Advertisements

moule réutilisable en béton ???

CityHunter
CityHunter
Ouvrier
19 Janvier 2012
275
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut à tous.
bon, les empreintes de fonderies en sable rouge, ça va à peut près.
cependant, pour faire un moule fermé par un plan du côté bas, j'avais jusque là fait le fond avec un châssis sable rouge, puis vu le sable qu'il me faut en plus, j'ai pensé faire le fond avec une tôle d'acier de 10mm d'épaiseeur. le souci c'est qu'avec la chaleur de l'alu en fusion, cette tôle c'est tuilé (environ 15mm de galbe sur 300mm de long)...... du coup, je me pose la question d'une dalle en ciment réfractaire......
est-ce une bonne idée selon vous ? ou le choc thermique risque t'il de poser problème et casser la dalle ?
genre ça :

http://www.ebay.fr/itm/Plaque-refractaire-Brique-refractaire-Four-en-chamotte-40-x-30-x-3-cm/161801200707?_trksid=p2047675.c100005.m1851&_trkparms=aid=222007&algo=SIC.MBE&ao=1&asc=39923&meid=cc669f328c3a4e1f89c8a813276dc5a6&pid=100005&rk=6&rkt=6&sd=152026808963

ou ça

http://www.bsa-areatec.net/plaque-refractaire-vermiculite-50x30x2-5-cm-P39.html

est-ce que l'un d'entre vous aurait déjà essayé ?

autre question que je me pose : es-ce qu'un moule béton partiel serait une solution pour faire une pièce cylindrique (pièce genre pot de fleur) ?
je parle de la partie extérieur et ce afin de gagner en temps et en sable.
 
Advertisements
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 227
F-69400 villefranche sur saone
Je ne connais pas du tout le moulage , mes quelques connaissances sont uniquement scolaire
Mais je pense que si c'était possible ,il y aurait longtemps que les fondeurs l'auraient adopté
 
CityHunter
CityHunter
Ouvrier
19 Janvier 2012
275
  • Auteur de la discussion
  • #4
Je ne connais pas du tout le moulage , mes quelques connaissances sont uniquement scolaire
Mais je pense que si c'était possible ,il y aurait longtemps que les fondeurs l'auraient adopté
bha si ça se trouve ça existe, mai nous ne sommes pas au fait de toutes les pratiques.
regardes en emboutissages, les outils protos étaient bien en béton pour les petites série de pièces en grandes tailles.

Tu peux essayer avec la plaque qui tient à 1200°, je pense (je n'ai pas essayé) que ça devrait marcher,
mais surement pas la vermiculite.
Fred
je vais aller voir ça de plus près (la vermiculite il me semble que c'est souple). au pire ça me coutera une poignée d'euro qui finira en doublage de mon four
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 227
F-69400 villefranche sur saone
Tu me fais penser a un truc en disant " nous ne somme pas au courant de toutes les pratiques "
Pour les petites séries j'ai appris, il y a déjà longtemps que pour découper les tôles plutôt que de faire un poinçon et une matrice, on fait uniquement le poinçon et la partie femelle est uniquement une embase en caoutchouc , je n'en sais pas plus , sur par exemple quel densité de caoutchouc ou sur les critères de fabrication et d'utilisation
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 703
Nancy
Bonjour,
Le béton réfractaire n'aime pas plus que les autres bétons les chocs thermiques. A votre avis, pourquoi recommande on de mettre une bonne couche de sable par terre quand on fait de la fonderie? Le métal fondu fait éclater le béton (et aussi un peu les pierres). La fonderie reste dangereuse. Attention.
Salutations
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr ,

Je confirme ! ,
on s'en rappelle quand avec un chalumeau on fait exploser de l'enduit beton en soudant des tuyaux sanitaires ! :sad:
 
CityHunter
CityHunter
Ouvrier
19 Janvier 2012
275
  • Auteur de la discussion
  • #9
he si j'ai bien parlé aussi de béton réfractaire dans une de mes questions. mais le béton..... c'est claire qu'il faut prendre avec précaution.

pour la dalle, ce n'est que pour aller plus vite sur les surfaces planes (mais une dalle n'est que du béton à plat).
 
L
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 206
FR04200
Bonjour
Je voulais mouler une brique réfractaire pour ma chaudière à bois.Finalement , une brique 1200°C (500/500/30) en Allemagne par Amazone :50 euros port compris.
Béton et ciment réfractaire:
file:///C:/Users/Luc/Desktop/Documents/M%C3%A9taux/Fonderie/R%C3%A9fractaire/SECAR%C2%AE.html
http://www.kerneos.fr/content/fr/Nos-solutions/Produits/SECAR/index.php
http://www.kerneos.fr/content/fr/Nos-solutions/Produits/SECAR/index.php
On trouve la gamme Secar à la vente au détail,attention aux prix, pour la chamotte il y à de la récup (coups de marteau et tamis sont indispensables.
Luc
 
J
jo69
Compagnon
28 Mars 2009
704
69
hello
Quel que soit le béton utilisé un fort préchauffage est nécessaire car il y a toujours une humidité latente alors attention aux explosions et projection de matière, je pense qu'une bonne plaque de fonte de 30 a 50 mm ferait mieux l'affaire d'ailleurs on utilisait cette technique pour certaine pièce nécessitant une planéité importante sur une grande surface
 
L
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 206
FR04200
Bonjour
Pour Secar J'ai lu : 50°C par heure puis 2 heures à 300 °C, pour le premier séchage .
Luc
 
C
cr3m
Apprenti
9 Janvier 2009
69
nantes
Bonjour.

Le probleme du béton c'est la reprise d'humidité. Une de mes lingotières est en mortier "de base", l'alu en fusion bouillonne toujours dedans, même si je la préchauffe. En revanche, j'ai vu faire une coulée de fonte sur une plaque de fonte. Le but était d'obtenir une surface résistant à l'abrasion. (formation de cémentite par refroidissement rapide). Je ne me souviens plus du résultat, mais de l'alu ne devrait pas poser de probleme (autre que le refroidissement rapide, s'entend)

Cordialement
 
G
gabber
Compagnon
15 Juin 2011
557
entre calais et dunkerque
Tu devrais t'usiner des lingotieres dans de la fonte.

Si tu as peur de polluer ton alu tu peux faire un potayage de 5mm dans la lingotiere.

N'oublie pas de chauffer tes lingotieres quelque soit la matiere.
Perso, je les met sur les tuyeres d'echappement puis devant.
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 065
mg-401majunga
ça existe fonderie en sable au ciment , ciment portland et silicate de soude il y a une bonne dizaine de technique de moulage utilisant du ciment comme liant du sable , moule rigide et destruction du liant par la chaleur decochage facile
pour la plaque refractaire pour le dessous ces plaques n'aiment pas du tout les chocs thermiques ,comme déjà dit plus haut grosse plaque fonte
nico
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut