Greffe d'un petit chariot sur MU 200

bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

Tous les possesseurs de MU 200 seront d'accord avec moi, c'est une exellente petite machine.
La seule ombre au tableau, c'est qu'elle n'est pas équipée d'origine d'un petit chariot et c'est quand même un gros handicap pour un tour de ne pas pouvoir faire ne serait-ce qu'un malheureux chanfrein sur une pièce.
Je ne sais pas si certains d'entre vous ont réussi ( ou terminé pour Loulou31) à en faire un de hauteur suffisamment réduite pour conserver la hauteur de pointes de 100 et en étant compatible avec la tourelle et les PO d'origine mais personnellement, j'ai préféré en acheter un tout fait ( de toutes façons, le projet d'essayer de le réaliser aurait été bien trop ambitieux pour le débutant que je suis) et j'ai adapté la machine à la nouvelle hauteur de pointes qui passe à 130

Voici la photo du petit chariot que j'ai trouvé chez RCM
image.jpg
Le petit chariot

Il est vendu avec 5 PO
image.jpg
Les PO

C'est très bien fini, un seul bémol: il est en pouces :smt013
Ce n'est pas dramatique, si vraiment j'ai besoin un jour de tenir une cote avec, je prendrai la calculette ...

J'ai déjà commencé par faire une nouvelle cale de ~72 mm
image.jpg
La nouvelle cale
image.jpg
La cale 2

Puis j'ai réalisé une pièce à intercaler entre la poupée mobile et sa semelle
image.jpg
La réhausse de poupée

À gauche sur la photo, on voit l'axe d'origine qui sert à brider la poupée sur le banc et juste à côté, celui que j'ai refait (+30mm de long)
Cette "réhausse m'a donné bien du fil à retordre car c'est vraiment pas facile de faire deux faces parfaitement parallèles avec une cote très précise et la cerise sur le gâteau, c'est d'usiner les deux rainures parfaitement parallèles aussi et aux cotes imposées par la poupée mobile.
Bref, j'ai fait ce que j'ai pu et je m'en suis plutôt bien tiré
image.jpg
La réhausse 2
image.jpg
La réhausse 3
Bien évidement, je n'était pas bon du premier coup, j'ai dû refaire une petite passe à la fraiseuse et j'ai fini au papier de carrossier ( ça, c'est long, très long ...) mais en finissant à la main, on ne voit presque plus les stries de la fraise et j'ai une pièce NI-KEL !!!
J'ai terminé en ajustant la cale-tour pour être parfaitement aligné avec la nouvelle poupée mobile et voilà ce que ça donne
image.jpg
Contrôle de l'alignement
image.jpg
Contrôle de l'alignement 2
image.jpg
Contrôle de l'alignement 3
Dur de mieux faire ( enfin, pour moi) et me voilà maintenant avec un tour ( presque ) complet
image.jpg
Le tour opérationnel
image.jpg
Le tour opérationnel 2

J'ai écris presque complet car il lui manque quand même le jeu de pignons pour les avances / filetages ainsi que l'inverseur mais c'est mon prochain objectif pour cette machine...

Bonne soirée
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 543
FR-84 Cavaillon
bonsoir
belle modif et certainement bien content de ton travail, vivement la suite.
A+ bernard
 
serval59
serval59
Compagnon
10 Sept 2011
528
Cette machine est vraiment belle.

Lorsqu'elle sera fini, ça sera la grande classe.

Comme tu le le dis, il ne lui manque plus que la boite d'avance.

Niveau $, t'as payé ça combien ?
 
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Bonsoir,

Eh bien! ce joli petit coulisseau a l'air au poil . C'est vraiment une possibilité qui manque généralement à cette machine.
(Pour la boite d'avance , l'augmentation de l'entre axe ne posera-t-elle pas un problème ?)

Cordialement
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour,
@ serval59, ce petit chariot est encore en promo : Voici le lien
Comme je l'ai déjà écrit dans un autre post (Voici le lien ) il n'y a que deux PO "normaux" et ils ne sont pas vendus au détail. Ça fait un peu juste. Par contre, ils ne sont pas très compliqués à fabriquer et, de toutes façons, je devrais pouvoir modifier la tourelle d'origine de la machine pour laquelle j'ai 3 PO : il y a juste un alésage de 35mm sur 9 mm à faire à sa base pour qu'elle aille sur ce chariot.
@ deuxcinq, effectivement, si je veux équiper cette machine du système d'avances d'origine, ça ne va plus coller.
Je ne me suis pas encore vraiment penché sur la question mais je me dis que si je remplace le pignon sortie de broche ainsi que celui d'entrée de la vis mère par des plus gros ayant le même rapport de démultiplication que ceux d'origine, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas. Notre ami Copalix s'est proposé de faire un topo sur le sujet ( photos des pignons, nb de dents etc...) : il n'y à plus qu'à attendre

Bonne journée
 
R
ricounet
Apprenti
8 Août 2012
128
Bonjour et merci pour ces photos et explications ce chariot fera sans doute partie de ma liste d'equipements restant à acheter pour mon mu 200.
cdlt
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 812
F-76100 Rouen
Bonjour,

bop55 a dit:
Je ne me suis pas encore vraiment penché sur la question mais je me dis que si je remplace le pignon sortie de broche ainsi que celui d'entrée de la vis mère par des plus gros ayant le même rapport de démultiplication que ceux d'origine, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas. Notre ami Copalix s'est proposé de faire un topo sur le sujet ( photos des pignons, nb de dents etc...) : il n'y à plus qu'à attendre
Pour compenser l'augmentation d'entr'axe tu peux aussi ajouter un pignon intermédiaire dans la chaine cinématique de la lyre ou de l'inverseur, par contre ça va inverser le sens de rotation de la vis mère (comme justement il y a un inverseur ça n'est pas très gênant). :wink:

Cordialement,
Bertrand
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci Bbr, ça serait la solution la plus simple si ma machine était complète mais ce n'est pas le cas. Par contre, ça m'a donné une idée: faire la copie conforme de tous les pignons d'origine SAUF ceux de l'inverseur qui seraient plus gros et qui compenseraient l'augmentation de hauteur. J'aimerais savoir ce qu'en pensent les utilisateurs de MU 200 équipés du système d'avances.
À+
 
serval59
serval59
Compagnon
10 Sept 2011
528
Je causais du $ de la machine (ou combien ça t'a coûté pour la remettre dans cet état si tu l'as restauré/complété)
 
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Bonsoir,
Le système d'origine pour les avances et les pas ne me semble pas le meilleur de cette machine. Il est constitué par un train d'engrenages
au module 1 avec un petit inverseur qui permet le débrayage de la vis mère , utile aussi pour les pas à gauche .
C'est limité, un peu compliqué et pas très pratique , de plus ça ne fonctionne que sur X et pas en fraisage .
Une bonne solution serait pour les avances d'installer une avance dans ce genre: http://www.rc-machines.com/index.php?navi_1=product&navi_product_1=all_products&navi_product_2=21
réglable, souple et fonctionnera aussi en fraisage.
Pour les filetages, il suffira de lier en rotation la broche et la vis mère au pas de 1mm par un train de pignons montés sur une lyre.
C'est peu couteux avec les engrenages de : http://www.tridistribution.fr/engrenages-et-cremailleres/engrenages-sans-moyeux/engrenage-module-1-sans-moyeu.html
et facile à réaliser (les engrenages en nylon encore moins chers conviennent aussi et les rainures de clavettes plus facile à faire) pour les amateurs, une roue de 127 dents
permettra d'accéder au pas Whitworth.
Le problème restant est que cette petite vis mère au pas fin, aidée éventuellement par la limaille et les copeaux use assez vite la noix de bronze. En usiner une
d'avance par précaution n'est pas un luxe .

Cordialement
 
Dernière édition par un modérateur:
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 110
FR-54560 Lorraine
bop55 a dit:
Bonsoir,
...
le réaliser aurait été bien trop ambitieux pour le débutant que je suis
...
Bonne soirée
Alors là tu es trop modeste... :-D
Ta réalisation est superbe :supz:

Bon copeaux
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour,
Wouah ! Des compliments de la part d'un Modo! Ça fait plaisir.
Mais bon, faut être réaliste, même si je me rend bien compte que j'aurais été incapable de réaliser cette modif l'année dernière, le chemin est encore long avant d'arriver à la cheville de la plupart des Usineurs de ce forum.
J'ai déjà appris énormément en parcourant les sujets postés, j'en profite d'ailleurs pour remercier tous les participants, mais le domaine est tellement vaste...
Bonne journée
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 110
FR-54560 Lorraine
bop55 a dit:
Bonjour,
Wouah ! Des compliments de la part d'un Modo! Ça fait plaisir....
Bonne journée
Tu sais on est avant tout des membres passionnés... :wink:
Et modo, ça ne veut pas forcément dire grand gourou de l'usinage... ca veut juste dire qu'on a décidé de s'investir pour la bonne marche du forum... :-D

Ce que tu as fait, si tu n'es pas du métier méritait ma remarque (moi qui ne suit pas du métier non plus). :supz:

Bonne continuation. :wink:
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour,
Merci Wika58 et quand tu parles de s'investir en tant que modo, j'imagine que ça doit prendre énormément de temps ( il suffit de regarder l'heure d'envoi de tes messages) . Bravo à vous pour votre travail :prayer:
Et, effectivement, je suis électricien, pas grand chose à voir avec l'usinage mais comme j'ai toujours aimé bricoler, cette machine est pour moi la solution idéale pour refaire un axe, une bague usée sur la tondeuse bref, tout et n'importe quoi pour se dépanner à la maison.

Pour en revenir au sujet de ce post, j'ai tourné le PREMIER CÔNE DE L'HISTOIRE ! ( de cette machine... :rirecla: )
Un CM3 !
image.jpg
Le CM3 en fin de tournage

Cette photo à été prise à la fin du tournage, après finition et ajustage au papier. Voici une autre photo où l'on voit les zones de contact. N'ayant pas de produit de marquage, j'ai mis un léger film d'huile sur le cône, enfilé dans la broche sans forcer en effectuant une petite rotation puis ressorti:
image.jpg
Zones de contact
Pas mal non?
Ça parait facile mais avant d'arriver à ce résultat, j'ai bien passé deux heures à gratter au papier, démonter le mandrin en laissant la pièce serrée ( pour conserver un maximum de concentricité) pour essayer le cône dans la broche car je n'ai pas de CM3 femelle:
je peux vous affirmer que "ça colle!" :supz:

J'ai fait ce cône pour essayer de faire une barre test. J'aurais bien voulu la réaliser en une seule pièce mais le passage de broche n'étant que de 20mm, je n'ai trouvé que la solution de la faire en deux pièces: je vais faire un alésage légèrement conique dans mon CM3, usiner un cône du même angle en bout d'un rond de 16mm et les assembler à la presse ( un cric Renault entre les deux jambages de la porte de l'atelier devrait suffire)
Bonne journée
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #15
Oups ! Toutes mes excuses à Serval59 et à deuxcinq , je n'avais pas vu les messages ( quand on tape "voir le premier message non lu" , on ne tombe pas forcément sur le premier non lu) .
Donc , j'ai acheté cette machine 700 € par l'intermédiaire du B.C. Elle était en piteux état: sale, rouillée, quelques pièces cassées ou manquantes ( par exemple le lardon de la poupée mobile, un poème à refaire quand on n'a pas le modèle...) et pas de cale-tour ni d'inverseur, juste la lyre et quelques pignons. Voilà pour la machine.
Pour répondre à deuxcinq, tu as raison, l'avance auto d'origine de cette machine n'est indispensable que pour les filetages car pour charioter et fraiser, il vaut effectivement mieux en adapter une indépendante. J'en ai d'ailleurs bricolé une, c'était du provisoire ( et ça l'est toujours car il faut finaliser la partie électrique et comme c'est mon métier, ça ne m'intéresse pas du tout)
Je l'avais présentée ici
https://www.usinages.com/threads/47952
C'est vraiment pas présentable mais comme ça fonctionne...
 
Dernière édition par un modérateur:
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Bbr a dit:
Bonjour,

bop55 a dit:
Je ne me suis pas encore vraiment penché sur la question mais je me dis que si je remplace le pignon sortie de broche ainsi que celui d'entrée de la vis mère par des plus gros ayant le même rapport de démultiplication que ceux d'origine, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas. Notre ami Copalix s'est proposé de faire un topo sur le sujet ( photos des pignons, nb de dents etc...) : il n'y à plus qu'à attendre
Pour compenser l'augmentation d'entr'axe tu peux aussi ajouter un pignon intermédiaire dans la chaine cinématique de la lyre ou de l'inverseur, par contre ça va inverser le sens de rotation de la vis mère (comme justement il y a un inverseur ça n'est pas très gênant). :wink:

Cordialement,
Bertrand
Bonjour à tous,
Comme bop55 me rappelle à mon devoir à juste titre car je l'ai proposé il y a au moins 3 semaines, je confirme qu'effectivement j'ai un topo en cours sur le sujet du dispositif "pas et avances du MU200".
C'est donc en cours, j'ai pris un peu de retard et ça s'avère plus long que prévu en temps (ma femme me demande pourquoi je passe tout ce temps à faire ça)
Je fais un truc très détaillé qui permettra aux curieux de voir comment c'est fichu, et il y aura aussi tous les renseignements (photos, plans cotés des différents élément et explications) pour pouvoir le reproduire facilement.
En fait je crois que ça vaut vraiment le coup de le reproduire, il n'y a rien de compliqué à faire, et il manque vraiment quelque chose à un tour qui est dépourvu de la possibilité de faire du filetage.
Le système est rustique mais il marche bien et il est évolutif. Il permet des combinaisons et des adaptations qui vont bien au-delà de ce qui est prévu d'origine.
C'est bien pour ça que je m'efforce de faire ce topo, je trouve regrettable que les 2/3 des MU200 en soient dépourvus alors j'essaye d'y remédier.
Pour bop55, avec sa réhausse de 30mm, il faudra effectivement faire une adaptation. Il y aura plusieurs possibilités dont la remarque de Bbr.
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour Copalix,
Y a pas le feu ! E ce qui me concerne, tu as tout ton temps car je ne pense pas m'attaquer à ce projet avant l'année prochaine : je devrais avoir plus de temps libre ( la retraite approche...)
Bon, là, je parle pour moi, peut-être que d'autres sont plus pressés , Petitbrochet par exemple
En tous cas, merci d'avance
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Bonjour bop55,
Bravo, car ce n'est pas un petit chantier !
Pas tellement pour le volume que ça représente, mais surtout d'un point de vu technique pour obtenir la précision requise avec des moyens limités.
Dans ce genre d'opération je pense que la réflexion, la méthode et la patience sont des éléments clés.
Pour que le jeu en vaille la chandelle il ne faut pas que l'opération se fasse au détriment de la précision et tu sembles bien y être parvenu.
Je parlais de patience car je suis aussi un adepte de la retouche au papier de carrossier que j'utilise en lubrifiant au pétrole.
Ca prend du temps et c'est traitre car ça ne rend pas la matière que ça vient d'enlever en trop!
Mais s'y on ne se loupe ça donne des possibilités d'ajustement très intéressantes et ça donne un état de surface superbe. Dans le même style j'ai une pierre india qui m'est bien utile aussi, surtout pour sa planéité ...
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #19
La pierre India , je connais pas. On peut faire une surface plane avec ça ?
J'ai l'intention de m'acheter un petit marbre mais je ne sais pas quoi choisir: en fonte ou en marbre ?
Ceux en marbre sont présentés comme étant plus précis mais ça doit être bien pratique de pouvoir coller le support magnétique et de balader la pièce à contrôler sous le comparateur pour vérifier le parallélisme des deux faces ( dans mon cas, ça aurait été le top ). Vos avis me seraient utiles
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Les pierres india (je crois que c'est l'appellation Norton) sont constituées de grains de corridon et d'un agglomérant vitrifié.
elles sont réalisées avec une bonne précision (de planéité) et sont poreuses, il faut les imprégner d'huile ou de pétrole avant utilisation
Il y en a de différentes formes. Les utilisations les plus connues sont l'affutage et l'ébavurage mais elle conviennent très bien pour polir des surfaces sans affecter leur planéité ...
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/pierres-abrasives-affutage/t-o-0001120209-skg.html
http://www.otelo.fr/fr/catalogue/pierres-affutage-india/norton-0001120207-skg.html
La mienne c'est celle-ci http://www.castorama.fr/store/Pierre-INDIA-a-chant-rond-PRDm250839.html?navCount=0
Je la laisse stockée dans du pétrole toujours prête à l'emploi.

Disposer d'un marbre est effectivement très utile et difficilement remplaçable. Je préfère la fonte pour les raisons que tu cites. Ceux en marbre (généralement en granit) ont une très bonne stabilité dans leur planéité, ils bougent moins en fonction des écarts de température, mais ça c'est pour ceux qui chatouille le micron. Quand ils prennent des coups, ça fait des trous mais pas de bosses ce qui est moins gênant. Avec la fonte si elle est marquée à l'issue d'un coup il y aura aussi une petite bosse qui correspond au volume du trou. Et c'est là que c'est bien d'avoir une pierre india pour faire disparaitre la bosse ...
On trouve assez facilement des marbres d'occasion, mais ils ont souvent un peu souffert alors on peut espérer les avoir pour pas trop cher. Le mien était offert avec la machine ...
La vieille fonte a géralement eu le temps de libérer ses contraintes alors elle est généralement très stable (sur le plan de la géomètrie) et ça ne doit pas coûter trop cher de l'apporter à un atelier pour y passer un coup de rectification. Si c'est bien fait on se retrouve avec un marbre qui vaut un neuf.
Naturellement si c'est un petit marbre c'est d'autant plus jouable.
 
Dernière édition par un modérateur:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #21
Merci Copalix pour ces renseignements, encore un truc à acheter bientôt...
J'ai vu dans la liste de chez Otelo qu'elles existent en version triangulaire ==> intéressant pour les queues d'aronde abîmées
Par contre, concernant l'achat d'un marbre d'occaz, c'est pas évident pour moi de trouver quelqu'un pour le rectifier: j'ai fait une demande de prestation sur le forum pour rectifier ma table de fraisage, je n'ai pour l'instant reçu qu'une proposition de Laboureau habitant dans l'Yonne à plus de 300 km de chez moi...
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonsoir,
J'ai enfin terminé ma barre-test. J'ai pris un bout de rond de 18 de 230 de long en acier au chrome de chez RCM.
J'ai déjà commencé par faire les deux points de centre en le prenant dans un 4 mors indépendants, usiné le cône mâle en ayant conservé l'inclinaison du petit chariot quand j'ai fait l'alésage conique sur le CM3. Je n'ai pas pris de photos de ces opérations, trop pressé de voir ce que ça donnait et quand je l'ai ai emmanchés, j'y ai été un peu fort: je ne pouvais déjà plus les séparer à la main et comme je n'avais pas envie de passer par la case "étau" , j'ai terminé au maillet .
Puis, en montage mixte, deux petites passes pour que la partie cylindrique soit bien concentrique avec le CM3 et le point de centre. Là, j'ai fait des photos en cours d'usinage
image.jpg
Usinage du cylindre 1

L'installation fait un peu "camping" mais ça évite d'avoir du lubrifiant qui gicle partout ( ça aussi, c'est encore du provisoire...)
image.jpg
Usinage du cylindre 2

Voici le résultat
image.jpg
Cylindre usiné

Puis, un long temps de passage au papier de carrossier entrecoupé de contrôles au micromètre sur toute la longueur du cylindre, la pièce est terminée

image.jpg
La pièce terminée

J'ai juste un petit creux à deux endroits ( inférieurs à 1/100ème sur le diamètre) mais par contre, il va falloir que je refasse le point de centre du côté du CM3 qui lui est désaxé de plus de 2 /100èmes :smt011
J'en profiterai pour faire quand même un taraudage M 8 ( je ferai un tirant uniquement pour cet emploi) et j'aurai encore la place pour faire un cône de centrage
Bonne soirée
 
serval59
serval59
Compagnon
10 Sept 2011
528
Tres beau travail !

La précision est d'1 centième d'un bout a l'autre ? :shock:

Ta machine est vraiment précise.

Tu as fait des passes de combien ?

Sur 230mm, il n'y aucun flambage ( je veux dire que la cote au centre est la même que la cote aux bouts ? )
Sinon je n'ai pas bien compris, tu parles d'une barre "test", mais quel va etre la destination de cette barre test, tu vas l'utiliser comment ?

@ copalix Pour la pierre, moi aussi je souhaite en acheter une, j'avais vu celle la
http://www.castorama.fr/store/Pierre-INDIA-2-faces-PRDm250834.html;jsessionid=BUtTxIQdNvV+87rODXieKA**.fo1atg3?navCount=0

Pour retirer les petits coup sur marbre, glissière, et passer sur les lardons chinois (qui sont assez rêches au touché je dois dire) .

Cette double face est intéressante ou celle que tu as copalix est préférable ?
 
Dernière édition par un modérateur:
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Bonsoir bop55, bonsoir Serval59,

En effet sur le plan de la précision ça me semble pas mal du tout comme résultat. J'imagine l'usinage d'un cône morse comme très exigeant sur le plan de la précision de conicité et de l'état surface.
Cette barre de test semble faire légèrement plus de 200 mm. En Ø18, cette longueur me semble être un bon compromis entre la sensibilité de la mesure qui requiert une certaine longueur et la rigidité de la barre. On se rend vite compte que lorsque le comparateur est en appui sur le bout d'une barre de Ø20 x 300 de long, des efforts modérés sur la barre provoque facilement une déviation de l'aiguille du comparateur de plusieurs centièmes. J'ai évalué la flèche de la barre (à l'extrémité) à environ un centième sous l'effort du palpeur du comparateur (effort légèrement inférieur à 100 grammes). Il faut donc en tenir compte car à l'encastrement en revanche, la rigidité est telle qu'il n'y a pas vraiment de flèche mesurable. La barre semble donc accuser un défaut d'alignement d'un centième dans la direction de l'effort du comparateur.

Serval59, il s'agit d'un instrument qui est fort utile pour contrôler l'alignement de broche de nos machines. Chaque fois que je passe de configuration fraiseuse à configuration tour je fais un test pour m'assurer que je suis dans les tolérances d'alignement aussi bien dans le plan horizontal que vertical.
Si on fait un changement de configuration sans contrôler le résultat, on travaille en aveugle. Un petit copeau ou un mauvais nettoyage des surfaces d'appui peuvent compromettre sournoisement l'alignement de broche.
Pour m'affranchir des petits problèmes de concentricité de mes barres de test, pour chaque point de mesure, je fais un tour complet de mandrin et je me fie à la position moyenne de l'aiguille du comparateur, et je compare les positions moyennes de l'aiguille à l' encastrement et en bout de barre.
Pour ce qui est de la fixation du comparateur je n'utilise pas le traditionnel support magnétique. Je me suis fait 2 petits supports de comparateur, un pour vérifier l'alignement dans le plan horizontal et l'autre pour l'alignement dans le plan vertical.
Ces deux petits supports se fixent directement dans le porte-outil, comme ils sont très courts il en résulte une bonne rigidité qui élimine quasiment les hystérésis de mesure. Ça me prend très peu de temps pour faire un contrôle sans galérer.

Bop55, peux tu dire à quoi sert le plateau que tu as monté sur ton flasque de broche et qui semble ne pas avoir grand chose à voir avec l'usinage de ta barre ?

Serval59, ma pierre India est celle-ci : http://www.castorama.fr/store/Pierre-INDIA-a-chant-rond-PRDm250839.html?navCount=1
c'est une monograin (finition). Je l'utilise avec du pétrole et ça fait des "miracles". Je n'ai jamais utilisée celle que tu indiques qui a un grain ébauche sur une face et un grain finition sur l'autre.Je peux donc pas en parler savamment mais elle m'a l'air pas mal, je l'avais déjà repérée et je crois que je finirai par l'acheter.
 
Dernière édition par un modérateur:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour,

@ Serval 59, oui la partie cylindrique de cette pièce fait entre 17,44 et 17,45 sur les 195 mm de sa longueur mais cette précision n'est pas vraiment due à la machine: comme dit plus haut, j'ai fait deux petites passes car le rond ne l'était pas vraiment ( le comparateur faisait quatre petites oscillations sur un tour ) et le reste au papier et contrôle au micromètre pour savoir où il faut en enlever. Par contre, pour ce qui est de la précision globale de cette pièce, faut pas rêver, comme Copalix j'ai un petit faux rond de 2 ou 3/100ème en bout de barre et il suffit comme Copalix l'a déjà expliqué, de prendre la valeur médiane. Cette pièce est de plus " apairée " à ma machine car, comme je n'ai pas réussi à éliminer totalement le défaut de mon cône de broche ( un petit faux rond aussi) j'ai fait un repère que je dois faire correspondre à celui que j'ai déjà fait sur le nez de broche qui me servait jusque là à fixer mon mandrin de façon optimale.

@ Copalix , le faux plateau sert à fixer mon 4 mors indépendants

image.jpg
4mors de 160

Bon, sur ce coup-là, je crois que j'ai vu un peu gros pour ma machine...
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Bonjour bop55,

En effet ça fait assez gros (environ Ø160 j'imagine). Mais comme tu a rehaussé la broche de 30mm, visuellement ce n'est pas trop disproportionné en diamètre. Ce qui me gênerait le plus c'est le porte à faux résultant de l'épaisseur du faux plateau plus celle du mandrin alors qu'on a déjà un nez de broche qui avance pas mal. Mais il faut dire que je suis un maniaque du porte à faux ...
Le mandrin 4 mors indépendants d'origine était un Amestra Ø150 (Malheureusement seulement une machine sur 3 en était pourvue). Ce mandrin est donc presque aussi gros que le tiens, mais il est relativement fin en épaisseur. Je voulais en acheter un car on a souvent la nécessité d'un 4 mors. Je n'ai rien trouvé de correct d'occasion et le prix du neuf m'a dissuadé.
Pour l'usage que je pensais en faire, un Ø100 suffisait dans la majorité des cas.
Pour limiter le porte à faux, aussi bien pour réduire les efforts que pour préserver la distance entre pointe, je voulais éviter de mettre un faux plateau. Comme notre interface n'est pas courante je me suis dis que le plus simple et le plus rapide serait de prendre un mandrin économique courant et de le ré-usiner.
J'ai pris celui-là : http://www.arceurotrade.co.uk/Catalogue/Chucks/Lathe-Chucks/4-Jaw-Independent-Cast-Iron-Lathe-Chucks---Chinese-Origin/Lathe-Chuck-4-Jaw-IP-100mm
Pour le prix la qualité n'est pas mauvaise du tout et quitte à le ré-usiner pour adapter l'interface, j'en ai profité pour réduire son épaisseur à 49,2 mm. J'ai pris 1 mm sur le dessus et 5 sur la face d'appui. En dimensions il est désormais tout à fait comparable à l'Amestra 3 mors (Ø100) d'origine. Maintenant le jour où je tomberai sur un 4 mors en Ø150 à un prix raisonnable je crois quand même que je me laisserai tenter.
(en attendant il faut que je termine le topo en cours sur les avances et pas) ...
 
Dernière édition par un modérateur:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonjour Copalix,
Le choix de ce mandrin de 160 a été pour me rapprocher le plus de la taille de celui d'origine mais pas que pour cette raison. Ce qui m'a décidé, c'est son diamètre de passage de 45mm, ce qui me permet de tenir un bout de rond de ce diamètre et de pouvoir le rentrer de 85mm avant de buter sur le fond de l'alésage de mon faux plateau:

image.jpg
L'alésage du faux plateau

Ca évite d'être obligé de couper des petits bouts quand on veut travailler près des mors pour plus de précision.
J'en avais trouvé un de 100mm qui correspondait exactement au nez de notre machine mais je suis infoutu de retrouver chez qui...
Par contre, je suis très déçu par mon nouveau mandrin: il ne serre pas dans l'axe de la broche et je ne sais pas comment y remédier. Quelqu'un a une idée ?
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Bonjour bop55,
Effectivement un passage de diamètre 45 sur 85 de rentrée, ça donne des possibilités intéressantes que je suis loin d'avoir.
Sur un mandrin 4 mors de diamètre 100 le diamètre de passage n'est que de 25 mm ...
Sur le catalogue Amestra il y a des mandrins 4 mors de diamètre 100 avec l'interface qui correspond à notre nez de broche (c'est peut-être là que tu l'avais vu) mais ça coûtait un peu cher au moment où je voulais l'acheter.
De quel mandrin parles-tu qui ne serre pas dans l'axe de la broche et quel est plus précisément son défaut ?
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 368
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour Copalix,

Le mandrin de 100 que j'avais trouvé était sur la baie ou chez RCM, je ne sais plus...
Le défaut de mon mandrin est que quand je centre pile-poil au comparateur un axe (rectifié) à une distance de 50mm du mandrin par exemple, il n'est plus centré si je déplace le comparateur d'un côté ou de l'autre de ce centrage
Un petit croquis

Voir la pièce jointe Défaut du mandrin.doc défaut du mandrin
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Rebonjour bop55
Ce coup-ci je vois exactement ce que tu veux dire, ça m'étonnait que ton 4 mors de 160 qui a une bonne gueule soit en cause dans ton problème.
Il s'agit donc d'un nouveau mandrin Ø100, 3 mors que tu viens d'acheter. Par rapport à ce que tu expliques je vois au trois raisons possibles.
1)- La face d'appui comporte un défaut et porte mal sur la bride du nez de broche, bavure au niveau d'un trou, un coup quelque part sur la face d'appui qui aurait pu provoquer une bosse, ou bien la face d'appui qui est mal usinée avec un peu de conicité mâle. Mais un problème de conicité me semble peu probable sur du matériel neuf. En revanche s'il est d'occasion quelqu'un a très bien faire une mauvaise reprise sur un tour fatigué ...
L'utilisation d'un petit marbre et d'un comparateur s'avère utile pour le vérifier.
2)- les mors ne coulissent pas dans un plan parallèle à la face d'appui. Ce qui a pu arriver si les rainures des mors ont été usinées avec le mandrin bridé sur une surface encore polluée par des copeaux. Là aussi l'utilisation d'un petit marbre permet de le vérifier aisément.
En espérant que les rainures aient bien été usinées dans le même plan ce n'est pas trop difficile a rattraper.
Il faut retirer les mors et brider le mandrin à l'envers sur le nez de broche en prenant appui, non pas sur la face avant, mais sur les glissières des mors grâce à 3 cales d'épaisseurs identiques.
Pour le bridage du corps de mandrin, afin de dégager le passage de l'outil de dressage, il faut se contenter d'un tirant central, passant par le centre de la broche. Ça ne pose pas de problème je l'ai déjà testé en ré-usinant 2 mandrins.
Attention il faut que l'alignement de broche soit le mieux possible et s'il y a un défaut il vaut mieux que la tendance soit à faire des cônes femelles que mâles pour la stabilité de la face d'appui. Ensuite il faudra monter le corps du mandrin normalement sur le nez de broche pour reprendre la face avant. C'est toujours mieux d'avoir les deux faces du mandrin bien parallèles.
3)- les surface de serrage des mors ne sont pas bien perpendiculaire à leurs glissières, là aussi il faut faire un peu de métrologie pour le vérifier. Mais ça ne me semble pas être la cause la plus probable.
Comme les mors sont trop dur pour être usinés à l'outil coupant, je pense que le plus simple de monter sur le porte outil une meule de diamètre inférieur à 20 pour réaléser les mors. Mais avant ça, il faut rattraper les jeux en serrant par l'intérieur un tronçon tube avec les étagements externes des mors.
L'inconvénient c'est que la portée des mors comportera une goujure cylindrique, qui n'est pas très saine dés qu'on veut serrer au de là de Ø20.
On peut considérer qu'il s'agit d'une ébauche en rectif cylindrique dont le but est d'obtenir la coaxialité et l'alignement des faces de serrage des mors. comme on ne dispose pas souvent d'une rectifieuse plane sous la main pour faire la finition, on peut toujours avec adresse et patience reprendre la face de serrage de chaque mors à la pierre India. À l'intersection de la goujure et du plan généré par le polissage il y aura deux arêtes qui vont apparaître et qui serviront d'indicateur visuel. Il faudra les garder parallèles entre elles et centrées sur le mors jusqu'à ce qu'elles soient sur le point de se rejoindre ...
Maintenant si les mors sont en cause il est peut-être plus simple de les changer. Mais je me suis rendu compte que ce n'était pas toujours facile de trouver de la rechange à un prix raisonnable sur les pièces de mandrin.

En dehors de ces 3 causes possibles, je donne ma langue au chat ...
 
Haut