ROLLAND et PILAIN 1920

  • Auteur de la discussion LHM
  • Date de début
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 305
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Bonjour,

Je ne connaissais pas ce système de freinage hydraulique. Je suis très intrigué.
As-tu aussi le l'explicatif des différents repères de ce dessin? J'aimerais comprendre plusieurs choses:
1) Le fonctionnement de la pompe et l'étanchéité entre l'engrenage et la crémaillère.
2) Le cylindre récepteur est-il bien séparé de l'axe du pivot de fusée?
L'absence de canalisation flexible est étonnante.
Je trouverai certainement d'autres questions.
Je ne pensais pas que dès 1920, ou peut-être avant, il y ait eu un constructeur pour penser à commander les freins autrement que par des câbles.

Bernard
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 305
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 319
SOMME
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour,
C'est pour moi aussi une découverte.
Les freins hydrauliques dès 1920 à l'AV uniquement, AR est cdé par des tringles.
Le proprio, menuisier ébéniste de talent à la retraite, remet à niveau la voiture de son père
qui faisait le même métier, me demande d'apporter mon concours sur cette innovation de l'époque.
J'ai eu toutes les pièces en main;.Le concept est ahurissant.
Malheureusement les repères ne sont pas explicités.
@fafnir70 , le boitier hydraulique est placé parallèlement sur l'essieu AV, il est en bronze massif et composé d'un réservoir
intégré qui alimente le cylindre de pression. Le piston qui génère la pression est actionné par une crémaillère et
pignon qui assure la translation depuis le palonnier.
L'huile est distribuée par une canalisation 2 voies vers les pivots.
L'essieu est percé pour conduire l'huile (là ou conventionnellement on pourrait trouver l'axe d'articulation)
à la base d'un piston garni de cuir,( cylindre récepteur ) en liaison avec une tige de poussée, agissant sur une came
triangulaire qui écartera les mâchoires jusqu'au contact de la jante du tambour.
Le cylindre récepteur est intégré dans le pivot.
Donc pas de flexibles, pas de raccord tournant. Ouf!
Je ne sais pas si mon discours est clair !
Particularité de ce montage : Il n'y a pas de flasque support de mâchoires, celles-ci étant simplement
en appui sur le pivot , sur des axes, bien sûr . En somme, de freins bien aérés.
Mon ami voulait que je modernise les pistons, émetteur et récepteur, en remplacement les garniture cuir par
des coupelles ou joints toriques.
Au démontage, il n'a trouvé que de la graisse partout, il est convaincu que ce système fonctionne à
la graisse.
Nos opinions divergent.
Bonne lecture.
 
Dernière édition:
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 319
SOMME
  • Auteur de la discussion
  • #5
Re,
J'ai un autre document, agressé par le temps,
qui illustre le pédalier et le dispositif mâchoires.
Inutile de dire que tout le système de freinage est plein de gras.
On voit nettement que la traverse d'essieu est aménagée..
 
Fichiers joints
Dernière édition:
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
Bonsoir,
Rolland-Pilain, des Ferrari avant l'heure !
Les guerres et tumultes commerciaux auront raison de cette marque qui a laissé une empreinte indélébile dans l'Histoire de l'automobile...
JASON
 
  • Réagir
Reactions: LHM
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 305
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Je pense que tu devrais contacter le club Rolland-Pilain. Ils pourraient t'être d'un grand secours.


J'ai beaucoup lu cet après-midi, mais je n'ai rien trouvé de technique. J'ai lu que les freins hydrauliques ont équipé les modèles ci-dessous peu de temps, puis ce fut le retour aux commandes par câble.
Seuls les modèles CRK de 18 HP de 1922 à 1924 et les modèles R de 12 HP de 1922 à 1924 furent équipées de ses freins, et uniquement à l'AV.
Un autre site indique que Lockheed fut le premier constructeur de freins hydrauliques montés sur une voiture américaine.
Bonne chance dans tes recherches

Bernard PS Merci pour le deuxième document, je commence à mieux comprendre.
 
Dernière édition:
  • Réagir
Reactions: LHM
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 319
SOMME
  • Auteur de la discussion
  • #8
Re,
Je n'ai pas répondu à la 2 - de @fafnir70 .
Crémaillère / piston c'est la même pièce dans l'alésage.
le boitier pignon crémaillère " G " est bourré de graisse et la chambre" A " réservée à l'huile;
Seules les rondelles de cuir empilés en bout de piston "B " et ajustables en Ø par écrasement
séparent ces 2 éléments.
Résumé : Un constructeur de prestige passé aux oubliettes , j'apprends beaucoup.
D.P.
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 305
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Des joints de cuir, c'était audacieux. Aujourd'hui quelqu'un dirait "Je remplace les coupelles de frein de ma voiture par des cuirs", on crierait au fou.
Mais il y eut de nombreux fous merveilleux qui ont fait avancer un grand nombre de techniques modernes.

Bernard
 
P
paysan
Compagnon
9 Oct 2017
521
70
Bonjour,
Des joins cuir j'en ai trouvé sur un vieux vérin (à étage) d'un camion benne. Je me souviens à l'époque avoir été chez un cordonnier pour acheter un morceau de cuir pour le réparer. Et ça ne fuyait pas! Bonne restauration.
Rémi
 
  • Réagir
Reactions: LHM
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 305
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Bonjour,

Merci Henri, j'ai de la lecture pour l'après-midi. C'est surtout la partie compréhension qui prendra du temps, pour la lecture je suis plus rapide.
Notre ami LHM va être content.
Bernard
 
  • Réagir
Reactions: LHM
LHM
LHM
Compagnon
30 Juil 2011
1 319
SOMME
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour,
Merci @HenriIV pour ce partage.
Je me demande où tu as trouvé ce document.
La lecture doit être méthodique pour une bonne compréhension, mais tout est dit.
c'est plus imagé pour moi, j'ai eu toutes les pièces en main.
C'est encore plus ancien que je pensais 1910 !
Bravo.
D.P
 
H
HenriIV
Ouvrier
12 Nov 2014
348
Bonjour

Sur le premier dessin posté par LHM est mentionné "Brevet Rolland et Pilain"

Les brevets sont délivrés par les offices de brevets en échange d’une divulgation complète de l’invention qui est, en règle générale, rendue publique et mise à la disposition de tous. Ensuite il y a plein de spécificités selon les pays pour accéder aux documents, mais là il s'agit d'un brevet français ancien mais pas trop : c'est top parce qu'ils ont été numérisés et qu'on y accède en quelques clics.

Je vous mets le lien qui permet de passer de longues après-midis à farfouiller dans ces vieux documents parmi lesquels le pire côtoie le meilleur :
https://worldwide.espacenet.com/advancedSearch?locale=en_EP

Voilà donc comment j'ai récupéré les précieux documents.

Bon farfouillage,
H4
 
  • Réagir
Reactions: LHM
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 305
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Merci beaucoup Henri. Voilà de la lecture pour un certain temps. On va farfouiller.

Bernard
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 559
FR-44Rezé
Excellent, j'archive pour ma collec ! :smt003
L'émetteur partage la même architecture qu'un ferme-porte Groom....
 
  • Réagir
Reactions: LHM
Haut