1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

tour aluminium

Discussion dans 'Projets de tours CNC' créé par pentium, 4 Mai 2015.

  1. pentium

    pentium Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    4 Mai 2015
    tour aluminium
    Bonjour,

    Pour un petit tour d’entre-pointe 300 mm et de hauteur de pointe de 100 mm usinant a 99 % de l'aluminium, que pensez vous de l'utilisation de rail SBR et de leur rigidité ?

    La structure de la machine réalisé en tôle plate de 20 mm d'épaisseur assemblé par vis et goupille.

    Un schémas griffonné a la main et comportant de nombreuses erreurs de perspective, pour mieux se représenter mon idée

    [​IMG]


    Broche, moteur et transmission ne sont pas représentés.
     
  2. pentium

    pentium Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    4 Mai 2015
  3. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
  4. ybou30

    ybou30 Modérateur

    Messages:
    2 317
    Inscrit:
    22 Avril 2011
    Localité:
    F-30900 F-86120
    Projets:
    CNC en cours
    Département:
    86120
    tour aluminium
    Salut à tous,

    Au plan dimensionnement, d'après ce que l'on peut voir, çà tient la route.:lol:
    Reste à voir la suite pour savoir si c'est toujours vrai.:wink:

    Cdlt,
    Yanik
     
  5. pentium

    pentium Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    4 Mai 2015
    tour aluminium
    Je compte usiner uniquement de l'aluminium.

    Je n'ai jamais vu en vrai des rails SBR et les douilles a billes associés. J'avoue avoir un peut peur du jeu possible dans le guidage
     
    Dernière édition: 5 Mai 2015
  6. ybou30

    ybou30 Modérateur

    Messages:
    2 317
    Inscrit:
    22 Avril 2011
    Localité:
    F-30900 F-86120
    Projets:
    CNC en cours
    Département:
    86120
    tour aluminium
    Salut à tous,

    Quels types d'usinages comptes tu réaliser?
    - Quelles dimensions les plus courantes?
    - Quelle est la précision attendue la plus courante, la plus poussée?

    Cdlt,
    Yanik
     
  7. pentium

    pentium Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    4 Mai 2015
    tour aluminium
    Bonjour.

    Un peut trop obnubilé par mes réflexions sur le châssis, j'en oublis de développer mon projet. Evidemment vous ne pouvez pas deviner mes besoins.

    Aux niveaux des formes a usiner, beaucoup de partie concave et convexe, des cônes et des parties filetés. Pour cette raison la commande numérique m'attire vu l'apparente simplicité comparé a du conventionnel pour des pièces unitaires aux profils très torturés. Le fait de pouvoir archiver un modèle pour le reproduire par la suite si le besoin s'en fait sentir et un plus intéressant.

    Pour les dimensions, cela va de la simple bague ou rond de quelque millimètres a de la pièce de 100 mm de diamètre par 150 de long. Un jour ou l'autre arrive des pièces aux formes et dimensions particulières et non prévu auxquels il faut s’accommoder. "Chérie peut tu me réparer le mixeur" que les bricoleurs doivent connaitre.

    Pour la précision, il n'y a pas que la machine qui rentre en ligne de compte, l'outil, l'opérateur, les stratégies d'usinages. Idéalement, elle serait celle que l'on peut attendre d'un tour correct. Pouvoir tenir une cote d'alésage pour un roulement au besoin et être dans les 0,02 a 0,03 pour le tous venant. Se qui suffit amplement dans plus de 90 % des cas.

    Actuellement, j'en suis a réfléchir et griffonner des solutions mécaniques en m'inspirant de se qui existe et a fait ses preuves. Mais aussi de se que je peut réaliser avec l'outillage a ma disposition.
    Se qui impose des choix et de chercher des solutions simple.

    Idéalement du rail prismatique au lieu de rail rond supporté aurait été beaucoup mieux pour la rigidité et la direction des forces d'usinage, mais la, le budget allouable me rappelle a l'ordre.

    En continuant mes recherches, je m’aperçois que l'idée que je me fait de cette machine ressemble fortement au petit tour Emco-unimat SL. Dimension plus grande et guidage rond de plus gros diamètre et supporté sont ma principale différence.

    Par contre je m’aperçois que se type de guidage rend problématique le montage simple d'une lunette fixe, obligatoire pour la réalisation de certaine pièce.

    Voila, je prend tous type d'avis et accepte aussi de me faire fesser cul nul avec des orties si j’ai dit trop de conneries :lol: il en ressortira toujours quelque chose de bon.
     
    Dernière édition: 6 Mai 2015
  8. carlos78

    carlos78 Compagnon

    Messages:
    1 222
    Inscrit:
    23 Décembre 2010
    tour aluminium
    Salut,
    Ce qui m'inquiète ( à tord ? ) c'est les capacités d'usinage sur l'alu : Les SBR 20 et surtout les SBR 16, à priori ça me parait pas suffisamment costaud.
    Mais ... Pour avancer dans le projet Il faudrait évaluer les efforts de coupe et leurs impacts par rapport aux rails. On commencerait déja à y voir plus clair.
    :-D:-D:-D:-D Sinon, j'avoue que sur le principe j'aimerais bien voir déboucher la réalisation d'un petit tour CNC avec des rails SBR (:sad: ou pas).

    Carlos
     
    Dernière édition: 6 Mai 2015
  9. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    tour aluminium
    Pour des petites pièces en alu : oui avec des passes pas trop profondes mais pour du D. 100 ? la rigidité ne sera certainement pas au rendez-vous sur le chariot sup. pour tenir les 2 à 3/100 il faut bien sur analyser les caractéristiques des glissières et douilles à billes mais je pense que c'est jouable...Mais je reste dubitatif pour usiner du D. 100 mm ?
    Cordialement
     
  10. pentium

    pentium Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    4 Mai 2015
    tour aluminium
    Je ne suis pas bloqué sur ces diamètres. Ayant même envisagé les queues d'arondes à la lime, si si.

    Le sbr semble être un bon compromis coût/facilité de mise en oeuvre/précision

    Beaucoup de petite fraiseuse amateurs utilise se type de rail avec semble t'il de bon résultat.
    D'où l'idée de les utiliser pour un tour.

    Effectivement, je n'ai jamais vu de tour équipé comme cela. Ou parce-que sa ne marche pas ou c'est l'idée du siècle :smt043
     
  11. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    tour aluminium
    Bonsoir
    Si, ils existent des tours dont le banc est constitué de barres cylindriques parallèles en acier, tu as d'ailleurs des sujets sur le fofo concernant ceux-ci, mais à ma connaissance, je n'ai pas vu de chariot supérieur construit sur le même principe. Mais encore une fois, cela va dépendre de l'utilisation qui en sera faite, car n'importe quel machine à des limites d'utilisation, le coup est de bien les connaitre. Ton idée est "sympa". Mais la machine devra être "mécaniquement indéformable, donc la semelle et les supports latéraux feront en grande partie la rigidité de l'ensemble, et si les glissières SBR 20 dépassent
    une certaine longueur, il y aura immanquablement de la flexion, de la vibration et de la déformation.
    Pour t'en sortir, il faut passer par toute la chaîne de calcul de résistance des matériaux, des efforts qui seront impliqués et appliqués sur les outils de coupe, sur le chariot, sur les différentes glissières, sur les douilles à billes .....Un sacré boulot que tu n'as pas intérêt à négliger sinon tu risque d'être déçu ! ...
    Cordialement
     
  12. pentium

    pentium Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    4 Mai 2015
    tour aluminium
    Bonjour.

    Je ne souhaite pas utiliser des barres rondes de guidage.

    effectivement, il faut dimensionner le diamètre des barres en fonction de la longueur et de la charge appliqué. Sans oublier que l'ont peut arriver à du flambage sous leurs propres poids.

    Le rail du type SBR est une barre cylindrique supporté sur sa longueur par un piètement.
    Le flambage est ainsi écarté.

    [​IMG]
     
  13. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
    tour aluminium
    Oups ! sans réfléchir "plus loin que le bout de mon nez" je suis parti sur des barres rondes, et sans plus, et donc sans prendre en considération le support de ces barres....Mes plus plates excuses ! :oops::oops::roll::prayer:! ....Le problème est tout autre, car la rigidité de l'ensemble
    sera "miraculeusement mieux assuré" , ainsi que pour le chariot supérieur ; reste à voir les contraintes sur "les billes" et l'étanchéité des
    douilles à l'usage.
    Cordialement
     
  14. Le débutant

    Le débutant Compagnon

    Messages:
    2 142
    Inscrit:
    16 Septembre 2013
    Localité:
    Cotes d'Armor 22160, (à coté de la France ...)
  15. chlore

    chlore Compagnon

    Messages:
    2 329
    Inscrit:
    10 Mars 2007
    Localité:
    Candulonts
    tour aluminium
    Bonjour

    Je ne pense pas que l'on puisse assimiler une tête de fraiseuse à un chariot de tour, ceci du fait que l’élément coupant est rotatif sur la première et statique sur le second : les effort de coupe sont intégralement reportés sur le chariot de tour et pour ma part je n'utiliserais de rails type SBR à cause de cela. Sous les efforts les patins SBR vont s'ouvrir, l'état de surface de la pièce va en pâtir.
    Sur les fraiseuses home made l'outil coupant tourne généralement à haute vitesse et les dents prennent peu de matière à la fois, sur un tour il n'y a qu'une 'dent' et elle se prend tout d'un coup à une vitesse de coupe près de dix fois moindre : la notion de copeau minimum risque de se rappeler à ton bon souvenir
    Soit rail prismatique soit douilles fermées (à billes ou non)
     
    Dernière édition: 8 Mai 2015
Chargement...

Partager cette page