Travail defonceuse verticale

  • Auteur de la discussion mekki brahim
  • Date de début
M
mekki brahim
Nouveau
27 Nov 2010
36
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour
J'ai une defonceuse verticale samco je viens de la découvrir j'ai besoin d'initiation ,astuce et gabarit merci
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Salut.
Une photo?
Tu veux faire quoi avec au juste....parce que les gabarit. C'est vraiment spécifique à ce que tu veux faire à un moment donné

A+
 
M
mekki brahim
Nouveau
27 Nov 2010
36
  • Auteur de la discussion
  • #3
Salut
Merci jeje-03 à votre attention ,je veucrois reproduire des motifs al'aide d"un gabarit sur mon oeuvre. Merci d'avance
 
M
mekki brahim
Nouveau
27 Nov 2010
36
  • Auteur de la discussion
  • #4
Voici ma defonceuse
13240674_1559488284353845_704678532173253708_n.jpg
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
436
Molain 39
Bonsoir,
C'est une défonceuse à bois !
Il existe plusieurs types d'entrainement .
Soit un système mécanique par poulie: un gros moteur avec une grosse poulie entraîne une petite poulie au sommet de la broche.
Soit un système électrique de convertisseur de fréquences.
En principe ces machine tournent entre 12 000 et 18 000 tours/mn .
Il faut adapter la vitesse de rotation en fonction de la vitesse "linéaire" de coupe soit de 50 à 100 m/seconde !!
Les fraises sont très diverses , rapide et beaucoup carbure , monobloc ou à plaquettes ou encore excentrées .
Fraises profilées pour moulurer .
On peut travailler de plusieurs façons.
Au gabarit, sur la machine , il y a pion de guidage dans la table .
Ou plutôt plusieurs pions de différant diamètres .
En principe il y a un réglage de la hauteur du dépassement .
On travaille avec un gabarit en creux.
La fraise est exactement centrée sur le pion.
On peut aussi travailler avec une règle et des butées .
Aussi avec une fausse table qui coulisse sur les cotés de la table , etc...
On peut utiliser un chariot à tennoner !
On peut aussi numériser une table croisée , mais la machine devient un router cnc !!
C'est une machine vraiment universelle !!
Comme une fraiseuse !!!
Si tu as une fabrication particulière, pose la question!

Bonne nuit,

Lepierre
 
M
mekki brahim
Nouveau
27 Nov 2010
36
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci Le pierre pour ces clarificationsites et si vous avez des documentations illustrées pour la manipulation de cette machine je serais très reconnaissant
 
kultrixx
kultrixx
Compagnon
27 Juin 2012
828
J'ai utilisé deux fois se genre de machine 1° pour des façade de tiroir , le gabarit été en plexi ( plastik transparent et dur)
La 2° des tête de bonhomme gabarit réaliser a la voler dans du mdf . le gabarit n'avait alors pour but que la répétition du motif .

Je serais content d'en avoir une ( pour faire des mouse pour ranger les outils )
 
M
mekki brahim
Nouveau
27 Nov 2010
36
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour ton passage Kulturixx est ce si possible des illustrations ?
C'est une très bonne idée sur pour mousse pour rangement des outils
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Salut,

Alors ce qui est cool sur ta machine, c'est qu'il y a eu des rallonge des table en alu d'ajouter. Comme pour toutes les machines à bois, plus les tables sont grandes, meilleur c'est.
Par contre, pour les gabarit, il faut que tu te les construise toi meme en fonction des formes que tu veux faire. c'est completement à la demande.

Pour la vitesse de rotation et avance, c'est le meme princi pe qu'une toupie classique Lepierre l'a bien décrit, mais je rajouterais qu'il faut aussi prendre en compte le diametre de la fraise. Le grand classique, c'est qu'on tourne trop vite pour pas assez d'avance et on brule le bois.
Il existe aussi comme pour les defonceuse classique des fraises avec des roulements, très pratique pour affleurer ou pour suivre un gabarit.
Il faut aussi que tu te fabriques un guide vertical. c'est indispensable si tu veux rainurer sur un droit à une profondeur donnée comme on le trouve sur les toupies classique ou sur les etablie pour mettre l'electroportatiof ( defonceuse à l'envers sous la table pour fair eune toupie)
Pour le réglage, il te faut aussi un reglet de toupilleur.
Ces machines, c'est comme une toupie, le plus long c'est le pointage... parceque une fois que c'est réglé pour peux sortir de la moulure au KM.

Par contre, il faut quand meme garder à l'esprit que c'est pas une toupie avec un arbre de 50. je veux daire par là que ce n'est pas fait pour faire des corniches de 10cm de haut ou des rampes d'escaliers, ou alors avec des fraises différentes en passe successives.

Pour l'outillage, tu vas vite te rendre compte ( mais c'est vrai pour toutes les machines) que tu vas avoir plus cher d'outils que de machines, donc je ne sais pas ce que tu as reccupéré avec, mais prevois un peu de budget pour prendre les outils dont tu auras besoin pour les opérations standards.

Après tout dépend de ce que tu as a coté de celle là et comment tu es equipé pour les autres opérations bois.

A+
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
820
Salut brahim

Tous les conseils ci dessus sont judicieux et tu devrais presque les imprimer comme memo !

je retiens (entre autre); l'extension de la table
Oui, car il faut toujours travailler bien a plat ,et en bout de defonçage ,on peut se trouver
en porte a faux ,et dans ce cas ,l'objet devient une soucoupe volante (violente) ,ou se faire entrainer
du coté de la main qui pousse ..:( , et c'est l'outil qui se plie ou se casse....en plus !
Donc l'objet a defoncer doit etre dans les proportions de la table ,surtout aux perimetres exterieur.
Certaines defonceuses col de cygne on une extension laterale mais celle ou se trouve l'operateur
est en V en façade pour ne pas etre en bout de bras ( = moins de puissance d'appui)

Le gabarit:
Tres important ,car le travail "a la volée" est assez dangereux ,plus l'outil est large ou peu aiguisé,
plus on se fait entrainer.
La pige de guidage doit etre d'un diametre tres legerement inferieure au diametre de l'outil , ou trouver
une astuce pour que ce pion circule" assez librement en poussant" , et ce ,sans que les cotes de defonçage depassent ce qui est prevu.
Ce qui signifie que ,soit l'outil est un tout petit peu plus large que le pion de guidage ,ou l'inverse ,
et que pour regler leur alignement vertical a l'aide d'une equerre a chapeau ,c'est un peu galere...
en general 2/10 de mm de difference ,sinon pendant le defonçage ,des poussieres viennent
s'inserer sous le gabarit entre le pion et la saignée de guidage ,freinent ,et il faut pousser
comme une vache.
>Dans les arrondis ,c'est assez fatiguant.

Le guide pour le mode toupie :
Oui ,au dela d'utile , genial ,attention ,au sens de defonçage et bien maintenir les pieces en fin de
passe ,l'ideal est de se faire un presseur anti retour (un truc qui ressemble a un peigne en biais)

Ne pas hesiter aussi a se fabriquer un presseur vertical (ça fait des vacances ,tu comprendras....)

Une soufflette au pied pour dégager les copeaux qui occultent l'avancée du taf en temps reel.
(ça fait deux pedales ,une pour la montée/descente et l'autre pour l'air comprimé)

Une pige de reglage de profondeur etagée (genre barillet et vis au dessus) si elle n'existe pas
et un reglage fin "entre deux etages"

-Porter un masque ,un casque anti bruit ,des gants anti derapants.

- et plus que pour le simple confort ,installer une buse d'aspiration.

- le luxe est l’installation d'un variateur de frequence , tu pourras effectuer des
perçage de grands diametre (presque de l'alesage ) adapter ta vitesse au diametre
de l'outil (en mode toupillage par exemple )et du bois

quelque chose que je n'ai jamais realisé par manque de temps mais qui m'aurait
ete tres utile est un systeme reglable de mortaisage !!

Apres.....c'est ok , tu pourras difficilement te passer de cette machine , souvent plus efficace
qu'une cn.
Je me suis separé de la mienne recemment ,dilemme de place... CN ...
et je me demande comment je vais faire pour me "toupiller defonceuse" des bandes
de 2.50m et pas mal d'autres trucs qui ne me posaient pas de problemes avant.

Dernier petit conseil ,verifies bien le graissage de la broche ,et prechauffe avant de tourner
a fond ,c'est plus cool.

t.
 
Dernière édition:
claude74
claude74
Compagnon
20 Fev 2014
870
Saint-Cergues Haute Savoie
bonjour
je défonce ,tu défonces il défonce......
bref nous défonçons
Dardar88 a tout dit
quelques illustrations pour compléter ces dires
la mienne des années 1980 je pense une Bulerri vendue sous la marque Guillet
Faut mettre un casque parce que ça fait un boucan d'enfer quand ça tourne....
1 mettre en route le convertisseur et après lancer le moteur de broche
19 DEFONCEUSE.jpg
DEF3.jpg
def4.jpg
doigt.jpg
def 1.jpg


un gabarit pour des marches d'escalier a pas japonais

gabarit.jpg


sinon le doigt de guidage escamotable , la buse d'aspiration , les butées de profondeurs a barillets ses 2 vitesses 12 000 et 18 000 tours/mn entraîneur de gabarit (me manque les patins d'entrainement ) huileur a pompe manuelle pour la broche ,pédale de descente pneumatique , convertisseur de fréquence (un gros morceau faut voir les charbons a l'intérieur balaises)


21DEFONCEUSE.jpg
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Le guide pour le mode toupie :
Oui ,au dela d'utile , genial ,attention ,au sens de defonçage et bien maintenir les pieces en fin de
passe ,l'ideal est de se faire un presseur anti retour (un truc qui ressemble a un peigne en biais)
yes, j'ai oublié de le preciser car j'ai un entraineur, mais c'est très important. En toupillage, les rejets représente une bonne partie des accidents.

A+
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
820
1 mettre en route le convertisseur et après lancer le moteur de broche
super belle defonceuse !!!
je défonce ,tu défonces il défonce......
(en utilisation chichon ,j'ai abandonné depuis un bail ,les machines c'est trop dangereux)
Colombo ,bon matos !j'avais installé une broche Colombo de recup ,roulements fatigués mais ils
n'ont jamais laché , un peu de grgr au depart mais aucun jeu !!
j'avais mis un variateur de frequence (KEB 6kw) qui drivait le convertisseur de frequence ,en fait
plus un transfo variable en 380 vers 110v 3phases car la plupart des Colombos anciennes fonctionnent
en 3x110v ,(Val d'Or,etc ) ce qui me permettait de faire varier la vitesse de ce convertisseur ,
donc de la broche.
Un convertisseur comme ça vaut tres cher et se trouve d'occasion soit en france au fond d'un atelier
soit au US , ,le port >$$
Maintenant les broches sont en 3x 220 direct ,plus besoin de ce truc ,un VDF en direct suffit.

merci pour les belles images

t.
ps: A tout hasard... ,un ami revend sa Scolpitrice , 6 ou 8 tetes , si quelqu'un est
interessé >en MP
 
M
mekki brahim
Nouveau
27 Nov 2010
36
  • Auteur de la discussion
  • #14
Merci à tous pour vos contributions
Par exemple je veux réaliser ce panneau comment faire mon gabarit j'espère que le message est clair
cairowoodpanel1.jpg
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 786
Guipavas (près de Brest)
C'est réalisé par assemblage de croisillons visiblement... Du taf répétitif et précis...
 
Dardar88
Dardar88
Compagnon
27 Avr 2011
820
je veux réaliser ce panneau comment faire mon gabarit
Aïe ...! ah je ne m'attendais pas a ça , c'est typiquement le genre de truc qui n'est pas completement
realisable a la defonceuse ,meme en CN c'est compliqué.

Pourquoi:
Parcequ'il y a des croisements de moulures a angle droit ou pas ,mais pas de courbe.
(en fait ,ça ne change pas du panneautage)

Le profil d'une fraise en rotation permet de creer une moulure mais lorsqu'elle rejoint un
angle ,elle fera un profil arrondi et on perd le "charme" d'une jonction droite et precise.

En CN , la fraise peut se relever juste ce qu'il faut au bon moment pour realiser ce qui
s'appelle un "tiret d'angle"

pour ce cas ci , je vois deux solutions , la premiere qui consiste a realiser une moulure et se
taper le boulot a la main , j'ai un ami qui a restauré une deco de tabernacle dans ce genre
,magnifique ,petits bouts par petits bouts :smt089.

La deuxieme option:

Realiser a la scie sauteuse les decoupes dans une matiere assez "ferme",
de l'agglomere de 10 mm d'epaisseur, du CP de bouleau pour modeleur ,etc..
faire ces decoupes a la maniere d'un puzzle ou d'un vitrail MAIS:
Il va falloir prevoir des arrets de parcours avant chaque angle, du diametre de la fraise
de profil (moulure) et meme un peu avant. (etre precis sur les largeurs des moulures
et arrondir aux arrivées d'angle

On considere que le gabarit est une sorte de negatif qui fera ressortir les motifs , attention
a l'epaisseur du trait scie et de son decallage (coté interieur defonçage)

Coller cette decoupe sur une plaque de support de meme epaisseur (un peu au choix)

Ce qui fait que la defonce se fera par dessus ,en omettant les angles ,il faudra relever
la broche a chaque fois et passer au suivant.

Au final , il faudra passer en mode ebeniste ornementaliste et finir tous les angles a la main ,
au ciseau , se faire les fil et contre fil .. car c'est du panneau massif (?)
ce sera plus reposant que le boucan de la machine .
il y aura peut etre du temps de gagner au defonçage ,surtout si il y a pas mal d'unités
a realiser ....faut voir

c'est juste mon avis..
t.
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
alors pour ce truc, effectivement je pense que ce sont des moulures rapportées et que ce n'est pas taille dans la masse. Meme le dessous est un assemblage de carreaux visiblement.
et c'est mieux comme çà sinon trop de déformation. et je ne parle meme pas de la perte de matière premiere. Quand on usine, le but n'est pas de mettre les 3/4 de la matière dans les sac de l'aspiration pour se chauffer l'hiver.

Donc ta machine pour ce cas precis, elle va te servir à sortir les metres de moulure nécessaire pour l'interieur et le tour.
Et pour faire les rainures et positionner des languettes pour l'assemblages de carrés en dessous.

par contre çà implique que tu ne peux pas faire ce genre de chose si tu n'as que cette machine !
Il te faut aussi de quoi degauchir , raboter, et une scie circulaire sur table qui s'appelle une scie pas un truc de bricolo pour pouvoir faire tes coupes d'angle très precises. le resultat final va dépendre de cette qualité.
A priori je compte 2 angles différents
- celui qui permet de contruire les zig zag
- a confirmer, mais probablement angle à 90 pour le croisement entre les moulures.

En revanche le croisement entre 2 moulures doit etre fait en profil contre profil. celà signifie donc que sur ta machine il te faut un chariot à tenonner, et il te faut les 2 profils de moulures le positif et le négatif. Les morceaux à "tennoner" devront etre tenonner avant d'etre coupé avec l'autre angle à l'autre bout, car sinon tu ne pourra pas tennoner des morceaux très courts. c'est dangereux et risqué. et probalement qu'il faudra faire en plussieurs passe.
Donc il faut préparer tous les morceaux avant pour pouvoir faire une opération avec un réglage pour l'ensemble des morceaux car il est impossible de retrouver avec une grande précision un réglage antérieur après déreglage.

Pour le tour, Perso je ferais les carré et les moulures qui depassent un peu lors de la construction, et je recouperai le rectangle proprement à la cote avant de mettre la moulure de pourtour, c'est le seul moyen de tomber pile. En considérant que le profil de la moulure du pourtour cote intérieur est droit ( vertical) pour pas etre obligé de refaire du profil contre profil surtout avec un angle, et voir un jeu supplémentaire de profil contre profil si le profil de la moulure extérieur n'est pas le meme que celui qui constitue l'intérieur du cadre.

Je ne sais pas si tu es déjà un boiseux averti, mais si tu débutes, je te recommande de commencer par plus simple.
Et comme tu as certainement pu le lire dans un de mes précédent message, au delà de la machine, celà confirme qu'il te faut déjà plusieurs fraises pour pouvoir réaliser celà.

C'est un beau projet, mais là il y a du boulot... et c'est un beau jeu de patience

A+
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
436
Molain 39
Bonjour Mekki,

Je vais abonder sur ce qui a été dit précédemment .
Ton joli modèle oriental n'est pas ce qui passera le mieux avec ta machine !!!
Pour ma part, cela depend du nombre de pièces de tu souhaites réaliser.
Cela dépend aussi de ton parc machine.
Cela dépend aussi du lieu où tu travailles.(Lieu en terme de coût horaire!!)
Il ne faut pas perdre de vue aussi que ta pièce va devenir très fine !!
Il faudra la saisir avec un plateau à dépression ou la visser par dessous là où reste de la matière.
Et finir à la main tous les raccords de moulures !
Il faut aussi prendre en compte le coût élevé de l'outillage et la nécessité absolue d'une très bonne coupe car tu vas travailler souvent à contre fil.
Franchement , c'est un travail de menuisier en meuble !
Si tu veux avancer sur ton projet , fais signe pour plus de détails .

Bon weekend,

Lepierre
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
436
Molain 39
Bonjour jeje-03,
J'aime beaucoup ta réaction!!
Je suis "boiseux" menuisier en meuble .
Hé oui, je ne suis pas ébéniste au sens propre.
Je fabrique en massif !
L'ébénisterie , c'est le travail du placage et la marqueterie qui va avec...
Le travail du placage d'ébène qui a connu son heure de gloire au 18 eme avec les ébéniste Boulle Riesener Roussel et autres..
Je te charrie très gentiment !!

Lepierre
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Salut,

He bien je pense que ce n'est pas la definition que donnerai 90% des gens, moi compris, et je vais me coucher moins con :)
pour moi le menuisier, c'est plus tout ce qui va etre justement les menuiseries, donc portes, fenetres,...

En regardant un peu quelques definitions, je ne suis effectivement pas un ebeniste car comme toi je fais du massif, mais il semblerais qu'en plus l'ebeniste travaille principalement les bois exotiques ( ebene mais pas que) alors que moi je fais dans le bois local: Chene frene hetre merisier

hehe

A+
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
436
Molain 39
Bonsoir jeje_03,

100 % d'accord avec toi !!
C'est vraiment agréable de pouvoir partager ce que nous aimons et vivons au quotidien grâce à ce forum !!
Merci à toi et prend soin de tes mains !
J'ai encore tous mes doigts et je fais tout pour les garder !!

Bonne nuit à toi,

Lepierre
 
Haut