Modification tension alimentation plateau chauffant Anet a8

  • Auteur de la discussion bruno_27
  • Date de début
B
bruno_27
Nouveau
24 Sept 2012
32
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'ai une Anet A8 qui me donne globalement satisfaction, cependant le connecteur d'alimentation sur le plateau chauffant présente de sérieuses marques de surchauffe. Après enquête sur le net, ce problème connu se résout en passant par un MOSFET (pour "décharger" la carte mère), dimensionner le câblage et fiabiliser le maintien sur le plateau chauffant.

Je compte également passer sur une alimentation propre au plateau pour préserver celle d'origine en 12Vdc un peu juste en puissance et alimenter le plateau en 24Vdc afin de gagner en temps de chauffe même si je ne fais que du PLA pour l'instant.

Mais je m'interroge sur cette modification :
1> Le plateau peut-il recevoir cette tension sans dégradation ?
2> les 2 petites LEDS signalant la chauffe vont-elles tenir ?
3> Y-a t'il un réglage dans Marlin (j'utilise la V1.7) propre à la gestion du plateau et cette tension ?

Mieux, quelqu'un a-t'il déjà tenté cette modification ... avec succès bien évidemment.

A toute fin utile, la résistance mesurée du circuit résistif du plateau est de l'ordre de 1,2 Ohms. Les 2 contacts + et - sont reliés entre eux.

Par avance, merci pour vos réponses et retours d'expériences.

Photo0007.jpg


Photo0009.jpg
 
Dernière édition:
B
ba38
Apprenti
21 Avr 2009
212
Isére- 38350
Bonjour
Je possède depuis peu une Anet E10 et j'ai "épluché" auparavant internet pour connaître avis des utilisateurs et défauts potentiels.
Le problème de la surchauffe du connecteur et sa solution sont expliqués par un utilisateur ou plusieurs (chezcyril.over-blog.com) : la section de passage du courant est insuffisante et comme le constructeur a prévu un connecteur à 6 broches dont 2 ne sont pas utilisées, il suffit de connecter ces broches supplémentaires (un transistor MOSFET ne changera rien au connecteur !).
Par ailleurs alimenter en 24 V un circuit prévu en 12 V me paraît OSE ! Faites la même chose entre 240 et 400 V et vous verrez des composants fumer ! L'intensité va doubler et les composants vont vraiment souffrir : les pertes sont en I*I.... et vont donc quadrupler, la LED va griller car alimentée en tension son intensité dépassera la limite absolue,...

Par ailleurs les bornes + et - ne sont pas reliées entre elles : ce serait un court-circuit franc et la mort probable de l'électronique. Il y a 2 bornes + reliées et 2 bornes - reliées.

Jusqu'à quelle température voulez-vous aller pour envisager plus de puissance ? Sur le modèle E10 la chauffe est rapide et sa durée négligeable devant la durée des impressions, n'est-ce pas la même chose sur le modèle E8 ?
Ce serait nettement plus judicieux d'isoler le dessous du plateau chauffant si vous voulez monter à une température plus haute : moins de pertes, donc température plus haute possible. Et comme la température est régulée à partir de la sonde collée au plateau, il n'y a pas d'autres soucis que la température maximale des composants à respecter scrupuleusement (par exemple le revêtement supérieur en plastique qui doit tenir jusqu'à 130, voire 140 °C).

Concernant Marlin je ne le connais pas. J'utilise Cura qui est gratuit (la machine fait partie de la liste) et en suis satisfait (pour le moment j'ai testé Simplify3D mais je n'ai pas encore trouvé les bons paramètres).

Cordialement.
Bernard
 
B
bruno_27
Nouveau
24 Sept 2012
32
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir ba38,

Merci pour votre retour.

Comme il s'agit d'électricité et que c'est pas parce que ça ne se voit pas que ce n'est pas sans risque, je me permets de repréciser les points suivants en complément de votre réponse.

En effet le MOSFET extérieur ne changera pas la valeur de courant nécessaire à la chauffe du plateau mais va délester la carte de commande et également préserver le connecteur monté sur cette dernière qui présente aussi des problèmes de fiabilité sur certaines machines, raison pour laquelle je réalise cette modification en plus de la reprise de la section de câble. Il ne faut pas non plus négliger un maintien fiable et robuste du connecteur sur le plateau car même en utilisant les 2 contacts supplémentaires, le type de connecteur d'origine utilisé sur cette imprimante n'assure pas une qualité de maintien mécanique suffisante qui doit très certainement dégradé la surface de contact pendant les déplacements du plateau. J'ai d'ailleurs depuis soudé sur le plateau une fiche FASTON sur les 2 bornes qui supprime ce problème de maintien.

Nous sommes bien d'accord ... Les bornes + et - sont shuntées entre elles.

Pour la chauffe, en plus d'isoler la partie inférieure du plateau que j'ai déjà fait avec une petite diminution du temps de chauffe et surtout dans mon cas, une température plus homogène sur la surface du plateau, je cherche à diviser par 2 la petite heure nécessaire pour obtenir une température réelle s'approchant des 80°C avec plaque de verre en sus pour tenter l'ABS (pour l'instant les essais ne sont pas concluants, et c’est quand très long pour ne pas dire trop long d'attendre une heure surtout quand la première couche est ratée et qu'il faut recommencer). D'où la proposition de passer par une alimentation 24Vdc (qui je le reprécise n'alimentera que le plateau chauffant et SURTOUT PAS la carte de commande).
Pour les LEDS, il devrait suffire de changer la résistance de limitation de courant mais quelle est la bonne valeur ?
En supposant que le passage en 24Vdc soit réalisable,il est peut-être aussi possible de jouer sur le PID de commande du plateau pour calmer la chauffe et peut-être rester dans les valeurs admissibles par le plateau (d’ailleurs si quelqu'un connaît ses caractéristiques électriques notamment la puissance instantanée max dissipée ou le courant max admissible) , mais ça c'est dans MARLIN et il y a peut-être eu des essais réels et fiables de fait par un membre d'usinages sur lequel je pourrai m'appuyer pour tenter l'expérience.

Pour information MARLIN c'est le driver de l'imprimante 3D + interpréteur de GCODE. CURA comme Simplify3D c'est le slicer (ou trancheur), celui qui génère le GCODE compris et exécuté par MARLIN dans mon cas.

Bonne soirée.
 
Dernière édition:
F
flogpr
Apprenti
2 Juin 2016
214
ton alimentation est peut être trop petite ? le mien chauffe en 10 min sur ma prusa chinoise . Quitte à tout changé , met un plateau en 220V , sa t'économisera un alim et sa chauffera plus vite .
 
DW10TD
DW10TD
Apprenti
29 Jan 2016
131
06
Salut,

C'est une modif assez rependue, ce plateau est un plateau universel partagé par plusieurs machines, chinoises généralement, il est parfois alimenté en 12V parfois en 24V, selon la machine. Tu peux tout à fait alimenter en 24V ce plateau.
Pour cela, il vaut mieux utiliser un mosfet pour soulager la carte mère d'origine, utiliser des fils de section plus importante (1.5 à 2.5² est largement suffisant), et souder ceux-ci directement sur les pins métallique du connecteur du plateau (pour se débarasser de ce connecteur foireux).
Pour la LED, aucun soucis elle a déjà ce qu'il faut pour la protéger, elle n'est pas alimenté en 12V actuellement, mais bien moins (diode ou résistance pour abaisser la tension).
Rien a modifier dans Repetier, ni avec le Firmware d'origine d’ailleurs (qui n'est de toute manière pas modifiable).

Personnellement j'ai une A8, plateau verre, alimentation d'origine, mosfet et câblage corrigé, je suis très loin d'une heure de chauffe pour 80°. Plus proche de 6 minutes pour 80°, et 3 minutes pour 60°. Tes chiffres m'interpellent un peu, je crois qu'il y a un soucis quelque part dans ta machine.
 
Dernière édition:
Haut