super adaptées au débit de matière.

J'ai coupé un rond de 130 hier, qui a mis en évidence les limites du système d'avance rudimentaire dont la machine est équipée (un petit guide coulissant sous la table, tiré par un ressort et quelques poids).

J'aurais voulu savoir combien les possesseurs de scies comparables arrivent à couper en diamètre, et comment ils procèdent.

Notamment, Gaston, aurais-tu quelques photos du dispositif d'avance de pièce de la Mössner ?

J'ai vu des dispositifs d'avance de table à douilles à billes qui doivent bien faciliter la vie quand on veut couper du "gros" avec ce genre de scie, ou je pensais aussi à la possiblité de monter la table sur des roulements cheminant sur de l'étiré, un peu comme certains accessoires de machines à bois.

Bon. C'est pas pour tout de suite, c'est sûr. Mais si vous avez des idées ou des photos... Pour ma part, voilà ce que je viens de trouver :

Scie à ruban Doall avance de table.jpg


Scie à ruban Doall avance de table (2).jpg


Scie à ruban Doall avance de table (1).jpg
 
noirvodka
noirvodka
Compagnon
1 Mai 2007
986
dans mon atelier
Bonsoir deckelite,

Il y a un ricain qui a bricolé ça
C'est peut etre un début de piste mais je sais pas s'il arrive à débiter du rond de 130 avec un tel système.

A+
noirvodka
 
Haut