Petite CNC en béton à petit prix.

R
riton
Apprenti
Je pensais à une CNC en tube alu vissé par exemple.
ce n'est surtout pas une critique!
bien sur en tube de bonne épaisseur, soudé, ça doit être très rigide.
même en aluminium vissé, c'est simplement que pour un résultat correcte en tube vissé, ou soudé il faut y passer du temps, et il faut aussi des plaques d'épaisseur....
je pourrais la faire en tube, j'ai déjà fait quelques truc en tube soudé ( voir mon lien youtube dans ma signature)

Je ne veux surtout pas débattre du pour ou du contre du béton et surtout pas faire de critique sur les autre choix . :oops:
le rapport prix /réalisation/résultat me semble optimal pour un châssis CNC amateur, mais c'est mon avis et je me trompe peut être, je suis sans expérience dans ce domaine.

je trouve le compromis monobloc béton intéressant, même en béton classique.
A part le coffrage, si on reste simple dans les forme c'est relativement simple à faire.
Une fois coulé, le châssis de la CNC est terminé!! :-D

le tarif est vraiment intéressant aussi.

si ça casse, on récupère le moule et on recommence! :-D
 
A
Guest
riton a dit:
le rapport prix /réalisation/résultat me semble optimal pour un châssis CNC amateur, mais c'est mon avis et je me trompe peut être, je suis sans expérience dans ce domaine.

je trouve le compromis monobloc béton intéressant, même en béton classique.
A part le coffrage, si on reste simple dans les forme c'est relativement simple à faire.
Une fois coulé, le châssis de la CNC est terminé!! :-D

le tarif est vraiment intéressant aussi.

si ça casse, on récupère le moule et on recommence! :-D

Sans vouloir débattre moi non-plus, je souhaiterais quand même que tu te rendes comptes qu'une fois le châssis coulé, rien n'est fini, au contraire...
- Percer, tarauder sera problématique,
- rectifier le chassis aussi,
- régler un problème de géométrie...
- Et les vibrations...? A la longue...?
- faire une rainure pour insérer les rails sera une galère...

Il faut quand même noter, que ceux qui font des chassis béton y mettent le prix, voir la CN de Micluc, qui a investi plusieurs centaines d'euros dans le mélange béton/epoxy... Pour ce prix, et la petite taille de son chassis, il aurait eu un chouette chassis mécano-soudé stabilisé.
 
R
riton
Apprenti
oui c'est vrai, mais est ce différent d'une CNC en tube alu ou acier visé , genre règle ou tube alu ou d'une CNC en bois medium...
Même soudé, il faut bien rectifier la géométrie non?

un châssis en tube vissé ou en panneaux de bois doit pas être plus précis qu'un châssis béton .
toute les fixations , tout les assemblages des montants, rails, ça en fait des points mobile qui joue sur la géométrie .

pour les réglages , ça va sans doute être difficile, mais sans doute pas plus que pour des châssis home made cité ci dessus ... non?
si l'ensemble des rails en contact avec le châssis béton est fixé sur des longerons, cela va permettre une correction de la géométrie final je pense , avec un minimum de galère lié à la nature du châssis.


j'ai encore du mal d'ailleurs à bien comprendre comment régler la machine.
je continue d'apprendre en parcourant le forum.
j'ai bien compris certaine chose, les outils nécessaire, mais je trouve pas trop d'infos sur les chose à faire pour corriger.
le clinquant par exemple pour rajouter des épaisseur, ou rectifier avec une fraiseuse....
pour les machines en tube alu ou autre je vois pas comment c'est rectifié.

j'imagine la difficulté surtout que tout peut bouger , une vis ou 2 de desserré et tout est en vrac.
d'ailleurs justement moins il y a de partie " vissée entre elle et moins "mobile" et moins il y a de cause au déréglage.


En tout cas merci de tes remarques! :wink:
 
syvain9
syvain9
Compagnon
pour la geometrie machine lit le post de Micluc ,ellogo ,et syvain9

tu auras toute les infos

pour le reglage des profiler alu rien n'est retoucher apres montage on monte le chassis en reglant au fur et a mesure

comme montrer ellogo et le mien etais dans les 0.05 centieme apres les reglages

moi je refait une machine encore en profiler alu pour bien montrer que pour l'amateur c'est la solution
la plus economique et avec peu de materiel et avec les performance au rendez vous bien sur on est loin du monde industrielle

pour cedrik74

il est toujours tres facile de parler de tout cela sans montrer se que l'on fait cher soit

as tu des photos ou videos de tes machine en action

pour ceux qui on connus on repart dans l'air Ordinerf sinon :lol:
 
R
riton
Apprenti
Oui j'ai vu mais il n'est pas trop mentionné comment on règle concrètement, avec quoi.
mais je vais trouver!
je pense qu'il faut caler avec du clinquant.

j'ai déjà rassemblé les liens intéressant sur mon premier post.

ça sera utile aux autre au besoin.

de toute façon, je prend les choses au fur et à mesure, avec pour le moment un minimum de bon sens.
je vais apporter un maximum de soin au coffrage pour avoir un maximum de précision, sur la planéité du socle, et de la poutre.
je vais apporter le maximum de précision possible sur l'équerrage, pour le reste j'imagine que je vais devoir caler au clinquant voila ce que l'imagine....

si je m'en sort pas, j'aviserais! :-D


et puis c'est un projet aussi pour apprendre dans ce domaine!
c'est en forgeant que l'on devient forgeron! :mrgreen:

Ta machine est bien sympa d'ailleurs syvain9!
 
A
Guest
syvain9 a dit:
pour cedrik74

il est toujours tres facile de parler de tout cela sans montrer se que l'on fait cher soit

as tu des photos ou videos de tes machine en action

pour ceux qui on connus on repart dans l'air Ordinerf sinon :lol:

En effet, facile de raconter n'importe quoi sur un forum. Je vous monterai mes prochaines CN, toujours en mécano-soudé, et en général, je prends 10mm dans l'alu, et 5mm dans l'acier, voir ce post. (dernière photo ; fraise de 6mm passe de 5mm)
 
R
riton
Apprenti
euh... :oops:
messieurs....
soyons Zen et productif! :-D pas besoin de ce prendre la tête on s'en fous de tout ça, ce qui est important c'est de partager un avis une expérience et surtout de s''ouvrir sur des choses un peut inhabituel...

comme une CNC en béton :mrgreen:

je vais vous usiner de l'acier et ça va vous la couper! surtout plus rapidement et bien sur en passe bien plus grosse!!! :mrgreen: :lol:

je rigole je rigole, ma CNC en béton tout tordu sera peut être bonne à remblayer la cour :mrgreen:
 
G
gaston48
Compagnon
Bonsoir,

Pour comparer la rigidité des structures en fonction du choix des matériaux .....
le module d’élasticité caractérise la rigidité des matériaux,
le moment d’inertie caractérise la rigidité d’une section de poutre.

Module :
béton : 20 à 50 GPa disons 35____________1
acier : 210 GPa________________________6
aluminium : 72 Gpa____________________3

le béton est 6 fois moins rigide que l’acier,
l’aluminium est 2 fois moins rigide que l’acier

Inertie section :
poutre massive 90 x 90________6
tube 80 x 80 x 3_______________1
tube 80 x 80 x 7______________2

Dans la même matière, une poutre de section pleine de 90 x 90 est 6 fois plus rigide
qu’un tube de 80 x 80 x 3
et un tube de 80 x 80 x 7 est 2 fois plus rigide

Conclusion : ces 3 poutres ont une rigidité équivalente :
béton de 90 x 90
acier tube de 80 x 80 x 3
alu tube de 80 x 80 x 7

Ma conclusion est que, indépendamment du poids, la structure béton envisagée
par Riton peut être facilement conçu plus rigide qu’une structure en tube acier
soudé.

Et le rapport de poids pour ces trois poutres de rigidité équivalente sera de :

poutre béton : 3.3
poutre acier : 1.2
poutre alu : 1
 
A
Guest
Tout à fait, tu as raison, restons dans le sujet...
D'ailleurs, même si je parle de chassis acier, je pense que le béton peu devenir une solution efficace pour des CN nécessitant une grande rigidité sous réserve qu'il soit utilisé en tant que masse anti vibration (je vois pas comment dire autrement).

Je m'explique par un exemple simple :
Je prend pour la poutre du portique un gros U de 200mm en acier, je surface l'emplacement des rails dans les angles de ce U ; je pointe avec mon poste à souder tout un treillis métallique à l'intérieur du ce U ; et enfin, je coule un bon granit/beton/epoxy/resine (enfin, ce que vous voulez, lol)

ça fait du poid, c'est plus rigide qu'un U sans rien... Maitenant, moi, sur mes CN, je ferme le U en triangle avec une tôle de 8mm et c'est déjà super rigide. Le béton apporterait-il du mieux ? Un jour, je ferais l'essais. Promis !
 
R
riton
Apprenti
Bas ça !! voila une belle comparaison, je suis agréablement surpris de voir que le bon sens est parfois la meilleur des règles!
Merci pour cette participation très scientifique! :wink:

Je vais acheter une équerre de précision, et un comparateur.
pour contrôler mon coffrage dans un premier temps.

je pense doubler les paroie du coffrage contre la poutre et sur la base, la ou seront les glissières. 2 X 1.9 de medium.
 
A
Guest
gaston48 a dit:
Ma conclusion est que, indépendamment du poids, la structure béton envisagée
par Riton peut être facilement conçu plus rigide qu’une structure en tube acier
soudé.

Bonsoir,
Aucun doute pour moi non plus sur la rigidité du béton, le problème est ailleurs ! lol
Si tu regardes les docs des fabriquant de rail, les BTR qui tiennent les rails NE DOIVENT SERVIR qu'à maintenir plaqué le rail dans SA RAINURE.
Perso, j'ai démonté des CN amateur (je ne citerais personne même sous la torture lol) ; ou le rail avait légèrement usé la surface sur laquelle il était fixé, à force de vibrer et frotter contre celle-ci !!! (BTR pourtant bien serré)
Exemple de BON montage :

Sans titre.jpg
 
M
micluc
Ouvrier
Bonsoir à tous.

Cédrik 74 à écrit.
Il faut quand même noter, que ceux qui font des chassis béton y mettent le prix, voir la CN de Micluc, qui a investi plusieurs centaines d'euros dans le mélange béton/epoxy... Pour ce prix, et la petite taille de son chassis, il aurait eu un chouette chassis mécano-soudé stabilisé.


Tu n'as pas lu mon fil correctement, en mécano soudé je fais mes établis, de ce fait je connais trés bien le rapport qualitée prix des deux techniques.

Micluc
 
R
riton
Apprenti
Il faut en déduire un avantage sur le rapport prix/travail/résultat pour l'un des deux?

je reste conscient que je suis un amateur, partant de ce constat, je vais faire de mon mieux, avec du bon sens comme toujours :lol: , et essayer de trouver des idées pour répondre aux problèmes.

Problème de fixation des glissières pour les différents axes.....
 
R
riton
Apprenti
quelle équerre choisir:
1/10e
Composition : 3 équerres de 100, 150 et 200 mm
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/jeu-eq ... 7-skg.html
ou
ce lot à ma préférence, plus précis sur les petite équerres
Composition 4 équerres : 50, 75, 100, 125 mm. - Lames en acier trempé. - Talons et lames rectifiés. - Perpendicularité : +/- 0,005 mm (équerres 50, 75, 100 mm), +/- 0,01 mm (équerre 125 mm)
Livré en coffret bois
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/jeu-4- ... 8-skg.html

Pour le comparateur, ça devient difficile, y'en a pas mal... budget env 40€ , maxi 50€, et il faut une base aussi il me semble.
difficile car on en trouve à 10 €, la je suis perdu!
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/compar ... 0-skg.html

Si vous avez des conseils, je suis preneur.
Merci d'avance
 
A
Guest
micluc a dit:
Tu n'as pas lu mon fil correctement, en mécano soudé je fais mes établis, de ce fait je connais trés bien le rapport qualitée prix des deux techniques.

Bonjour,

En effet, je n'ai pas pris le temps de tout lire. Le post est assez long.
Peut-être serait-il intéressant de détailler ici, avec l'approbation de Riton, les matériaux et tarifs que tu as utilisés pour ta CN Epoxy ?
Dernière question, et ensuite, je ne pollue plus ton post Riton !! :oops: Pourquoi ne fabrique-t-on pas des marteaux en béton, ou même des établis en béton...?

Bon dimanche,
a+
 
ybou30
ybou30
Compagnon
Salut à tous, salut Riton,

Pour le comparateur, je viens d'en acheter un chez Bordet, avec un support magnétique qui entre dans ton budget.
Je pense qu'il est d'une qualité satisfaisante. :wink:

Cdlt
Yanik
 
JLuc69
JLuc69
Compagnon
cedrik74 a dit:
En effet, facile de raconter n'importe quoi sur un forum. Je vous monterai mes prochaines CN, toujours en mécano-soudé, et en général, je prends 10mm dans l'alu, et 5mm dans l'acier, voir ce post. (dernière photo ; fraise de 6mm passe de 5mm)
Il est aussi facile de critiquer quand tu part de la construction d'un autre : retaper une Lagun n'est pas facile, certes, mais ce n'est pas TA construction.

@riton
Le seul commentaire que je pourrais faire, c'est que j'ai l'impression que tu t'es légèrement éloigné de tes premiers souhaits :
riton a dit:
ce que je voudrais:
Une surface de travail de 50cm X 50cm environ, peut être moins ça reste à voir avec les éléments mécanique.
Sauf si tu as trouvé des combines :wink: , ce sont, là, les dimensions de la structure.
Sinon, beau projet et bonne continuation
 
R
riton
Apprenti
JLuc69
Je me suis pas tellement éloigné ! :roll: :)

j'ai fais un compromis taille de la machine/poids/besoin en usinage et capacité du novice que je suis.
il faut rester raisonnable , c'est un premier essai, je sais que je suis un novice, donc
pour commencer je préfère voir plus petit.....

les glissières sur la poutre Y vont faire 60 cm , j'ai 9.5 cm de chaque côté, il reste donc env 40 cm de travail
pour la profondeur AV/AR, X donc , 50cm donc moins la course limitée par les patins du rail , je dirai 25cm env, vous me corrigerez si je suis loin du compte.
il me reste environ 40 cm par 25 cm de travail ce qui est pas mal pour mes besoins, sauf erreur de ma part.


Merci pour le lien du comparateur ybou30 :wink:


Pourquoi ont fait pas des marteaux en bétons ou des établis, et bien parce que c'est cassant pour les marteaux et trop lourd pour les établis!
qui achèterait un établis en béton? les gens le fabriqueraient eux même!
commercialement parlant ce n'est pas vendeur et sérieux...un matériaux aussi banal...
Par contre on fait des meubles en béton ultra haute performance , introuvable pour le particulier et surtout hyper chère...là, c'est vendeur on met de la technologie dans le béton et ça permet de transformer un matériaux banal en produit commercial hors de prix! :lol:
Le mobilier urbain est fait en béton, les pieds de parasol aussi et c'est super solide!
on fait aussi des poteaux EDF ....
ce qui est à la portée de tous est souvent écarté des solutions commerciales.
Bref on verra bien le résultat, je reste sur ma bonne impression de ce matériaux que j'aime beaucoup ( j'ai déjà fait du mobilier avec )
comme je l'ai dit plus haut le compromis mise en oeuvre résultat pour l' amateur semble très intéressant.
pour le problème principal , les réglages, je réfléchis encore....

Justement ce point particulier est intéressant à développer et à approfondir, partageons donc nos idées sur ce point.
je vais vous faire part des miennes, on débattra ensuite des avantages, problèmes....


Pour les glissières en contact avec le béton:
la table des X donc et la poutre en Y:
pour le moment je pense à 2 solutions:
inserts ou fixations de part en part en sandwich , cette solution m'intéresse coté simplicité de réalisation.
Ensuite soit des longerons individuels pour chaque rail, ou alors une plaque sur laquelle les 2 rails sont fixés.
ça permet à mon avis plus de précision sur le parallélisme des rails ( dans le cas ou la plaque serait usinée par exemple).
je pense qu'il faut limiter les fixations pour limiter les erreurs de géométrie.

Le soucis c'est que je n'ai pas de gros moyen à ma disposition...
pas de fraiseuse, rien, donc il va falloir trouver des astuces.

je vais déjà tracer la positions des trous de fixations avec une équerre de précision, puis le parallélisme du traçage des rails avec des règles Alu vérifiées au pied à coulisse.
Pour le reste il faudra utiliser les trous des rails pour le réglage.

Pardonné moi si je suis dans l'erreur, dans ce cas vos avis et conseils seront bienvenu pour rectifier le tir !! :wink:
 
JLuc69
JLuc69
Compagnon
riton a dit:
JLuc69
Je me suis pas tellement éloigné ! :roll: :)

j'ai fais un compromis taille de la machine/poids/besoin en usinage et capacité du novice que je suis.
il faut rester raisonnable , c'est un premier essai, je sais que je suis un novice, donc
pour commencer je préfère voir plus petit.....
Ne t'inquiètes pas, je comprends tout à fait : on est tous passé par là. :wink:
Pour la mienne (dans ma signature), j'étais parti sur les courses voulues, bien étudié l'encombrement, mais au final, pleins de choses qui font que je n'aurai pas ce que je voulais au départ. De 600*400*150 si je fini à 500*350*100, je m'estimerais heureux (elle est pas encore finie :roll: ).

riton a dit:
les glissières sur la poutre Y vont faire 60 cm , j'ai 9.5 cm de chaque côté, il reste donc env 40 cm de travail
pour la profondeur AV/AR, X donc , 50cm donc moins la course limitée par les patins du rail , je dirai 25cm env, vous me corrigerez si je suis loin du compte.
il me reste environ 40 cm par 25 cm de travail ce qui est pas mal pour mes besoins, sauf erreur de ma part.
Par contre, pour tes axes, ne décide pas du choix de mettre le X ou le Y sur la poutre sans avoir analysé un peu. On entends très souvent dire que le X est l'axe le plus long, mais ce qu'il faut, surtout pour un novice, c'est éviter de s’emmêler les pinceaux en prenant des décisions arbitraires.
Choisi tes axes en fonction de ta position de travail devant la machine. Même si ça ne correspont à aucune autre, c'est pas grave : le principal c'est que toi tu le saches ainsi que le PC qui va piloter ta machine.
Ci-joint, un dessin pour te faire comprendre mes propos.

Edit : Une petite chose que j'ai omise : dans la considération du sens des axes, il faut bien considérer que c'est L'OUTIL qui se déplace, et pas la structure !
Par exemple, dans la figure en haut à gauche quand l'outil va en Y+ en réalité c'est la table qui va en Y-

axes.jpg
 
A
Guest
Si tu n'as pas de fraiseuse, on est plein ici à en avoir, donne-nous les largeur de tes rails, et on (je) te ferais des plaques acier, rectifié, de façon à les noyer dans ton chassis béton...
Le coté noyé dans le béton peu être hérissé de morceaux d'acier soudé, de façon a être bien scellé avec ton béton... Non ?
a+
Céd
 
A
Guest
JLuc69 a dit:
cedrik74 a dit:
En effet, facile de raconter n'importe quoi sur un forum. Je vous monterai mes prochaines CN, toujours en mécano-soudé, et en général, je prends 10mm dans l'alu, et 5mm dans l'acier, voir ce post. (dernière photo ; fraise de 6mm passe de 5mm)
Il est aussi facile de critiquer quand tu part de la construction d'un autre : retaper une Lagun n'est pas facile, certes, mais ce n'est pas TA construction.

C'est pas la Lagun qui a fait le crabo de la manivelle, mais ma CN. :finga:
 
R
riton
Apprenti
Merci pour cette proposition,je verrai le moment venu :wink: .

Est il envisageable de faire donc des plaques avec les deux rails par plaque ?
l'une pour le socle, l'autre pour la poutre, à visser contre les surfaces du béton plutôt que noyé dans le bétons?
Par exemple 6 tous dans le béton, 6 trous dans la plaque et on vis en sandwich.

y a t'il une grosse différence par rapport a des inserts noyé d'après vous?

Il va falloir que je me décide pour les rails poutre et socle.
je vais opter pour des rails à patins .
c'est juste le prix qui fait mal!

il faut aussi décider entre inserts et trous traversant.
 
A
Guest
Tout doit être prévu à l'avance. Tout doit être coulé dans le béton. Tout ce qui sera ajouté ensuite sera branlant ! :shock:
Micluc avait déjà très bien réfléchi à cette partie là. :supz:
 
G
gaston48
Compagnon
Tout doit être coulé dans le béton.

Pour rejoindre ce que suggérait Micluc avec ses chevilles chimiques...
Il y a quand même une alternative très élégante, c’est le collage avec mortier d’époxy.
Tout est possible jusqu’à l’assemblage de gros éléments en béton préfabriqués : la dalle socle, les 2 jambages, la poutre pont.
il est possible d’insérer des broches (bouts de tiges filetée) de liaison, comme des fers en attente, après des perçages effectués à posteriori.
1 litre de résine epoxy de stratification, fluide, coûte dans les 30 euros, en gsb: R123 de Soloplast , ebay etc
30 % de résine pour le reste en charge minérale. Le sable blanc de casto est parfait pour ça, du platre aussi...
Ce qui nous fait 4 litres de mortier d’assemblage, largement assez pour tout faire.
Tout est possible, nivellement, positionnement des éléments avec des petites cales, des vis vérin etc.
On dispose de plusieurs heures. Possibilité de démontage et repositionnement parfait si les surfaces
sont revêtues de cire de démoulage. Une épaisseur de cire insignifiante suffit .

Pour info Sika commercialise un procédé de renfort de poutres ou poteaux en béton
en cour de rupture ou insuffisamment dimensionner, qui consiste à coller à l’époxy une
feuille de carbone de quelque millimètres. Il faut avoir confiance en l’adhérence de l’époxy.

Concernant la préparation, il faut juste ôter la couche de laitance en surface, pour libérer
la surface des granulats. Dérochage à l’acide ou simplement mécanique.
 
R
riton
Apprenti
JLuc69
je vais être dans le premier cas en haut à gauche donc.
merci pour cette description :wink:

pour le châssis, ma décision est prise il sera monobloc.

il me reste à trouver une solution et faire un choix entre des plats coulés avec taraudage comme à fait
Micluc:
conception-fabrication-f22/fabrication-une-fraiseuse-granite-epoxy-t15107.html

ou une fixation au travers du bâti , comme à fait Gralo:
les rails sont directe sur le béton, mais on peut imaginer un rail sur un longeron ou 2 rails sur une plaque.
conception-fabrication-f22/bati-cnc-beton-t36037.html
cette solution est plus simple à réaliser au niveau du coffrage je trouve, critère important, mais peut être plus dur à régler par la suite.

j'essais de trouver le meilleur compromis par rapport à ma mise en oeuvre
 
guol64
guol64
Compagnon
Le débat engagé ici prouve bien l'interêt pour les conceptions de CN amateur en béton.
COmme dans tous les débats, les esprits s'échauffent vite, alors s'il vous plait restez courtois et respectez vos interlocuteurs et les lecteurs qui vous lisent avec attention :wink:
 
R
riton
Apprenti
Excuse moi pour ces questions de novice, mais quand on sait pas on pose souvent des questions idiote... :oops:
Micluc:
conception-fabrication-f22/fabrication-une-fraiseuse-granite-epoxy-t15107-30.html
Sur la plaque du support Z, les rails sont sur des plats, ils sont juste là en entretoise?
le rail est vissé à travers directement sur la plaque du dessous?
Est ce que les plats sont rectifié?
Est ce que la plaque aussi est rectifié ou d'origine ces plaques sont correcte?

pour le parallélisme entre poutre et table, comment tu corrige si c'est pas bon ??

Edit:
Que pensez vous de faire 6 trous dans le bétons sur la poutre et la même chose dans le socle et de fixer rails et palier des vis à bille sur la plaque.
ça permet de simplifier pas mal le montage.

les glissières sont bien parallèle, tout est ajuster, il suffira de régler les plaques sur le châssis béton avec les 6 vis.
ça permet au besoin de corriger le parallélisme entre poutre et table, ainsi que l' équerrage.
 
G
gralo
Compagnon
Bonsoir

J'aimerais rappeler deux chose importante , car j'ai l'impression qu'on mélange béton epoxy et beton , ici on parle de béton , on ne peut pas prendre pour référence la machine de micluc qui et en epoxy. Le cout de l'epoxy et pas le même que le cout du béton , si le bâtit et pas bon on perd 50€ de matos, donc une broutille dans la construction d'une cnc.

Pour en revenir au sujet, Riton tu es le seule a pouvoir prendre des décisions , trop peu de gens on construis de cn en béton, si tu attend que tout le monde du forum soi d'accord, ta machine ne serra jamais construite.

J'ai mesuré ma cn ce week end, donc la poutre fait 8cm par 26cm longueur 74cm
le socle 8cm épaississeur
les jambage font 7 épaississeur , 30 cm en bas et 12cm en haut.
les course sont les suivantes 350 x 300 x 110

Pour le contrôle géométrique tu as besoin d'une règle de précision, d'une équerre de précision et d'un comparateur.
 
R
riton
Apprenti
Gralo: merci des infos! :wink:
c'est vrai que si le châssis est pas bon ont perd du temps , mais pas beaucoup d'argent, le plus chère risque que d'être le coffrage!!
Bien sur je vais prendre mes décisions, mais avec l'expérience de pro dans le domaine j'écoute les avis, ils sont le reflet d'une expérience et le conseil est toujours bon à attendre!
j'ai déjà mes idées d'ailleurs.
j'aime assez ton idée de percer de part en part, mais je m 'inquiète sur le moyen de corriger la géométrie.
comment tu ajuste la position de tes rails pour rattraper la géométrie?
tu cales au clinquant pour la planéité et tu joues sur les trous des rails pour le parallélisme?

il est vite fait d'avoir une grosse erreur sur la géométrie du coffrage! même avec un grand soin au montage.

c'est pour ça que l'idée de faire cette CNC en 2 parties me plaît bien.
-1ère partie:
-un châssis monobloc en béton percé de part en part pour la fixation de plaque.
-2 ème partie
-les plaques socle et poutre supportant les rails.
ça permet de régler dans tous les sens la machine et de rectifier la planéité et l'équerrage.
 
G
gralo
Compagnon
riton a dit:
comment tu ajuste la position de tes rails pour rattraper la géométrie?
tu cales au clinquant pour la planéité et tu joues sur les trous des rails pour le parallélisme?

je n'ai que deux rails de fixé sur le béton , pour la planéité j'ai poncé la surface en béton,préalablement mastiquer, pour le parallélise je joue avec le peu de jeu des trous de fixation. si besoin je perce des trous plus gros.
 

Sujets similaires

T
Réponses
6
Affichages
679
ncx94
ncx94
D
Réponses
2
Affichages
679
rabotnuc
R
Haut