1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Raccourcir des régles linéaires

Discussion dans 'Autres' créé par Foxtrot, 5 Novembre 2008.

  1. Foxtrot

    Foxtrot Compagnon

    Messages:
    1 044
    Inscrit:
    18 Février 2008
    Localité:
    Ath (BE)
    Raccourcir des régles linéaires
    Bonsoir,

    Croyez vous qu'on peut raccourcir sans danger ce genre de règles et les câbles par la même occasion?

    Merci.

    49.jpg
     
  2. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Raccourcir des régles linéaires
    Bonsoir,
    Les câbles, oui il faut être équipé d’un petit fer et savoir faire
    des petite soudures, les fils étant de faible section.
    Les règles oui, sur des Heidenhain, les tiennes sans doute aussi
    Il faudrait avoir plus de détail.
    Il y a une phase d’usinage qui permet de dégager un accès à
    La règle en verre, un tronçonnage de celle-ci avec un disque diamanté
    (à carrelage) mais à très très basse vitesse sous l’eau ou mieux
    carrément immergée (pour les vibrations) suivi d’un complément
    d’usinage pour refaire la fixation des bouchons, lavage des règles, avec
    beaucoup de précautions pour ne pas rayer avec un copeau d’alu ou de
    verre puis nettoyage optique des pistes de règles.
     
  3. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Raccourcir des régles linéaires
    Houlala !
    Pour moi, il y a plus simple que de chercher à faire une coupe nette du verre.

    J'usine le profilé en alu à environ 20/30 mm de plus que la longueur dont j'ai besoin, par sécurité, en bridant bien la règle des deux côtés de la coupe.

    Une fois ouvert le profilé, je fais un trait sur la règle en verre avec un diamant tout bête, et je la casse.
    A ce stade, le bout de règle coupé dépasse encore du plan de coupe du profilé en alu, donc je "rogne" sauvagement le verre avec une pince sur quelques mm à l'intérieur de l'alu, et je termine l'usinage de l'alu pour le remontage de l'embout.

    Le truc, c'est que je me suis bricolé vite fait un petit outil en alu qui reproduit la forme intérieure du profilé, sans contact avec la règle en verre. Lors du montage sur la fraiseuse, je démonte donc un des embouts de la règle, je glisse cet outil jusqu'à l'endroit où ça se passe, du côté que je veux conserver en priorité. Il me permet de bien brider le profilé sans le déformer, et forme lui-même une sorte de bouchon intérieur contre lequel je bourre gentiment un peu d'essuie tout.
    Je complète la protection avec un peu d'adhésif genre tyro, et roule !

    De cette façon, j'usine sans crainte de voir les copeaux aller se mettre partout sur ma règle. Comme on ne sait jamais, et qu'en général je préfère garder le bout coupé de la règle, des fois qu'un besoin ultérieur se fasse sentir, j'aspire en même temps lors de la phase d'usinage, pour limiter encore plus les risques.

    Je l'ai fait pas mal de fois, sans aucun problème, et je pense que c'est peut-être moins "propre" (encore qu'une fois remontée, qui peut faire la différence ?), mais aussi moins risqué que de procéder à une coupe en immersion.

    Outil règle (2).jpg

    Outil règle.jpg

    constat 256.jpg

    constat 258.jpg
     
  4. Foxtrot

    Foxtrot Compagnon

    Messages:
    1 044
    Inscrit:
    18 Février 2008
    Localité:
    Ath (BE)
    Raccourcir des régles linéaires
    Bonjour,

    Merci pour vos explications.

    En fait, je ne possède pas cet ensemble mais le vendeur en demande 100€ et je vais alors me laisser tenter.
    Une règle fait 1500mm et l'autre 560 alors que j'ai en EP 600mm et en transversal 160. (je pourrais me permettre d'en rater une :wink: )

    Une chose qui m'inquiète un peu, c'est que vous sembler craindre les poussières. Un bon coup de compresseur n'est pas efficace?
     
  5. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 490
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Raccourcir des régles linéaires
    Pour couper du verre circulaire proprement il y a une meilleur technique: le choc thermique :!:

    Tremper un fil de coton dans de l'alcool à brûler et le nouer autour de ce qui doit être coupé.
    allumer le fil puis quand la flamme s'éteint tremper dans dans l'eau froide,
    c'est net et sans bavure ... entrainer vous avant sur une bouteille de bière par exemple...
    ce qui vous donnera une bonne raison de la vider comme bon vous semble :wink:
     
  6. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 194
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
  7. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Raccourcir des régles linéaires
    La lecture est optique sur la plupart des règles de visu. Donc oui, comme pour une paire de lunettes, un appareil photo ou tout autre dispositif optique, la poussière est à éviter.
    Je préfère prendre du temps avant, pour limiter le nettoyage après. Sans compter le risque de rayer la gravure sur le verre.
    Je pense qu'une coupe en immersion aurait beaucoup plus tendance à disperser les copeaux sur toute la règle et doit imposer un nettoyage beaucoup plus compliqué.

    Pour le nettoyage des règles, j'ai toujours utilisé des cotons-tige, de l'essuie-tout tout bête, et de l'alcool. Et beaucoup de délicatesse.

    Jusque là, je n'ai pas eu à le regretter.
     
  8. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Raccourcir des régles linéaires
    Voilà comment ça se présente pour compléter les photos de deckelite
    Sur la première photo, à la partie superieure, on a le réseau de
    comptage et en dessous, les repères d’initialisation absolu.
    C’est un dépôt métallique sous vide, puis photogravé. certain dépôt
    sont très adhérent et robuste (style inconel) celui là en fait sans doute
    partie, j’ai pas vraiment essayé.

    Sur le deuxième photo on distingue tous les éléments :
    2 profilés en alu anodisé, certainement en AGS 6060, c’est assez mou,
    assemblés par collage
    la régle en verre est collée sur toute la longueur avec une colle silicone
    souple sur un petite nervure du profilé le plus massif.

    Sectionner la lame avec le procédé thermique de phil916, oui, si elle
    était complètement séparée Là, elle cassera, avant qu’on ai détouré
    tout l’aluminium qui l’entoure au niveau de la zone de coupe.
    Faire une coupe à la molette de verrier, on a pas la place et au diamant
    véritable, Ça marche pas, et dieu sais si j’ai déjà essayé, d’ailleurs
    j’ai jamais vu un verrier professionnelle travaillé avec un diamant…

    Avec une mauvaise amorce on risque une casse qui se propage en sifflet
    dans la règle avec le risque d’être trop court

    Maintenant concernant les poussières et les pollutions diverses sur de
    l’optique, si ça n’est pas corrosif et s’il n’y as pas FROTTEMENT en cour
    de manipulation, ça ne pose AUCUN problème. Dans mon boulot, je
    redimensionne régulièrement, par usinage, des miroirs, des fenêtres,
    des filtres etc il suffit de faire un simple vaisselle au détergent et à
    grande eau pour éliminer sans frotter toutes les particules abrasives
    on sèche à l’air comprimé et on finit au solvant optique habituel.
    Donc pour moi c’est usinage de l’alu en lubrifiant, sciage de la lame
    avec une carrelette électrique à 2 balles de gsb (il faut juste que
    le disque tourne parfaitement rond) vaisselle, soufflage, finition comme
    Deckelite au coton tige et sopalin à l’alcool (acétone pour moi)

    regle2 [1600x1200].JPG

    regle1[1600x1200].JPG
     
  9. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 490
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Raccourcir des régles linéaires
    Merci pour la photo et ma culture générale(jamais vu comment c'était fait) effectivement ça n'est pas possible comme je l'ai indiqué.
    Une meuleuse type dremel (30000rpm) avec un petit disque diamant pourrait convenir je pense, je coupe du verre et même des barreaux carbure avec çà :-D
     
  10. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Raccourcir des régles linéaires
    Au risque de paraître têtu, je maintiens.

    J'utilise une molette de verre dont j'ai retaillé la monture pour qu'elle soit la moins encombrante possible (vous savez, c'est le modèle courant avec un barillet comprenant la molette, plus quatre ou cinq autres de rechange)... J'ai donc viré les molettes de rechange pour pouvoir aller au max dans les petits coins.

    Je fais un trait, et je casse la règle.

    Evidemment la coupe n'est jamais parfaitement nette, mais sur les Heidenhain en tout cas, le risque de rupture en sifflet me paraît très très très (très) limité. La largeur de la règle en verre n'est que de 5 à 10 mm et elle est collée dans sa longueur.

    Personnellement, je serais extrêmement curieux de voir une fissure se propager en ligne droite pour rester dans la largeur du ruban de verre, sur plus de quelques mm... Après, on n'est pas obligé de tenter le diable, et de couper pile poil à la longueur utile dont on a besoin !

    En tout cas, ce que je peux dire, c'est que ça marche, puisque je l'ai fait -plusieurs fois- et que ça me paraît plus simple que les autres procédés dont on parle. Pas de copeaux dans la partie qu'on garde, pas de nettoyage (en tout cas, pas obligatoire), pas de risque (même minime) :siffle:
     
  11. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Raccourcir des régles linéaires
    Bon ben déjà tu parles plus de « diamant » mais de molette :wink: , je préfère…

    Je crois que ta méthode fonctionne, mais en fonction de son vécu, de
    son équipement on a plus ou moins d’affinité avec telle ou telle méthode
    que l’on pense moins risqué etc
    On a proposé deux méthode à Foxtrot qui rend la chose possible
    et qu’il le rassure dans son achat. Attendons d’avoir plus de détails
    sur ces règles
     
  12. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    Raccourcir des régles linéaires
    Gaston48 a écrit :
    Faire une coupe à la molette de verrier, on a pas la place et au diamant
    véritable, Ça marche pas, et dieu sais si j’ai déjà essayé, d’ailleurs
    j’ai jamais vu un verrier professionnelle travaillé avec un diamant…



    Pour moi un verrier c'est un souffleur de verre.
    Un vitrier c'est un artisan qui travaille avec des vitres.

    Un souffleur de verre utilise un couteau de verrier pour créer une amorce sur son ouvrage le plus souvent de forme ronde ( qu'il soit verrier d'art ou verrier scientifique ) et ensuite il apporte un chauffage local avec un jonc de verre chauffé au rouge ou un léger choc.
    Par contre un vitrier qui a du métier utilise un diamant s'il utilise une molette c'est un bricoleur sans le sou, pour découper une vitre. La façon de tenir le diamant est très critique et la façon de démarrer la cassure et la faire se propager en tapotant au bon endroit est un véritable métier. Toutefois avec une vitre récemment fabriquée et donc neuve ça se passe assez bien mais avec une vitre qui est en service depuis longtemps la fissure risque fort de partir de travers. C'est une question de contraintes internes dans le verre. Une pièce en verre quelle qu'elle soit doit être recuite ( détensionnée ) après sa fabrication.
    A mon avis je pencherais bien plus pour une découpe de cette règle comme indiqué par deckelite car le nettoyage d'une pièce aussi délicate de la façon décrite est pour moi tout à fait inadaptée. J'ai travaillé 5 ans à nettoyer des pièces d'optique de haute précision pour y faire des dépots sous vide pour les lasers et le nettoyage du verre repose sur un rituel particulier sinon dans le meilleur des cas il subsistera un voile de saleté ou au moins des salissures localement.
     
  13. Foxtrot

    Foxtrot Compagnon

    Messages:
    1 044
    Inscrit:
    18 Février 2008
    Localité:
    Ath (BE)
    Raccourcir des régles linéaires
    Le principal, c'est que c'est possible.

    Je verrai comment ça se présente une fois les bouts démontés et la règle coupée à la roulette.
    Et si c'est possible, pourquoi ne pas refaire des embouts plus épais et dégager un trou pour que le bout de verre y soit encastré.

    Un pro vitrier m'a dit que le fait de mettre du pétrole sur la roulette servait à empêcher le verre de se refermer et ainsi de favoriser la coupe. Je ne comprend pas bien comment c'est possible puisque après le coup de roulette, le verre n'est pas encore coupé. M'enfin, puisque qu'il le dit. :roll:

    Merci de vos explications.

    Sylvain.
     
  14. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Raccourcir des régles linéaires
    Ok pour vitrier miroitier et verrier

    Sinon molettes et diamant….

    C’est incroyable que toute l’industrie de la miroiterie s’équipe
    comme le bricoleur sans le sous
    Exemple :
    http://www.adler-sa.fr/Catalogue/catalfr/cat6.asp

    voir pilkington glaverbel st gobain et les préconisations de découpe
    des verres feuilletés
    aller simplement voir un miroitier de sa région, qui fabrique du double vitrage
    pour voir leur machine de découpe etc…..

    il est évident qu’on coupe du 10 20 mm au diamant !!!! du stadip pareil

    un vieux verre qui se coupe mal, oui, mais rien à voir avec les tensions
    internes, c’est un phénomène de corrosion et de micro fractures superficiels

    les nettoyages pour traitement sous vide ???? il n’y a pas de traitement
    sous vide ici… Une règle de visu s’entretient couramment, on change
    les joints, on nettoie les règles comme toute optique susceptible de
    se salir… des oculaires par exemple …
     
  15. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    Raccourcir des régles linéaires
    Bonjour,
    le processus de coupe à la molette n’est pas le résultat d’un sillon griffée
    sur la surface de verre comme on l’imagine très bien avec une pointe
    diamant

    Ici la contrainte d’appui de la molette en vé est tellement importante qu’il y a
    déformation de la surface du verre cette déformation consiste en un affaissement
    central entraînant deux contrainte d’extension de part et d’autre du point de
    contact ces deux contraintes entraînent deux micro fractures qui ensuite
    convergeront en profondeur pour former un éclat en vé d’amorce de rupture .
    Examine les arêtes de la tranche d’un verre coupé à la molette, c’est très
    visible

    L’astuce du pétrole est d’utilisé un liquide de faible tension superficiel qui
    pénétrera dans la fracture quand elle sera béante au moment de la contrainte
    et d’éviter quelle se referme car si on attend trop longtemps avant d’effectuer
    la rupture il se produit une re-soudure des fractures
    pour que ces deux fissures soient très régulières, la molette doit très bien
    tourné et donc son axe, être lubrifié. Les montures de coupe sont donc muni
    d’un réservoir de liquide de coupe, liquide spécial qui combine lubrification
    et pénétration.
    En fonction de l’épaisseur du verre, l’éclat en vè d’amorce de rupture doit
    être plus ou moins large avec une force d’appui adaptée aussi. Pour
    cela diffèrent angles de molettes sont proposés ou alors en fonction
    de l’usure de la molette, elle sera affectée à des coupes de verre de plus
    en plus épais .
    En revanche pour les verres très mince, là ou la pression d’une molette
    devient trop forte, on retrouve l’utilisation d’un diamant, dans mon cas pour
    couper des lamelles couvre-objet par exemple

    Le processus de pénétration d’un liquide dans des micro fracture est mis
    à profit aussi quand on usine du verre par abrasion. Que se soit avec des
    abrasifs libres ou liés, chaque grain d’abrasif se contente d’appliquer une
    pression ponctuelle ou prendrons naissance des micro- fractures ici le
    liquide sera à base d’eau et sera en plus réactif, il se produit avec la
    surface vierge du verre, une réaction qui produit un gel d’acide silicique
    très expansif, qui fera éclater le verre. Si tu as l’occasion de meuler
    du verre a sec et sous un fort jet d’eau, la différence est spectaculaire
    à sec (ou sous pétrole) on a une espèce d’abrasion par fusion laborieuse
    pourtant le pétrole refroidit, mais avec de l’eau ça rentre comme dans
    du beurre
     
Chargement...
Articles en relation
  1. vince46
    Réponses:
    3
    Affichages:
    2 835

Partager cette page