1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Encore un syderic MU200

Discussion dans 'Combinés tour-fraiseuse' créé par Tong, 4 Décembre 2012.

  1. Tong

    Tong Nouveau

    Messages:
    19
    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Encore un syderic MU200
    Bonjour, je reviens vers vous pour vous présenter quelques images de mon syderic sauvé du ferraillage le mois dernier. Comme bon nombre d'entre vous, je n'ai pas la machine complète :| mais on fera avec :wink: . Je suis en train de faire l'inventaire des diverses bricoles qui étaient en vrac et je sais déjà qu'il manque le matériel de fraisage et la table, contre pointe, poignées...tout ça éparpillé sans doute "façon puzzle". Je vous glisse les photos en espérant être dans les clous au niveau du format. :roll: :wink:

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    deux manivelles non origine

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    Une autre cassée...


    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    Les pièces récupérées en vrac...

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    1 et 2 pour entraînement vis mère ?....3 bout étau ? ...4 butée ?

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    5 butée ?....6 et 7 .... ? :roll:

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    A quoi servent la grosse clé 21 à ergots et la longue clavette 1/2 lune 23 :roll:

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    J'ai cru comprendre que la broche 22 servait à brider les outils de fraisage (son filetage est abimé sur 1cm)....18 et 19 ? :roll:

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    Les deux outils dont je dispose...

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    Merci et désolé pour le roman-photo... :oops: :wink: Toutes infos bienvenues 8-) :-D
     
  2. speedjf37

    speedjf37 Compagnon

    Messages:
    982
    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Localité:
    indre et loire
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  3. bop55

    bop55 Compagnon

    Messages:
    1 300
    Inscrit:
    31 Décembre 2011
    Localité:
    Bar le Duc
    Encore un syderic MU200
    Bonjour et bienvenue parmi les MUistes
    Tu vas avoir un peu de boulot pour la rendre "présentable" mais, d'après les photos, elle a l'air d'être en meilleur état que la mienne (surtout plus complète). Pour info, la clé 21 sert à débloquer l'écrou en bout de broche ( après désserrage des trois vis BTR) quand on veut mettre le combiné en configuration perceuse (attention à la clavette en enlevant le pignon ).La pièce N°4 semble être la butée du transversal, les N°5 , 6 et 13 : la butée du longitudinal (que tu aurais en double car il me semble la voir à sa place sur une des photos).
    Par contre, tu as une pièce que je ne connais pas: la N° 3 . Si quelqu'un sait à quoi ça sert , ça m'intéresse.
    À +
     
  4. Loulou31

    Loulou31 Compagnon

    Messages:
    1 118
    Inscrit:
    21 Janvier 2010
    Localité:
    Toulouse.. coté Est
    Encore un syderic MU200
    Bonjour,

    Bienvenue au club. Moi je trouve celui là plutôt bien équipé : il a même le système d'avance ce qui est rare. Il manque la CP mais c'est un détail. Pour la table de fraisage moi je l'ai mais si tu peux en trouver une à 3 rainures (celle d'origine en a 2) et la monter sur le chariot ( il suffit de faire 4 trous lamés ) ça serait mieux. Ton modèle ressemble au mien en particulier au niveau de la poupée mobile. je pense qu'il fait partie des premiers sortis.
    Au fait tu l'alimentes comment : en tri ou tu comptes mettre un variateur?
    Bon usinage, on attend tes premiers copeaux.

    Jean-Louis
     
  5. Tong

    Tong Nouveau

    Messages:
    19
    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Encore un syderic MU200
    Merci à tous de vos réponses, pour Loulou31 je compte l'alimenter en tri mais comme il faut retirer une ligne ce n'est pas pour demain... :wink: je creuse effectivement le sujet pour une table de fraisage encore qu'en tant que débutant total je ne sais pas ce que sont des trous lamés... :oops: A ce sujet dois-je rester dans les dimensions de la table d'origine ou j'ai un peu de marge ? :roll: si vous avez une idée du genre de modèle qui s'adapte je suis preneur...ah oui j'ai aussi un étau de fraisage non origine semble-t-il mais dont j'ai déjà vu la bobine quelque part sur ce forum...FZA 80. Du reste (pour Bop 55) je pense que ma pièce n°3 est un morceau de l'étau origine.
    Je lis à droite et gauche pour savoir ce qu'il faut investir pour une machine complète...matériel de fraisage, mandrin 4 mors...ah oui, pour la contre-pointe et pointe...que me faut-il ?
    Merci encore
     
  6. Copalix

    Copalix Ouvrier

    Messages:
    341
    Inscrit:
    15 Janvier 2011
    Localité:
    31140 Launaguet
    Encore un syderic MU200
    Bonjour Tong,
    Tu dis "encore un Sydéric MU200" et je réponds c'est tant mieux car c'est une machine sauvée de la casse et la petite communauté des emmudeucentistes s'agrandit encore un peu.
    Tu viens d'acquérir une machine qui n'est pas si mal que ça. Elle est plus complète que la moyenne, la cale de tour et la boite des avances manquent à beaucoup de machines. La corrosion me semble trés superficielle.
    La mienne était dans un état comparable sur le plan de l'oxydation, c'est la N°1366 fabriquée en 1985, elle est visible ici :
    http://www.usinages.com/combines-tour-fraiseuse/tour-fraiseuse-syderic-200-t18707-45.html à la page 4.
    C'est un modèle légèrement différent du tien. La gamme de vitesses va de 200 à 2000 rpm, la boite d'avance permet de faire aussi des filetages au pas de 1mm, la poupée mobile de contrepointe diffère légèrement aussi.
    J'ai absolument tout démonté (sauf les 3 roulements de broche situés dans le fourreau coulissant car la doc déconseille vraiment de le faire s'il n'y a pas d'impératifs). Ça m'a permis de tout nettoyer et desoxyder et de faire quelques petites améliorations et je n'ai pas complètement fini de la peaufiner.
    Je l'ai équipée d'un variateur, un vrai régal quant à la souplesse d'emploi. J'ai refait tous les réglages figés par contreperçages et goupilles. C'était une catastrophe pas vraiment décelable au premier abord et une mauvaise surprise, ça m'avait vraiment contrarié. Autant je trouve que les usinages sont soignés sur cette machine, autant je ne comprends pas qu'elle ait pu passer le contrôle qualité. À moins qu'elle ait été achetée en kit et montée ensuite par un poète ...
    Donc attention aux alignements et positionnements, des tenons inférieur et supérieur de la cale de tour, des paliers et de la noix de la vis mère, des poulies motrices et réceptrices, de la goupille d'indexage en rotation de la colonne.
    Une fois bien propre, les lardons bien réglés sur les 3 axes (pas si facile que ça à obtenir) et en utilisant de l'huile de glissière (de la vraie), le fonctionnement est bien meilleur.
    Il faut faire particulièrement attention à la vis mère, son pas est vraiment fin et elle est très sensible aux petits copeaux qui se collent sur la vis et qu'on peut coincer quand on referme la noix. Ils finissent sournoisement par bouffer la vis.
    Je suis en train de me bricoler une soufflette avec un embout spécial pour le nettoyage de la noix. Sur cette machine il faut faire durer les pièces car les pièces de rechange se font trés rares.
    Penchons-nous maintenant sur ton puzzle :
    1 et 2 : Pignon + système à rondelles belleville d'entrainement et de limitation de couple par friction de la vis mère.
    3 : je ne possède pas l'étau d'origne, mais avec les rainures en vé on dirait effectivement le mors mobile.
    4 : butées réglables du transversal, je confirme les dires de bop55 (le taquet coulissant réglable est visible sur la machine)
    5, 6 et 13 ensemble constituant les butées du longitudinal avec le lardon de serrage (13) sur glissière (effectivement en double cf. bop55)
    7 : capot protégeant la boite des avances des projections de copeaux quand la machine est en configuration fraisage (s'utilise avec la cale de tour en place)
    8, 16, 17, 20 : je n'ai aucune de ces clés d'origine, mais pour le mandrin c'est du carré mâle légèrement supérieur à 8, pour le serrage des outils de tour c'est du carré de 7 femelle, pour le serrage des PO sur la tourelle c'est du 10, pour le tirant des fraises c'est du 22 et pour les bridages des pièces c'est du 13.
    9 : vis de blocage des jauges de déplacement du longitudinal et du vertival.
    23 et 15 : ce sont respectivement les jauges du longitudinal et du vertical elles sont normalement pourvues d'un index qui se déplace le long des réglettes graduées (ce que je dis pour le 15 n'est valable que s'il a la même section que le 23 et ce n'est pas trop visible sur la photo)
    Le 23 se monte sur la pièce en zigzag qui sert d'appui aux butées du longitudinal. le 15 se monte directement dans le chariot du vertical.
    10 : élément de butée réglable utilisable sur les 3 axes (4, 5, 6, 13 et butées du vertical)
    11, 12 : je ne sais pas
    14 : c'est peut être la goupille d' indexage en rotation de la tourelle PO
    18 et 19 je ne sais pas et ça m'intrigue ...
    21 : déjà dit (bop55). Le tirant sur la photo a l'extrémité en filetage M10 et sert pour les attachements en CM2, pour les attachements en CM3 il faut le tirant à l'extrémité plus courte qui est en M12
    22 : déjà dit (speedjf37)
    Voilà, bon courage pour la suite ...
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  7. Tong

    Tong Nouveau

    Messages:
    19
    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Encore un syderic MU200
    Merci des précisions. J'ai effectivement monté la butée du transversal avec deux des vis n°3. Je pense que j'ai en double la butée du longitudinal comme annoncé par Bop55. La jauge 23 a trouvé sa place mais il lui manque je pense un index. La pièce 15 n'a pas la même section, c'est une pige cylindrique mais j'ai trouvé à sa place la jauge du vertical qui n'a pas d'index non plus... :cry: :wink:
    L'élément de butée 10 est venu compléter le 4ème emplacement vide de la butée longitudinale...quoique court à mon avis. La pièce 14 est un ressort, peut-être un reste de stylo d'élève... :-D
    Les taquets 12 en T (je pense qu'ils ont un nom précis) sont les même qui quident le plateau transversal support de tourelle (faut que j'intègre le vocabulaire ya pas... :oops: ). Voilou, pour l'instant je n'avance pas plus avant de creuser un peu les différents posts qui relèvent de cette machine...je compte démonter des choses et nettoyer ce week-end, je vous remercie de vos conseils avisés encore une fois. Je vais sans doute essayer de fabriquer une manivelle ou deux pour compléter. A bientôt.
    Eric
     
  8. Copalix

    Copalix Ouvrier

    Messages:
    341
    Inscrit:
    15 Janvier 2011
    Localité:
    31140 Launaguet
    Encore un syderic MU200
    Bonjour,
    Les vis N°3 ? Ne s'agirait il pas plutôt des N°11 pour fixer la butée du transversal.
    Si la N°15 n'a pas la même section qu la 23,alors j'ignore de quoi il s'agit. Quant aux index d'origine, c'étaient de minables bout de tôle tout déformés, je les ai refaits en alu taillé dans la masse.
    La N°14 un ressort ! Sur la photo ce n'est pas évident. De toute façon je ne me souvient avoir vu de ressort de cette taille.
    Les écrous N°12 en Té sont souvent désignés "tasseaux" dans les catalogues. En l'occurence il s'agit de tasseaux M8.
    À l'origine c' était la même manivelle (avec carré femelle de 10) qui sert au déplacement du vertical et pour le déplacement horizontal de la colonne.
    Moi j'ai fait 2 manivelles qui restent à demeure.
    Celle du vertical est maintenue en place par 2 vis de pression en laiton, ainsi il n'y a plus du tout de jeu et de battement pendant la manoeuvre. C'est beaucoup plus agréable à utiliser et ça évite le matage.
    Occasionnellement je peux être conduit à la démonter momentanément si elle vient à gêner la manoeuvre du cabestan qui fait coulisser le fourreau de broche, mais c'est rare.
     
  9. Tong

    Tong Nouveau

    Messages:
    19
    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Encore un syderic MU200
    Oui tu as raison ce sont les vis n°11...merci des précisions. Je suis vos posts sur les équipements divers pour cette machine (porte pince, pinces...) je m'instruit et c'est prenant. Pour exemple, je crois avoir compris que j'avais un CM2 côté poupée mobile et 3 côté broche...pour équiper la contre pointe il faut donc que je cherche une pointe en cône 2 ??? :wink:
    Merci encore
     
  10. Copalix

    Copalix Ouvrier

    Messages:
    341
    Inscrit:
    15 Janvier 2011
    Localité:
    31140 Launaguet
    Encore un syderic MU200
    Oui tu a bien compris, CM3 pour la broche et CM2 pour la Contre Pointe.
    Ensuite il faut faire attention à l'extrémité du cône qui peut être soit taraudée soit à tenon.

    Pour la Contre pointe on peut utiliser des CM2 sans tenon s'il n'y a pas de couple à passer (Cas d'une pointe tournante par exemple) mais on utilisera des CM2 à tenon s'il faut passer du couple (cas d'un foret en CM2 ou d'un mandrin de perçage).

    Pour la broche on utilise des CM3 taraudés car on utilise le tirant (N°22) fileté M12 pour les maintenir en place.
    On pourra aussi utiliser des CM2 à tenon ou taraudé dans la broche par l'intermédiaire d'une réduction ou d'un adaptateur qui convient.
    Pour un CM2 taraudé on utilisera un adaptateur CM3/CM2 débouchant non taraudé car et il permet le passage d'un tirant (du type N°22) fileté M10 qui vient chercher le taraudage du CM2.
    Pour un CM2 à tenon on utilisera un adaptateur CM3/CM2 taraudé M12 fixé avec un tirant (du type N°22) fileté M12,
    l'adaptateur est pourvu en interne d'un logement qui reçoit le tenon du CM2.
    Il faut donc ce doter pour la CP comme pour la broche des différents adaptateurs (CM3/CM2, CM3/CM1 et CM2/CM1) qui permettent toutes les combinaisons.
    Ça n'en fait pas tant que ça, ce n'est pas trés cher et bien utile.
    Note : Il faut faire trés attention au bon état de surface et à la propreté des cônes (mâles et femelles) c'est ce qui garantit une bonne concentricité et l'effet de collage.
     
  11. Tong

    Tong Nouveau

    Messages:
    19
    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Encore un syderic MU200
    Bonjour, j'ai une petite question matinale aux possesseurs de MU 8-) . Voilà, j'en suis au réaménagement de mon atelier et je me demande si le MU peut-être placé contre un mur (avec une vingtaine de cm de dégagement arrière... :roll:
    A-t-on besoin d'ouvrir régulièrement la porte de l'armoire et/ou d'effectuer des manips depuis l'arrière (je n'ai pas encore basculé la bête en fraiseuse mais le collègue tire-fil me parle de venir raccorder l'engin, d'où la panique... :wink: )
    Merci et bonne journée.
    Eric
     
  12. frfrpog01

    frfrpog01 Apprenti

    Messages:
    64
    Inscrit:
    17 Octobre 2010
    Localité:
    centre
    Encore un syderic MU200
    Bonjour Tong,

    Tant qu'il n'y a pas de problèmes tu n'auras pas besoin d'voir accès au coffret électrique...
    Mais cela sera génant le jour ou tu devras remplacer un fusible ou réarmer le relais thermique (mais cerla n'arrivera peut-être jamais...).

    Mon MU200 est collé contre le mur et cela ne me gène pas (mais je ne l'ai pas encore utilisé en fonction fraiseuse et le coffret électrique est fixé au mur).

    A+
     
  13. Copalix

    Copalix Ouvrier

    Messages:
    341
    Inscrit:
    15 Janvier 2011
    Localité:
    31140 Launaguet
    Encore un syderic MU200
    Je pense qu'il vaut mieux pouvoir faire le tour de la machine.
    Ne serait-ce que pour inspecter, nettoyer, maintenir.
    Les remarques de frfrpog01 concernant le boîter électrique sont vraiment à prendre compte, il m'est arrivé 1 fois de grillé un fusible et 3 ou 4 fois d'avoir à d'avoir à réarmer le thermique.
    Notons aussi que les câbles à l'arrière forme une boucle assez lache pour permettre la translation de la colonne.
    C'est encore en pendant dans le vide que ces câbles trouvent le plus naturellemnet leur place.
     
  14. Loulou31

    Loulou31 Compagnon

    Messages:
    1 118
    Inscrit:
    21 Janvier 2010
    Localité:
    Toulouse.. coté Est
    Encore un syderic MU200
    Bonjour,

    Moi il est contre un mur, par contre il n'y a a plus le coffret d'alimentation électrique qui avait été enlevé avant que je l’achète et qu'il soit équipé d'un moteur mono. Evidemment il n'y a a plus de protections ouverture de capot....J'ai remplacé le moteur par un tri et un variateur, et je n'ai pas besoin de coffret électrique.
    A mon avis sur ton MU200 il serait mieux que tu adaptes un variateur plutôt que de faire installer le tri. Voir Copalix qui a fait un super câblage qui en plus conserve le freinage du moteur d'origine. Avec un variateur je trouve que c'est super surtout de pouvoir réduire la vitesse, et à l'occasion de travailler en suvitesse jusqu'à 75 Hz sans probléme.

    Jean-Louis
     
  15. Tong

    Tong Nouveau

    Messages:
    19
    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Encore un syderic MU200
    Merci pour vos réponses...j'ai trouvé un emplacement du coup qui me permet un accès au coffret. Le problème avec le tri c'est que j'ai une autre bébête à câbler et comme amener le tri (que j'ai déjà) ne nécessite que de tirer du fil je vais rester sur cette solution qui est la plus immédiate et la moins onéreuse pour moi.

    voici la chose :

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    [​IMG]


    Uploaded with ImageShack.us

    J'ai des question à ce sujet mais je ne suis plus dans le bon post...je souhaite ne pas rester avec deux lapidaires mais adapter une meule frontale sur le Mape d'un côté...si vous avez des conseils je suis preneur...ou pensez vous que je doive ouvrir un autre post dans une section idoine... :roll:

    Merci beaucoup en attendant. :wink:
    Eric
     
Chargement...

Partager cette page