Astronomie projet de fabriquation d un telescope gros diametre

V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 101
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour, fraichement inscrit dans un club d astronomie, je leur ai proposé d avoir un projet commun, la fabriquation d un telescope maison, tout en faisant appel a des artisans locaux

nous avons des souffleur de verre, des polisseurs de granite, et ferronier, a proximité


faire un telescope classique ne servirais a rien, nous avons tous des 200-300mm

autant voir plus grand avec un 1000mm, sur une focale de 4/5m

en montage cassegrain



je pense que le boulot le plus compliqué est d avoir le miroir parfait


quelqu'un a t il deja realisé un miroir?
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
il n'y a pas de fêlé chez lustucru mais y en a t il chez cassegrin ? excusez moi si je confond boite de conserve et télescope

plus un telescope est grand plus il est difficile de faire la qualité qu'il faut pour qu'il soit utile

un mirroir parfait n'existe pas ... il faut juste faire un mirroir suffisant pour une qualité utile dans sa dimension et il semble que ce n'est pas facile
 
B
bequet gilles
Compagnon
21 Mai 2012
949
Cergy Pontoise
bonsoir

j' ai fait un miroir il y a une quarantaine d' années Ø250 ( fait a la main) mais la 1000 mm on ne joue plus dans la même cour .

je m' étais très largement inspiré du texereau ( a l' époque le tirage était épuise maintenant on le trouve sur internet).

je pense que depuis la technologie a fait de gros progrès parceque 1000 mm a la main ?

en tout cas bon courage.

a+ gilles
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Il va falloir trouver l'ébauche, et comme l'épaisseur est en rapport du diamètre, ça va être très lourd, commence par faire un pont roulant ou un autre moyen de levage.
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 082
'soir
J'en connais un qui est devenu fou sur un miroir de 300 ou 400. Alors 1000...
A+
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Ne vous arrêtez pas à un projet aussi "peu ambitieux" passez carrément aux optiques adaptatives.:-D
Bon courage
Stan
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 824
Nancy
Bonjour,
Il faut raison garder, il y a beaucoup de notions et tours de main à acquérir. Je conseille que vous vous fassiez la main sur un 400, que vous montiez les mesures de Foucault pour vérifier l'avancement du travail et que vous fassiez une monture Dobson. Si tout a bien été vous aurez appris et vous faites un 600. Vous le montez et vendez le 400. APRES vous pourrez juger si vous pouvez vous attaquer à un 1000. A CE MOMENT vous en serez capable. Ou pas. Courage.
Salutations
 
pierrotastro
pierrotastro
Apprenti
8 Avr 2008
246
ROYAN
Bonjour à tous
1000 c'est un projet ambitieux mais pourquoi pas. Certains l'ont déjà fait.
Le site d'observation est à prendre en compte avant tout. S'il y a de la pollution lumineuse, pas trop d’intérêt.
Il faudra déjà trouver l'ébauche et ce n'est pas facile. Le pyrex est pratiquement introuvable.
Il faut aussi voir quel est votre budget qui là, va être assez élevé. Si vous pouvez mettre 50000 euros je ne pense pas que ça suffise.
Ensuite la réalisation sera longue.
Il faut aussi voir s'il sera à poste fixe ou si vous envisagez des déplacements. Il faut un véhicule bien aménagé pour le charger et le manœuvrer et du monde pour le déplacement.
Ensuite, 1000 ouvert à 4, il faudra un escabeau pour observer à la verticale.
Enfin je vous souhaite de réussir et nous suivrons votre projet avec beaucoup d’intérêt.
pierrot
 
V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 101
  • Auteur de la discussion
  • #9
bonjour, alors

le montage cassegrain, afin d eviter de prendre un escabeau
le telescope sera dans un premier temps sur un chariot tout terrain, pour le sortir d un hangar a avion, et a terme sera a poste fixe sous un dome (si subvention il y a)


concernant le verre, il y a des souffleur sur dinan, autant mettre en avant leur savoir faire lors d evenement

pour le polissage de grosse piece, nous avons des marbriers
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
je ne vois pas a quoi sert un soufleur de verre pour un gros telescope

pour ce genre de bloc de verre il n'y a pas de soufflage mais juste fusion du verre et refroidissement dans le creuset ou il a été fondu ... le creuset ne sert qu'une fois ... on fabrique un creuset a chaque fois avec des critere de qualité enorme pour avoir une bonne pureté du verre ... il y a un enorme savoir faire ... par exemple la façon de remuer le verre fondu pour assurer son homogeneité sans melanger les impureté qui sont sur les paroi du creuset : guinandage

le prix de realisation d'un bloc de verre de 1m de diametre est enorme ... le prix d'un escabeau pour utiliser le telescope est negligable ... quand on a le budget pour realiser un telescope de 1m on ne compte plus ce genre de detail
 
Dernière édition:
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
mirroir en marbre ??? premiere embrouille les marbres de metrologie ne sont jamais en marbre mais en granit

les marbriers savent faire des belle tombe qui brillent mais les client qui sont dessous ne se plaigne jamais de la precision geometrique

le granit permet une belle precision geometrique d'ensemble pour les marbre de metrologie mais ne permet pas un etat de surface suffisant niveau optique parce que le granit n'est pas homogene ... ça serait un coup a faire un mirroir un peu depoli

mais l'idée n'est pas stupide ... il serait peut etre possible de faire un mirroir avec la base en granit pour la precision dimensionnelle de l'ensemble et un revetement en je ne sait quoi pour la qualité optique

mais enfin si les telescope sont toujours en verre c'est que la solution pour faire autrement n'est pas encore trouvé
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Le matériau dont sont faits les miroirs de télescope aujourd'hui est le ZERODUR (c'est la vitro céramique de vos plaques à induction et de vos plaques à halogènes) Sa stabilité dimensionnelle est quasi parfaite car son coefficient de dilatation est quasi nul sur une très grande plage de température.
Stan
 
pierrotastro
pierrotastro
Apprenti
8 Avr 2008
246
ROYAN
Attention, le polissage d'un miroir est à des années-lumière du polissage du marbre.
Ça n'a rien de commun.
Pierrot
 
V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 101
  • Auteur de la discussion
  • #16
alors attention on ne s enerve pas, je parle bien de projet, c est un milieu associatif, donc comme d habitude pas de budget, donc on souhaite faire appel au savoir faire des artisans locaux, afin de les mettres en valeur

je parle d un miroir d 1 metre, afin de se differencier de ce qu il pourrais etre fait ailleur,


maintenant tout va dependre de ce que peuvent faire les artisans du coin

dans la zone ou je travaille, notre voisin fait du polissage de metaux industriel, il a un kuka, je pense qu il serait capable de faire une sphere peut etre a utiliser comme outil
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
demander a des artisan locaux de faire des travaux qui sortent de leur moyen ne va pas les mettre en valeur si ça conduit a l'echec

partir sur un trop gros projet sans budget ?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
J'abonde à 100% dans le sens de moissan. C'est un truc qui relève de l'utopie totale. Il faut réunir des compétences dans un rayon assez petit puis trouver de l'argent et s'attaquer d'emblée à un projet énorme.

Il a été prouvé maintes fois que le travail (du verre) par abrasion est mieux réussi lorsque les gens qui s'y adonnent n'ont aucune connaissance dans le domaine afin que le travail soit le plus aléatoire possible. On a tous des manies, une main directrice etc....
Stan
 
Dernière édition:
V
v tec
Compagnon
6 Jan 2012
2 101
  • Auteur de la discussion
  • #19
et bien on va dire que dans ce projet seul le miroir pose probleme

les optique et support s achete a prix raisonnable

la monture peut etre faite par un serrurier, l entrainement avec 2 plateaux diviseur+ servomoteur (ca j ai)
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 082
Dixit Moissan:
mais enfin si les telescope sont toujours en verre c'est que la solution pour faire autrement n'est pas encore trouvé[/QUOTE]
à l'obs de la côte d'azur on m'a parlé de miroir en carbure de silicium. On peut réver, quoi...
A vous.
 
B
Barbidou
Compagnon
1 Nov 2012
605
Yvelines
Bonsoir,

Membre depuis 15 ans de l'atelier d'optique de la SAF, et ayant quelques miroirs à mon actif, je connais assez bien le sujet du polissage.

En ce qui concerne le verre utilisé, le Zerodur n'est pas indispensable (et il est même rarement utilisé chez les amateurs car il est hors de prix). Les verres les plus couramment utilisés sont le Pyrex, le Suprax ou le Duran 50. Le quartz est également très bon, mais hors de prix également. Les critères importants sont essentiellement le faible coefficient de dilatation thermique (qualité du matériaux) et l'absence de contrainte interne (qualité du recuit qui peut prendre des jours pour un grand miroir. Le recuit du miroir du mont Palomar a pris 11 mois!).

Il est très improbable qu'un souffleur de verre dispose du four adapté à ce recuit. Quant à sa capacité de produire une composition de verre suffisament homogène, n'y pensons même pas... Le métier d'un souffleur de verre n'a que peu de rapport avec le travail de Schott ou de St Gobain...

En ce qui concerne l'utilisation d'autres types de matériaux, beaucoup s'y sont risqués, aucun n'a fait mieux que le verre...

Bref, pour un tel projet, l'achat d'un disque brut à un industriel du verre me semble incontournable. Le prix d'un tel brut doit être... Astronomique! (probablement supérieur à 10000€).

En ce qui concerne le polissage d'un tel miroir, je doute qu'il y ait plus de 10 personnes en France qui soient capables de mener a bien un tel projet. Il faudrait te rapprocher d'un gars comme David Vernet ou Jean-Marc Lecleire pour qu'il accepte de vous chaperonner sur un tel truc. Mais vu le travail nécessaire et la difficulté, ça va être dur de les convaincre!

A titre d'exemple, le club Magnitude 78 réalise en ce moment un 600mm. Le brut a été reçu pré-ébauché en novembre 2008. après des années de travail acharné, Jean-Marc Lecleire est venu à la rescousse et le miroir a fini par sortir en décembre 2014. Soit 6 ans de travail pour un 600mm. Et pourtant, l'équipe comprend au moins 5 gars d'expérience qui ont déjà quelques miroirs à leur actifs, ce ne sont pas des débutants, loin de là!

Bref, si tu y tiens, je devrait pouvoir te fournir quelques contacts, mais à priori, partir dans un tel projet semble suicidaire si vous n'avez pas déjà une solide expérience de polissage.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 952
Guipavas (près de Brest)
Visiter le rayon astro d'un bibliothèque permettra de confirmer (s'il en était besoin :) ) les conseils (précieux) de Barbidou.
Je ne suis jamais passé à la réalisation... Mais j'ai bien lu 4 ou 5 ouvrages sur le sujets.
Attaquer par un 1000 avant même d'essayer de faire un 150 ou un 200 (histoire de se décourager avant de se ruiner)... Je veux bien entendre la maxime de l'Abbé Pierre (voir signature de Barbidou) mais il y a des limites :)
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
... Je veux bien entendre la maxime de l'Abbé Pierre (voir signature de Barbidou) mais il y a des limites :)
............surtout que cette phrase (l'a t-il réellement dite ????) est certainement sortie de son contexte comme il est fait souvent par ceux qui citent "les bons auteurs" L'abbé Pierre n'a probablement jamais fait de télescopes car son domaine c'était l'aide à son prochain. Et là il est clair qu'il ne faut pas attendre de pouvoir effacer la misère du Monde pour commencer de faire le BIEN.
Stan
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 082
et bien on va dire que dans ce projet seul le miroir pose probleme

les optique et support s achete a prix raisonnable

la monture peut être faite par un serrurier, l entrainement avec 2 plateaux diviseur+ servomoteur (ca j ai)
Heu? C'est des trop grands pas. Pour un 400, (avec une fonderie d'1 t. environ) j'ai travaillé sur un entraînement de 180 dents (en demi roue, c'est à dire la moitié d'une roue de 360 dents) En +, comme tu augmente(rais) le grossissement, la régularité du mouvement (pour les observations et les photos qui se font donc en mouvement) ne supporte pas de faux ronds des diviseurs + ou - neufs. La compensation par logiciel ? Mouais...
Mais tu peux peut-être trouver des solutions.
A+
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le poid augmente avec le cube des dimension

passer du 200mm que tu dit que tous le monde en a au 1000mm multiplie la dimension par 5

et multiplie le poids par 5 x 5 x 5 = 125 ... et le prix est en general proportionnel au poids

et comme si ça ne suffit pas , pour bien profiter de l'avantage d'un telescope plus grand il faut une precision de positionnement plus grande ... un diviseur de fraiseuse sera largement insuffisant aussi bien en poids qu'en precision
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
si il y a une piece de 1t dans un telescope de 400mm

avec le même style de conception un 1000mm aura une piece de (10/4)puissance 3 = 15,6 fois plus

donc 15 tonne

on passe vraiment a une autre echelle

plus on fait gros plus il est important de reflechir et trouver l'architecture optimum de l'ensemble ... ce n'est pas le serrurier du coin qui en fera la conception ... il faudrait un grand expert en conception mecanique et architecture pour que ça soit realisable facilement

mon calcul avec le cube des dimension est valable quand le truc plus gros doit juste etre dans les même proportion ... du genre si il est 2 fois plus gros , ses deformation sont 2 fois plus grosse aussi ... pour un telescope j'ai peur que ça soit pire : si il est 2 fois plus gros , il doit se deformer moins , pour avoir l'amelioration de qualité d'image qui rend le grand telescope utile

je n'ai pas d'experience dans les telescope ... j'ai juste lu il y a longtemps les prouesse de conception qu'il y a dans la conception des grand telescope
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 082
http://www-g.oca.eu/heberges/tfg/
Pardon, j'ai été approximatif (la mémoire...). Mais c'est lourd (700 ou 800kg).
Ce TFG ne se déplace pas, et il n'en est pas question pour les mécanos ni personne . C'est l'abri qui est sur rails. Avec un moteur pas à pas, il permet le suivi (ceux qui sont sur webastro j'ai des doutes).
Son intérêt auprès des jeunes et des autres dépend de la météo (et faut pas trop de pollution lumineuse comme cela a été dit).
Mais la mécanique c'est pas grand chose à coté du prix du miroir.
A vous
 
P
pascalp
Compagnon
30 Août 2007
1 080
Perpignan
Et puis un télescope de 1m mérite un local et un site de qualité !
Il y a peut-être moyen de trouver une petite place à côté du 1m de l'observatoire du Pic du Midi.


Ce n'est pas parce que certains/tous membres sont déjà équipé de miroir de 200-300mm du commerce et d'une qualité commerciale, qu'il n'est pas intéressant et formateur de faire un télescope maison en passant par toutes les étapes de la conception, fabrication, contrôle (avec la fabrication et l'utilisation des instruments de contrôle) en ayant pour objectif un télescope de qualité supérieure. Rien que ce challenge devrait montrer les limites de certains, tout en restant un projet raisonnable avec un but réaliste.
 
Dernière édition:
Haut