Quelles sont les étapes après la conception 3d ? (novice)

  • Auteur de la discussion Rayot
  • Date de début
R
Rayot
Nouveau
10 Oct 2020
4
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'ai eu l'idée d'un produit que j'ai déjà modélisé en 3D. Mon objectif est d'en faire une impression 3D afin de confirmer le modèle ou corriger quelques éléments (j'ai commandé une imprimante 3D, mais celle-ci est arrivée avec un problème et je suis en attente pour remboursement ou pour en recevoir une nouvelle).

Comme j'ai un peu de temps à cause de cette imprimante 3D, j'ai décidé d'avancer et réfléchir aux étapes après la modélisation 3d. Je pense que créer un prototype final, ou presque, avec les bons matériaux serait la suite logique.

Le souci est qu'après des heures de recherche sur internet, des mails, des appels, des messages laissés sur messagerie, je n'ai reçu aucune réponse ! :mad: J'ai tenté de contacter des sociétés de prototypage, d'innovation etc sur la région Lilloise, en vain.

Est-ce qu'une personne, ou plusieurs, expertes dans ce domaine pourrait m'aiguiller un peu pour la suite ?

Merci pour votre aide :smt023
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 219
Je trouve que votre demande manque de clarté.
Vous voulez réaliser un prototype en impression 3D, jusque là pas de problème.
C'est la suite qui n'est pas claire, vous voulez ensuite faire produire des pièces en série ou un prototype final à partir de vos plans ?
Mais par quel procédé et quelle matière ?
Impression 3D en plastique (PLA, PETG, ABS ...) ou impression 3D métal ou moulage plastique sous pression ou fonderie métal + usinage ou usinage métal ?? :shock:
 
pierremertus
pierremertus
Apprenti
4 Nov 2018
201
bonjours, je ne sais pas quel est votre produit mais ce que je peut dire a ce propos puisque moi même j'ai développé et breveté le mien, c'est que avant de faire prototyper le produit par une société ( les coûts de fabrications sont extrêmement onéreux ) il faut être sûr qu'au final il sera commercialisable .
personnellement j'ai fait mon prototype sur l'imprimante 3D j'ai pu ainsi recommencer l'objet jusque l'obtention d'un produit parfait. maintenant bien sur il faut savoir si votre produit peut être utilisé avec les matières utilisées avec les imprimantes 3D bonne chance et bon courage.
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 435
54860-Lorraine
Bonjour à tous,

J'ai eu l'idée d'un produit que j'ai déjà modélisé en 3D. Mon objectif est d'en faire une impression 3D afin de confirmer le modèle ou corriger quelques éléments (j'ai commandé une imprimante 3D, mais celle-ci est arrivée avec un problème et je suis en attente pour remboursement ou pour en recevoir une nouvelle).

Comme j'ai un peu de temps à cause de cette imprimante 3D, j'ai décidé d'avancer et réfléchir aux étapes après la modélisation 3d. Je pense que créer un prototype final, ou presque, avec les bons matériaux serait la suite logique.

Le souci est qu'après des heures de recherche sur internet, des mails, des appels, des messages laissés sur messagerie, je n'ai reçu aucune réponse ! :mad: J'ai tenté de contacter des sociétés de prototypage, d'innovation etc sur la région Lilloise, en vain.

Est-ce qu'une personne, ou plusieurs, expertes dans ce domaine pourrait m'aiguiller un peu pour la suite ?

Merci pour votre aide :smt023
Ce que vous énoncer ici s'appelle pour moi une industrialisation,
ça commence par la conception
puis la réalisation d'abord d'un prototype ,
souvent le prototype est fait le moins cher possible et là je vous suis, l'emploi de l'impression 3D est très souvent utilisé en industrie.
ça permet de valider les formes, les épaisseurs, etc... mais aussi les montages d'usinage par exemple, les passages des outils dans la machine même si les modèles de simulation 3D existent, le test grandeur nature est toujours réalisé et surtout garant du processus de fabrication.
puis vient le prototypage définitif du produit avec des moyens de production similaire à la série qui permet de vérifier le cahier des charges.
ensuite vient la réalisation des PPAP (production Part Approval Process) ceux ci doivent absolument être réalisés avec les moyens de production définitif. toujours ces pièces sont validés par des essais d'endurance , de montage , etc...
une fois les PPAP réalisés et approuvés par le client, la série peut commencer.
tout ceci est normalisé par les normes ISO appelées APQP/PPAP , avec les étapes du processus de fabrication de l'étude à la production série sont énoncées et dénommées par des jalons(milestones) qui doivent respecter certains critères. (je ne vais pas rentrer dans le détails)
je vous renvoie donc aux termes APQP et PPAP ou gestion de projet automobile sur google , ceux sont des approches utilisées dans l'industrie automobile, une dose de courage sera nécessaire :smt003, il y a en certainement d'autres que je connais pas.


maintenant si il s'agit de bricole ou production unitaire, alors oui, une impression 3D permet de mieux appréhender le gamme de fabrication , les ablocages de pièces et les outils à utiliser. je l'ai déjà pratiqué pour des pièces relativement complexe dans mon modeste atelier de hobbyiste et m'a permis de realiser la pièce sans probleme majeur
 
Dernière édition:
R
Rayot
Nouveau
10 Oct 2020
4
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour, merci pour vos réponses !

@osiver mon message initial n'est pas clair car cette situation ne l'ai pas pour moi, donc j'ai essayé d'expliquer mon problème comme je le pouvais. Je vais effectivement partir sur du pla pour commencer l'impression 3d du prototype mais le produit final sera constitué de silicone et de plastique.

@Mcar et @pierremertus vos réponses m'ont données beaucoup d'éléments sur lesquels me pencher afin de mieux comprendre tout ce processus.
Comme je l'ai dit plus haut, mon produit final sera composé de silicone et de plastique transparent. Je vais donc devoir passer rapidement a un professionnel de ce genre de matériaux, car il ne me semble pas possible d'imprimer du silicone en 3d (du moins pas sur des machines grand public).

L'objectif pour moi serait de créer une campagne de crowdfunding afin de tester l'idée et de récolter les fonds nécessaires pour la création du prototype final qui suit mon cahier des charges ainsi que les différentes normes à passer pour la vente. En effet, j'avais imaginé que ce genre d'action serait très onéreuse.
Je vais me renseigner sur ce dont vous m'avez parlé (PPAP APQP etc.)

J'essaierai de revenir donner des infos ou vous demander de nouveau votre aide dans les jours/semaines à venir. Et pourquoi pas vous présenter mon produit fini ! :tumbsupe:

Encore merci pour vos réponses,
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 094
91
Il existe des filaments flexibles et translucides qui pourraient peut-être faire office de silicone dans ton prototype.
A tester.
 
R
Rayot
Nouveau
10 Oct 2020
4
  • Auteur de la discussion
  • #7
Il existe des filaments flexibles et translucides qui pourraient peut-être faire office de silicone dans ton prototype.
A tester.
Effectivement ça pourrait être intéressant. J'ai vu qu'il était possible de fabriquer des coques de Smartphones avec ce genre de filament, ça pourrait faire l'affaire pour un premier prototype.
Merci je n'y avais pas pensé
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Suivant la taille et l'usage... pourquoi ne pas fabriquer, non seulement le prototype mais aussi les moules qui permettraient sa réalisation en silicone ? Difficile de proposer sans connaître a minima la production envisagée.
A+
PG
 
R
Rayot
Nouveau
10 Oct 2020
4
  • Auteur de la discussion
  • #9
Suivant la taille et l'usage... pourquoi ne pas fabriquer, non seulement le prototype mais aussi les moules qui permettraient sa réalisation en silicone ? Difficile de proposer sans connaître a minima la production envisagée.
A+
PG
C'est vrai que c'est faisable, mais il me faut déjà le produit fini. Après je me dis que si c'est pour lancer une production de masse, donc avec un projet vraiment concret, terminé et avec un potentiel engouement, autant faire faire les moules par un industriel qui s'occupera de la fabrication du produit.
 
Haut