1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Révision de mon tour

Discussion dans 'Tours' créé par YvesP, 22 Janvier 2013.

  1. YvesP

    YvesP Compagnon

    Messages:
    872
    Inscrit:
    14 Novembre 2012
    Localité:
    Paris
    Révision de mon tour
    Bonjour

    Une bonne nouvelle, je vais bien mieux.
    En fait j’étais très fatigué car mes globules rouges étaient descendu en dessous de 9 ce qui n'est vraiment pas beaucoup et occasionnait une grosse fatigue.Un peu d'EPO et c'est repartie (Je ne fais pourtant pas de vélo) :wink:

    Bon, je me suis tout de même occupé en démontant complétement mon tour pur dans un premier temps régler ce problème courroie qui chasse et en démontant je me suis rendu compte de la finition chinoise. Je reprends donc tous les coins et recoins en retirant les copeaux des queues d'arondes des bavures de fraisage encore présente de la mauvaise graisse dont l'origine inconnue ne me rassure guerre, de la peinture passé au pistolet sur des glissières non protégées etc...
    En fait, le constructeur chinois avait peint (je devrais dire barbouillé le tour avec une couleur beige. Mis comme les couleurs de Sidermeca sont rouges, il ont repeint le tour dans le démonter. Du coup, il y a de la peinture tantôt beige tantôt rouge qui bave un peu partout.

    Pour régler le problème de courroie, le SAV de Sidermeca devait me tourner une cale pour ajuster la roue folle pour remettre sur le même plan la roue folle, le moteur, et la broche.
    Et en démontant, j'ai compris pourquoi il y avait un décalage sur les poulies.
    En fait la clavette de l'axe moteur était trop haute (ou mal placée).
    Comme la poulie du moteur ne rentrait pas, ils ont forcé pour faire rentrer la poulie. La méthode est assez basique, ils ont posé un tube sur la poulie et tapé sur le tube au marteau. (Décidément, le marteau semble être leur outil de prédilection) étrange pour des ajusteurs non ?
    Comme la poulie est en alu, et la clavette en acier étiré, elle a fait un gros copeau qui a fini par bloquer la poulie sur l'axe moteur qui ne pouvait plus avancer et donc ne pouvait pas gagner sa place. D’où ce décalage de 4mm qui correspondait aux 4mm bloqués sur l'axe moteur.
    J'ai tout démonté, j'ai limé le copeau j'ai passé les bavures crées par ce forçage à la pierre et usiné à la fraiseuse un clavette à la bonne taille, (je n'en avait pas d'autre et celle la était bien abimé et en tout cas pas à la bonne cote.). Maintenant, ça rentre sans problème légèrement en force mais à la main sans besoin de marteau. Surprenant non ?
    Lorsque j'ai vu ca, je me suis dit que quitte à en démonter autant autant continuer et regarder si il n'y avait pas d'autres choses aussi étrange que ça.

    Une fois les 3 poulie sur le même plan, la courroie chassait toujours. J'ai donc essayé de changer l'axe moteur pour le mettre parfaitement parallèle aux axes des autres poulies. En mettant une cale de 3mm sous deux vis du moteur, j'ai rectifié le problème. Là, tout semble OK. Mais en faisant tourner le moteur à la main. Comme je n'ai pas fini le remontage le moteur n'est pas encore branché.
    Suite et fin demain enfin j’espère mais je vais aussi prendre mon temps pour tout bien remonter, ébavurer, nettoyer, gratter les excès de peinture, graisser etc.

    Je devrais pouvoir reprendre mes gente assez vite :wink:

    A bientôt donc.

    Cdlt
    Yves
     
  2. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 388
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Salut Yves,

    Encore un témoignage de plus sur les tours ou fraiseuse chinois, c'est pas tellement qu'il son mal foutu mais c'est la façon de les assemblés qui est leurs gros défaut chez les chinois.

    On retrouve toujours les mêmes remarques, par ébavuré, reste du sable de fonderie, les éléments mécanique mal alignés, réglages pas fait...bref c'est désolant quand même et je ne vois pas si il faisait un peu d'effort que cela influencerait leurs prix à la hausse, je crois même le contraire il en vendrait plus.


    @ +
     
  3. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  4. Fred69

    Fred69 Compagnon

    Messages:
    2 800
    Inscrit:
    2 Décembre 2008
    Localité:
    F-69 sud-ouest Lyon
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Le vrai problème c'est le mec qui tourne les manivelles qui doit-être encore plus nul. On est nombreux a avoir du matériel chinois et les nombreux peuvent te dire que l'on peut faire du très bon travail avec, n'en déplaise à certains ... :shock:
     
  5. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 368
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Bonsoir,
    C'est le role de l'importateur de faire tout ce travail de finition. Si celui-ci étale sa peinture pour faire disparaitre l'origine chinoise (ce qui ne trompe personne) de la machine il pourrait au moins la reviser entièrement. Je me suis laissé dire que Optimachines ferait ce travail, ce qui expliquerait ses prix plus élevés.
    Dans les années 60 j'ai eu à enlever une voiture neuve sur le parking SIMCA à Poissy pour le compte d'un concessionnaire de la marque en province. L'usine fut très longue à le permettre car les voitures étaient préparées pour voyager en train et étaient recouvertes de cire (à l'époque les carrosseries rouillaient très vite) et la commission du concessionnaire était justifiée car ils avaient tout un travail de finition à faire avant de la présenter au client. C'est un choix si Sidermeca et les autres acceptent de payer plus cher leurs machines ne vous inquiéter pas les chinois sont capables de vous livrer des machines parfaitement réglées. Pour qu'elles coutent moins cher le Controle Qualité est escamoté et la machine embarquée dans le container. Mais enfin quand je lis le travail de restauration que certains s'imposent pour soi-disant travailler avec des machines européennes de meilleure qualité, je reste perplexe.
    Stan
     
  6. Bbr

    Bbr Compagnon

    Messages:
    2 051
    Inscrit:
    16 Février 2012
    Localité:
    F-76100 Rouen
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  7. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 388
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Salut,

    Tout a fait, on fait du bon boulot avec.

    Pour " stanloc" tout les revendeurs le font pas ils reçoivent bien les machines déjà monter de chine, moi j'ai reçu un tour par un revendeur français et les caisses n'ont jamais été ouvertes donc c'est bien eux qui livrent ses machines mal finies.
    C'est là que je ne comprend pas les chinois...un coup de soufflette ne coute rien..

    @ +
     
  8. YvesP

    YvesP Compagnon

    Messages:
    872
    Inscrit:
    14 Novembre 2012
    Localité:
    Paris
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Bonsoir
    Je ne pensais pas soulever cette longue discussion au sujet du matériel Chinois.

    En fait, vous avez raison. Le matériel chinois arrive le plus souvent dans un état de finition plus que basique. La plupart des importateurs / revendeurs le savent et corrigent ce manque. (Sidermeca comme tant d'autres).
    Mais effectivement, le moindre défaut de vigilance donne des livraisons insatisfaisantes. Comme je l'ai dit il y a quelques jours, Sidermeca rencontrait à une date bien particulières (les fêtes de fin d'année) des problèmes de personnel. L'ouvrier qui se chargeait de ce travail les avait quitté et le jeune apprenti embauché pour le remplacé n'avait ni le même savoir faire, ni la même envie de bien faire.
    Preuve en est, la fraiseuse, elle aussi d'origine chinoise m'est arrivée dans un état de préparation irréprochable. Il n'y a donc pas uniquement le problème de finition chinoise. Les chinois sont comme tous les commerçants du monde. Si l'acheteur leur demande un niveau de finition plus élevé, le constructeur le fait et reporte le travail supplémentaire sur prix de vente. Mais effectivement, si l'importateur essais de négocier les prix au plus bas (pourquoi pas) Mais il s'attend a avoir quelques heures de travail sur chaque machine pour faire le travail qu'il n'a pas voulu payer au constructeur.
    C'est notamment ce qui se passe sur les revendeur Ebay qui n'ont ni atelier ni SAV. Pour eux, le jeu consiste à acheter et vendre au prix le plus bas possible. Et lorsque nous leur achetons quelque chose, nous devons le savoir car les revendeurs avec pignon sur rue essaient soit de négocier avec le constructeur un niveau de finition qu'ils considèrent comme acceptable pour leur image de marque soit importent des machines au plus bas prix et font le travail de finition en question.
    Le problème est bien sur dans le 1er cas de faire pleine confiance au constructeur et dans le deuxième cas, d'adapter le prix de vente aux heures de travail fournies pour préparer la machine avant de la livrer mais le font ils tous ?
    D’où l'importance de connaitre les revendeurs, de suivre leur réputation car en dessous d'un certain prix toutes les machines sont d'origine asiatique ou indienne. La fabrication Made in Germany ou Suisse ou USA etc ne coute pas le même prix. Lorsque nous achetons (et pas uniquement des machines outils) nous devons savoir que pas cher rime toujours avec vite fait.
    La qualité se paie nous le savons tous et lorsque comme moi (mais nous sommes nombreux dans ce cas) nos moyens ne nous permettent pas certaines marques ou certaines importations, nous sommes bien contant de trouver sur le marché ces machines certes plus basiques mais compatible avec le contenu de notre porte-monnaie et que nous pouvons acheter. De plus, ces machines nous rendent des services compatible avec ce que nous comptons en faire.Bien sur, si nous voulons faire des passes de 50mm à grande vitesse, un tour de modéliste chinois risque ne ne pas nous satisfaire. Mais si nous acceptons de passer plus de temps sur nos usinages que le temps qu'un pro considérerait comme rentable, nous pouvons prendre le risque d'importations chinoises. Nous devons bien sur être contient de ce que nous achetons. Les chinois ont des défauts certes mais savent tres bien ce qu'ils nous vendent. Et nous nous devons être contient de ce que nous achetons et à quel prix nous l'achetons quitte à avoir à faire un certain nombre de choses pour adapter ces machines basiques à ce que nous voulons réellement en faire tout en sachant qu'il existe des machines bien moins basiques avec un niveau de finition irréprochable mais à un niveau de prix hors d'atteinte par notre budget. La vie n'est que compromis nous devons en être contient et croire que les chinois vont nous vendre une qualité Allemande ou Suisse à un prix chinois serait aussi inconscient que croire au Père Noël à nos ages..
    Donc, qu'un amateur comme moi achète ce genre de machine, je n'y vois rien de surprenant. De même, qu'une entreprise qui ne peut se permettre de perdre du temps sur ce genre d'équipement et achète du matériel haut de gamme je le comprend aussi.
    Nous avions déjà eu ce genre de discussion plus haut au sujet des fraises. Une entreprise répercute le prix des machines, des fraises, des consommables, des heures de main d’œuvre etc au client. Un hobbyiste amateur comme moi ne peut rien répercuter car le client c'est lui. Donc soit il est excessivement riche et peut se prendre pour un pro en achetant les mêmes outils en adoptant un comportement identique mais en sachant que le moindre outil, la moindre pièce détachée etc vas aussi être en rapport avec ce prix, Soit, encore comme moi, le budget reste un problème nous devons faire des choix. Et si ces choix passent par passer deux jours à démonter la machine, de passer quelques coups de grattoirs, de pinceau, de soufflette etc et bien ça me va. Tant que cela ne dépasse pas un certain stade bien sur.

    Pour en revenir à mon tour, Sidermeca qui ne semblent pas habitué à livrer des machines dans cet état reconnait sa responsabilité m’envoie les pièces abimées et me font en plus des cadeaux pour s'excuser de ne pas avoir correctement préparé cette machine. (Si ils étaient coutumier du fait, ils ne m'auraient fait aucune offre) Ils se contenteraient de dire "c'est de l'importation chinoise... " Comme le font certain revendeur Ebay (je ne généralise pas bien sur ils ne le font sans doute pas tous).

    Voilà, c'est mon avis et même si je ne connais que trop mal les machines outils, ce que j'avance reste vrai car il en est de même pour d'autres type de fabrication (en modélisme et robotique notamment c'est la même chose.

    Cdlt
    Yves
     
  9. YvesP

    YvesP Compagnon

    Messages:
    872
    Inscrit:
    14 Novembre 2012
    Localité:
    Paris
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Bon et bien voilà,
    Pour en revenir à des sujets plus terre à terre, ma courroie est en place et reste en pleins milieu des poulies :wink:
    J'ai pas mal fignolé je l'avoue. J'aurais pu m’arrêter et considérer le centrage et le calage comme bon bien avant. Mais quitte à le faire autant bien le faire et là, cela ressemble à quelque chose comme je les aime c'est à dire proche de la perfection :wink:
    Je vous parais bien prétentieux, mais je vous assure être vraiment surpris d'avoir aussi bien réussis ce calage :wink:

    Demain, je vais caler les engrenages de vis mère au 1/10eme. Là encore comme je n'en ai pas trop l'habitude (voir même aucune expérience) je risque d'y passer un moment. Mais comme ce calage de poulies, plus j'y passais du temps plus je devenais précis et donc plus je comprenais les rouages 'c'est la cas de la dire) :wink: de ce réglage. Je suppose enfin j'espère qu'il en sera de même demain.
    Le pire est que sur ce calage, un mauvais réglage semble pouvoir casser des pignons.
    En effet, ils sont maintenus par des écrous et contres écrous. Si le 1er écrou est trop serré, il y a blocage. Donc rien de bien grave si cela se fait en faisant tourner la broche à la main, mais ca casse à coup sur su c'est le moteur qui entraine.
    Le tout est de serrer convenablement le 1er écrou (mais en s'assurant que la rondelle est libre) puis, de venir serrer le contre écrou en maintenant fermement le 1er pour ne pas qu'il se serre à nouveau par la pression su second.
    Si on ne fait pas cela, les deux écrous restent solidaire et peuvent par rotation se serrer tut seul.

    Bon, voilà la théorie. Essayons de ne pas louper la pratique :wink:

    Cdlt
    Yves
     
  10. YvesP

    YvesP Compagnon

    Messages:
    872
    Inscrit:
    14 Novembre 2012
    Localité:
    Paris
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Bonjour,

    Ce matin, j'ai une nouvelle question concernant la remise en état de mon tour.

    Comme vous le savez, (voir plus haut) je profite que mon tour sont démonté pour le nettoyer, lui retirer les bavures d'usinage, le graisser etc...
    Malheureusement, j'ai fait cela un peu tardivement. J'aurais du le faire avant de commencer à l'utiliser. Ce n'est pas faute d'être prévenu car vous m'aviez dit que les machines chinoises étaient le plus suivent à démonter et qu'il fallait impérativement faire ce que je suis en train de faire avant toute chose. Au moins, même si il n'y a pas de résidu, de copeaux ou autre cochonnerie qui traine, il faut absolument changer la mauvaise graisse et l'huile bas de gamme pour la remplacer par des lubrifiants plus sérieux qu'une graisse de transport ne servant qu'à le protéger de l'humidité durant le transport en bateau ou d'un long entreposage dans des locaux humides.

    Bref, je fais donc enfin ce travail mais je me rend compte que soit de la limaille, soit une bavure d'acier, soit du sable de moulage sont resté dans les queues d'arondes et je me retrouve avec deux rayures (l'une sur une glissière de la table, l'autre sur une glissière du chariot orientable.
    Ce n'est pas catastrophique (enfin pas encore et heureusement que je prend les choses avant que cela ne s’aggrave. Mais je me rend aussi compte que les surfaces de lardons (en acier et pas en bronze ou laiton) sont juste rectifiés sommairement laissant apparaître de fins traits parallèles qui ne facilitent pas le glissement.
    Du coup, je suis obligé de desserrer un peu plus les vis de réglage de lardons pour faciliter le glissement.

    D’où ma question, croyez vous possible de roder les lardons (voir les glissières) avec une pâte à roder et en faisant des déplacements sur la totalité de la course de chaque chariot pour lisser un peu ces surfaces ? Et si c'est possible, quel type de pâte utiliser ? Si vous avez un lien ou une référence je suis bien sur preneur)

    Bien sur, cela obligera après ce rodage de nettoyer méticuleusement chaque pièce pour être certain de ne pas laisser de particule abrasive au moment du remontage?

    Autre question, au cours d'un échange avec Okapi, il m'a dit ce qu'il pensait des lardons en acier préférant le bronze ou le laiton. Une fois ce rodage fait, ou même avant de le faire, j’essaierais bien d'usiner des lardons en laiton. Mais mon savoir faire étant encore limité, comment me rendre compte si ma pièce est bien faite et ne risque pas d'endommager la machine ?
    Je pense que de toutes façons, si il y avait un défaut d'usinage, c'est le laiton ou le bronze qui encaisserait l’erreur mais bon, je préfère poser la question avant de faire une bêtise.

    Merci pour vos réponses.
    Cdlt
    Yves
     
  11. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 368
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Bonjour Yves,
    Voici mon point de vue qu'il te faudra comme à chaque fois jauger en fonction des autres points de vue.
    Une rayure sur une glissière ou sur un lardon n'est pas catastrophique car tous ces mécanismes "fonctionnent selon la loi des grands nombres". Cela veut dire que les éléments coulissent en frottant sur un grand nombre de points de contact (c'est d'ailleurs ce qui fait que le grattage est envisageable) donc un défaut de plus ou de moins n'est pas gênant. Par contre ce qu'il ne faut pas c'est que la "blessure" ait des rebords dépassant le plan général de glissement. Cela se produit surtout suite à un choc. Ce que te disait Okapi à propos du coup de pointeau. C'est aussi ce qui fait choisir le granit naturel pour faire un marbre : un choc enlève de la matière mais n'affecte pas le pourtour du trou.
    Donc moi mon conseil : tu prends ta pierre INDIA (cette pierre à huile que tu as pour finir l'affutage des outils) Tu répands un peu d'huile machine et tu frottes ta pierre sur la rayure jusqu'à être sûr qu'il n' y a plus de surépaisseur. Tu nettoyes soigneusment avec du papier absorbant puis un rinçage au pétrole puis huilage comme d'habitude.
    Les lardons en laiton ou en bronze ?????????????? question d'école. Sur le tour Schaublin 102 que j'ai longtemps utilisé au travail les lardons étaient en acier ou peut-être en fonte mais j'en doute, et pas en bronze. Dans tous ces guidages linéaires le maitre mot c'est la présence constante d'huile dans les interstices pour qu'il n'y ait jamais contact métal sur métal.
    Stan
     
  12. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 388
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    salut Yves,

    J'éviterai cette opération car tu vas usé sur les deux cotés, pour cette opération cela se fait au grattage et pour visualiser les parties a gratter tu peux le faire avec du marquer ou mieux au bleu de Prusse.....tu peux te faire un grattoir avec un vielle lime...il y a des posts sur se sujet la dessus.

    Ne pas confondre le lardon qui est en principe conique sur sa longueur et qui permet en le poussant longitudinalement avec une vis de pouvoir régler le jeu et l'autre vis de le bloquer en position.
    Et confondre avec une cale de rattrape de jeux qui elle est pousser transversalement avec souvent 3 ou plusieurs vis.
    Pour la matière moi je dis se qui est bon pour des machines pro est forcement bon pour les amateurs, tu ne verras jamais ou très peu de lardon en bronze ou laiton sur machine pro c'est soit fonte ou acier.
    Si ton banc est en fonte ce serra un lardon en acier, si ton banc est en acier ton lardon sera en fonte.

    Pour le reste je rejoint " stanloc".

    @ +
     
  13. YvesP

    YvesP Compagnon

    Messages:
    872
    Inscrit:
    14 Novembre 2012
    Localité:
    Paris
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Bonjour

    Effectivement, vous semblez tous du même avis aussi bien pour la matière à utiliser que pour la façon de procéder. Je vais donc me ranger derrière vos avis.
    Pour une fois que tout le monde est du même avis :wink:

    J'ai passé au comparateur les glissières et lardons pour voir si il y avait un problème de parallelisme. Les mesures me donnent des écart sur la longueur des glissières du petit chariot et son lardon ainsi que du chariot orientable avec son lardon. Les écart sont tous de l’ordre de 1/10 de mm. Le plus gros écart est à 0,12 et le plus petit à 0,08mm ce qui est à mon avis acceptable pour ce genre de machine non ?

    Par contre, ce qui m’inquiète désormais est ce que j'ai trouvé en démontant la vis mère.
    Les deux extrémités ce cette barre filetée sont maintenues par deux palier sans roulement. les deux extrémités sont donc montées métal contre métal.
    Et comme tout était complétement sec (pas d'huile ni de graisse) une des extrémité montrait de grosses traces d'oxydation. (Voir photo jointe)

    Vis mere.JPG
    ↑  Oxydation sur une des deux extrémités de la vis mère à l'endroit du palier.



    Je les ai gratté doucement en passé de l'huile pour en retirer le maximum. Mais il en reste encore un peu et je ne veux pas y aller à la toile émeri sur la vis mère.
    Est il normal qu'il n'y ai aucun roulement à billes ?
    Les montages de vis mères sont toujours métal contre métal ?,
    La peut être que des paliers taillés dans un métal tendre donnerait de meilleurs résultats au moins pour préserver la vis mère non ?
    Je vais de toutes façons faire attention au graissage de cette pièce. Mais j'aimerais avoir votre avis sur la façon de retirer l'oxydation.

    Merci pour vos réponses
    Cdlt
    Yves
     
  14. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 388
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Je ne vois pas trop comment tu a réalise ses contrôles et de quelles parties du tour....si c'est du transversal, si c'est du trainard, si c'est du petit chariot ????
    Car si c'est bien des lardons tu as forcement une pente sur une des glissière en opposition...donc une différence dans le dixième et un poil plus.
    Par contre si c'est des cales de rattrape de jeux tu ne devrait pas avoir autant d'écart.
    Peut être avec quelles que photos pour mieux voir comment tu contrôles et quoi.

    Je ne pense pas que se soit acier sur acier...c'est plutôt acier "ta vis mère" sur palier fonte...donc là c'est permis...se que tu peux faire c'est sur ton palier mettre un graisseur et un petit coup de graisse tout les mois c'est suffisant.

    @ +
     
  15. YvesP

    YvesP Compagnon

    Messages:
    872
    Inscrit:
    14 Novembre 2012
    Localité:
    Paris
    Révision de mon tour
    Re: Toutes les difficultés qu'un débutant rencontre

    Salut

    La méthode là voila

    Mesures Lardon chariot2.jpg

    J'ai posé la pièce de glissement sur un marbre et passé le comparateur du point A au point B
    Puis, j'ai posé le lardon et fait de même.

    La raison de ce test est très simple, avant nettoyage et grattage j'avais des points de pression plus important à certain endroits. Du coup, les vis réglant le jeu des lardons était tantôt trop serré et tantôt trop lâche.

    Pour les photos, la seule chose qu je peu te photographier sont des pièces détachées éparses.
    Mais si c'est ce que tu veux pas de problème.

    Cdlt
    Yves
     
Chargement...

Partager cette page