Fraiser un trou avec un gros foret

  • Auteur de la discussion TREBOR_7
  • Date de début
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous
Qui n'a pas eu besoin un jour de faire une grosse empreinte conique pour noyer une tête de vis? le résultat n'est pas toujours joli joli... :oops:
Alors un truc "d'ancien" pour éviter de planter et les facettes... :roll:

un bout de chiffon épais (vieux bleu de travail), plié en 4....et percer à travers le tout...

Et voilà!
:wink:
A+
Robert

IMG_0578.jpg
le reste à la poubelle!

IMG_0579.jpg
les 2 trous

IMG_0577.jpg
pas de facettes.....

IMG_0576.jpg
c'est parti!

IMG_0575.jpg
le remède: chiffon épais plié en 4

IMG_0574.jpg
....et des facettes

IMG_0573.jpg
attaque directe
 
J
jcb
Compagnon
16 Avr 2008
728
VAR
Bonsoir.
Merci pour l'astuce!
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
J'ai utilisé cette méthode pour percer mon évier en inox pour passer la robinetterie, et ceux qui ont vu mon trou pensaient qu'il était d'origine ...... :wink:

Je dois avouer que cette méthode sert aussi partout ou l'épaisseur n'est pas suffisante pour le maintient correct du foret durant le perçage.
 
Jesmic
Jesmic
Nouveau
31 Jan 2008
49
chartreuse
Hello !
Extra !
J'ajoute ma pierre si tu permets :
Même technique avec du Sopalpin plié en 4 sur le perçage de diamètre moyen, qui évitera au foret d'avaler la pièce alors qu'il débouche, dans le cas de pièces non ou mal bridées.
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 860
FR-12320 - Aveyron - Conques
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
merci pour cette astuce :-D
 
papi mousot
papi mousot
Compagnon
2 Déc 2006
769
Près de Coulommiers
Bonsoir à tous

Bonne combine,je ne connaissais pas

merci Trebor :wink:

Cordialement Olivier
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
bon a savoir :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 077
FR-54560 Lorraine
Génial.... :eek:
Merci.
 
Bern 67
Bern 67
Compagnon
27 Mar 2008
861
Merci pour ton astuce, génial.
Salut
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
un jour j'ai bossé dans une entreprise qui travaillait que sur l'inox et du coup on appliquait cette méthode en y rajoutant pas mal d'huile sur le bout de chiffon.
après j'ai bossé dans un chantier qui concevait des péniche et quand j'ai utilisé cette solution un chef de l'atelier de chaudronnerie/mécanique m'a gueuller dessus en me disant que c'était un accident de travail assuré du coup il a été affuter le foret et sans besoin de chiffon j'ai fait tout mes trous nickel et sans l'effet facette.
tout ça pour dire que c'est une bonne solution si on a un foret avec un affutage pas top :wink:
sinon la bonne fraise conique est beaucoup mieux si on en a une :)
 
Z
zou
Ouvrier
7 Fev 2008
427
TREBOR_7 a dit:
...un bout de chiffon épais (vieux bleu de travail), plié en 4....et percer à travers le tout...

Et voilà!
:wink:
A+
Robert
J'ai une 'tite larme à l'oeil ; l'homme qui m'a appris ça, quand j'étais gamin, a 87 ans et toujours bon pied bon oeil.
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 612
Bordeaux
Je comprend pas trop l'effet du chiffon :7hus5:

Sinon bien sur une machine bien rigide, une bonne vitesse de coupe, et un bonne affutage est important.

Merci pour l'astuce.

:wink:
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Cette astuce m'est connue depuis des lustres et elle est parfaite pour percer une tole. Le chiffon ( de la toile bien solide comme un morceau de "bleu" ) a pour but de guider le foret et l'empêcher de suivre sa tendance naturelle qui est de fléchir sous l'effort de coupe. En plus il diminue la pénétration et cela va dans le même sens que précédement. Si on veut être efficace il faut avoir trois types de forets : un pour le laiton, un pour l'acier et un pour les alliages d'alu. Cela fait un gros investissement si on a comme moi un ratelier dans chaque type étagé par 1/10ème de mm de 1 à 13 mm. Il en faudrait un autre pour la tole ( le mieux pour la tole c'est un foret à 3 lèvres ). Donc si on usine rarement tel ou tel métal il est infiniment plus "rentable" d'user de ce procédé plutôt que de devoir réajuster la coupe d'un foret pour chaque usage. En plus il faut être sûr de savoir le faire parfaitement.
Pour un amateur il n'y a pas photo c'est LA METHODE.
Un plus indéniable pour percer dans les cas délicats, c'est d'avoir sur sa perceuse une descente démultipliée par une vis sans fin. Les perceuses qui en sont équipées ont en plus du cabestan une petite roue à manivelle face à l'opérateur et elle peut au moyen d'un excentrique être enclanchée pour abaisser ou remonter la broche avec précision. En plus si l'étau est bridé ce mouvement non réversible est une garantie de ne pas avoir un engagement du foret au débouché du trou.
 
Case590
Case590
Compagnon
23 Juil 2008
3 554
ariège-pyrénées
Pour une bonne astuce, c'est une géniale astuce :-D :wink:
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 736
Chartres
Bonjour à tous


Procédé effectivement très efficace que m'avait montré mon père ajusteur pour percer un trou de gros diamètre après un avant-trou. Par contre, c'est à employer seulement en dépanage pour le fraisage d'une tête de vis, l'angle d'affûtage d'un foret (120°) ne correspondant pas à celui d'une tête fraisée (90°), à moins d'avoir réaffûté le foret à l'angle voulu.
C'est pourquoi je me suis fabriqué cet outil, simple cône d'acier à 90° dans lequel j'ai inséré et brasé une plaquette carbure. D'un diamètre maxi de 26 mm, il couvre à peu près tous mes besoins.
J'espère que la photo sera visible, car parfois elles disparaissent en cours de route, sans que j'aie trouvé pourquoi.

Cordialement

Fraise.jpg
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 477
Intéressante comme idée Vieulapin. A quoi ressemble la plaquette que tu soudes? Elle est soudée dans une gorge?

Merci, Guydo
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 736
Chartres
Bonjour Guydo67


Effectivement, j'ai usiné en travers et sur la hauteur du cône une gorge de 3,2 mm de large (épaisseur de la plaquette dont je disposais). Cette plaquette étant à l'origine rectangulaire, j'en ai coupé un coin pour obtenir un triangle que j'ai glissé et brasé de façon à ce que les deux côtés à 90° me donnent l'angle voulu. Un petit affûtage, une gorge et c'est bon.



A+

PS : Je ne m'explique toujours pas pourquoi la photo n'est plus visible. Quequ'un a la réponse ? Cela vient de moi ?
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
pour info, le principe du chiffon fait parti des accidents de travail surtout si la pièce est maintenu à la main.
en faite le chiffon va par frottement ce détériorer à l'endroit ou se situe le foret, au fur et à mesure le foret va se retrouver sur une sorte de roulement en tissu qui va le guider et freiner sa descente, ainsi on va obtenir un centrage parfait et un perçage nickel.
le même résultat orait été obtenu avec une perçeuse à descente automatique.
hors le gros problême est que l'homme appuis sur la manette qui permet la descente et sa force et ses réflexe ne sont pas précis du coup il va penser qu'il n'appuit pas assez vu la lenteur du perçage et il aura tendance à forcer mais du coup le chiffon va se bloquer, le foret va creuser dans le chiffon et va s'enfoncer dans la pièce ce qui va créer un contre couple trop important pour la main de l'homme et la pièce va se mettre à tourner avec le foret.
si c'est une tole ça coupe, si c'est une barre ça cogne et donc dans tous les cas il y a un accident.
pour remédier à cela il faut bien préciser 2 choses, ça ne sert à rien de mettre une grosse épaisseur de tissu, un simple chiffon suffit, pas besoin de plier un bleu en 4 sinon on va y passer la nuit.
2ème point important c'est qu'on descend lentement et que c'est plus long qu'un perçage classique et d'ailleurs on doit y rajouter de l'huile sur le chiffon.
ceux qui ont des descentes automatique n'ont pas besoin du chiffon.
à la limite un foret à étage serait mieux, j'ai vu dans un atelier de mécanique des gros forets avec un petit téton en bout de même pas 1 cm qui est au diamètre du pré trou, de mémoire pour un foret de 20mm le téton était de 8mm, ainsi pas de soucis c'est forcément nickel.
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 119
Morlanwelz
pour la photo , si tu as mis la photo sur un FTP externe tu doit mettre l'extention du la photo en majuscule donc dans le repertoire du FTP tu verifie que c'est bien "maphoto.JPG" et que dans le lien que tu met sur le post c'est bien aussi "maphoto.JPG"

sinon la photo n'apparais pas toujours :wink:
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bonjour ,

Dans la même idée que Vieulapin , une plaquette à 60 ° trempée dans un barreau de Stub .

P1000758.JPG
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Ordinerf, je trouve que là tu donnes dans le défaitisme. Depuis au moins 40 ans que je pratique cette méthode, rien de ce que tu décris ne s'est produit. Au contraire cette méthode comme expliqué empèche le foret d'engager donc la sécurité est améliorée. Bien sûr il s'agit de placer un petit carré de tissu sous le foret et non pas un chiffon.
C'est sûr que tous nos amateurs ont une perceuse à descente automatique moi le premier. Les trucs et astuces sont souvent un moyen de palier à un manque d'équipement ou à une insuffisance quelque part mais là ce n'est pas le cas si on regarde de près comment travaille un foret à DEUX lèvres on s'aperçoit que tant que la partie cylindrique n'est pas engagée dans le trou, quelle que soit la machine et son mode de fonctionnement, la forme de l'entame du trou sera systématiquement celle grosso modo d'un "triangle" aux coins arrondis et aux côtés en arc de cercle. D'ailleurs même dans une pièce épaisse le trou n'est pas cylindrique, il suffit de faire une coupe diamétrale pour le voir ou d'essayer d'introduire une barre cylindrique dont le diamètre est proche du diamètre nominal du foret.
Le maintien à la main d'une pièce tandis qu'on la perce expose la personne à des risques de blessure certains mais c'est un autre chapître.
Il faut penser mettre la vis de l'étau en butée contre la colonne dans le sens où elle empèchera que l'étau ne tourne si le foret engage et systématiquement utiliser un étau pour tenir les petites pièces. Le perçage des toles est certainement l'action la plus dangereuses surtout si on utilise un trépan. Les scies cloches sont bien plus sécurisantes.
 
S
Simon.
Nouveau
6 Nov 2008
11
Bonjour,

Je profite de ce sujet pour faire mon entrée sur ce forum.

Quelle est la cause de ce "triangle" ?
Je l'ai souvent observé, mais naïvement je ne comprends pas comment la rotation d'un objet coupant peut déboucher sur autre chose qu'un trou circulaire.

Est-ce que faire un pré-trou de plus petit diamètre améliore les choses ?
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 188
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Simon. a dit:
Bonjour,

Je profite de ce sujet pour faire mon entrée sur ce forum.

Quelle est la cause de ce "triangle" ?
Je l'ai souvent observé, mais naïvement je ne comprends pas comment la rotation d'un objet coupant peut déboucher sur autre chose qu'un trou circulaire.

Est-ce que faire un pré-trou de plus petit diamètre améliore les choses ?
Salut Simon, c'est lié à trois phénomènes le premier c'est le point de contact du foret avec la pièce ci tu regarde bien le bout de ton foret il est plat ont peut l'amélioré avec une meule propre"avoir les angles bien vifs" en retouchant la pointe, deuxièment la dépouille qu'on est obligé d'avoir pour que le foret coupe ou avance dans la matière plus tu met de dépouille plus le foret s'engage dans la matière et moins tu triangule mais le foret est plus fragile, et moins de dépouille= plus de triangulation mais moins de pénétration dans la matière, troisèment l'élasticité du foret quand tu démarre un perçage souvent le départ du trou est plus grand de quelques dixièmes c'est dù à l'écartement des lèvres sous l'effort de perçage.
Il faut reconnaître qu'il y a une multitude de sorte de foret avec leurs nuances en les chinoiseries n'arrange rien, ce qui est sur c'est qu'une bonne qualité et un bonne affûtage dans les forets limite beaucoup ces problèmes.

Dans les années 70 nous avions reçu un lot de foret russe à trois listel çà marchait pas mal le trou était comme passé à l'alésoir mais le défaut c'est qu'il ne tenait pas longtemps et la galère pour les réaffûter, j'en ai jamais revu.

Pour ordinerf.

Il n' a jamais été dit que c'est pour percé mais pour fraisage "chanfrein" pour noyé les têtes de vis d'ailleurs quand le foret est engagé sur 2 ou 3 mm le chiffon ne sert plus à rien. Quand ont veut réduire le broutage ont réduit l'angle de la dépouille sur les lèvres presqu'à talonné.

A+
 
T
Tinker
Apprenti
17 Jan 2007
153
Aubervilliers 93300 France
TREBOR_7 a dit:
Bonsoir à tous
Qui n'a pas eu besoin un jour de faire une grosse empreinte conique pour noyer une tête de vis? le résultat n'est pas toujours joli joli... :oops:
Alors un truc "d'ancien" pour éviter de planter et les facettes... :roll:

un bout de chiffon épais (vieux bleu de travail), plié en 4....et percer à travers le tout...
Salut,

j'ai apris cette methode il ya plus de trente cinq ans, il et aussi tres interesante pour le percement de la tole fine avec des forets de grosse diametre!

Cordialement, Mathieu
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
JKL> tout le monde ne va pas utiliser un bleu de travail mais ce qu'ils ont sous la main et tous ne vont pas penser que ça peut être dangereux et vont forcer voyant que c'est un peu plus long :wink:
si j'en parle c'est pour cause, même si tu utilises un tissu pour autant tu as un gros foret donc une machine assez puissante et donc ta main ne suffira pas a empêcher la pièce de partir si le foret s'enfonce dans la pièce.
je ne dramatise pas mais justement parce que pour certain il n'y avait aucun danger, j'ai eu l'occasion de voir un mécanicien cogné par une barre qu'il venait de percer avec cette méthode, il en avait fait plein et il a voulu se dépêcher en fin de journée et zou il a forcé, le chiffon c'est déchiré, le foret est parti d'un coup dans la pièce et il s'est prit la barre sur le flanc droit assez violamment, un coup de pot c'était juste sous les côtes.
tout ça pour dire que je veux juste prévenir que cette méthode n'est pas sans danger et je préfère le dire que regrété de ne pas l'avoir dit après avoir apprit qu'une personne a essayé cette méthode sans en connaitre les risques et à eu un accident suite à un blocage du foret dans la pièce donc je me répète il ne faut pas forcer et faire une descente normal :)
pour info sur l'inox ont le fesait avec de simple tissu de type chemise mais avec des forets de diamètre maxi 10mm.
Liaudet> oui tout à fait mais après on a parler de perçage :wink:
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
  • Auteur de la discussion
  • #28
Bonsoir à tous,
si j'ai rappelé cette méthode, c'est qu'elle est efficace et que ça dépanne bien...je ne vais pas reprendre fil à fil, mais quelques remarques en vrac:
Qu'il y ait chiffon ou pas, une tole tenue à la main c'est un accident en sursit!
ma pièce fait 12 d'épaisseur, c'est un fraisage, l'étau est solidaire du corps de la perceuse (bloqué)
le foret fait 28 de Ø, pas 10
4 épaisseur tiennent plus longtemps et les copeaux "s'emmellent" dans les épaisseurs de tissus
il existe des vis TF90 mais aussi TF120 ...(même 60° dans certaines application)
on peut toujours faire un outillage spécifique pour ça
J'ai des fraises à faire ces empreintes...
mais quand on n'a pas grand chose sous la main.... :roll: c'est à la portée de tous!
Bonne soirée
Robert
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
ben oui j'ai essayé et j'ai fait un trou dans mon bleu :smt089
non serieusement ça marche nickel et je retiens
 
O
ordinerf
Compagnon
15 Fev 2008
3 990
aube
biensur que ça marche, depuis le temps qu'on l'utilise ça serait dommage que ça ne marche pas :)
 
Haut