Usinage d'un pignon

  • Auteur de la discussion Madman
  • Date de début
jon

jon

Compagnon
Bonjour, c'est quoi un posage ?
Quel type de charbon utilisez-vous? ( J'avais déjà posé une question sur la poudre de charbon pour trempe dans tube de cuivre mais restée sans réponse.
Merci.
Le posage permet de chasser légèrement de force juste de quoi tenir l’ebauche sur la tige de métal. En fait c’est l’empreinte inverse du pignon mais plus petit d’un demi centième. Lors de l’opération de fraisage, l’ébauche ne doit pas bouger. En l’absence de ce posage, le pignon serait beaucoup plus prêt de la broche et la fraise taperai dans cette dernière. Pour ce qui est de la trempe, je ne suis pas un expert mais j’utilise du charbon de bois pas trop dur. J’en fais un tout petit cylindre coupé en deux dans la longueur puis par pression j’insère la pièce à tremper puis referme l’autre partie. Le tout ficelé et à la chauffe. Effectivement il y a d’autre matières que l’on peut utiliser. Perso cette méthode me convient. Un léger revenu après et c’est parfait pour pouvoir rouler correctement la pièce.
Amicalement
 
  • Réagir
Reactions: FTX
Madman

Madman

Compagnon
Bonne idée que ce posage. Je l'aurais même dédoublé de l'autre côté pour pouvoir centrer avec une contre-pointe.
Pour le charbon : j'utilise du charbon de bois (BBQ) pilé.
@jon : je retiens le truc de la fraise Cardano en bois pour le polissage
 
  • Réagir
Reactions: jon
jon

jon

Compagnon
Bonne idée que ce posage. Je l'aurais même dédoublé de l'autre côté pour pouvoir centrer avec une contre-pointe.
Pour le charbon : j'utilise du charbon de bois (BBQ) pilé.
@jon : je retiens le truc de la fraise Cardano en bois pour le polissage
Tu verras c'est top :)
pour ce qui est de la contre pointe je cite:

on ne le voit pas sur la photo mais j’ai utilisé une pointe creuse réalisée pour la série de pignons afin de les tenir parfaitement concentriques pendant les opérations de fraisage.

Sinon à coup sur ça n'aurais pas tenu :)

Amicalement.
 
B

Begineur

Compagnon
Bonjour
De la tourbe , le revenu est meilleur !!
A+
Pour le whisky aussi, à défaut d'avoir eu une réponse intéressante..
Mais explication de Madman vue ensuite pr le charbon, merci. Quant au posage...?
 
Dernière édition:
dams4682

dams4682

Nouveau
Waw :eek::eek:je me suis toujours demander comment était fabriquer ces tout petit pignons ! super boulot , super reportage , super SUPER
 
B

Begineur

Compagnon
Le posage permet de chasser légèrement de force juste de quoi tenir l’ebauche sur la tige de métal. En fait c’est l’empreinte inverse du pignon mais plus petit d’un demi centième. Lors de l’opération de fraisage, l’ébauche ne doit pas bouger. En l’absence de ce posage, le pignon serait beaucoup plus prêt de la broche et la fraise taperai dans cette dernière.
Pour ce qui est de la trempe, LA SUITE je comprends bien..!
Amicalement
Mais pas le posage.., ayant revu les images ( qui sont bien dans l'ordre de réalisation ?) sur la page précédente... je pige bien le pignon qui serait plus près de la broche et la fraise module qui mangerait de la broche en ce cas..., mais pas le début de l'explication avec " l'empreinte inverse du pignon" notamment.
PS: je ne suis pas horloger mais usine souvent de petites pièces à titre perso..
 
jon

jon

Compagnon
@Begineur les images sont dans l'ordre oui.
Voila la vue du posage.
Il est réalisé une seule fois et permet de tailler ta série de pièces.

Amicalement.

POSAGE.jpg
 
Aiwass

Aiwass

Compagnon
moi tout ce que je remarque c'est que tu a du papier essuie-tout dont la taille est assortie a tes gros crayon de couleur...c'est quand même dingue de réaliser aussi "facilement" des pièces aussi minuscule.la fabrication horlogère est vraiment un art a part entière. la moindre pièce qui parait pourtant simple demande un travail énorme et une minutie extrême.:smt038
 
D

Dombes69

Compagnon
Bonjour
La pointe creuse se nome aussi cloche de reprise sa conicité est égale à 10% , elle a un cône intérieur cémenté trempé rectifié , sur lequel vient se coincer le diamètre ext. de l'arbre de la pièce dont on taille l'engrenage .
Une solution de facilité aurait consisté à mettre la pièce entre 2 pointes creuses , maintient et concentricité garantie .
A+
 
jon

jon

Compagnon
Bonjour
La pointe creuse se nome aussi cloche de reprise sa conicité est égale à 10% , elle a un cône intérieur cémenté trempé rectifié , sur lequel vient se coincer le diamètre ext. de l'arbre de la pièce dont on taille l'engrenage .
Une solution de facilité aurait consisté à mettre la pièce entre 2 pointes creuses , maintient et concentricité garantie .
A+
édit
J’ai raconté des bêtises :)
Oui effectivement tu peux tailler entre pointe. C’est comme ça que c’est d’ailleurs fait. Pour ma part, je trouve la façon que j’utilise simple à mettre en place et le résultat n’est pas si mal :)
Amicalement
 
Dernière édition:
H

hades_75

Apprenti
Merci pour ce partage qui fait rêver par sa précision et délicatesse. Félicitations aux usineurs aux doigts de fées qui réalisent ces baguettes magiques
 
  • Réagir
Reactions: jon
Madman

Madman

Compagnon
...Oui effectivement tu peux tailler entre pointe. C’est comme ça que c’est d’ailleurs fait....
Comment bloques-tu la rotation du pignon entre pointes ? Il ne faut pas qu'il tourne librement lors du fraisage...
 
jon

jon

Compagnon
Comment bloques-tu la rotation du pignon entre pointes ? Il ne faut pas qu'il tourne librement lors du fraisage...
En fait comme je le dis, il y a toujours plusieurs solutions pour arriver au même résultat.
Dans l'industrie horlogère suisse, @Dombes69 a raison. Le taillage se fait entre pointes. Le décolletage est une ébauche dont les pivots ne sont pas terminés.
IMG_2242.jpg


Le décolletage tourne par pression entre pointe. aucun effort latéral sur la pièce mais juste dans l'axe.
et ça tourne correctement. Voici une machine utilisée en exemple. (Il s'agit d'une Walhi 96 que j'ai failli acheter pour la petite histoire)


walhi.jpeg

Pour mon utilisation, je préfère terminer mon pignon aux cotes et diamètre de pivots + 1/100, le tailler
(dans ce cas, le posage est adapté) puis le rouler après trempe et léger revenu pour le finir/
Attention, comme dit @Dombes69 le posage est moins concentrique car il est serré en pince mais,
Si tu réalises ton posage sans le démonter de ta broche, il sera parfaitement concentrique et tout de bon pour le taillage :)
En conclusion, je pense que sur nos tours, c'est une bonne solution de faire ainsi surtout que ça marche très bien.
Au passage, je ne citerai pas de noms mais des personnes très pointues procèdent ainsi.
Pour de la série avec une machine dédiée, la solution de @Dombes69 est la solution de référence.

Amicalement.
 
D

Dombes69

Compagnon
Bonjour
Concernant la Walhi 96 on peut constater la masse de la machine pour pouvoir absorber toutes les vibrations mêmes les plus minimes .
( Travail avec interruption de coupe ) .
A+
 
  • Réagir
Reactions: jon
Madman

Madman

Compagnon
Désolé les gars, mais je n'ai toujours pas compris comment vous bloquez la rotation intempestive de la pièce entre pointes.
Ya kekchoz qui doit pas tourner rond là haut chez moi...
 
J

Jef

Apprenti
Bonjour Pierre,
la force de coupe de la fraise est purement axiale, les forces dites "tangentielles" sont relativement faibles. La rotation est empêchée par la friction du decolletage.
salutations,
Jef.
 
Madman

Madman

Compagnon
Merci @Jef , je vois mieux pour la taille de la première aile. Mais comment faire ensuite la rotation pour tailler la suivante, puisque la force de serrage entre la pointe et contre-pointe bloque la pièce ? Il faudrait que l'ensemble puisse tourner de X degrés ...
Quelque chose m'échappe !
 
jon

jon

Compagnon
Merci @Jef , je vois mieux pour la taille de la première aile. Mais comment faire ensuite la rotation pour tailler la suivante, puisque la force de serrage entre la pointe et contre-pointe bloque la pièce ? Il faudrait que l'ensemble puisse tourner de X degrés ...
Quelque chose m'échappe !
Coucou Pierre, voila un bon exemple :)
A 0:48 après pour le plaisir de yeux tu peux regarder la vidéo entière :)


Amicalement.
 
serge 91

serge 91

Lexique
Si j'ai bien vu, c'est une pointe creuse à "picots" qui fait l'entrainement ?
1637826214456.png
 
coquillette

coquillette

Compagnon
Bonjour
bien belle machine..:smt055
Une question .. comment fait il ?
1er passage au projecteur de profil, l'operateur s'apercoit que le fond des ailes ("piece jointe") est trop profond et au deuxieme passage il coincide exactement ??
Jean Paul :drinkers:
IMG_20211125_084425.jpg
 
P

Precis84

Compagnon
1er passage au projecteur de profil, l'opérateur s'aperçoit que le fond des ailes ("pièce jointe") est trop profond et au deuxième passage il coïncide exactement ??
Salut
Il a changé d'ébauche . Il en a fait 1 trentaine pour pas se louper ( pas comme Jon :wink: ).
 
  • Haha
Reactions: jon
jon

jon

Compagnon
Salut
Il a changé d'ébauche . Il en a fait 1 trentaine pour pas se louper ( pas comme Jon :wink: ).
j'en ai foiré 6 quand même avant le bon réglage hihi :)
Je suis deg car je dois en faire 4 autres et du coup, au lieu de faire 12 ebauches, j'aurais du en faire une petite vingtaine...
la je suis obligé d'en faire 10 si tout se passe bien. 12 pour assurer le coup. :)

Amicalement.
edit, il devait avoir la pression des caméras haha :)
 
B

Begineur

Compagnon
Bjr, je reviens sur le terme 'posage' ( qui n'est pas dans le Petit Larousse, peut-être comme iel dans le nouveau Petits Roberts ) mais plus sérieusement cela correspond à un mandrin de reprise si je ne dis pas de bêtise... ?
 
Madman

Madman

Compagnon
les chef usineux appel pas sa un cimblot?
Oui, il m'est arrivé d'en usiner pour des pièces plus grosses : boitier de montre de poche par exemple.
La difficulté d'un posage si petit consiste probablement à percer / aléser les diamètres intérieurs, ajustés à -1/100 du diamètre de l'ébauche à recevoir.
Je comprends bien qu'une fois l'ébauche insérée (ajustée un peu serrée) dans son posage elle ne tourne que si l'on fait tourner le posage.
Dans la vidéo du Maitre on voit mal comment la contre-pointe crénelée (dans la poupée fixe) assure cette friction.
 
  • Réagir
Reactions: jon
jon

jon

Compagnon
Oui, il m'est arrivé d'en usiner pour des pièces plus grosses : boitier de montre de poche par exemple.
La difficulté d'un posage si petit consiste probablement à percer / aléser les diamètres intérieurs, ajustés à -1/100 du diamètre de l'ébauche à recevoir.
Je comprends bien qu'une fois l'ébauche insérée (ajustée un peu serrée) dans son posage elle ne tourne que si l'on fait tourner le posage.
Dans la vidéo du Maitre on voit mal comment la contre-pointe crénelée (dans la poupée fixe) assure cette friction.
L'effort angulaire est tellement faible que ça tourne librement. Le blocage quant à lui assure la pièce à ne pas bouger lors de la taille.
Amicalement.
 
Haut