Général Variateur Vevor 7.5kW : Fantasme ?

G

G-M

Ouvrier
Bonjour à tous,

En cherchant une bonne affaire je suis tombé sur la marque Vevor, et en particulier sur leur variateur de fréquence mono/tri de 7.5kW
C'est étonnamment bon marché.
Alors je sais, c'est chinois, c'est sûrement très loin de la qualité d'une parque connue, mais pour un usage de quelques heures par mois (sur une pompe hydraulique) je me laisserai bien tenter.

Est-ce que l'un d'entre vous a pu confirmer que les 7.5 kW sont effectifs? (Sur une application exigeante comme une pompe ou un compresseur par exemple)
Ou au moins sur des variateurs un peu costauds de chez eux?

Merci d'avance
 
P

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Bonjour, je ne suis pas hyper calé en variateur de fréquence mais déjà, est-ce qu'il ne faut pas une prise "spéciale" pour tirer 7,5kw à partir du 220 mono?
 
F

FB29

Rédacteur
est-ce qu'il ne faut pas une prise "spéciale" pour tirer 7,5kw à partir du 220 mono
Dans ce type d'utilisation on n'utilise pas de prise, mais tout simplement une boîte de dérivation reliée au variateur par un câble de 3 x 6 mm2 protégé par un disjoncteur 32 A. Comme pour une plaque à induction domestique dont la puissance avoisine les 7 kW.
 
P

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Oui, en effet, ce n'est pas la "prise" qui pose le plus question mais la ligne avec 32A, on aurait donc 220 x 32 = 7 kW (je ne sais jamais en courant alternatif s'il faut rajouter des cos phi dans le calcul...). Mais du coup pour un variateur de 7,5 kW ça reste juste sauf si on n'exploite pas toute la puissance donc... A moins qu'il n'existe des disjoncteurs plus gros que 32A?
 
G

G-M

Ouvrier
Les grosses prises genre camping car il me semble que ça existe en 32 A.
Mais oui je suis d'accord, on est sur le fil
 
F

FB29

Rédacteur
je ne sais jamais en courant alternatif s'il faut rajouter des cos phi dans le calcul
Il faut le rajouter si on part de la puissance active consommée par le dispositif. Si le variateur alimente un moteur fournissant réellement une puissance de 7,5 kW sur l'arbre il faudrait ajouter les pertes moteur de l'ordre de 10% et tenir compte du cos phi du variateur.
 
G

G-M

Ouvrier
Mais normalement pour sélectionner un variateur on ne se pose pas tant de questions il me semble.
Si le vario télémécanique est marqué 2.2kW et 10A, on sait qu'il convient pour un moteur 2.2kW et passe sur une ligne 10A non?
Après est ce qu'on peut se fier à ce qui est noté sur un vario vevor ou une autre chinoiserie ça c'est une autre affaire...
 
F

FB29

Rédacteur
normalement pour sélectionner un variateur on ne se pose pas tant de questions il me semble
Ben ... c'est toi qui te pose des questions :mrgreen: !

Tu prends les caractéristiques du variateur qui t'intéresse et tu agis en conséquence pour le dimensionnement de l'alimentation et voilà :-D !

 
P

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Par curiosité je suis allé voir sur le site Vevor les caractéristiques du variateur 7,5kW :

C'est vrai qu'il n'est pas cher...

Les caractéristiques sont plutôt sommaires mais ils indiquent que l'entrée peut être aussi bien en monophasé ou triphasé :

"Fonction Puissante : Ce variateur de fréquence a une entrée 1 ou 3 phases et une sortie 3 phases"

Voilà peut-être comment on tire 7,5kW, non pas d'une ligne en 220v mono mais d'une ligne en 380 tri (;

Mais du coup, il est très probable que le variateur n'atteigne pas 7,5kW en sortie sil est alimenté en 220v mono... :coyote:
 
Dernière édition:
G

G-M

Ouvrier
J'y ai pensé oui.
J'ai passé commande quand même à l'instant. J'ai besoin d'alimenter un backstand en 2.2kW, et mon projet est de me faire une presse hydraulique autour de 7kW. Donc j'ai tenté. Je vais déjà faire tourner le backstand et je testerais tranquillement le vario sur un groupe hydraulique ou un gros compresseur avant d'aller plus loin.
Si jamais ça ne marche pas j'aurais perdu une centaine d'euro dans l'écart de prix entre un 2.2 et un 7.5
 
T

tooof

Compagnon
A mon avis, cela passera. En effet, ton groupe hydraulique, il me semble peu probable qu'il soit en permanence a bloc. Cela aurait été une pompe, ou un truc qui reste en permanence en charge max, ce serait peut être plus problématique mais là j'y croit :wink:
 
F

FB29

Rédacteur
Les caractéristiques sont plutôt sommaires mais ils indiquent que l'entrée peut être aussi bien en monophasé ou triphasé :

"Fonction Puissante : Ce variateur de fréquence a une entrée 1 ou 3 phases et une sortie 3 phases"

Voilà peut-être comment on tire 7,5kW, non pas d'une ligne en 220v mono mais d'une ligne en 380 tri (;

Mais du coup, il est très probable que le variateur n'atteigne pas 7,5kW en sortie sil est alimenté en 220v mono
Bien vu ! Il y a une limitation à 35 A de l'intensité en entrée, quel que soit le mode. Donc en monophasé il peut absorber 35 x 220 = 7 700 VA.
En tenant compte de 10 % de pertes au niveau du moteur, et aucune perte au niveau du variateur (elles doivent être faibles sinon le variateur partirait vitre en fumée) il pourrait donc commander un moteur avec 7 kW utiles sur l'arbre. Donc pas loin des 7,5 kW.

MAIS, ceci à condition que le cos phi soit de 1 en entrée. Il existe de tels systèmes appelés PFC (Power Factor Corrector) qui présentent un cos phi de 1. C'est de plus en plus souvent exigé pour les alimentations industrielles ou embarquées sur navires par exemple. Pour un variateur simple je ne pense pas que ce soit le cas, sinon cette caractéristique aurait été mise en avant, et d'autre part cela complexifie notablement le montage et augmente fatalement le prix.

Ici on ne sait rien sur le cos phi en entrée. On peut juste dire que la puissance commandée sera proportionnelle à ce cos phi.

Sur mon petit variateur j'avais cru mesurer un cos phi en entrée de 0,65. Dans ces conditions on aurait une puissance sur l'arbre de 0,65 x 7 = 4,55 kW. Je dis bien avait cru car avec la forme d'onde non sinusoïdale en entrée je reste prudent.

Toujours avec ce cos phi supposé de 0,65 et des pertes moteur à 10%, en 220 V triphasé on aurait une puissance possible sur l'arbre, : 220 x 35 x 1,732 x 0,65 x 0,9 = 7,8 kW ! Pas loin de 7,5 kW :-D !!


Conclusion:
Je pense donc que @Pierrot Lecopeau a vu juste :smt041 ! Le variateur a probablement un cos phi autour de 0,65 et il peut commander un moteur de 7,5 kW sur l'arbre lorsque alimenté par un réseau triphasé.

Il peut commander un moteur de 4,5 kW sur l'arbre lorsque alimenté en monophasé. Ce n'est pas si mal finalement :-D !
 
Dernière édition:
D

diego

Nouveau
Hello !

J'ai également commandé un de ces VFD pour remplacer mon actuel qui est un peu juste niveau puissance..
Je vous ferais mon retour sur les perf/réglages dès que je l'aurais installé

Mais déjà a première vue d'après la manuel, bien moins de possibilités de réglages que sur les autres VFD chinois qu'on à l'habitude de voir sur le forum
 
G

G-M

Ouvrier
Pas testé encore. Actualité compliquée dans l'atelier :D

Donc en plus quand je vais le brancher ce ne sera pas sur la machine à laquelle il était destiné. Ce sera pour un moteur 2.2kW.
Donc à part chercher comment régler l'intensité maxi je n'aurai pas un retour super intéressant.
 
D

diego

Nouveau
Sauf erreur de ma part, et si le manuel transmis est le bon, aucun réglage moteur (ampères/volts/pôles/rpm) n'est possible avec ce modèle.
 
G

G-M

Ouvrier
A première vue c'est ce qu'il m'a semblé aussi. Tant pis, le moteur va vivre dangereusement :lol:
 
M

MIC_83

Compagnon
Bonjour à tous et toutes,
A première vue c'est ce qu'il m'a semblé aussi. Tant pis, le moteur va vivre dangereusement :lol:
Rien ne t'empêches de poser un magnétothermique calibré en sortie variateur pour protéger le moteur !
J'ai une armoire dédiée pour quatre machines de puissances moteurs différentes ou le variateur est calibré plein pot à 3 kw et chaque coffret auxiliaire des machines abrite des contacteurs de puissances et magnétothermiques.
Ça fonctionne comme cela depuis 10 ans, sans soucis.
Un contact auxiliaire sur chaque magnétothermique précise son état au variateur et envoie un ordre stop si changement d'état.
 
F

FB29

Rédacteur
le moteur va vivre dangereusement
Pas vraiment car en pratique c'est très rare qu'un thermique déclenche sur une machine outil, car un opérateur soigneux se rend vite compte si la machine est en surcharge ou pas.

Les thermiques qui déclenchent sont plutôt dans le cas de moteurs laissés sans surveillance dans une installation industrielle qui peut passer en surcharge par bourrage de machine, bande convoyeuse qui frotte, pompe colmatée, par exemple.
 
G

G-M

Ouvrier
Oui et puis aucune de mes applications ne nécessitent de couple vraiment importants dès le démarrage et pendant de longues durées comme une pompe ou autre.
 
G

G-M

Ouvrier
Bonjour à tous et toutes,

Rien ne t'empêches de poser un magnétothermique calibré en sortie variateur pour protéger le moteur !
....
Un contact auxiliaire sur chaque magnétothermique précise son état au variateur et envoie un ordre stop si changement d'état.
J'ai ça sur mon armoire actuelle. Deux contacteurs et deux prises tri.
J'ai pas osé en parler ici pour ne pas heurter la sensibilité des électrotechniciens :lol:
 

Sujets similaires

L
Réponses
34
Affichages
2 291
Lionel Risler
L
C
Réponses
0
Affichages
3 242
caramel
C
Haut