Réparer un volant alu de scie à ruban.

  • Auteur de la discussion JPDB 15
  • Date de début
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Bonsoir :
J'ai découvert que le volant de ma scie Sydéric 375 N avait une branche fissurée . Ce volant est une pièce de fonderie aluminium.
Ayant un poste TIG Ac j'ai voulu faire la réparation. Ayant lu , que souder les rayons d'une roue, était pas si facile que ça . J'ai pensé que porter l'ensemble de la roue à une température de l'ordre de 100° avant soudure, devrait résoudre le problème . Je soude donc et le temps de poser la torche j'entends un méchant "Clic" dans mon dos . Ma soudure venait de lâcher et de plus une autre fissure venait de naître sur la branche voisine.
Je ne me décourage pas. Je meule mes soudures et je bride le volant sur ma petite table à souder. Je soude et rebelotte mes deux branches sont toujours cassées et de plus la jante est également fissurée. J'ai refait l'expérience une troisième fois pour m'assurer que j'étais bien nul.
DSC_0197.JPG
DSC_0203.JPG
DSC_0204.JPG

Après réflexion j'ai conclu que le bridage de la roue alu sur de l'acier ne pouvait conduire, à cause de la différence de dilation entre les métaux, qu'à la rupture des branches alu.
J'envisage donc de procéder maintenant de la manière suivante:
- Préparer les soudures en faisant des "V" profonds sur les fissures
- Réaliser un cerclage du volant avec un fer plat
- Faire un support pour le volant afin de l'immobiliser (sans le brider fortement)
- Faire chauffer lentement l'ensemble support et volant (cerclé ) dans le four ménager vers 150°
-Procéder aux soudures rapidement et remettre l'ensemble au four pour refroidissement lent

J'ai déjà fabriqué le cerclage et le support
DSC_0201.JPG

DSC_0200.JPG

Que pensez vous de ma méthode ?
Avez vous une meilleure technique ?
Avant que je ne rebrise mes branches pour la énième fois n'hésitez pas à me conseiller .
Jean-Paul
 
PL50

PL50

Compagnon
Oui, ta méthode n'est pas mal.
Sauf que je ferais un revenu total de l'alu avant pour libérer les contraintes internes.
Genre 3 ou 400°.
Maintenant, ce n'est que mon avis....
A+
 
T

tatave

Compagnon
C'est effectivement pas évident....


J'aurais eu tendance à faire une trempe pour "ramollir " l'alu... Si celui ci prend la trempe...

La préparation c'est 70% de la réussite pour ce genre de choses...
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Oui, ta méthode n'est pas mal.
Sauf que je ferais un revenu total de l'alu avant pour libérer les contraintes internes.
Genre 3 ou 400°.
Maintenant, ce n'est que mon avis....
A+
C'est effectivement pas évident....


J'aurais eu tendance à faire une trempe pour "ramollir " l'alu... Si celui ci prend la trempe...

La préparation c'est 70% de la réussite pour ce genre de choses...
Merci pour la participation

Que l'on l'appelle trempe ou revenu pour l'alu, on est d'accord : on chauffe à la température de carbonisation du savon de Marseille et l'on refroidi rapidement .
Seul problème, je n'ai aucun moyen pour faire une chauffe régulière sur l'ensemble de la pièce à 400° .
Tout ce que je peu faire c'est chauffer dans le four ménager à j'espère 250 ° . Par contre je peu le laisser longtemps , 2 ou 3 heures
 
mvt

mvt

Compagnon
Bonjour,

Je vais peut-être dire une ânerie !
Est-ce que ton four permet une pyrolyse ?
Je crois que l'on est dans les 450° à peu près. Certains fours ont deux modes de nettoyage, un court, four peu sale et un "normal".
C'est peut-être une solution
 
SEVEN40

SEVEN40

Compagnon
Bonjour @JPDB 15 , peut tu nous dire quelle nuance de métal d'apport tu as utilisé?
Merci de ta réponse! :-D
 
G

guy34

Compagnon
bonjour ,
ce qui est fort étonnant est ce rayonnage " baton " !!!! on dirait que la sagesse et l'expérience des Anciens n'a pas imprimé comme il faut ..... ; et si une première fissure est apparue " comme ça " , c'est pas un hasard ; et retaper cette histoire risque de faire emplâtre , pas solide , et des déformations ......
j'ai pas la solution , alors que les bras devraient être incurvés , justement pour ces phénomènes ;
A+++
 
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour,
La logique de construction, c'est le nombre de rayons impairs...
Oui, détendre vers 400° l'ensemble de la pièce soit au four adapté soit au chalumeau (Buse de 350 litres minimum).
Vous ne dites pas quel moyen de soudure ni quel métal d'apport ?
A suivre.
JASON
 
M

marc le gaulois

Compagnon
Moi , j'aurais fait comme une grande flasque , au besoins des deux côtés , surfacer les ronds en bout de tes rayons actuels , (les six qui ont l'air de faire environ 30 mm de diamètre , et y fixer cette flasque (ou deux, une de chaque côté) , ensuite pour alléger , 6 trous rond qui passe entre les rayons,
alu de 5 mm d'épais , ça ne doit pas revenir trop cher , surtout du diamètre un peu inférieur a ta poulie:wink:
 
pailpoe

pailpoe

Compagnon
Bizarre ta fonderie , ce change pas le problème mais mes roues sont comme ça sur la mienne.
7CDB45D1-9725-4097-BC3E-5080A1D5994E.jpeg
 
M

marc le gaulois

Compagnon
là , voila ! pas de risque de casse , mon truc ressemblerait a ça , une ou deux flasques avec ces trous ronds:smt023
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Bonjour @JPDB 15 , peut tu nous dire quelle nuance de métal d'apport tu as utilisé?
Merci de ta réponse! :-D
J'ai utilisé les seules baguettes que j'avais à ma disposition , à savoir ALM 65 -5356 . J'espère que tu tiens là une piste.
Cordialement Jean-Paul
 
G

guy34

Compagnon
Re ,
à la réflexion , et si l'épaisseur du flasque central est consistante , il faudrait " casser " le nerf de chaque " bâton " par des trous , aux 2 extrémités de chacun des bâtons ; valeur des trous aux 2/3 du diamètre .... ça permettrait de relâcher cette nervure de tension
A+++
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Bonjour,

Je vais peut-être dire une ânerie !
Est-ce que ton four permet une pyrolyse ?
Je crois que l'on est dans les 450° à peu près. Certains fours ont deux modes de nettoyage, un court, four peu sale et un "normal".
C'est peut-être une solution
Excellente idée. Je vais lancer une pyrolyse pour voir et mesurer la température . Ma femme sera ravie d'avoir un four propre.
Merci Jean-Paul
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
bonjour ,
ce qui est fort étonnant est ce rayonnage " baton " !!!! on dirait que la sagesse et l'expérience des Anciens n'a pas imprimé comme il faut ..... ; et si une première fissure est apparue " comme ça " , c'est pas un hasard ; et retaper cette histoire risque de faire emplâtre , pas solide , et des déformations ......
j'ai pas la solution , alors que les bras devraient être incurvés , justement pour ces phénomènes ;
A+++
Oui cette fabrication avec six rayons droit, heurte un peu le savoir accumulé des fondeurs . Mais ma Sydéric a été produite en millier d'exemplaires , même si des variantes pour les volants existent. Il faut que je fasse avec .
La solution de réparation proposée par Marcus va dans le même sens .
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Bonjour,
La logique de construction, c'est le nombre de rayons impairs...
Oui, détendre vers 400° l'ensemble de la pièce soit au four adapté soit au chalumeau (Buse de 350 litres minimum).
Vous ne dites pas quel moyen de soudure ni quel métal d'apport ?
A suivre.
JASON
Je possède, pour réaliser mes soudures, d'un SAXO TIG 1600 AC/DC Gaz de protection ARCAL 1 métal d'apport ALM 65-5356 .
Mais il faut dire que je ne suis pas le "Paganini" de la soudure.
Mais tout s'arrange, le Forum vient de m'élever au grade de "compagnon". Ma nouvelle compétence reconnue par tous devrait me permettre de réaliser , sans fissures, ces Pu..... de soudure.
Merci de participer Jean-Paul
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Re ,
à la réflexion , et si l'épaisseur du flasque central est consistante , il faudrait " casser " le nerf de chaque " bâton " par des trous , aux 2 extrémités de chacun des bâtons ; valeur des trous aux 2/3 du diamètre .... ça permettrait de relâcher cette nervure de tension
A+++
Je vois bien la logique de cette solution , mais son application risque de fragiliser la roue . Car je suppose pour que ce soit efficace, il faudrait que le percement soit d'environ le 1/3 de la largeur du bras ? Il ne reste plus grand chose
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
là , voila ! pas de risque de casse , mon truc ressemblerait a ça , une ou deux flasques avec ces trous ronds:smt023
Ta solution, Marcus, consiste si je comprends bien , à remplacer le rayonnage par un voile plein, éventuellement allégé. Il reste à régler le problème de la fixation du flasque au moyeu et à la jante . J'ai peur que la soudure de la jante sur le flasque , soit problématique .
Il faudrait aussi que je puisse travailler ces pièces sur mon tour. Mais le volant fait 370 mm de D et mon tour n'accepte que 250mm. La sous-traitance devient obligatoire.
Dans ce cas autant faire un volant neuf avec éventuellement un moyeu rapporté.
Cordialement Jean-Paul
 
gégé62

gégé62

Compagnon
Délicat problème, perso je pencherais pour une solution mécanique sans soudure, comme proposé plus haut.

On se souvient des volants anciens en fonte dont les rayons étaient en forme de S , ce qui autorise une légère déformation de retrait sans engendrer de forte contrainte.
 
M

marc le gaulois

Compagnon
Je pense que je ferais en sorte de garder le moyeu :) , de façons qu'une fois la ou les flasques fixées autour la gente , le moyeu + ou - réusiné , ou bien les flasques , ou les deux , il y ait peu de distance et mettre de la soudure a froids ( entre flasques et moyeux)pas de déformation et qui a une supère tenue dans le temps et est usinable , de toute façons ce n'est pas un V8 qui est au bout , ou alors faire les récupérateurs de métaux et voir si il n'a pas des poulies qui traine , je suppose qu'une poulie de machine a laver est trop grande??
 
Pamdam

Pamdam

Apprenti
Bonjour
Pourquoi ne pas refaire une roue dans une plaque d'aluminium?
Ça me semble plutôt simple, comme pièce, vu d'ici.
Pleine flasque, pas trop épais... partant forcément d'un disque plein, il n'est pas nécessaire de gagner de la matière comme au moulage.
Ça peut en augmenter la masse mais l'inertie augmentée ne me semble pas être un problème et ça ne tourne pas bien vite.
Bon, il faut un gros tour, mais ça, y'en a.
C'est la poulie entraîneuse?
ou la poulie libre, encore plus simple.
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Bonjour
Pourquoi ne pas refaire une roue dans une plaque d'aluminium?
Ça me semble plutôt simple, comme pièce, vu d'ici.
Pleine flasque, pas trop épais... partant forcément d'un disque plein, il n'est pas nécessaire de gagner de la matière comme au moulage.
Ça peut en augmenter la masse mais l'inertie augmentée ne me semble pas être un problème et ça ne tourne pas bien vite.
Bon, il faut un gros tour, mais ça, y'en a.
C'est la poulie entraîneuse?
ou la poulie libre, encore plus simple.
Merci pour ta contribution.
Je n'ai pas de tour ayant un passage au dessus du banc suffisant.
Je pense que, si la solution soudure n'est pas viable, je terminerai ,soit en cherchant un nouveau volant, soit en en réalisant un neuf par tournage d'une plaque avec moyeu rapporté. La plaque fera 33mm d'épaisseur et le moyeu 50mm.
De toute manière, même si la soudure marche , il y aura des déformations et un passage au tour s'imposera .
C'est la poulie menée qui est en défaut
 
Dernière édition:
T

tatave

Compagnon
Quand j'ai des pièces trop grandes pour le tour, je travaille sur la fraiseuse , avec la table tournante...
 
R

rabotnuc

Compagnon
as tu essayé de marteler la soudure encore chaude, pour l'allonger un peu?
 
dubleu

dubleu

Compagnon
matelage pour allongement ne fonctionne pas pour alu surtout pour du creux

le plus gros soucis et le métal apport ....... .ALSI5 voir les divers équivalent
et passe partout et suffisamment tendre pour ne pas créer de tension

j'ai ressoudé x morceau de moteur et carter motoculture sans soucis ..........par contre au mig

par contre pas oublié brose inox ...afin de ne pas pollué ...verfié si inclusion dans le métal style crasse .......la foutue pour créer une réparation durable
par contre d''autre nuance quasi impossible à soudé




les solution cité ci dessus par d'autres avec un bon métal apport
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Quand j'ai des pièces trop grandes pour le tour, je travaille sur la fraiseuse , avec la table tournante...
Ma table tournante fait D=150 un peu juste pour faire un bon bridage . Après il faut faire un sacré bricolage pour entrainer le volant avec la broche et fixer l'outil sur la table . Si je peu éviter, j'évite.
as tu essayé de marteler la soudure encore chaude, pour l'allonger un peu?
Oui . Elles n'ont pas aimé . Les branches sont bien pleines
le plus gros soucis et le métal apport ....... .ALSI5 voir les divers équivalent
et passe partout et suffisamment tendre pour ne pas créer de tension
Je vais chercher à me procurer du métal d'apport en ALSI5 et changer de brosse inox. Je soupçonne la mienne d' être polluée.

Merci pour vos contributions
 
SEVEN40

SEVEN40

Compagnon
Bonsoir @JPDB 15 , comme te le conseille Dubleu, essaye avec un métal d'apport avec de la silice plutôt qu'un aluminium/magnésium.

J'ai déjà eu des soucis sur des carters de boite , que je n'ai pu ressouder qu'avec de l'ER4047 car ça fissurai systématiquement.
Maintenant ce n'est pas garanti mais autant mettre toutes les chances de ton côté!
 
T

tatave

Compagnon
Ma table tournante fait D=150 un peu juste pour faire un bon bridage . Après il faut faire un sacré bricolage pour entrainer le volant avec la broche et fixer l'outil sur la table . Si je peu éviter, j'évite.


Ma table tournante fait 200mm, mais je mets un martyr bien plus grand ( j'ai monté au maximum une plaque d'alu de 30mm d'un mètre sur 1m... , Ça devient compliqué pour tourner le volant malgré ma rallonge...
 

Sujets similaires

virgilio
Réponses
4
Affichages
829
Jack bel
J
gégé62
Réponses
17
Affichages
775
cancer49
C
G
Réponses
4
Affichages
268
gerard crochon
G
F
Réponses
8
Affichages
547
François25
F
Laurent_CNC
Réponses
16
Affichages
719
Laurent_CNC
Laurent_CNC
R
Réponses
47
Affichages
1 202
ravimade
R
A
Réponses
9
Affichages
401
aerane
A
M
Réponses
11
Affichages
566
mimiss
M
GR3G
Réponses
14
Affichages
1 251
moufy55
moufy55
M
Réponses
8
Affichages
524
Alex31
A
didpoutrator
Réponses
7
Affichages
592
didpoutrator
didpoutrator
A
Réponses
37
Affichages
2 339
A
Haut