1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

retour point depart

Discussion dans 'EMC2 / LinuxCNC' créé par lordx, 27 Avril 2015.

  1. lordx

    lordx Apprenti

    Messages:
    66
    Inscrit:
    18 Juin 2008
    Localité:
    Casablanca Maroc
    retour point depart
    Bonjour
    je cherche comment retourné au point de départ a la fin de ma découpe sachant que je travaille sans fin de cours (origine achine soft ),chaque fois je suis obligé de retourné manuellement vert l'origine machine,


    erci d'avanncee
     
  2. jblb72

    jblb72 Apprenti

    Messages:
    103
    Inscrit:
    12 Février 2010
    Localité:
    Le Mans, ou presque
    retour point depart
    Bonjour,
    plusieurs solutions:
    - avec un petit bout de gcode que tu insère en fin de fichier
    - avec les mêmes gcodes que tu rentre comme commandes MDI
    - en créant un script qui assure un retour a l’origine, script que tu appelle depuis un bouton que tu créer sur un panneau de contrôle supplémentaire.
     
  3. Barbidou

    Barbidou Compagnon

    Messages:
    605
    Inscrit:
    1 Novembre 2012
    Localité:
    Yvelines
    retour point depart
    Bonjour,
    Pour revenir à l'origine MACHINE : G53 G0 X0 Y0 Z0
    Mais c'est un peu brutal... En général, tu travail avec l'origine pièce en G54 et c'est là que tu veux revenir... De plus, c'est plus prudent de dégager d'abord l'axe en Z puis de revenir en (0,0).
    Dans ce cas :
    G90 (passage en mode absolu)
    G0 Z## (dégagement en Z vers la position ##)
    G0 X0 Y0 (retour en 0,0)
    Tu peux ajouter les lignes directement à la fin de ton programme.
    Prends le temps de bien comprendre la gestion des coordonnées et les gcodes associés, c'est un investissement indispensable pour pouvoir te servir de ta machine correctement et sans faire de conneries.
    Pour tes premiers essais, utilise plutôt la commande G1 (vitesse de travail) à la place de G0 (vitesse rapide) avec une vitesse d'avance faible (genre F100). Tu auras ainsi plus de temps pour actionner l'arrêt d'urgence en cas d'erreur.
     
  4. lordx

    lordx Apprenti

    Messages:
    66
    Inscrit:
    18 Juin 2008
    Localité:
    Casablanca Maroc
  5. .AleX.

    .AleX. Apprenti

    Messages:
    107
    Inscrit:
    21 Avril 2015
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    retour point depart
    Dans ce cas là, il faut que ton Z soit plus haut que la pièce. La prudence voudrait que tu mette au Z max que la machine est capable de faire.


    Si tu as la certitude que ton dernier mouvement est au Z max de la pièce, tu peux ne remonter que de quelques millimètres

    Je propose de commencer en relatif pour dégager l'outil, puis seulement de revenir en 0/0

    J'embraye sur une question... Est-ce qu'il existe une 'fonctionnalité répandue' permettant justement d'invoquer un placement d'outil à la cote maxi en Z ou la première Z utilisée atteinte lors du programme ?

    En impression 3D, la dernière cote est celle de la dernière couche, donc c'est facile, mais en fraisage c'est exactement l'inverse et j'aime bien en fin de cycle ajouter un 'rangement d'outil / présentation de pièces', si je peux l'automatiser, c'est chouette :D
     
  6. Barbidou

    Barbidou Compagnon

    Messages:
    605
    Inscrit:
    1 Novembre 2012
    Localité:
    Yvelines
    retour point depart
    Bonsoir,
    Pour renvoyer la broche vers une position déterminée en coordonnées absolue, il y a les commandes G28 (position définie avec G28.1) et G30 (position définie avec G30.1)
    C'est souvent utilisé pour renvoyer la machine vers une position de changement d'outil, mais rien n'empèche d'utiliser ces commandes pour des positions de 'rangement d'outil / présentation de pièces'.
     
  7. .AleX.

    .AleX. Apprenti

    Messages:
    107
    Inscrit:
    21 Avril 2015
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    retour point depart
    Les G28/G30 tiennent compte du travail effectué ou c'est des positions absolues directes ?

    Sur de la machine évoluée c'est probablement la meilleure solution, mais sur les 'auto-construites', je suis pas persuadé que électronique qui interprète le G.code dispose de toutes les fonctions dans la même implantation sur le mode 'pro' (visiblement, GRBL connait G28/G28.1/G30,G30.1 c'est encourageant)

    Si en fin de travail, par exemple sur un bloc qui aurait une semelle, ma broche est derrière la pièce et que ça revient tout droit, à un moment ça va mal se passer :D
     
  8. Barbidou

    Barbidou Compagnon

    Messages:
    605
    Inscrit:
    1 Novembre 2012
    Localité:
    Yvelines
    retour point depart
    Bonjour,
    Ces gcodes sont supportés par LinuxCNC et sont justement fait pour cet usage...
    Lorsque tu les utilise, tu peux spécifier un mouvement de dégagement .
    La commande exécute le dégagement (dans le système d'axe courant), puis fait un retour vers la position enregistrée (position machine en absolu).

    Je te conseille vivement les liens suivants :
    http://linuxcnc.org/docs/html/gcode_fr.html
    http://linuxcnc.org/docs/html/gcode/overview_fr.html
    http://linuxcnc.org/docs/html/gcode/gcode_fr.html
     
Chargement...
Articles en relation
  1. rddt
    Réponses:
    19
    Affichages:
    2 575
  2. vax
    Réponses:
    4
    Affichages:
    1 498

Partager cette page