Mes couteaux...

  • Auteur de la discussion Melk9
  • Date de début
B
Beau94
Compagnon
28 Juil 2008
893
Créteil 94
Slt !

Ton travail est vraiment superbe !!!
Le côté épuré me séduit bien !!!

Tu fais la révélation au perchlorure de fer. Comment procèdes-tu ? Un bain de quelle
concentration ? Et tu stoppes la réaction comment ? Une base ? Laquelle ?

Euh... désolé pour les questions, mais le sujet m'intéresse BEAUCOUP !

Merci tes tuyaux !

Beau94 :-D
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #123
toto40 a dit:
Bonjour,
j'admire votre travail,et je serais fier d'être propriétaire d'un << OCEAN >>
qu'attendez vous pour laisser une trace de votre travail ????
je crois que je ne serais pas le seul dans ce cas !!!
Félicitations
Cordialement
Bonjour,

Merci pour votre commentaire ! :wink:
Pour le moment je suis obligé de me contenter du troc : je suis locataire en appartement et prendre un statut officiel me permettant la vente est impossible. Pour pouvoir vendre il faut que j’officialise l’utilisation de mon box en atelier (il faut que je puisse domicilier et exercer mon activité), du coup : autorisation proprio + faire changer la destination de l’immeuble (n’autorise à la domiciliation que les professions libérales) + faire changer la destination des garages (stationnement de véhicule à l’exclusion de tout autre usage… y compris le stockage !) en assemblée générale.
Et prendre le risque de faire cette demande c’est attirer l’attention sur ce que je fais. Difficile d’imaginer que tout le monde me laissera continuer tranquillement la coutellerie dans mon box : je risque de tout perdre à la première injonction du syndic…
En solution alternative : prendre un local ailleurs me coûterai largement le prix d’un couteau par mois. Alors que j’en fabrique moins de 6 par an : je serai donc déficitaire de plusieurs centaines d’euros par rapport à la situation actuelle. Si c’est pour me mettre la pression pour vendre afin d’avoir juste de quoi être à l’équilibre ça n’a pas beaucoup d’intérêt.
Bref à part mettre 400 000€, une paille hein !, sur la table pour pouvoir devenir proprio d’une maison ici ben ça va rester malheureusement comme ça… :???:

@ Barto42: la visserie vient de chez screw and more en Allemagne ("http://www.screwsandmore.de/")
Sinon les autres couteaux sont la plupart fait avec des tiges en laiton (l'octanligne http://www.octantenligne.com/ ou le train magique http://www.micro-modele.fr/)

@ Kador: bah il avait qu'à se défendre! :lol:

@ Beau94 : merci :wink:
Pour la révélation des lignes de trempes j'utilise le même bain depuis le début. C'est un sachet de granulé pour circuit intégré qui provient d'un magasin d'electronique aucune idée de la concentration mais il suffit de toute manière de faire des essais, on plonge 15 secondes, on regarder on replonge,... La lame doit par contre être bien dégraissée avant car sinon ça fait des marques non homogène.
Après cette étape soit je rince abondamment à l'eau savonneuse/éponge, soit si je veux vraiment faire les choses jusqu'au bout je prépare un bain de bicarbonate de sodium alimentaire. Ensuite je passe une éponge de "pierre d'argent" pour éclaircir la lame
Ensuite je fais le "tiré en long": polissage léger dans le sens de la longueur. Ici fait à l'abrasif grain 3000
 
Dernière édition par un modérateur:
K
Kador
Apprenti
20 Mai 2012
191
Melk9 a dit:
Ensuite je fais le "tiré en long": polissage léger dans le sens de la longueur. Ici fait à l'abrasif grain 3000
Jamais imaginé qu'on puisse faire un tiré en long sans que ça fasse disparaitre la révélation ! Faudra que j'essaie, tu fais ça avec un papier à l'eau ?
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #127
Dernière édition par un modérateur:
K
Kador
Apprenti
20 Mai 2012
191
Merci, j'en ai, j'avais jamais testé après du perchlo :)
 
K
Kerlano
Ouvrier
29 Août 2010
264
Paris
Tres beaux couteaux.
Comment ais tu le molettgage sur le dos de la lame ?
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #130
Merci :wink:

Pour le crantage c'est fait tout simplement à la lime Vallorbe à "canneler"
dispo en diverses tailles par exemple chez Boulland, le rendu a été résumé en une photo chez l'excellent coutelier M. Moing
http://couteaux-moing.com/photos/lime_canneler.htm
 
Dernière édition par un modérateur:
K
Kerlano
Ouvrier
29 Août 2010
264
Paris
Melk9 a dit:
Merci :wink:

Pour le crantage c'est fait tout simplement à la lime Vallorbe à "canneler"
dispo en diverses tailles par exemple chez Boulland, le rendu a été résumé en une photo chez l'excellent coutelier M. Moing
http://couteaux-moing.com/photos/lime_canneler.htm
Je dois etre un peu fatigué,
Mais je ne saisis pas comment s'utilise cette lime... :oops:
 
Dernière édition par un modérateur:
kultrixx
kultrixx
Compagnon
27 Juin 2012
828
c'est comme si tu avait plusieur lime triangle de petite taille l'une a coté de l'autre , tu pousse , tu sort revient en arriere , te remets dans les cran et repousse


 
kultrixx
kultrixx
Compagnon
27 Juin 2012
828
Dernière édition par un modérateur:
K
Kerlano
Ouvrier
29 Août 2010
264
Paris
kultrixx a dit:
Kerlano a dit:
Melk9 a dit:
Merci :wink:

Pour le crantage c'est fait tout simplement à la lime Vallorbe à "canneler"
dispo en diverses tailles par exemple chez Boulland, le rendu a été résumé en une photo chez l'excellent coutelier M. Moing
http://couteaux-moing.com/photos/lime_canneler.htm
Je dois etre un peu fatigué,
Mais je ne saisis pas comment s'utilise cette lime... :oops:
dans le liens , la photo est le resultat . ( pas la lime )
Ok, c'est ça qui m'avait enduit d'erreur...
C'est beaucoup plus clair en voyant la photo de la lime a proprement parler.
En fin de compte, ça fonctionne comme les outils de quadrillage sur bois.
 
Dernière édition par un modérateur:
K
Kerlano
Ouvrier
29 Août 2010
264
Paris
Kador a dit:
Salut

Elle ressemble à quoi ta frotte sisal ? Moi si je passe un tranchant affûté à la frotté il devient tout moi je suis bon pour refaire l'affutage derrière !
Je pense que l'angle de ta lame avec la frotte est trop ouvert
Essaie de le reduire a 15 ou 20°
 
chilavere
chilavere
Compagnon
4 Fev 2013
1 304
Du superbe travail.....
juste une petite question :
Ou achètes tu l'acier xc75 que tu utilises ?
En quelle dimension est -il ??
Merci
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #137
Merci :wink:

Mon XC75 venait de chez Eurotechni
http://www.eurotechni.fr/produits_5.php

Mais j'utilise maintenant des aciers différents: 100Cr6, 90MCV8, 115W8,... qui viennent de chez un coutelier/expert en métallurgie "amateur" (au sens de; ça n'est pas son métier principal) Achim Wirtz (adresse mail en MP)
 
Dernière édition par un modérateur:
M
M@rx
Nouveau
16 Avr 2013
33
Quel résultat magnifique ! Je suis impressionné par tant de maîtrise.
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
Melk9 a dit:
Merci :wink:

Bon, pas entretenu ce fil depuis longtemps, en fait j'ai voulu faire 2 couteaux en même temps et ça m'a souvent découragé par rapport au peu de temps dont je dispose...

Mais bref ils sont finis!
Je vous présente donc « Frontier » et « Fortune » deux frères, mes 19ème et 20ème réalisations. Ce sont toujours la suite des noms des titres de « Dead Can Dance », 1er album de 1984.
Donc 2 petits couteaux plutôt à destination d’une cuisine (fil fin) ou tout du moins une utilisation pas trop « engagée » (pas pour fendre des buches quoi)

« Frontier » (en haut sur la première image)
Lame en 100Cr6 (1.3505). Finition tirée en long et plate semelle amincie
TTH : austénisation à 845°C, tempée à l’huile à 70°C, puis 3h à -24°C réel, revenu 1 : 1h30 à 200°C, revenu 2 : 1h30 à 220°C
Emouture droite, épaisseur au fil quasie nule avant affutage (quasi zero grind). Contre tranchant à 30° non affuté
Manche en cocobolo
Rivet laiton 6mm
Couteau de 24cm pour 12cm de tranchant, 38mm de hauteur au plus large
Épaisseur au ricasso: 3.3mm

136g

« Fortune » (en bas sur la première image)
Lame en 100Cr6 (1.3505). Finition tirée en long et plate semelle (un peu moins) amincie
TTH : austénisation à 845°C, tempée à l’huile à 70°C, puis 3h à -24°C réel, revenu 1 : 1h30 à 200°C, revenu 2 : 1h30 à 220°C
Emouture droite, épaisseur au fil quasie nule avant affutage (quasi zero grind). Contre tranchant à 30° non affuté
Manche en micarta canvas brown
Rivet laiton 6mm
Couteau de 24cm pour 12,4cm de tranchant, 38mm de hauteur au plus large
Épaisseur au ricasso: 3.2mm

157g (le micarta c’est lourd en fait !)

Les photos:

Cuisine1.jpg

Cuisine2.jpg

Cuisine3.jpg

Cuisine4.jpg

Cuisine5.jpg

Cuisine6.jpg

Cuisine7.jpg

Cuisine8.jpg



Les départs d'émouture (non je ne suis pas un maniaque des détails... :lol:)
Cuisine9.jpg

Cuisine10.jpg


Et pour illustrer le tiré en long, voici mes restes de toile abrasive pour UN couteau :
Ponçage au 240 sens longeur/320 oblique/400 oblique sens longeur /600 oblique ensuite je passe à la frotte sisal, frotte coton puis je reviens pour le tiré en long au 600
Cuisine11.jpg
[/quote]
le frontier se porte bien et sert tous les jours........... ou presque.
et je ne vais pas maigrir :smt003
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #140
@ M@rx : merci pour le compliment. Mais c'est en fait moins compliqué qu'il n'y parait! :wink:

@ KY260: merci pour le retour d'info!
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #141
Hello à tous,

Je n'avais pas mis ici le dernier (enfin c'est le premier de cette année en fait...) du coup le voici:

«East Of Eden» (Dead Can Dance 1984) mon 22ème couteau:
Lame en 100Cr6 (1.3505). Finition tirée en long, plate semelle amincie et contre-tranchant à 30°
TTH : austénisation à 845°C, trempée à l’huile à 65°C, revenu 1 : 1h30 à 180°C, revenu 2 : 1h30 à 200°C
Emouture droite, épaisseur au fil quasi nulle avant affutage.
Manche en bois de fer d’Arizona
Visserie torx microbillée
Couteau de 300mm / coupe de 174mm
Hauteur de 47mm -> angle de coupe de 3.9°
Épaisseur au ricasso: 3.2mm. Épaisseur à l'arrière: 1mm
160g

Les photos avant aiguisage (j'ai toujours une micro rayure qui traîne sinon, du coup je refais tout le polissage et c'est "énervant"):
Cuisine1.jpg

Cuisine2.jpg

Cuisine3.jpg

Cuisine4.jpg

Cuisine5.jpg

Cuisine6.jpg


Je m'essaye à la macro!
Cuisine7.jpg

Cuisine8.jpg


Accompagné:
Cuisine9.jpg

Cuisine10.jpg


Là je vais faire de nouveau une pause dans mes fabrications: je vais en effet essayer de rendre mon mini atelier plus "vivable": les étagères vont se transformer en armoire en résine qui ferment, les lampes diverses en réglettes fluo 2x58W avec de beaux tubes 954 d'IRC, les multiprises de multiprises par des boites de dérivations et des va et vient. Et je vais même essayer d'isoler la partie "atelier" de la partie "stockage vélo / moto" pour éviter de devoir tout bâcher à cause de la poussière résiduelle.
Enfin ça c'est ce qui est prévu! :lol:
 
B
Benoit123
Compagnon
27 Avr 2014
726
F-38260
ils sont superbes tes couteaux!
 
B
BenHHH
Nouveau
26 Nov 2013
1
Superbes réalisations !!!
Une bonne nouvelle : un autre fournisseur de lime carrelette à canneler Vallorbe en France et surtout, qui vend à la pièce !!!
Tena Butty
Très sympas et livraison rapide.
Je viens de m'en procurer 2, en taille 0 et 1.
Je commence tout juste à m'amuser avec...
J'ai envie de tout canneler !!!
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #144
Merci :wink:

Il faudrait d'ailleurs que je mette un peu à jour ce post même si je n'ai pas beaucoup fabriqué cette année

Pour Tena merci mais je connais déjà mais mes limes ne viennent pas de chez eux et ils ne sont pas les seuls à vendre ces limes à la pièces :wink:
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #145
Petite mise à jour (pas de logo car j'ai pris les photos avant marquage de la lame)

« Threshold »
Couteaux n°23 et 23 bis
Lames fines et manche type « 3 doigts »
Acier 115W8. Finition tirée en long ou stonewashée (tribofinition)
TTH : austénisation à 810°C, trempée à l’huile à 65°C, revenu 1 : 1h à 180°C, revenu 2 : 1h à 180°C
Emouture droite, épaisseur au fil quasi nulle avant affûtage (je me suis coupé avec les 2...)
Plaquettes en bois de fer d’Arizona (dont un peu de loupe sur le plus grand)
Couteau de 180 et 190mm
Hauteur de 27 et 29mm
Épaisseur au ricasso: 2.8 et 3.2mm
angle de coupe de 5.5 et 6.8°
70 et 85g

Photos avant affilage
duo8.jpg

duo9.jpg

duo10.jpg

duo11.jpg


duo5.jpg

duo6.jpg

duo7.jpg


En main et pour la ligne de trempe qu'on devine
duo12.jpg
 
Melk9
Melk9
Ouvrier
7 Mar 2011
351
Isère
  • Auteur de la discussion
  • #146
«A Passage In Time »
Couteaux n°24
Acier 115W8. Finition stonewashée
TTH : austénisation à 810°C, trempée à l’huile chaude, revenu 1 : 1h à 180°C, revenu 2 : 1h à 180°C
Emouture droite, épaisseur au fil quasi nulle avant affûtage
Plaquettes en micarta marron
Couteau de 180 mm
Hauteur d’émouture de 30mm
Épaisseur au ricasso: 3.2mm
angle de coupe de 6.1°
100g

Places aux photos ! Il manque encore mon logo sur ce dernier du coup...

minisan1.jpg

minisan2.jpg

minisan3.jpg

minisan4.jpg

minisan5.jpg

minisan6.jpg


Et en famille (un peu plus d'1 an de prod!! Et oui je suis super productif! :lol: )
minisan7.jpg


Une dernière photo du marquage que je viens de faire
logo-laser.jpg
 
K
Kerlano
Ouvrier
29 Août 2010
264
Paris
Melk9 a dit:
Une dernière photo du marquage que je viens de faire
logo-laser.jpg
j'ai me beaucoup ton marquage.
Indiscret de te demander comment tu fais ?
 
springer
springer
Compagnon
12 Avr 2011
1 240
cantal
bonjour au hasard je regarde ce post et là , stupéfaction !!! quel art , quelle maîtrise , magnifique . :supz:
Mon fils de onze ans s'est mis en tête de devenir chaudronnier forgeron et me rabat les oreilles pour que l'on fabrique un couteau , je vais lui montrer tes réalisations et là je peut allumer la forge et sortir l'enclume sans tarder sinon j'ai pas fini de l'entendre . :smt014
En tous cas bravo et merci pour ces images , elles seront peut-être à l'origine d'un futur artisan coutelier , peut-être en reparlerons nous dans quelques années .
 
Haut