Collage optimal métal/métal à l'époxy

  • Auteur de la discussion ben64
  • Date de début
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #31
Il faut savoir que l'epoxy, par nature, reprend de l'humidité petit à petit. Si la surface à coller est sensible à la corrosion, elle doit être protégée chimiquement contre la corrosion avant le collage. C'est pour ça qu'on traite l'aluminium au primaire anti-corrosion même si c'est pour le coller.
C'est bon à savoir notamment pour un autre aspect: le vernissage à l'époxy, j'imagine que c'est pareil :smt017

je sais que l'époxy est meilleur à l'arrachement que le polyuréthane ( meilleur en dureté ) du coup pas besoin que je cherche autre chose que de l'époxy pour le métal ? on est d'accord ?
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #32
Mais de quelle pression parles-tu en traction ? 5, 10, 100 MPa ?

Au-delà de 20 MPa il faut oublier. La résistance réduit si la colle est exposée à des fluides, à l'humidité, ou si elle travaille en température (dépend beaucoup de la colle). Encore une fois attention à la corrosion du substrat (cas de l'acier).

Attention aussi à ce qu'il s'agisse de traction pure, si un peu de flexion est générée il y aura des contraintes localisées qui réduiront beaucoup la tenue.
J'ai plus qu'à utiliser de l'inox magnétique...

Si mon calcul est bon, je suis à 0.5 MPa ( !), je crois que j'ai de la marge :smt023

Et le cylindre est guidé dans une "gouttière" en PA12 donc c'est pas hyper ajusté mais ça "encadre" suffisamment j'espère.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
24H, c'est pas le temps de repos du collage mais le temps de durcissement final de la colle.
Pas de colle rapide à séchage 5 min ou 1H ou 2H: séchage 24H rien d'autre = époxy lente = les meilleures propriétés mécaniques.

Quelle que soit l'époxy, il faut bien faire attention aux données: il y a la vie en pot qui est le temps d'utilisation maxi, le séchage qui permet de démouler l'assemblage et le durcissement complet qui permet d'utiliser la totalité des propriétés mécaniques. TOUS ces temps sont fonction de la température.

Attaque chimique: pour de l'acier attaque acide. Si pas pressé, un cacacola sur 24H c'est pas mal tu en trouves partout et c'est pas trop dangereux! Pour du tungstène, faut du plus costaud: nitrique pour piscine ou sulfurique pour batteries.

Usinage du tungstène = coton c'est du 90HRC et résilient/tenace. Ca passe bien en rectif donc plutôt une diminution du diamètre sur le tungstène et un trou sur l'acier que l'inverse.

pour avoir une idée des petites dimensions
100µm, c'est l'épaisseur d'une feuille A4 standard 80 g/m²
50µm c'est l'épaisseur d'un cheveu chez une personne aux cheveux très fins
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #34
entièrement d'accord: plus on attend ( 24h mini ) et plus on est sûr de la solidité mécanique; d'ailleurs celle en 5min est pas pratique car on ne peu pas ajuster bien longtemps, elle fige trop vite à mon goût mais je me doute que pour d'autres c'est peut être pas encore assez rapide lol

j'ai du chlorhydrique ( concentration mystère ... ) pour décaper la rouille; ça pourrait le faire ?

effectivement c'est pas bien épais du coup pas évident de viser juste mais bon c'est le côté artistique de la manipe lol

dans ce cas si je chauffe l'acier, en refroidissant il se scellera autour de la rectife du tungstène je pense :smt017 :smt023
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 185
Cannes
dans ce cas si je chauffe l'acier, en refroidissant il se scellera autour de la rectife du tungstène
Le frettage avec un si petit diamètre ? Il faudrait une très grande précision d'usinage.
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
913
Le frettage à chaud, c'est un truc assez extrême utilisé seulement pour faire des assemblages ultra-méga-serrés, sur des pièces fortement contraintes (exemple : essieux de train...)
Ça n'a rien à faire dans cette discussion à mon avis !

Un serrage "normal" (H7m6) ça se monte au maillet.
Mais comme déjà dit, sur un si petit diamètre tu n'arriveras pas à la précision nécessaire, surtout sans tour (!)

Le coca c'est poisseux, et l'acide chlorhydrique ça pourrit durablement la surface de l'acier (quasi impossible à laver, à part avec une base ou par électrolyse)

Pour un assemblage indéfectible, sans machine-outil et sans préparation spéciale des surfaces, voilà une idée :
Tu parlais de faire un emmanchement conique inversé (on appelle ça des contre-dépouilles), c'est bien mais c'est infaisable sur un emmanchement simple. Par contre tu peux garder le principe pour un collage.
Le bossage conique, tu peux le faire à la dremel sur la pièce en tungstène. (A la mini-meule ou au disque à tronçonner)
Le lamage en contre-dépouille dans la pièce en acier, tu ne pourras pas le faire. Mais ce que tu peux faire facilement, c'est un taraudage.
Montage collé.jpg


Une fois la colle sèche, c'est indémontable. Même avec de la colle pourrie de supermarché à prise rapide

D'ailleurs, au cas où, tu peux faire des méplats sur le bossage, pour pouvoir quand même démonter l'assemblage si besoin : après avoir grillé l'époxy en chauffant, tu pourras le dévisser, le téton entraînera le bloc de colle au lieu de tourner dedans.
Téton conique.jpg
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #37
je vais faire comme ça je pense car au moins c'est sécurisé

là je viens de tester mes piston en "action" et ça bugue donc soit c'est les aimants qui se sont barré soit un les cylindres qui se sont décollés... mais en tout cas les cylindre ne reste pas en position aimanté et comme c'est à l'intérieur d'une pièce opaque j'ai plus qu'à couper :smt089:smt089:smt089:smt089 mon "précieux" ( imaginez la voix de Gollum lol ) pour faire l'autopsie :mrgreen:
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 449
FR-91 Brétigny sur Orge
je vais faire comme ça je pense car au moins c'est sécurisé

là je viens de tester mes piston en "action" et ça bugue donc soit c'est les aimants qui se sont barré soit un les cylindres qui se sont décollés... mais en tout cas les cylindre ne reste pas en position aimanté et comme c'est à l'intérieur d'une pièce opaque j'ai plus qu'à couper :smt089:smt089:smt089:smt089 mon "précieux" ( imaginez la voix de Gollum lol ) pour faire l'autopsie :mrgreen:
Rien compris au probleme :smt017
Prends ton temps, relis-toi, imagine que tu soit un autre...
"soit un les cylindres qui se sont décollés":shock:
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #39
En fait je suis dessus depuis 1 ans ( ok à un rythme très lent ) du coup le matin ça me trotte dans la tête en me rasant et idem le soir en me couchant lol du coup je ne suis pas assez précis dans mes propos lol et effectivement faut que je me relise grave :maiscebien: ( à ma décharge j'ai pas encore déjeuner, et un peu dans les vapes lol car je suis partit tester mon dernier proto - j'en fait un tous les 2 mois du coup j'ai pas pu résister :wink: )

1 j'ai des cylindres en néodyme collés dans une pièce en plastique, ils sont plus éxactement à l’intérieur d'une forme de tube
2 dans ce tube coulisse un cylindre en tungstène collé à un cylindre en acier ( qui vient s'aimanter à celui en néodyme )
3 soit c'est l'aimant qui s'est décollé de la matrice en plastique
4 soit c'est le cylindre en acier qui s'est décollé de celui en tungstène et reste coller à l'aimant en néodyme
5 y au moins 4 ou 5 jours de séchage pour tous les collages...
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 449
FR-91 Brétigny sur Orge
Donc, tu as ça ?
et quand tu bouges ça passe de l'un à l'autre ?
1567782501198.png
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #41
exact, le carré noir c'est l'aimant en néodyme, j'aurais pas pu mieux faire :smt023 :smt023 :smt023
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #42
voici une solution potentielle pour empêcher tout problème de décollage des aimants néodyme: je viens de faire une simu avec un fin disque d'acier inséré dans une fente pour "bloquer" l'aimant dans sa matrice plastique et je passe de 3.66 N à 5.55N ! c'est dingue; si y a un prof de physique sur le forum je suis bon pour le bonnet d'âne lol
MAGNET NO BAGUE CANAL BAS 4mm+CLOISON.jpg

c'est un chouillat hors sujet mais comme c'est en rapport avec le système complet je tenais à le mentionner
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
913
Le fer canalise le champ : si tu mets un objet ferreux entre un aimant et ta pièce, c'est normal que le champ arrivant sur la pièce soit plus fort qu'avec du vide !

Avec un disque un peu plus petit (du même diamètre que la pièce en acier par exemple), il y aurait moins de lignes de champ déviées sur les bords, tu aurais encore plus de force
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 449
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
As-tu pensé à prévoir un passage pour l'air, il doit pouvoir circuler "librement" entre les deux positions.
1567837329664.png
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #45
De ce côté-là pas de souci car la matrice en plastique et plus complexe que je ne l'avais expliqué: en fait c'est plutôt des gouttières que des tubes complètement fermé du coup tu t'es plus ou moins ouvert à l'intérieur et je viens clipser les cylindres dans les gouttières :wink:
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 449
FR-91 Brétigny sur Orge
Ok,
Et pas moyen d’être transparent (même en partie) pour voir ce qui se passe dedans ?
Histoire de tester chez toi dans le bocal à poisson rouge. :wink:
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #47
MONO + DOUBLE CANAL C5.5  EVO2 56mm SECTION.JPG

la ligne rouge correspond à la zone de collage des deux moitiés

Hélas non; pour l'instant la techno d'impression 3D ne le permet pas :smt089 :smt089 :smt089:mrgreen: ; y a bien des résines imprimées mais elles sont cassante et hyper chères.
Qui sait dans un futur proche car l'impression 3D avance à pas de géant :smt023

Après de toute façon le système ne marche pas donc il n'a pas lieu de rester intact et devra se sacrifier pour la cause lol mais je peux vous dire que quand je colle chaque moitié à la seringue de 0.9mm je serre les fesse et je croise tous les doigts :smt003 car les zones de collage sont à quelques millimètre des gouttières :wink:; j'ai quand même cloisonné au max mais y a encore des zones "ouvertes" ou le risque est là et c'est peut être se qui s'est passé avec le collage d'un des cylindre métallique qui du coup à entrainé un décollement du celui en tungstène avec l'accélération :smt017 ; pour l'instant les trois cylindres en tungstène sont mobiles à l'intérieur ce qui est déjà pas mal par rapport aux premier protos.
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 185
Cannes
Par pure curiosité, et si ce n'est pas trop indiscret, c'est quoi ce machin ?
Pourquoi du tungstène ? Ok, je suppose que ce n'est parce que le tungstène est un métal réfractaire, il y a du plastique à côté. Mais alors pour quel propriété ?

Si non, pour l'aspect conception, le guidage d'un des 3 cylindres en 2 pièces d'impression 3D, c'est osez. Tu vas toujours avoir des problèmes que les pièces ne se raccorde pas parfaitement, à moins qu'il y ait beaucoup de jeu, peut-être.
En tous cas, ce guidage n'est pas du tout similaire aux 2 autres. Je ne sais pas si c'est fait pour ... comme aurait dit un vieil humoriste oublié.
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 185
Cannes
Je dois être un gros balourd, je n'ai rien compris :smt017 ... :cry: ... :oops: ... :smt022 ...:hang:
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #52
C'est ça :mrgreen: :smt023

ou alors je branche une centrale à fusion à froid direct à la flotte :smt003 comme les chalutiers néerlandais :zoutte:après il reste plus qu'à ramasser... ah oui c'est vrai il reste plus rien au bout de deux jours...

plus sérieusement: vive les 19gr/cm3 :smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007:smt007 ( oui oui, y en a bien 19 :mrgreen:) et côté raccord je te dis pas comment j'ai galéré pour obtenir des pièces qui s'assemblent bien car avec l'impression 3D les tolérances c'est surprise :zoutte::smt003
Je suis mauvaise langue :smt003; on est à +-0.3mm bon ok c'est pas encore au micron près mais ça le fait quand même pas mal :smt023
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #53
on est entre nous LOL
4.JPG


1.JPG

version un peu ancienne car les cylindres en acier sont à 2mm d'épaisseur et là je suis plutôt à 15mm :wink:
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
1 006
Marseille
un peu un aparté..

mais ça concerne de la colle!!

tireur(ben oui),j'ai collé une rehausse de laiton taillée dans la masse d'un jonc(une tirette de bonde de bidet!) sur le guidon d'un gros revolver...je n'ai pas pesé,mais la masse doit etre ridicule, 10mmx 2.5 mm.. avec une cyano du commerce..
aucun effort si ce n'est celui du recul,mais faible,surfaces bien dépolies à l’abrasif ....ça a tenu 2 mois..et pouf:plus rien..
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 449
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
A propos de colle,
Se méfier des unités utilisées...
Leurs résistances sont souvent données en Kg/ cm² !
Celles des métaux en Kg/ mm²...
Rapport 100 entre les deux, donc, bien lire tout...
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #56
voici une solution potentielle pour empêcher tout problème de décollage des aimants néodyme: je viens de faire une simu avec un fin disque d'acier inséré dans une fente pour "bloquer" l'aimant dans sa matrice plastique et je passe de 3.66 N à 5.55N ! c'est dingue; si y a un prof de physique sur le forum je suis bon pour le bonnet d'âne lol
Voir la pièce jointe 493606
c'est un chouillat hors sujet mais comme c'est en rapport avec le système complet je tenais à le mentionner
VOUS POUVEZ ME FILER LE BONNET D'ANE :mrgreen: : C'ÉTAIT -0.555N :maiscebien: :maiscebien: :maiscebien: ....
 
B
ben64
Apprenti
2 Août 2009
119
  • Auteur de la discussion
  • #57
plus sérieusement j'ai percé un trou pour voir dedans :smt089:smt089:smt089 :smt003 et c'est bien le cylindre en tungstène et celui en acier qui se sont décollés subitement car pendant mon essais ils ont encaissé un paquet de va et viens avec l'effet de "collage/décollage" magnétique sans soucis ...
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
j'ai du chlorhydrique
NON surtout pas
Dans 'chlorhydrique', il y a 'chlore' caché dedans comme dans 'sel' (chlorure de sodium). Et c'est connu que le sel à neige n'est pas copain avec la ferraille de la carrosserie!
Alors que dans 'cacacola', il y a 'phosphorique' caché dedans et c'est beaucoup mieux pour la durée de vie des pièces en acier...
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
Et si au lieu de mettre 3 rondelles pour coller tes 3 aimants, tu mets un trèfle en tôle d'acier fine?
Comme ça les 3 aimants sont maintenus et les forces magnétiques s'additionnent un peu.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
A mon avis, le tungstène est réservé à des applications spécifiques liées à d'autres propriétés que sa masse volumique...
Ce que tu utilises doit être du carbure de tungstène fritté à 'basse température' grâce à l'ajout de cobalt dans la poudre. C'est un grand classique des carburiers. C'est avec cela que l'on produit des outils carbure, donc tu ne risques pas de briller dans la nuit!
De plus, on trouve des barreaux carbure rectifiés à pas cher en Chine. Certains mettent en doute la qualité mécanique pas aussi bonne, dans ton cas, RAF.
Alors que le tungstène, c'est plus compliqué et plus cher.
 
Haut