reducteur 222rem -> 22lr

  • Auteur de la discussion alvin
  • Date de début
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
947
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
J'étudie la possibilité de réaliser un réducteur qui me permettrai de tirer du 22lr dans ma 222rem
je ne veux pas modifier l'arme, la conversion du type de percussion doit donc se faire dans le réducteur, jusque là, pas de problème,
là ou ça se corse, c'est au niveau du diamètre 6.43 du chambrage 222rem , il va me rester a peine 0.3mm de paroi pour passer la 22lr,
que faire ? supprimer carrément cette partie sur le réducteur ?
Qu'en pensez vous ?

[div=none]
432px-222-Remington-scheme.svg.png
[/div]



[div=none]
saami.jpg
[/div]
 
Dernière édition:
M
Moi37
Compagnon
9 Nov 2007
668
Tours
Ce n'est pas une réalisation si simple qu'il y parait.

Le collet participe à l'étanchéité, il gonfle au tir pour épouser la chambre, raison pour laquelle pour de nombreux calibres d'arme d'épaule on ne recalibre quasiment que lui et dans une moindre mesure le reste de l'étui, ça permet quand on recharge d'avoir des étuis très adaptés à la chambre. On pratique un peu ça également au "fire-forming" pour une arme ancienne aux tolérances plus ou moins fiables ou si la chambre est UN PEU limite. Ça permet après tir et mesure d'avoir une idée des côtes.

Le supprimer n'est pas, à mon sens une très bonne idée pour deux points:
1 - Pour ce que j'évoque ci-dessus d'une part;
2 - Pour le fait que la poudre étant corrosive, il y a risque d’abîmer la partie de la chambre normalement en contact avec lui car elle va directement être exposée aux gaz de combustion. Si il y a attaque du polissage à ce niveau, il y a risque de fuite en repassant au 222, dans le pire des cas ou, dans le meilleur, l'étui va coller rendant son extraction délicate. Sur certaines 22 mal entretenue on peu voir cette agression proche, dans les cas extrêmes, d'un canon "bagué", le cas est pire pour ceux qui alternaient 22 bosquette, 22 short et 22LR.

Le transfert du mode de percussion se fait de deux façon dans les conversions existantes qui passent de la percussion centrale à l'annulaire.
1° solution:un percuteur intermédiaire est frappé par celui d'origine pour aller à son tour frapper la périphérie de l'étui "annulaire".
Avantage: l'étui adapté reste dans le même axe de celui d'origine, c'est le percuteur relais qui est en biais, la position angulaire du réducteur est sans importance.
Inconvénient: sur une arme autre qu'un truc indestructible type Mauser, on a vite raison du percuteur d'origine car, pour transmettre toute l'énergie de frappe, "l'intermédiaire" doit être très résistant et le percuteur d'origine n'est prévu que pour frapper l'amorce, une cuvette molle en laiton.
2° solution plus "scabreuse": l'étui de 22 est en biais dans le réducteur, on épargne le percuteur original mais le reste est vraiment bidouillage car, le culot de la 22 n'est pas en appui bien à plat, ça impose de positionner le réducteur exactement de la même façon au niveau angulaire pour que l'amorce soit bien positionnée sinon on frappe à côté du bourrelet et, pour finir, la balle doit subir un redressement dans son début de trajectoire pour se remettre dans l'axe du canon.

Bref tout n'est que compromis. sans compter que la position d'un particulier qui s'adonne à ce genre de réalisations n'est pas facile à cerner , juridiquement parlant.

Si cette aventure te tente tout de même, je ne pourrais que te conseiller de t'orienter vers un forum de tir. Il y aura sûrement d'autres avis que le mien et, pourquoi pas, un exemple d'un tel réducteur déjà produit.
Cordialement
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
C'est d'autant plus difficile que la 222 est à percussion centrale, alors que la 22 LR est à percussion annuaire. La position du percuteur ne convient donc pas pour le 22 LR.

La solution la plus habituelle pource type de transformation consiste à faire une fausse cartouche qui contient un percuteur excentré, et dans laquelle on enfile la cartouche de 22 LR, comme pour le MAS 36, par exemple :

FR MAS 36 en 5,5-adaptateur-WEB.jpg


Mais si une cartouche de 7,5 comme celle du MAS 36 a des dimensions suffisantes pour permettre ce bidouillage, ça me semble vraiment difficile dans le petit volume d'une douille de 222....

Sans parler de l'adéquation entre un tube de 222 et une balle de 22 LR
 
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
947
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #4
@Moi37 :
Effectivement, ce n'est pas super simple, je vais faire un essai en partant d'un étui 222 avec son collet.
pour la conversion du type de percussion il faut que la pièce soit le plus légère possible.
juridiquement, je ne vois pas de problème, ce n'est pas pour vendre....

@Harry78 :
peux tu développer le problème de l'adéquation entre un tube de 222 et une balle de 22 LR,
dans les deux cas le projectile fait un diamètre de 5.70 , non ?
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
Il faut aussi regarder si le pas de rayure convient. Le 22LR est généralement en 16 pouces, le 222 souvent en 14 pouces, mais il y a aussi des pas plus court pour des balles plus lourdes...

Comment se comportera une balle plomb de 22LR pesant 40 grains (2.6 g), lancée à 320 mètres/secondes, dans un tube dont le pas de rayure est prévu pour une balle chemisée de 222 Rem pesant 55 grains (3,56 g) lancée à près de 900 m/s.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
Bonjour.
Tout d'abord, une question: quel est l'intérêt ? Une petit Manufrance se trouvant vers 150 E...
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
Bonjour.
Tout d'abord, une question: quel est l'intérêt ? Une petit Manufrance se trouvant vers 150 E...
+1...Sauf à vouloir réaliser un exercice de style, ça fait beaucoup de travail et d'incertitude, pour un intérêt économique réduit.
 
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
947
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #8
effectivement, l’intérêt est tout relatif,
c'est plutôt comme tu dis un exercice de style :wink:
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
292
Je ne vois pas d'autre solution que l'usinage d'une fausse douille de 222, qui servira de chambre à la cartouche de 22LR. Mais compte tenu des dimensions de la 222 et du mode de percussion différent, c'est pas gagné...
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
ça existe chez Walther,une fausse douille avec un tampon qui vient désaxer la percussion.

chiant à utiliser.
 
M
Moi37
Compagnon
9 Nov 2007
668
Tours
Effectivement, l'adéquation entre les deux cartouches et le tube peut être critique car même s'il y a moins d'énergie et moins de vitesse, le pas de rayure est (comme déjà signalé) un poil plus "serré". D'accord, la balle est plus légère mais elle est en plomb nu sur le .22.
Donc, je vais émettre une certaine réserve sur "l'emplombage" de rayures initialement prévues pour un projectile chemisé car, si l'adéquation se révèle mauvaise et que ce dernier ce produit, c'est vraiment galère. Enlever ce plomb même avec les produits disponibles sur le marché est vraiment pénible, et ce, d'autant plus que le calibre est petit. Sans passer par le très toxique mercure, une fois le plomb accroché, il est bien fixé. J'ai vécu ces expériences avec des armes d'épaules en 8 Lebel et 7,92 Mauser, et avec du plomb très durci pourtant, en voulant réaliser des cartouches "douces" au tir.

Le sujet partait à l'origine sur la faisabilité d'un réducteur, je m'en suis écarté, c'est vrai, mais uniquement pour évoquer les contraintes. Sur une arme "low cost" type Baïkal IJ18, le jeu pourrait (je parle bien pour moi) être tenté.
Sur un produit plus "luxueux" (et toujours selon moi) j'hésiterais.

Pour un usage plus qu'exceptionnel, ça risque d'être pénible (chiant????) à l'usage.

Je rejoins à 200% les interventions de Harry78 et Borisravel, sur l'exercice de style (et donc l’intérêt "économique") ainsi que l'adéquation tube/munition. Maintenant un défi reste un défi......
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
les US boys ont à leur dispo des blocs de réduction à monter dans les upper de leurs AR 15/M16 pour tirer de la 22LR:il ne semble pas y avoir de problèmes d'enplombage dus à la diff de pas.

une balle cuivrée devrait sans soucis effacer l'hypothétique problème.

Drome Chasse vend-ou vendait- une douille réductrice 222/22LR pour Contender because canon basculant ...

plus facile à mettre en place que dans un boitier par la fenêtre.

et pis:extraire la fausse douille,pousser la douille de 22LR et le tampon intermédiaire de percussion,brosser la douille de réduction,remettre une cartouche,pousser le tampon avec son joint torique de rétention..tir très occasionnel .


l' enplombage des balles coulées dans nos fusils de guerre est un problème autre..alliage,recalibrage,graissage,charge..
 
Dernière édition:
M
Moi37
Compagnon
9 Nov 2007
668
Tours
Blocs de réductions ou réducteurs? Si on parle bloc, donc conversion d'une arme (même provisoire) et non plus de la cartouche ce n'est pas la même chose.
Il existe des conversions pour armes de poing qui intègrent tout, chargeurs, culasse, ressort récupérateur et canon.....
Nous ne sommes plus du tout dans le même domaine. Exemple transformer un 9para en .22, voire même la typique transformation type simunition adoptée avec le (peu de) succès qu'on lui connait.
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
je cite ce système afin d'illustrer l’adéquation du pas des rayures 222-223/22LR . uniquement
pas sur le principe mecanique qui de toute façon n'est pas importable.

ce système conserve le canon d'origine

pour ma part,de par le prix des carabines 22LR occas meme anciennes ou neuves,l’intérêt de ces douilles est assez peu valable.

l’intérêt des tubes réducteurs pour fusils à canons basculant cal 12,faisant tout la longueur du canon d'origine est tout autre.
 
JP2
JP2
Compagnon
21 Juil 2012
578
Haute-Saône
C'est à mon avis, surtout bien se compliquer la vie, quand on peut avoir de la .222 en boîte de 50 pour moins de 20 € !

J'ai depuis longtemps abandonné le .22LR, calibre voué aux gémonies, comme le FAP à canon lisse d'ailleurs !

Le .222, c'est une "vraie cartouche" à percussion centrale, qui plus est.

Amicalement, JP2.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
... Et encore, vu le prix du 20 par rapport au 12... Moi qui fais du ball trap, cette différence de prix se chiffre en centaine d'euros.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
C'est à mon avis, surtout bien se compliquer la vie, quand on peut avoir de la .222 en boîte de 50 pour moins de 20 € !

J'ai depuis longtemps abandonné le .22LR, calibre voué aux gémonies, comme le FAP à canon lisse d'ailleurs !

Le .222, c'est une "vraie cartouche" à percussion centrale, qui plus est.

Amicalement, JP2.
Et encore, rien ne vaut un AR15 en 223 :wink:
 
JP2
JP2
Compagnon
21 Juil 2012
578
Haute-Saône
Je ne suis qu'un humble chasseur, pas plus de 2+1 coups dans les semi-auto !!! l'AR15 ... pas pour moi !
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
faut pas enterrer le 22 LR trop vite,c'est encore la munition le plus tirée au monde,il y a forcement une raison.

ça ne fait pas avancer notre ami,avec son problème de douille réductrice.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
Je ne suis qu'un humble chasseur, pas plus de 2+1 coups dans les semi-auto !!! l'AR15 ... pas pour moi !
Pas de soucis, une fois que tu as tiré les 27 autres coups du chargeur (en 10 secondes), il te reste les 2+1 réglementaires pour la chasse :-D
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
faut pas enterrer le 22 LR trop vite,c'est encore la munition le plus tirée au monde,il y a forcement une raison.
Oui, parce que d'une part c'est une munition ancienne bien ancrée dans le "parc des armes" et d'autre part c'est la moins chère. A part ça, concrètement...
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
çà,c'est le concept tir au chien de prairie..:spamafote:
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
Oui, parce que d'une part c'est une munition ancienne bien ancrée dans le "parc des armes" et d'autre part c'est la moins chère. A part ça, concrètement...
et aussi la plus précise entre 50 et 100m.pour faire mieux en 222,c'est ou de la Norma Match ou un rechargement avec de la Sierra à 30€/100,plus amorce,poudre et presse,JO...et une arme bien plus chère aussi...
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
oui,c'est bien le modèle que j'avais cité.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
et aussi la plus précise entre 50 et 100m.pour faire mieux en 222,c'est ou de la Norma Match ou un rechargement avec de la Sierra à 30€/100,plus amorce,poudre et presse,JO...et une arme bien plus chère aussi...
Tu as oublié le 17HMR qui est, certes un peu plus cher, mais qui permet vraiment de tirer à 100m !
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
non,et volontairement.

c'est plus une mun de varminting qu'une mun de tir pur.et son prix est tout autre.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
Sa trajectoire aussi...
 
M
Moi37
Compagnon
9 Nov 2007
668
Tours
je cite ce système afin d'illustrer l’adéquation du pas des rayures 222-223/22LR . uniquement
pas sur le principe mecanique qui de toute façon n'est pas importable.

ce système conserve le canon d'origine

pour ma part,de par le prix des carabines 22LR occas meme anciennes ou neuves,l’intérêt de ces douilles est assez peu valable.

l’intérêt des tubes réducteurs pour fusils à canons basculant cal 12,faisant tout la longueur du canon d'origine est tout autre.

C'est à mon avis, surtout bien se compliquer la vie, quand on peut avoir de la .222 en boîte de 50 pour moins de 20 € !

J'ai depuis longtemps abandonné le .22LR, calibre voué aux gémonies, comme le FAP à canon lisse d'ailleurs !

Le .222, c'est une "vraie cartouche" à percussion centrale, qui plus est.

Amicalement, JP2.

Tout à fait d'accord avec vous deux sur le fond.
Pour recoller au sujet originel, je renouvelle et persisterai juste sur le point concernant l'éventualité de supprimer tout bonnement le collet.
A mon sens, pas bonne idée, je maintiens donc le fait de le reproduire sur le réducteur.
Je ne vois donc guère que deux options qui me viennent à l'esprit, soit tailler intégralement un réducteur comportant le-dit collet, soit réaliser un réducteur s’emmanchant dans un étui .222 de récup' en conservant le collet.
Vues les dimensions mises en jeu, ça risque d'être coton comme affaire pour le résultat pour lequel nous partageons le même avis...... On resterait sur un "défi" de réalisation, mais probablement pas pour une réalisation utilitaire
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
985
Marseille
il faudrait modéliser une douille de 222,une cartouche de 22LR et voir le positionnement.
 
Haut