Propriétés des métaux

  • Auteur de la discussion gillesw
  • Date de début
G
gillesw
Apprenti
5 Jan 2009
127
78 - Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

tout d'abord bravo pour le forum, c'est vraiment un superbe exemple de partage de connaissances et de savoir-faire. C'est si rare !

Voilà ma petite question, mais qui va sans doute aussi intéresser d'autres débutants.

Je me prépare à recevoir ma fraiseuse (merci Jean-François !) et mon tour (un Schaublin 102 familial).
Du coup, je potasse bien dans différentes "bibles" les techniques d'usinage , mais je n'arrive pas à trouver un recueil synthétique des métaux et de leurs usages (non, non, pas leur masse volumique ou leur ductibilité ! Mais plutôt leur utilisation).

-> Connaissez-vous un ouvrage (ou un post du forum !) qui aiderait un débutant à ne pas paniquer en lisant les 200 références de la page d'accueil de Qualichutes :-D :-D

Merci d'avance,
Gilles (qui se prépare à faire du copeau ...)
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
Globalement, les matériaux, on peut les classer dans deux catégories :
les métaux tendres (étiré, XC 38 et inférieurs)
les métaux durs (XC45, Z160 CDV12, 95MCVW, stub)

On utilise des métaux tendres pour les applications de support (en n'hésitant pas sur les épaisseurs, de toutes façons, ce sont des matériaux qui ne coutent généralement pas trop cher)
On utilise les métaux durs quand on veut des caractéristiques techniques précises pour l'application.

Notez que je reste dans les généralités, et c'est plutôt le but, surtout pour un débutant.

Comment savoir si on a à faire à un matériaux tendre, ou à un matériaux dur (dont la capacité à tremper, et donc à devenir plus dure est non négligeable?) On approche le métal d'une meule, et à la forme des étincelles, on saura si c'est un matériaux qui trempe (plutôt dur) ou avec lequel on n'a aucunes chances (plutôt tendres)
L'étincelle sera simple pour les matériaux tendres, et aura tendance à exploser en cours de parcours pour un matériaux dur.

Ensuite, il y a les inox, alu, et autres matières, c'est vrai que c'est une véritable jungle.
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
A mon avis, il ne doit pas être facile de faire la liste exhaustive des emplois des métaux. La question vient d'être posée à propos de quel bronze pour faire des coussinets et le lien qui a été donné indique que tous les bronzes peuvent faire de bons coussinets : il faut plus de critères pour en sélectionner un.
Moi j'adore les alliages d'aluminium et je fais pratiquement tout avec. Il y a déjà pas mal d'alliages différents donc on peut sélectionner l'un ou l'autre selon un besoin précis.
Chez Qualichutes la liste présentée est longue mais il y a déjà beaucoup moins de métaux en stock à un moment donné.
Pour un débutant je conseillerais de choisir ses métaux surtout en fonction de leur usinabilité. C'est une de mes raisons de préférer les alliages d'alu du moins les séries 2000 et 7000. Le laiton je ne l'utilise que quand c'est indispensable car c'est rare d'en trouver donnant des copeaux longs et je trouve casse-pied de nettoyer le tour avec les copeaux courts qui vont se mettre partout. L'acier c'est pour son aptitude à rouiller que je ne l'aime pas. L'acier inox est à éviter pour un débutant car il est exigeant niveau usinage. Tu vois que je me suis fait mes propres critères qui me conviennent bien ma foi depuis 30 ans.
Il y a donc avant tout un problème d'approvisionnement ; certains vont chez les récupérateurs de métaux, moi pas car par contre j'ai besoin de savoir avec certitude quel est le métal que j'utilise.
Il ya dans tous les bouquins les caractéristiques mécaniques de tous les métaux et c' est déjà une information importante et si on peut traiter thermiquement le dit métal afin de changer un tant soit peu ces caractéristiques.
 
G
gillesw
Apprenti
5 Jan 2009
127
78 - Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci !
Gilles
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

Je ne sais pas ce que vous voulez faire , mais on n'a pas le même choix en produits longs et en produit plats globalement et il y a aussi 2 grandes finitions selon le mode d'obtention les lamines à chaud (presence de calamine ) et les produits à froid ( etires , LAF ) .
Si on trouve facilement des etires genre E24 , XC38 , aciers de decolletage au soufre ... ; excepté le Stub on ne trouve pas d'acier d'outillage ( fortement allié Z160 CDV12 , 90 MV8 ... ) en etiré .
Si vous voulez tourner ou fraiser des alliages d'alu utilisez de l' AU4G ( 2017A) .
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 186
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

Salut gillesw.

Effectivement la liste de Qualichutes est longue, mais le type est bien il connait son bisness, pose lui des questions direct de ce que tu veux faire avec la matière il te guidera.

A+
 
kalico67
kalico67
Apprenti
2 Déc 2007
109
FR-67Geispolsheim
Bonjours,

Tu trouvera ici quelques tableaux sur différents métaux et leurs utilisations. :wink:

Si çà peut t'aider ?
 
marsouin84
marsouin84
Compagnon
9 Mai 2007
601
Pertuis Vaucluse
Super le lien
J'ai mis dans la rubrique "téléchargement" le catalogue matière de dafrodis
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 147
F-69400 villefranche sur saone
kalico67 a dit:
Bonjours,

Tu trouvera ici quelques tableaux sur différents métaux et leurs utilisations. :wink:

Si çà peut t'aider ?
tout ou presque est dit c'est une bonne base


nektarfl a dit:
Comment savoir si on a à faire à un matériaux tendre, ou à un matériaux dur (dont la capacité à tremper, et donc à devenir plus dure est non négligeable?) On approche le métal d'une meule, et à la forme des étincelles, on saura si c'est un matériaux qui trempe (plutôt dur) ou avec lequel on n'a aucunes chances (plutôt tendres)
L'étincelle sera simple pour les matériaux tendres, et aura tendance à exploser en cours de parcours pour un matériaux dur.
.
tu as tout faux
plus le métal est tendre plus il y a d’étincelles, ces étincelles sont plutôt blanches et se terminent par une gerbe d’étincelles comme si elles se terminaient par une explosion
pour un acier rapide ou HSS il y a peu d’étincelles et elles sont plus rouges ‘plus l’acier rapide est de bonne qualité, moins il y a d’étincelles et plus elles sont rouges. Les étincelles se terminent par un « gonflement « (si on peut dire ) de l’étincelle
est ce que c'est vrai pour tous les aciers allié ?je ne sais pas

la meilleure façon de vérifier ma théorie c’est de faire l’expérience :
il faut simplement prendre une tôle et la meuler et puis prendre un outil et le meuler

pour la classification des aciers
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acier#Diff ... d.27aciers

encore mieux

http://www.univ-lemans.fr/sciences/wsnm ... l/aide.htm
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

Je trouve aussi que le catalogue Dafrodis est très bien fait .catalogue-matiere-et-utilisation-de-dafrodis-t5526.html

Sinon pour les aciers , la meule donne une approximation, lorsque l’on pratique régulièrement ..., les adx donne beaucoup d’étincelles blanches , jaunes et si on monte en carbone elles se terminent par des « étoiles » .
Mais tout se complique avec les aciers allies .

Enfin , c’est dans beaucoup des petits manuels pratiques d’atelier du mécanicien .
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
DODORE a dit:
kalico67 a dit:
Bonjours,

Tu trouvera ici quelques tableaux sur différents métaux et leurs utilisations. :wink:

Si çà peut t'aider ?
tout ou presque est dit c'est une bonne base


nektarfl a dit:
Comment savoir si on a à faire à un matériaux tendre, ou à un matériaux dur (dont la capacité à tremper, et donc à devenir plus dure est non négligeable?) On approche le métal d'une meule, et à la forme des étincelles, on saura si c'est un matériaux qui trempe (plutôt dur) ou avec lequel on n'a aucunes chances (plutôt tendres)
L'étincelle sera simple pour les matériaux tendres, et aura tendance à exploser en cours de parcours pour un matériaux dur.
.
tu as tout faux
plus le métal est tendre plus il y a d’étincelles, ces étincelles sont plutôt blanches et se terminent par une gerbe d’étincelles comme si elles se terminaient par une explosion
JeanYves a dit:
Sinon pour les aciers , la meule donne une approximation, lorsque l’on pratique régulièrement ..., les adx donne beaucoup d’étincelles blanches , jaunes et si on monte en carbone elles se terminent par des « étoiles » .
Merci Jean Yves de confirmer ce que j'ai dit, même si ce n'est pas avec les mêmes mots. Je n'ai effectivement pas parlé de la quantité d'étincelles, d'ailleurs, il n'est pas utile de "rentrer dans la matière" pour avoir un résultat...

C'est le fait d'avoir une étincelle qui se termine par une petite étoile qui permet de savoir si le métal peut tremper.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Re bonjour ,

Industriellement on utilise beaucoup la spectroscopie , c à d l'analyse de la lumière émise par l'arc electrique produit ( sous gaz neutre ) entre le métal à analyser et une electrode .

Plus rudimentaires , il y a aussi les spectroscopes à metaux , qui fonctionnent sur le même principe mais comme l'arc se fait à l'air libre il ne permettent pas de detecter le soufre , phosphore , silicium... et dommage le carbone !! .
 
Haut