Cazeneuve HB 575

  • Auteur de la discussion Mad Mat
  • Date de début
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonsoir MadMat,

Très bien pour l'usinage de la rainure avec la tête à aléser sur la fraiseuse.

En ce qui concerne le logement de la goupille conique, je trouve que Weg57 a parfaitement raison ; il faut bien assembler les 2 pièces pour terminer le logement conique de la goupille.
Juste une petite idée, vu de loin. Mais c'est peut-être comme cela que tu comptais t'y prendre :
Tu serres le fourreau, l'ancien, dans un diviseur, tu montes ton alésoir conique dans ton mandrin ou pince de la fraiseuse.
Ensuite tu tangentes sur l'ancien logement en jouant sur la rotation du diviseur et sur le X et sur le Y de la table. Tu pourrais intercaler du papier à cigarette entre l'alésoir et l'ancien logement conique pour éviter de toucher.
Une fois la position trouvée, mettre les verniers X et Y à zéro.
Se décaler en Y pour libérer l'ancien fourreau et monter le nouveau avec la bague maintenue en place avec les 2 vis BTR.
Maintenant tu peux réaliser le perçage et le début du logement conique.
Tu déposes ta bague provisoire et tu montes le pignon qui devrait s'orienter seul lorsque tu descendras l'alésoir.
Qu'en penses-tu ?

Bonne soirée
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Si toutes les méthodes sont probablement bonnes, aucune n'est parfaite donc le "goupillage "original
ne pourra être respecté, en reperçant un demi trou et alésant conique ensuite l'ensemble, tout déport
de perçage se traduira par une augmentation de la goupille finale....ce qui n'est pas forcement
grave s'il reste assez de matière latérale (ce qui devrait être le cas), il suffira de changer la mtière ou la résistance
au sectionnement de la nouvelle goupille qu'il faudra nécessairement usiner.

Une autre solution si ça "foire" c'est de repercer l'ensemble pignon/manchon à un autre endroit,
plus en avant/arrière dans le sens axial.
(faudrait voir les pièces et la position monté sur le tour) :wink:
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #153
Bonjour,

Bonne année à tout le monde. Une bonne santé et plein de copeaux!

FELIX, ton idée est intéressante.
A vrai dire, je pensais plus le faire en étau avec butée pour positionner les deux fourreaux de la même façon, mais après réflexion il me semble que c'est moins pratique que d'utiliser le diviseur. Car en étau, pour enlever la bague il faut sortir le fourreau et recommencer le réglage.

Weg57, c'est justement le fait de modifier l'alésage conique d'origine qui me gène. Car de ce fait, je passe de pignon d'origine à pièce spécifique.
Enfin, effectivement, je voit mal comment faire autrement..

Voilà l'illustration du montage:
IMG_1321modifié.jpg
Montage renvoi d'angle

C'est une photo que j'ai faite lors de la dépose du tablier.
On voit donc le renvoi d'angle avec les bagues bronze que j'ai représenté en rouge, la barre de chariotage qui coulisse dans le fourreau représenté en vert.
Le fourreau est inséré dans le pignon et ces deux pièces sont solidarisées par la goupille conique.
Le pignon sert d’arrêt axial pour le fourreau par la même occasion.

Pour le fourreau, j'ai utilisé un acier pré-traité, donc assez dur. En revanche, pour faire la bague j'ai pris une chute d'acier doux car je n'avais que ça sous la main. J'espère que la différence de dureté ne va pas faire dévier le foret et l'alésoir vers le plus tendre..

Bonne journée
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Effectivement, meilleurs vœux à tous....j'avais oublié que c'est déjà la nouvelle année,
le temps passe vite ces derniers temps.... :cry:

Si la goupille fait 4mm de diamètre et 15mm de longueur en prise ça fait environ 60mm² à sectionner en cas de blocage, je ne sais pas qu'elle est la
force maxi nécessaire au tournage mais si je prends du laiton à 500N/mm² ou de à l'alu 220N/mm²
j'obtiens 3000kg et 1320kg ce qui me parait beaucoup.
Pour la bonne compréhension, ce n'est pas le Ø4mm qui est sectionné en rotation, car la goupille
ne traverse pas les pièces au centre, (mais une surface au centre dans le sens longitudinal) par
la translation de l'arbre/manchon et du pignon.

En cas d'échec tu peux repercer à l'opposé de l'emplacement actuel ou en vérifiant avant la place
disponible, à 120° de décalage de manière à ménager une 3ième emplacement....suis-je clair?
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #155
Re,

Et oui, le temps file et défile sans que l'on ne s'en aperçoive...

J'avoue que je n'ai pas bien compris ce que tu m'explique par rapport au sectionnement.
Par ta conclusion, je vois où tu veux en venir; si ça rate je peut faire deux autres tentatives à 120° sans altérer la solidité de l'assemblage.

En revanche, j'aimerais quand même saisir ce dont tu parles, c'est intéressant.
Je ne comprend pas trop ce que tu veux dire par la masse en kg pour les différents matériaux ainsi que la surface dans le sens longitudinal.

Ceci dit, je suis d'accord sur le fait qu'un éventuel sectionnement ne correspondrait pas à la section de la goupille (idéalisée cylindrique de Ø4mm) puisque l'axe de celle-ci ne croise pas l'axe du fourreau.

Pourrais-tu éclairer ma lanterne? :-D
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Re,

J'ai révisé le sujet et j'ai vu que tu avais plus ou moins identifié la goupille de cisaillement
en sortie de boite, je confirme c'est bien la goupille de cisaillement en cas de surcharge.

Donc la goupille sur le pignon est une goupille de maintien et d'accouplement pignon/manchon,
la qualité de la réparation doit éviter le jeu, tu peux donc éventuellement aléser plus gros pour
rattraper un petit défaut de perçage. N'oublie pas de mâter le logement du gros bout pour
verrouiller la goupille.

Pour le reste oublie mes élucubrations....j'étais parti dans un délire mécanique foireux! :oops:
J'ai la mauvaise habitude d'utiliser les unités...à ma façon....Les résistance mécanique des matériaux
s'expriment officiellement en Mpa (million de pascal) aujourd'hui, autrefois en kg/cm² ou daN/cm² voir
en Bar, les kg/cm² ont ma préférence car c'est très parlant pour les gens d'un age certain!...comme moi! :oops:



PS: Pour calculer la force nécessaire pour cisailler la goupille de 4mm qui entraine la barre en sortie de boite,
tu prends la résistance de "sa" matière que tu multiplie par la surface a cisailler, dans ton cas elle semble en acier,
donc nous prendrons 250Mpa soit 25kg/mm², sa section étant de 12,6mm² à multiplier par 2 (2x sectionnement)
nous trouvons donc un effort nécessaire de 25x12,6x2= 630kg....ceci étant l’effort max auquel est soumis le trainard
avant cisaillement de la goupille.
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #157
Bonjour bonjour,

Weg57 a dit:
J'ai révisé le sujet et j'ai vu que tu avais plus ou moins identifié la goupille de cisaillement
en sortie de boite, je confirme c'est bien la goupille de cisaillement en cas de surcharge.
Tu crois vraiment que la goupille en sortie de boîte est une goupille "fusible"? Elle m'a l'air bien solide pour pouvoir se sectionner par blocage du tablier.
L'utilisation d'un chasse goupille ne la marque même pas!
Y-a-t-il obligatoirement une goupille de cisaillement?

Sur mon petit tour (Celtic 12), pas de goupille pour la barre de chariotage mais pour la vis mère oui, et ce n'est pas fait pareil, en sortie de boîte, il y a un cylindre avec une rainure hémisphérique tangente au périmètre de ce cylindre. (dans le sens axial bien sûr.
A l'extrémité de la vis mère, toujours côté boîte, il y a le même cylindre. On y glisse alors une baguette de métal "tendre" (j'ai mis un morceau de baguette de brasure argent) venant se poser dans la rainure des deux cylindres bouts à bout. En cas d'effort anormal, la vis mère se bloque et à l'endroit de la jonction entre les deux cylindres, la baguette fusible se cisaille.


Weg57 a dit:
PS: Pour calculer la force nécessaire pour cisailler la goupille de 4mm qui entraine la barre en sortie de boite,
tu prends la résistance de "sa" matière que tu multiplie par la surface a cisailler, dans ton cas elle semble en acier,
donc nous prendrons 250Mpa soit 25kg/mm², sa section étant de 12,6mm² à multiplier par 2 (2x sectionnement)
nous trouvons donc un effort nécessaire de 25x12,6x2= 630kg....ceci étant l’effort max auquel est soumis le trainard
avant cisaillement de la goupille.
Il n'y a pas a être de la "vieille école" pour préférer les unités de "terrain" tels que le kg/cm² ou encore les bars.
De nos jours, en cours les profs font la guerre aux bars pour parler du pascal. Je suis le premier à m'exprimer en bar! Tout bêtement parce que les bars je les utilisent depuis longtemps (si je puis dire! :mrgreen: ) alors que les pascals, ça reste sur le papier...

Je comprend mieux pour le cisaillement et l’effort nécessaire pour y parvenir en fonction de la matière de la goupille, merci. Cependant, tu ne sembles pas prendre en compte le rapport de réduction lié au renvoi d'angle et à la pignonerie du tablier pour produire le mouvement longitudinal ou transversal, est-ce volontaire?
Car dans ce cas, l'effort nécessaire au cisaillement d'une telle goupille, est plus un couple résistant appliqué directement sur la barre? (si on ignore le rapport de réduction de la chaîne cinématique aval)
N'étant pas sûr de moi, je préfère poser la question.

Voilà ce que j'ai pu faire ce matin:

Déjà, une petit coup de fraisage, pointage et perçage à 3,5:
IMG_1743.JPG
Perçage

Puis alésage en douceur à 55 tr/min:
IMG_1746.JPG
Alésage

J'ai par la suite placé le pignon et aléser les deux ensemble comme ça m'a été conseillé. Donc pignon maintenu en position uniquement par la fraise en elle même.
L'alésage est propre et bien uniforme sur le pignon:
IMG_1753.JPG
Alésage pignon

La pièce terminée:
IMG_1754.JPG
Pièce finie

Il y a une petite différence notable au niveau du fourreau, sur l'ancien la goupille tenait toute seule dans le "demi" alésage alors que sur la nouvelle pièce, elle ne tiens pas. Sur l'ancien fourreau, l'alésage se referme suffisamment en partie haute pour maintenir la goupille, ça n'est pas le cas avec la nouvelle pièce. Cela signifie que j'ai réalisé l'alésage légèrement plus éloigné de l'axe du fourreau, enfin je pense.
J'avais formé une goupille conique à 2% environ dans un rond d'acier "stub" mais à l'insertion dans le montage, la goupille est serrée et il subsiste un jeu entre le pignon et le fourreau. Ce n'est pas tolérable.
C'est peut être dû au fait que j'ai formé la goupille au tank et non au tour, de ce fait sa géométrie n'est peut-être pas très bonne.

Sur le coup, du fait du faible diamètre de la goupille et de sa longueur, je n'ai pas réussi à la tailler au tour. L'outil repoussait le rond au lieu de le tailler. Ce qui m'a fait essayer de la former à la main sur le tank de ponçage.

Bonne soirée! :wink: et merci pour votre aide!! :supz:
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonsoir,

Une goupille réalisée à la main sur un tank ne peut pas être considérée comme une "vraie" goupille, et comme tu le dis, il y a forcément des défauts.
Tu peux en trouver chez Emile MAURIN par exemple.
La longueur d'une goupille de diamètre 4 mm va de 6 mm à 60 mm.
Si tu rencontres un problème pour en acheter une, je dois m'y rendre jeudi prochain, donc n'hésites-pas.
A bientôt.
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Je croyais que tu ne faisais que le perçage avec le gabarit et l'alésage conique
les 2 pièces assemblées?

Comme dit précédemment tu as la possibilité de refaire un essai, mais cette fois fait-le
avec les 2 pièces assembléés, c'est assez facile de viser entre cuir et chair en mettant le montage
dans l'étau et prendre le Y avec le forêt sur le chant de l'assemblage....CAC (c'est assez clair)?
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #160
Bonjour,

Merci Félix, je regarde ça et je te tiens au courant.
Je ne savais pas que ça se vendait de la goupille conique.

Weg57 a dit:
Salut,

Je croyais que tu ne faisais que le perçage avec le gabarit et l'alésage conique
les 2 pièces assemblées?
Non pas tout à fait, comme je le disais, j'ai fait le perçage et l'ébauche de l'alesage conique avec la bague. Ceci pour éviter que l'alesoir ne se déporte sur le pignon au cas où je l'aurais fait en une fois.
Une fois ébauché, j'ai assemblé le pignon sur le fourreau et j'ai alésé l'ensemble un peu plus profond.
Ça a l'air d'avoir marché vu que le pignon à été usiné uniformément et que l'alesage du foureau à été retouché. (j'avais gravé une marque et elle a été effacée)

Je vois ce que tu veux dire, mais ne serait-il pas plus simple de venir tangenter avec le forêt avec le X? Car si tu proposes de le faire avec le Y cela signifie que tu serres le pignon dans l'étau, c'est pas top?
Je pensais plutôt prendre le fourreau à ses deux extremités dans l'étau.
M'enfin si je trouve une goupille qui serre bien l'ensemble, cela voudra dire que l'usinage à été réussi et donc pas nécessaire d'y retoucher.. Je devrais le savoir d'ici peu..

Bonne journée à vous
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonjour,
Personnellement, j'attendrais d'avoir une ou deux goupilles coniques, plus longues que celle d'origine, et je continuerais à descendre doucement l'alésoir, tout en vérifiant que le gros diamètre ne dépasse pas la dimension de la goupille.
Je pense qu'en descendant l'alésoir de quelques millimètres de plus, et en s'assurant qu'il n'y ait pas de mouvement relatif entre les 2 pièces, le logement de la goupille devrait épouser parfaitement la forme de la goupille.
Bonne journée.
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Félix a raison, si tu trouve une goupille adaptée.
De toute façon pour l'usage que nous amateur faisons en général de nos machines
une réparation même imparfaite est tolérable....nous ne risquons pas de manque
à gagner en cas d'immobilisation sur panne! :-D

La prise du pignon dans les mors de l'étau avec des mordaches ne présente aucun
danger, pour le perçage d'un trou de 4mm, pas besoin de serrer à tordre les dents! :-D
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #163
Bonsoir,

Je suis tout à fait d'accord avec vous, j'attends d'avoir une goupille ou deux pour poursuivre au cas où ça ne serait pas déjà bon.
Si l'alésage est bon, il serait plus judicieux de couper la goupille trop longue ou agrandir l'alésage pour la faire rentrer plus profond?

En tout cas n'étant pas pro, il est clair qu'il n'y a pas de manque à gagner mais comme j'aime faire les choses dans les règles de l'art et à long terme, autant que ça soit bien fait dès le début.

Weg57 a dit:
La prise du pignon dans les mors de l'étau avec des mordaches ne présente aucun
danger, pour le perçage d'un trou de 4mm, pas besoin de serrer à tordre les dents! :-D
Pourquoi s’embêter à serrer l'assemblage dans l'axe du X alors qu'en le serrant dans l'axe Y ça permet de serrer sur les extrémités du fourreau?
Je n'ai peut-être pas pensé à quelque chose :?:

En ce qui concerne la boîte, je suis au point mort, toujours pas de roulement. J'attends qu'ils soient dispo..
J'ai regardé le prix des courroies car les miennes arrivent à terme, sur la dufour également. Elles commentent à se sectionner par l'intérieur.
Avez-vous des bonnes adresses? de ce que j'ai pu voir, les prix tournent entre 22€ et 32€ la courroie hors frais de ports. Et c'est qu'il y en a 6 :mrgreen:

Aussi, en parlant de courroies, les miennes sont pleines d'huile et je doute que ce soit à cause de l'ambiance huileuse du tour! Je dois avoir une fuite, soit à la poulie de poupée soit à la poulie de boîte. Et par la force centrifuge, ça sort.. Est-ce fréquent chez Caz'? Vos courroies restent bien propres?
C'est peut-être lié à la fuite que j'ai au collet de broche vu que c'est le même système "d'étanchéité". (roulement, rondelle "centrifuge" et flasque piégeant l'huile. donc pas de joint spy) Je pense bien évidement à l'huile vu que tous les test que j'ai fait semblent incriminer l'huile.

Bonne soirée
Cdlt
Mad Mat
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonsoir MadMat,
Je n'ai pas compris ta question concernant le fait de couper la goupille ou d'agrandir l'alésage.
En fait, il te faut une goupille plus longue que celle d'origine (côté gros diamètre). Tu continues à aléser avec ton alésoir conique jusqu'à obtenir une portée parfaite de ta goupille dans son logement.
Ensuite tu coupes les sur-longueurs de ta goupille.

Mes courroies sont à peine grasses, mais je pense que cela doit venir de la partie basse car la boite de vitesses est grasse en surface.

En revanche, si tu arrives à trouver des courroies pour un prix acceptable, je serais intéressé par l'adresse car les miennes sont aussi dans un sale état mais j'ai toujours hésité à les remplacer, car comme tu le dis, il n'y en a pas qu'une mais six.

Bonne soirée.
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #165
Bonsoir,

Tu n'as peut-être pas compris ma question mais tu y a répondu parfaitement! :-D
Je pensais prendre une goupille directement à la bonne dimension et jouer sur l'alésage pour la faire rentrer plus ou moins. Mais pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple... :mrgreen:

Si ta boîte est grasse, c'est peut-être qu'il y a une fuite d'huile (aussi infime soit elle) si cette fameuse étanchéité centrifuge, qui envoie de l'huile un peu partour avec la vitesse de la poulie? Dans ce cas ça confirmerais ce que je pensais, dans une proportion tout de même moins importante que dans mon cas.

Pour les courroies, je regarde les tarifs, ça a un coût non négligeable. J'en ai tout de même 10 à remplacer... :roll: Et encore je ne connais pas l'état des courroies de mon petit tour, elles sont peut-être dans le même état. Autant dire que je vais attendre de trouver une adresse où les prix sont compétitifs!

Bonne soirée,
Cdlt
Mad Mat
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #166
Bonsoir tout le monde,

Les choses ont avancées un tout petit peu aujourd'hui.
J'ai pu avoir la fameuse goupille me permettant de solidariser le pignon et le fourreau, merci FELIX.

Ce qui m'a permis de confirmer ma crainte, mon premier alésage était mal fait, il subsistait un jeu entre les deux pièces.
J'ai donc refait l'alésage à 120° du précédant, ce qui me laisse une dernière tentative en cas d'échec comme cela m'a été proposé.

Résultat satisfaisant, une fois la goupille emmanchée, plus de jeu. Je vais juste couper ce qui dépasse et ce sera bon.

IMG_1817.JPG
Goupille en place

Je vais pouvoir remonter le tablier, et voir si la reprise que j'avais faite sur le lardon longitudinal, me permettra de me passer d'un lardon neuf.
J'ai un peur peur sur ce coup là, au démontage, je lardon n'était pas bien droit, il était légèrement bombé, il flambait en fait.
après l'avoir surfacé, je risque de me retrouver avec des mauvaises surfaces d'appui. Je verrais bien au remontage.

D'autre part, je vais pouvoir commencer le remontage de la boîte, une grosse partie de ma commande est arrivée fin de semaine dernière.
IMG_1818.JPG
Commande roulements
Il ne manque plus grand chose, j'espère que cela ne va pas trop trainer.

Tout ça pour dire que ça avance, lentement mais sûrement!

Bonne soirée à vous.
Cdlt
MAdMat
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

La réparation du pignon est bonne, après avoir arasé la goupille
n'oublie pas le coup de pointeau pour l’empêcher de ressortir.
Le portée du lardon du trainard n'est pas critique, c'est le V du
banc qui fait le guigade.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 400
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Mad Mat a dit:
Bonsoir tout le monde,

Je vais pouvoir remonter le tablier, et voir si la reprise que j'avais faite sur le lardon longitudinal, me permettra de me passer d'un lardon neuf.
J'ai un peur peur sur ce coup là, au démontage, je lardon n'était pas bien droit, il était légèrement bombé, il flambait en fait.
après l'avoir surfacé, je risque de me retrouver avec des mauvaises surfaces d'appui. Je verrais bien au remontage.


Cdlt
MAdMat
Il ne fallait pas y toucher, juste un petit coup de toile pour atténué quelques rayures si il y a.

@ +
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #169
Bonsoir,

Weg57 a dit:
Salut,

La réparation du pignon est bonne, après avoir arasé la goupille
n'oublie pas le coup de pointeau pour l’empêcher de ressortir.
Le portée du lardon du trainard n'est pas critique, c'est le V du
banc qui fait le guigade.
Pour le coup de pointeau, est-ce indispensable? Je n'ai pas vu de marque particulière permettant de bloquer la goupille d'origine avant que je ne la chasse.
Le fait que la goupille soit conique, et de l'inserer avec un bon coup de chasse goupille ne suffirait pas à la coincer correctement?

En effet le V que forme le traînard par rapport au banc joue un rôle important, ceci dit je risque de me retrouver avec un zone ne portant pas sur le tablier.
Qu'en dis-tu brise-copeaux?
Si j'ai surfacé le lardon, c'est parce qu'il avait été creusé par le blocage du longitudinal, la face que j'ai surfacée était à l'origine brut de fraisage.

Bonne soirée
Madmat
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 400
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Mad Mat a dit:
Bonsoir,



En effet le V que forme le traînard par rapport au banc joue un rôle important, ceci dit je risque de me retrouver avec un zone ne portant pas sur le tablier.
Qu'en dis-tu brise-copeaux?
Tu sais un banc de Cazeneuve c'est du costaud même fasse l'usure, là ou sa risque de ne plus porté c'est vers le mandrin mais le tablier s'use en fonction aussi ...donc pas trop de craint à avoir.

Mad Mat a dit:
Si j'ai surfacé le lardon, c'est parce qu'il avait été creusé par le blocage du longitudinal, la face que j'ai surfacée était à l'origine brut de fraisage.
Bonne soirée
Madmat
Oui mais tu risques de ne plus avoir de réglage...et puis tout les lardons sur Cazeneuve sont brut de fraisage au dos du lardon c'est pas gênant.

@ +
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #171
Bonsoir,

Beaucoup de boulot ces derniers temps, je n'ai pas eu le temps d'avancer sur la restauration. Je profite d'un moment de calme pour passer ici.

En effet, le fait d’avoir surfacé le lardon réduit inévitablement la course de réglage. Je verrais ce que ça va donner au remontage, dans le pire des cas je devrais en commander un neuf.
Ce que je voulais dire, c'est que je l'ai usiné du côté où il était brut de fraisage donc pour ça pas de soucis, c'est surtout par rapport à la déformation que le lardon avait que je m'inquiète. Du fait du surfaçage, j'ai supprimé son flambage uniquement d'un côté. ce n'est pas terrible niveau géométrie..

Bon, pour ce qui est de la boîte, je n'ai encore rien remonté, je n'ai toujours pas le roulement moteur côté boîte.
Il a l'air difficile à trouver! Il y a deux références pour un seul roulement! C'est un roulement à rouleaux cylindrique avec une cage intérieur épaulée..
J'ai également eu du mal à avoir le roulement à rouleaux cylindriques qui se situe au niveau de l'arbre de sortie de boîte.

Pour ceux que ça intéresse, je met la liste des roulements et leurs références d'origine:

Arbre moteur:
moteur côté frein: 1 roulement à billes ref: 6206
moteur côté boîte: 1 roulement à rouleaux cylindriques ref: NU2206 / NUP2206
dans la boîte (pompe à huile): 1 roulement à billes ref: 6204

Arbre intermédiaire de boîte:
1 roulement à billes ref: 6304
1 roulement à billes avec rainure circlips sur cage extérieure ref: 6304N

Arbre de sortie de boîte:
1 roulement à billes ref: 6304
1 roulement à billes ref: 6306
1 roulement à rouleaux cylindriques ref: NH 3n06

J'attend donc d'avoir tous les roulements pour procéder au remontage..
Bon week-end à vous
Cdlt
Mad Mat
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonjour Mad Mat,

Merci pour le liste des roulements et leur référence.

Bonne continuation.
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #173
Bonjour tout le monde,

Pas de quoi Félix.
Attention pour le roulement avec les deux références, ça a été une galère pour avoir un équivalent! Le fournisseur a prit des pièces de deux roulements différents pour m'en faire un qui soit compatible...

Aller c'est parti! Le remontage commence! Les photos vont suivre.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonjour MadMat,
Quand tu seras sur la boite de vitesses pour le remontage, peux-tu faire quelques photos pour voir le principe des étanchéités sorties d'arbres ?

A bientôt.
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #175
Re,

Mince, je viens juste de voir ton message et quasiment tout est remonté.
Je te met ce que j'ai de plus précis.

Alors première chose, grand nettoyage!
IMG_3148.JPG
Moteur démonté
IMG_1858.JPG
Flasque moteur/boîte

Sur ce flasque vient un palier de roulement.
Avec le fameux roulement avec deux références et dont la bague intérieure est épaulée.
IMG_1862.JPG
Roulement à bague intérieure épaulée

Ici, le principe d'étanchéité, commun avec le nez de broche et l'arbre de sortie de boîte, côté poulie.
Il s'agit d'un flasque avec une gorge dans lequel vient tourner une "rondelle centrifuge".
IMG_1863.JPG
Palier de roulement moteur/boîte

Côté frein, l’étanchéité à la poussière est réalisée par deux flasque contenant une bague de feutrine.
Côté rotor, l'arbre vient dans le flasque et touche la feutrine sur tout son périmètre et côté frein, c'est le même principe sauf que c'est une entretoise qui vient se loger dans la feutrine.
IMG_1855.JPG
Flasque côté frein

Mon problème était que côté rotor, un petit morceau de feutrine a fini par s'arracher avec le temps. Du coup, mon roulement était plein de fibres de feutrine mélangées à la graisse et mon nouveau roulement n'aurait plus été protégé correctement. Pour y remédier sans changer la feutrine (que je n'ai pas), j'ai monté un roulement étanche. Ainsi, même si la feutrine s’abîme avec le temps, ça n'aura pas d’incidence.
IMG_1856.JPG
Flasques et roulement d'origine côté frein

Remontage du moteur..
IMG_1865.JPG
Flasques moteur remontées

Le premier arbre remonté, les autres ont suivis après le remontage de l'arbre de sortie de boîte, dont j'avais refait un flasque en usinage.
IMG_1869.JPG
Arbre sortie de boîte

Au remontage de cet arbre, je me suis fait avoir avec le roulement côté moteur. J'ai mis une entretoise contre le carter, pour insérer le roulement en frappant au maillet sur l'arbre afin de ne taper sur sur la bague intérieure. Et bien j'ai fait sauter l'insert ou bouchon au fond de l'alésage de roulement.
IMG_1870.JPG
Fond d'alésage tombé de l'autre côté
IMG_1871.JPG
Bouchon d'alésage

Sur le coup j'étais persuadé d'avoir cassé le carter (ou flasque moteur/boîte) et je me voyais déjà devoir ressouder la fonte...
Donc redémontage de la flasque (ou carter moteur/boîte) et surprise, ce n'est qu'un bouchon collé. Donc dégraissage, joint et c'est reparti! Donc remontage dans la foulée en faisant autrement.
IMG_1872.JPG
Boîte remontée

Et bien sûr au moment de remonter le dernier élément, je fait la connerie. Rien de grave mais je n'aime pas gâcher le matos.
J'étais persuadé que le roulement d'arbre moteur côté pompe à huile devait s'insérer dans la pompe puis, que la pompe devait être positionnée sur l'arbre et le carter.
Donc ni une ni deux, j'ai inséré le roulement dans la pompe!
IMG_1875.JPG
Roulement/pompe

Sauf qu'une fois le roulement bien engagé, je me suis aperçu de ma bêtise, le roulement doit être monté sur l'arbre et arrêté par un circlips.
Une fois le roulement sur l'arbre, c'est la pompe qui vient se placer autour. Ce qui permet le démontage de la pompe en laissant le roulement sur l'arbre

Mais du coup, il va falloir l’extraire ce roulement.. Je n'ai pas d'extracteur à roulement qui se prendrait par l'intérieur donc pas évident sans le détériorer.
Je pense que demain je fais souder un morceau de ferraille sur la bague intérieure et je vais le chasser comme ça.. :smt011
Coup de chance, si on peut dire, j'en ai un autre en rab.

La suite demain, avec son redémarrage si tout va bien.
Bonne soirée à vous.
Mad Mat

@Felix: si tu as d'autre questions sur l'étanchéité, n'hésite pas.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonjour MadMat,
Merci pour les photos.
J'ai l'impression qu'au droit des sorties d'arbres, il n'y a pas d'étanchéité "parfaite" type joint Paulstra.
Mais après tout, c'est peut-être suffisant, et comme tu l'as dit, pour mon cas les suintements d'huile viennent peut-être des bagues en feutre qui sont complètement usées.

Bonne journée.
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 820
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Pour des machines "statiques" ces solutions sont parfaites,
pour des machines mobiles travaillant avec pente et/ou devers
une étanchéité poussée est nécessaire.
Le joint à lèvres genre Paulstra est très efficace, mais n'oublions pas
qu'il y a usure du joint et souvent de l'arbre avec ces montages.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonjour Weg57,
C'est vrai, tu as raison, et le plus paradoxal c'est la matière "tendre" du joint qui arrive à user l'acier "dur" de l'arbre.
Et là, c'est plus problématique que de changer un joint à lèvre.
 
M
Mad Mat
Apprenti
4 Nov 2012
150
Haute-Normandie
  • Auteur de la discussion
  • #179
Bonjour,

Vous parlez de joint type Paulstra, serais-ce des joint "spy" ou ce sont des joints différents?

Alors voilà la suite et "fin" de l'aventure de ce week-end:

Ce matin, extraction du roulement placé dans la pompe, la façon de procéder ne m'a pas plus mais il est sorti dans abîmer la pompe.
IMG_1876.JPG
Roulement extrait de la pompe

Mise en place d'un nouveau roulement là où le précédent devait se monter..
IMG_1878.JPG
Roulement pompe à sa place

Une fois fait, mise en place des fourchettes et j'ai refermé la boîte.
IMG_1881.JPG
Mise en place des fourchettes

Petite astuce pour le montage des fourchettes sans perdre la bille 50 fois avant d'arriver à emmancher l'axe; j'ai fait un petit insert que je viens placer dans la fourchette à la place de l'axe, en étau. Ensuite, il n'y a plus qu'à pousser l'insert avec l'axe, et la bille reste bien à sa place.
IMG_1880.JPG
Insert pour montage des fourchettes

IMG_1882.JPG
Moteur remonté.

Une fois fait, j'ai replacé le moteur sur le tour. déjà, il a changé de couleur! J'ai même découvert qu'il a une plaque signalétique!
Bon déjà c'est pas mal. Mais c'est là que ça se gâte.

Première petite chose, je ne suis pas parvenu à fixer la grille de vitesses sans avoir un des levier qui ne puisse pas aller correctement sur toutes ses positions. Je ne comprend pas vraiment pourquoi. Le montage est simple et ne laisse normalement pas beaucoup de place à un mauvais montage.
Ceci dit, ce n'est pas le plus important.

Aussi, j'avais essuyé le pied du tour lors de la dépose du moteur. Il est de nouveau plein d'huile. Ce qui confirme donc qu'il y a un défaut d'étanchéité au niveau des boîtes d'avances je pense. J'ai aussi un peu d'huile qui coule du compartiment où il y a le fourreau de broche. Il y a d'ailleurs un trou permettant à l'huile de s'y écouler. L’inconvénient c'est que ça finit par tomber sur le moteur puis tâcher le sol...

Après avoir fait tourner le moteur au point mort et par intermittence afin de réamorcer la pompe et de refaire circuler l'huile, j'ai testé toute la gamme de vitesses. Et bien je n'ai constaté aucun changement par rapport au bruit métallique que fait la boîte, c'est toujours pareil à une petite nuance près.

Petite vidéo: http://www.dailymotion.com/video/x1d60le_tour-hb757_tech

De plus, j'ai toujours la fuite au collet de broche. Température atelier: 13°C et pression d'huile : 1,5 bar (je suis encore dans le vert)

Et maintenant, j'ai découvert une nouvelle fuite, au niveau de la poulie de sortie de boîte. (là où j'ai refait le flasque) Je devais déjà l'avoir d'où les courroies et pied de tour pleins d'huile mais là une fois le tour arrêté, ça coule à grosses gouttes. Je commence à croire que l'étanchéité "centrifuge" n'est pas si terrible que ça.

IMG_1886.JPG
Fuite sortie de boîte

A ce stade, je ne sais pas trop quoi faire de plus. Je ne pense pas pouvoir améliorer la boîte plus que je ne l'ai fait. Elle sera donc toujours bruyante, et je ne compte pas travailler avec un casque anti-bruit. C'est tellement plaisant de travailler sur un Cazeneuve qui fonctionne sans ce bruit de ferraille. L'autre HB que j'ai l'habitude d'utiliser est relativement silencieux. Et je ne pense pas que son propriétaire accepte de l'échanger avec le miens. :smt003
Pour ce qui est des fuites, c'est le point d'interrogation. Je dirais que ça vient de l'huile mais il semble que ce soit la bonne.

Voilà pour ce week-end.
Vos remarques sont les bienvenues. :-D

Bonne soirée à vous.
Mad Mat
 
Dernière édition par un modérateur:
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 259
Bonsoir,
Je te confirme que les joints Paulstra et les joints Spy sont bien des joints à lèvre identiques.
Paulstra est une marque de joint comme Simrit.

Concernant tes fuites d'huile, je ne me souviens plus si tu as essayé de baisser encore ta pression.
Pour information, sur le mien, j'ai 0,5 bar.
Bon, je ne dis pas que c'est parfait, car pour moi aussi dessous le moteur la zone est grasse, je dois mettre du papier absorbant, mais je n'ai pas de fuite au collet de broche.

Bonne soirée.
 
Haut