1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?

Discussion dans 'Accessoires et outils de coupe pour tournage' créé par lapin_de_garenne, 27 Mars 2011.

Qui exploite les 8 arêtes de ses plaquettes rhombiques (CN**) ?

  1. J’utilise 4 arêtes sur 8 (1 outil d’extérieur à 95° (type *CLNR/L)).

    0 vote(s)
    0.0%
  2. J’utilise 4 arêtes sur 8 (outil d’extérieur et barre d’alésage).

    3 vote(s)
    100.0%
  3. J’utilise tous les coins avec 2 outils extérieurs, je suis radin (95 ° et 75° par ex : PCLNR et P

    0 vote(s)
    0.0%
  4. J’utilise tous les coins avec outils extérieurs et barres d’alésages, je suis radin mais super équ

    0 vote(s)
    0.0%
  5. J’utilise les arêtes à 80° des plaquettes type C avec une barre d’alésage seulement.

    0 vote(s)
    0.0%
  6. J’utilise les arêtes à 100° des plaquettes type C avec une barre d’alésage seulement.

    0 vote(s)
    0.0%
  7. J’utilise des plaquettes à 80° triangulaires car elles ont 6 arêtes exploitables (WN**).

    0 vote(s)
    0.0%
  8. J’utilise des plaquettes à 80° triangulaires et j’exploite les 12 angles, je suis hyper radin.

    0 vote(s)
    0.0%
  9. Je n’utilise pas de plaquette à 80° (Pas de CN**, ni de CC**).

    0 vote(s)
    0.0%
  10. Autres (précisez dans le forum)

    0 vote(s)
    0.0%
  1. lapin_de_garenne

    lapin_de_garenne Ouvrier

    Messages:
    383
    Inscrit:
    24 Juillet 2007
    Localité:
    Hauts de france et sud Belgique.
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonjour,

    Je ne crois pas me tromper si je dis que les plaquettes CNMG et autres CN** sont parmi les plus utilisées. Ces plaquettes sont aussi efficaces pour charioter et dresser que pour aléser ou chanfreiner. Pourtant elles sont souvent sous-exploitées si on ne possède que le très courant PCLNR (mon number one est un PCLNR de chez Sandvik-coromant, il a probablement mangé plus de matière que tout mes autres outils réunis).

    En effet, une plaquette rhombique à 80° a 4 coins et 8 arêtes, et pourtant on n’en utilise souvent que les 4 arêtes des deux angles aigus. Je n’usine pas depuis très longtemps, aussi j’ai appris récemment, en feuilletant un catalogue, qu’il existait un moyen d’exploiter les 2 angles obtus restants. Il y a chez sandvik pour exploiter les 4 arêtes obtuse les outils à charioter à 75° gauche ou droite PCBNR/L ou DCBNR/L et à chanfreiner à 15° DCKNR .

    J’ai aussi trouvé chez un petit fabriquant(probablement turc, même si le site est allemand) un outil à charioter neutre à 40° (TCZNN ) .

    J’aurais voulu savoir si vous exploitiez à fond vos plaquettes avant de les jeter, d’où le sondage.

    De plus, quelqu’un sais t il pourquoi chez sandvik ces outils n’existent qu’a partir d’outils de section 25x25 (parfois 20x20 à fixation à bride type D), choix « politique » ou raisons technique (vibrations)?

    Ce raisonnement pourrait aussi être vrai pour les rhombique 55° (DNMG), mais je ne pense pas que les grands fabriquant exploitent cette possibilité.

    Cordialement,
    Lapin.


    PS : si vous n’utilisez que les angles à 100° de vos plaquettes CN** 1204**, je vous débarrasserais avec joie de vos plaquettes usagées.


    outil PCBNR
    [​IMG]

    Outil DCKNR
    [​IMG]

    Outil TCZNN
    [​IMG]
     
  2. lapin_de_garenne

    lapin_de_garenne Ouvrier

    Messages:
    383
    Inscrit:
    24 Juillet 2007
    Localité:
    Hauts de france et sud Belgique.
  3. hp=360

    hp=360 Compagnon

    Messages:
    1 293
    Inscrit:
    29 Juillet 2008
    Localité:
    Mare nostrum
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Non, bien au contraire... c'est une question intéressante et qui bien posée. Perso j'utilise surtout des plaquettes triangulaires alors le problème se pose moins forcément...
     
  4. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 338
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonjour.

    Je n'avais pas vu se sondage, je n'y est pas répondu je n'utilise pas ses plaquette chez moi, mais utiliser dans ma profession se son des plaquettes coupe négative donc pour ébauche qui demande une bonne puissance c'est sans doute la raison pour la quelle les carburiers ne propose pas d'outil en dessous de 25.
    Quand tu utilise ses plaquettes dans leurs fonction "ébauche" c'est pas mal si tu utilise les 4 arrêtes de coupe....déjà là la plaquette est rentabilisée

    Je vois mal ses plaquettes sur un petit tour il y en a tellement d'autre plus pratiques.
    Tout comme toi je ne jette aucune plaquettes j'en ai facilement 5 kilos dans une boite métallique.

    @ +
     
  5. lapinets

    lapinets Apprenti

    Messages:
    198
    Inscrit:
    11 Mars 2011
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    bonjour,

    question : et vous en faîtes quoi de vos plaquettes, pourquoi les garder ?

    nota : j'ai pas répondu au sondage car non concerné par ce type de plaquette.
     
  6. Maximil

    Maximil Ouvrier

    Messages:
    316
    Inscrit:
    23 Juin 2008
    Localité:
    Bretagne
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Euh et quand on a besoin d'une plaquette à vis pour usiner de l'inox (sur un tour type C3), faut prendre quoi quand on y comprend rien ?
    Après, je te dirais comment je l'utilise LOL
     
  7. Dodore

    Dodore Compagnon

    Messages:
    6 608
    Inscrit:
    27 Octobre 2008
    Localité:
    F-69400 villefranche sur saone
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    bonjour
    quand je bossais j'avais acheté les portes outils pour utiliser les autres arêtes, je m'en suis servi que 3 ou 4 fois ....
     
  8. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 338
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonjour.

    C'est plus une vielle habitude qu'autre chose, c'est un peu comme quand tu démontes un truc en bois et que tu gardes les vis ou les clous je sais que c'est con mais c'est comme ça.
    C'est utile quand tu veux un contre poids ça pèse aussi lourd une poignet de plaquettes, ou quand une plaquette n'est plus bonne pour la finition tu t'en sers pour l'ébauche, ou quand est cassée d'une certaine forme un coup meule diamant elle peux servir pour un petit rayon par exemple, je ne l'ai jamais fait mais il y en a qui les brases pour faire un outil de tour il y a des exemples sur le forum.

    @ +
     
  9. lapin_de_garenne

    lapin_de_garenne Ouvrier

    Messages:
    383
    Inscrit:
    24 Juillet 2007
    Localité:
    Hauts de france et sud Belgique.
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonjour,

    Les appellations de plaquettes c'est très simple en fait, c'est codifié comme un alphabet.

    D'abord il y a la forme, l'angle de dépouille, la tolérance dimensionnelle et enfin la fixation et la forme du brise copeau.

    Chacun de ces 4 éléments est représenté par une lettre.

    Ensuite chaque plaquette existe dans différentes taille, épaisseur et diamètre de rayon de bec.

    Donc 3 groupes de 2 chiffres.

    Finalement il y a la nuance, mais là le code varie pour chaque carburier, au sein des groupes de matière qui sont eux universel.
    Groupe P= acier
    Groupe M= Inox
    Groupe K= fonte
    Groupe N=non ferreux (alu)
    etc..



    Dans ton cas la forme dépend des outils que tu as déjà. Sur les petits tours on préfère souvent utiliser des plaquettes à coupe positives, à 7° le plus souvent. Dans ce cas la 2eme lettre du code plaquettes est un c (*C**). Sur les petits tours ont préfère aussi des plaquettes aux angles aigu, type D ou V, mais elles durent moins longtemps.

    Cordialement,
    Lapin.

    une aide au choix selon les contraintes d'usinages
    [​IMG]

    page17.JPG

    page16.JPG
     
  10. lapin_de_garenne

    lapin_de_garenne Ouvrier

    Messages:
    383
    Inscrit:
    24 Juillet 2007
    Localité:
    Hauts de france et sud Belgique.
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Ben tu peux répondre quand même (avant dernier choix)
     
  11. heidi

    heidi Compagnon

    Messages:
    1 979
    Inscrit:
    12 Novembre 2009
    Localité:
    doubs besancon
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonsoir à tous,
    Je te rassure l'ami,ton "article/sondage" est très interressant;seulement on est peu nombreux à bien comprendre toutesces notions d'angle qui s'éclaississent avec l'expérience et les années;pour ma part j'en suis encore à me poser des questions surle distigo"positif/négatif" d'autant que l'assise de la plaquettepeut être positive ou négative
    A part le catalogue Otelo on a peu de documents pour tout comprendre;eux pour chaque PO parlentd'un angle de coupe et d'un angle d'inclinaison
    C'est vrai que tous les anciens artisans ont toujours conservé leurs plaquettes usagées
    Page 428 Otelo propose un PO à géométrie variable à 8 positions différentes qui conforte ta thèse
    Sache que on est nombreux à chercher à comprendre mais on ne peut pas écrire trop de conneries !! :oops:
    Merci pour ton initiative à bientôt :wink:
     
  12. Turbo Gros Michel S.A.

    Turbo Gros Michel S.A. Compagnon

    Messages:
    1 129
    Inscrit:
    2 Août 2008
    Localité:
    Centre (41)
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonjour,

    je n'utilise que peu de carbure (et toujours du brasé), tant que je peux je travaille en ARS : besoin de moins de puissance et état de surface bien meilleur qu'avec du carbure.

    A+

    TGM
     
  13. Maximil

    Maximil Ouvrier

    Messages:
    316
    Inscrit:
    23 Juin 2008
    Localité:
    Bretagne
  14. JB

    JB Apprenti

    Messages:
    162
    Inscrit:
    6 Mai 2009
    Localité:
    71
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    J'utilise beaucoup de CNMG sur des outil PCLN, je doit avoir 40 ou 50 références différentes ( marques, géométries, nuances).....

    L'intérêt de ces plaquettes: c'est la durée de vie qui est nettement supérieure à celle des plaquettes T ou W ( angle de pointe de 80° et dépouille de 0°) la chaleur diffuse bien mieux...

    Par contre: il faut de la puissance et de la rigidité ( avances f 0.25 à 0.5 et ap profondeur de passe de 2 mini selon géométrie et nuance )

    à réserver pour l'ébauche....

    Si le système manque de rigidité ( petite machine, pièce fine, etc) il vaut mieux utiliser des SELP ( coupe positive) avec plaquettes EP.. qui forcent moins.

    Mais; revers de la médaille: on a que 2 arêtes seulement.

    Cordialement.
     
  15. dubois

    dubois Compagnon

    Messages:
    1 363
    Inscrit:
    11 Novembre 2008
    Département:
    62
    Qui exploite à fond ses plaquettes rhombiques (CNMG)?
    Bonsoir ,
    Pareil que heidi ,Je ne maitrise pas le sujet même s'il est intéressant !
    j'ai pas bien écouté a l'école quand il a expliqué le monsieur !! maintenant c'est un peu le pifomètre ,j'ai un stock de 30 ou 40 boites de plaquettes de toute sorte qui vont sur une dizaine de tête d'outil qui provienne d'une commande numérique que je monte sur un corps fait maison (toujours la même hauteur de pointe par catégorie c'est intéressant ) ,a vrai dire j'utilise souvent les même ,et j'use peu de plaquettes avec ce que je fait a part les choc ,oups !
    Merci pour tes scans sur les type de plaquette !
    Bonne nuit .
     
Chargement...

Partager cette page