filière de décolletage.

  • Auteur de la discussion teissedre
  • Date de début
T
teissedre
Lexique
12 Mai 2008
1 777
FR-75018 FR-43440
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour.
Qui pourrait m'expliquer ou me donner un lien sur l'utilisation d'une filière de décolletage (comme sur la photo jointe ). Une vidéo serait le top .
Faut-il un outil spécifique pour l'utiliser ?
Merci de vos réponses .
Teissedre

décolletage.jpg
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 068
Faut-il un outil spécifique pour l'utiliser
Montés sur un genre de tournevis, les décolteurs les utilisaient "en l'air" pour les petits diam. ou en appui sur un support genre tour à bois.
A+
 
T
teissedre
Lexique
12 Mai 2008
1 777
FR-75018 FR-43440
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonsoir.
Merci de vos réponses .

Dodore.

J'ai bien consulté les liens que tu m'as donné mais si j'ai bien compris il me faut un porte filière qui puisse débrayer lorsque l'on arrive en bout de filetage ?

Popino

Montés sur un genre de tournevis, les décolleteurs les utilisaient "en l'air" pour les petits diam. ou en appui sur un support
Cela demande des précisions , je ne me vois pas trop tenir cette filière '" en l'air".

Teissedre
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
On peut aussi faire un montage dans la contre pointe pour tenir la filière, la filière montée sur une tige qui rentre dans un tube serré dans la contre pointe, pour les petits filetages les ouvriers tiennent la filière à la main, mais c'est très dangereux, le mieux c'est un système débrayable.

L'écrou sert à régler la filière pour ajuster la tolérance du filetage.
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 068
C'était au temps des tours à courroie plate en cuir, petite vitesse (harnais) mais avec inversion. Dés que ça force, la main laisse patiner la poignée. La tige du tournevis est assez longue pour un bon alignement (visuel). Ils faisaient vite, bien et en quantité (petits diam.). J'ai pas vu d'accident sur çà. Tour de main et coup d’œil... Probablement interdit maintenant.
Mais tu peux aussi mettre la tige dans le mandrin de la poupée fixe sensitive, prudence prudence...
A+
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 408
F-69400 villefranche sur saone
Bonsoir.
Merci de vos réponses .

Dodore.

J'ai bien consulté les liens que tu m'as donné mais si j'ai bien compris il me faut un porte filière qui puisse débrayer lorsque l'on arrive en bout de filetage ?


Teissedre
Pas spécialement on peux aussi s'en servir comme d'une filière classique c'est juste la fixation qui est étudiée pour être utilisée sur une machine
Il faut simplement prévoir une marche avant pour visser et arrière pour dévisser
La patronne c'est un plus pour le travaille en série
Les quelques fois ou je les ai vu utiliser par des décolleteurs il ne faisaient pas de passes d'ébauche et de finition peut être pour les première en réglage mais ensuite quand c'est réglé sa tombe comme des petits pain Avec de temps en temps une vérif pour la cote
Le seule gros inconvénient de ces filières c'est qu'elles ont en général un cône d'entrée assez long par exemple filetage de 10 longueur 10 arrêt avant une face, il y a facilement 3 à 4 mm avec des filets incomplets a cause du cône au début de la filière
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 381
54860-Lorraine
je déterre ce poste, car je pense que ça peut être intéressant d'en connaitre le principe de fonctionnement
c'est effectivement une filière de décolletage montée sur des tours à cames, (mono broche ou multi broche)
l’écrou sur l’extérieur sert à serrer la filière ou desserrer pour en régler le diamètre fileté sur la pièce, il agit comme un cône.
l'avantage également d'une filière c'est de pouvoir terminer le filet au plus prés d'un épaulement par exemple. (pas besoin d'un dégagement comme pour un outil à fileter).
le principe de fonctionnement est simple : encore un truc de décolleteur,
la broche et la pièce tourne disons à 1000 tr/mm à droite, la filière est en rotation à gauche à 1300 tr/mm, donc en relatif la filière tourne à 300 tr/mm par rapport à la broche de plus.
La filière s'approche des qu'elle touche la pièce elle est aspirée du fait de l'action du filet (comme avec un taraud),
imaginer la broche à l’arrêt et la filière qui tourne à 300 tr/m, elle rentre dans la pièce
à l'aide d'une came , je déclenche un embrayage qui va faire tourner la filière à 700 tr/mm, donc la pièce va tourner 300 tr/mm de plus que la filière ce qui va provoquer le recul de la filière, imaginer maintenant la filière à l’arrêt et la broche qui tourne à 300 tr/mm (toujours dans le même sens , la filière recul,
attention il n'y a pas d'inversion de sens !,il n'y a pas de patronnes, etc... juste des vitesses de rotation relatives les unes par rapport aux autres différentes entre le moment du filetage et celui de de-taraudage
ils étaient forts nos anciens ! :smt038
faites un essai avec une vis et écrou et vous allez comprendre
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 381
54860-Lorraine
ça me rappelle des souvenirs :smt022
 
Haut