Usinage d'un pignon

  • Auteur de la discussion Madman
  • Date de début
Reparatheure

Reparatheure

Compagnon
Je comprends bien qu'une fois l'ébauche insérée (ajustée un peu serrée) dans son posage elle ne tourne que si l'on fait tourner le posage.
Dans la vidéo du Maitre on voit mal comment la contre-pointe crénelée (dans la poupée fixe) assure cette friction.
Tu confonds Pierre, il y a deux pointes creuses:
- Une entaillée qui assure la rotation lors du changement d'encoche pour la division suivante (les entailles permettent en quelque sorte "d'accrocher" l'ébauche)
- Une lisse maintenant l'ébauche en pression (contre celle qui est entaillée) grâce à un ressort de rappel.
A noter que le taillage s'effectue toujours dans la direction de la pointe entaillée.
Lors de la rotation pour la division suivante, la pointe entaillée entraîne l'ébauche. La pointe lisse ne tourne pas et l'ébauche tourne dedans sans problème.
C'est le même principe pour bon nombre de machines automatique (mais pas celles à fraises-mères): Bechler, Strausak, Petermann...
Je vais voir si je retrouve les photos des machines que j'ai vendues, tu comprendras plus facilement qu'avec des explications.
 
Haut