1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.

Discussion dans 'Machines a bois' créé par thomas69440, 3 Octobre 2010.

  1. thomas69440

    thomas69440 Apprenti

    Messages:
    109
    Inscrit:
    31 Juillet 2010
    Localité:
    France , Rhone , Lyon
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Bonjour.
    j'ai pour projet de fabriquer des rallonges de table en acier vissees sur les cotes de la table d'origine de ma toupie Casadei F114. La realisation des tables n'est pas un probleme mais je me pose la question de savoir s'il ne serait pas meilleur de coller une sorte de placage sur la table en acier plutot que de la laisser a l'etat brut de rectification.
    Ma question est la suivante. Est ce qu'il existe une sorte de placage que je pourrais coller sur mes rallonges de table comme par exemple sur les tables de defonceuse manuelle? Et ou puis je trouver cela?
    voila , en attendant vos propostions
    bonne journee
     
  2. thomas

    thomas Compagnon

    Messages:
    706
    Inscrit:
    22 Février 2009
    Localité:
    vernierfontaine 25
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    bonjour, la plupart du temps on colle du stratifié lisse, pour avoir une bonne glisse.

    Cordialement
    thom
     
  3. James17

    James17 Compagnon

    Messages:
    550
    Inscrit:
    5 Décembre 2008
    Localité:
    Aquitaine
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Bonjour
    J'avais vu dans le temps une solution en plan de travail stratifié...
    Simple à mettre en oeuvre et peu onéreux...
    (Chez les Suédois du meuble, au coin des affaires, on en trouve pour une poignée d'euros...)
    A+
    Fred
     
  4. Régule

    Régule Compagnon

    Messages:
    513
    Inscrit:
    14 Mai 2010
    Localité:
    Territoire de Belfort
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Bonjour à tous, je ne connais pas ta machine Thomas, mais n'as-tu pas envisagé l'achat ou la fabrication de servantes à rouleaux. Cette solution a le mérite de ne pas trop prendre de place et d'être utile aussi bien sur la toupie que sur la rabot-dégau.

    Amicalement, Régule.
     
  5. diomedea

    diomedea Ouvrier

    Messages:
    318
    Inscrit:
    15 Septembre 2008
    Localité:
    Bretagne
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Bonjour
    Personnellement, j'ai opté pour les servantes à rouleau. Je m'en suis fabriqué une paire:
    [​IMG]


    Si les plans t'intéresse, n'hésite pas!
    Cdlt
    JP
     
  6. thomas69440

    thomas69440 Apprenti

    Messages:
    109
    Inscrit:
    31 Juillet 2010
    Localité:
    France , Rhone , Lyon
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Bonjour.
    Merci de vos reponses.
    pour le stratife j'y est pense, et c'etait la solution que j'aimerai mettre en place , mais je voulais savoir si il n'y avait pas des stratifies meilleurs que d'autres pour l'utilisation que je souhaite en faire. Surtout au niveau de l'usure avec les passages intensifs sur la toupie. En fait je recherche a savoir ou puis je trouver du " stratifie" comme sur le dessus des tables des petites defonceuses portatives style festool.
    Pour les servantes malheureusement je n'ai pas opter pour cette solution car je deteste ca, c'est toujours au mauvais endroit au mauvais moment... elles ne m'aiment pas trop je crois!! :lol: et pour des questions de fonctionnalite je prefere quelque chose de fixe a la machine et n'aillant aucun support portant sur le sol ( pour passer le balais).
    j'avais aussi penser a un chemin de rouleaux , mais plus cher a fabriquer.
     
  7. ChtiGG

    ChtiGG Compagnon

    Messages:
    1 279
    Inscrit:
    24 Avril 2009
    Localité:
    Lille
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    pour ma part j'ai fait des rallonges de table fixes avec du contreplaqué sur lequel j'ai collé du stratifié avec de la colle néoprène ; le stratifié en plaques que l'on achète fait 1mm d'épaisseur et est beaucoup plus résistant que celui des plans de travail ; en plus les plans de travail, c'est de l'agglo et ça vaut pas un clou :!:
    Pour plus d'infos, tu peux jeter un oeil ici : atelier-de-chtigg-t7700.html
    A+
     
  8. thomas69440

    thomas69440 Apprenti

    Messages:
    109
    Inscrit:
    31 Juillet 2010
    Localité:
    France , Rhone , Lyon
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Salut.

    Je pense que je vais donc recouvrir mes rallonges de table en acier avec un stratifie , me restera plus qu'a difinir la couleur , peut etre de l'immitation inox....
    Au fait pensez vous que le statifie avec une feuille d'inox sera plus resistant qu'un statifie avec un epaisseur de melamine ... (Je sais pas si vous comprenez ce que j'ecris! :)

    diomedea tes servantes sont superbe en tout cas, belles realisations

    et merci a tous pour vos reponses et experiences
     
  9. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    Materiaux possible pour rallonge de table de toupie.
    Bonjour,

    Tout à fait d'accord avec Thomas et ChtiGG !
    Rien ne vaut le stratifié lisse qui est bien plus résistant que le mélaminé. On peut encore en améliorer la "glisse" en passant une couche de cire incolore et un bon coup de chiffon de laine pour le faire reluire, comme un meuble.

    Je ne suis pas partisan des servantes à rouleau, sauf pour de la "grosse cavalerie" ou en dépannage pour une bricole où elles peuvent être utiles, mais pas pour du travail précis ou en série, à moins de passer un temps fou à chaque fois pour les régler parfaitement.

    - La hauteur avec une règle posée sur la table de machine, mais ça ce n'est rien.
    Le plus difficile, c'est d'obtenir (et de conserver tout le temps du travail) :
    - La perpendicularité exacte du rouleau avec le trait de scie ou avec le guide de toupie,
    - L'horizontalité du rouleau qui dépend de la parfaite planéité du sol et du calage de la machine, et là, c'est rarement gagné d'avance, à moins d'avoir un vérin sur chaque pied de la servante !
    (Tiens, on dirait que Diomedea a prévu le coup : Il y a un trou à chaque pied de ses servantes, qui n'attend plus qu'un boulon et un contre-écrou :!: :-D )

    Si ces conditions ne sont pas réunies, une pièce longue ou un peu lourde ne demandera qu'à partir vers la droite ou la gauche lorsqu'on la pousse sur la table de la machine avec les conséquences que cela peut causer.

    • Sur la dégau, les servantes vont bien pour les pièces longues ou si la table de machine est vraiment courte. On arrive toujours à plaquer le bois au guide sans trop de difficultés, même si il veut s'en écarter.
    Avec une petite machine, on peut même placer une servante à la table d'entrée et une autre à la table de sortie.

    • Sur la toupie, si l'on travaille au guide une pièce droite avec un presseur horizontal ou un entraîneur qui la plaque bien au guide, ce n'est pas trop gênant. En revanche, si on pousse une pièce lourde à la main (corniche), c'est une autre histoire. Il faut à la fois veiller au grain (On est sur la toupie :!: ) et en plus, pousser tout en maintenant la pièce plaquée au guide. Au début, ça va bien, mais quand on arrive à à la fin, c'est nettement plus délicat et l'outil qui tourne n'est plus protégé par le bois.
    Sur un bâti de porte ou une corniche en chêne de 150 x 80 ou 100 et de deux mètres ou plus qui veut à tout prix s'écarter du guide, on peut transpirer un peu.
    Si il y en a vingt à passer, on en a vite marre :mad:

    • Sur la scie circulaire, si on scie au tracé, sans guide, on a toutes les chances de voir la planche ficher le camp d'un côté ou de l'autre selon l'angle, même léger, au-delà de la perpendiculaire, que fait immanquablement le rouleau avec le plan de la lame.
    Rattraper le trait de sciage sur un plateau épais n'est pas facile et on risque un rejet.

    • Sur la scie à ruban, où le bois dévie encore plus facilement sans qu'on le lui demande, c'est la fausse coupe assurée et on force inutilement sur la lame en essayant de revenir au tracé.

    Pour les pièces chantournées, à la ruban ou sur la toupie, au travail "à l'arbre", les servantes à rouleau sont inutilisables.
    Là, une rallonge de table, rigide et bien réglée, recouverte de stratifié qui glisse bien sera très pratique.

    Pour ma part, comme rallonge de table, ce que je préfère, c'est un chemin de roulement bien rigide, avec des rouleaux de convoyeur en PVC. La surface de contact avec le bois est plus réduite que sur du stratifié et ça roule tout seul pour les pièces droites, sans les faire dévier.
    Pour les pièces chantournées le PVC, plus lisse, "accroche" moins le bois que les rouleaux en métal dans les mouvements latéraux et là, c'est aussi facile qu'avec une rallonge en stratifié.

    Si on travaille beaucoup de panneaux ou des planches larges, les servantes à billes (On en voit une, à gauche sur la photo) sont pratiques car les billes tournent dans tous les sens et la surface de contact avec le bois est quasi nulle, mais reste le problème de réglage de l'horizontalité du support des billes à cause du sol qui rarement bien plan.

    [​IMG]
     

Partager cette page