Touret Creusen - extension d'axe en impression 3D

  • Auteur de la discussion Seb_opticien
  • Date de début
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut

Mon voisin podologue m'a donné son ancien touret Creusen S7000 de 650W. Je suis opticien et je fabrique des montures(je commence, mais je passerai au statut artisan d'ici la fin d'année normalement) .
En fait, j'en ai besoin pour le polissage avec des roue de 250mm et 200mm. ce sera clairement mieux que ma perceuse filaire et mes boulons m12. Le soucis était que les filetages sont trop court en l'état pour supporté 35mm d'épaisseur. J'ai donc dessiner un imprimé en 3D des rallonges.
Les fichiers sont sur Thingiverse, je pourrai les poster ici si ça a un intérêt supplémentaire.

412751-c053aeb76dc256323a5f636f53be3110.jpg

Une fois monté, voilà ce que ça donne. Restera les cache poussière à faire en MDF 3mm

polishing wheel on.JPG
 
V
valmic
Apprenti
8 Jan 2012
69
FR-95450
Bonjour
Le principe des rallonges est bon mais bonjour les risques de rupture avec des pièces imprimées qui tournent à plus de 2000 t/mn avec un diamètre de 200-250 mm de plus les disques de polissage ont du balourd
Perso je ferais ça en acier.
Joel
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
23 Nov 2011
2 720
FR-74 La Yaute
Pareil que Sergepol.. je voudrais pas bosser sur cette machine, gros risques !!
 
Gerardpich
Gerardpich
Compagnon
10 Déc 2012
772
FR-22Guingamp
Bonjour,
Je n'ai aucune idée de a solidité de ce qui peut sortir d'une impression 3D, résine ou autre, mais attention à cette utilisation en polissage. Généralement, on appui quand même un peu et je ne pense pas que ces rallonges tiennent longtemps. Restons prudents!!!
 
V
vibram
Compagnon
15 Mar 2014
4 079
FR-74
d'autant plus que compte tenu de la forme de la piece, je pense qu'elle a été imprimée de la sorte que chaque couche soit perpendiculaire à l'axe donc la résistance à l'effort est d'autant plus faible
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #7
Effectivement, je l'ai imprimé en hauteur. Pour la résistance, j'y ai pensé aussi et la partie en diamètre 12mm est creuse et est renforcée par une tige fileté en m6 avec un écrou de chaque côté.

Perso je ferais ça en acier.
Si tu propose un prix correct, je pourrais l'envisager, mais je n'ai pas de tour pour le faire moi même et je ne connais personne qui en ai un. Après, je pense que ça s'achète tout fait. je peux aussi ne pas accoler 2 disques et tant pis pour la largeur qui reste confortable.
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 013
Cannes
Bonjour.
Question solidité, je pense qu'on parle dans le vide. Personnellement, je ne vois pas le montage, qu'est-ce qui est imprimé, qu'est-ce qui est métallique ?
Un plan, même de principe, serait le bienvenu pour dire si c'est sécuritaire ou non.
C'est certain qu'à première vue, il faut réfléchir à ce qui se passe si la pièce imprimée casse.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 222
D'autant que l'on n'a ni la technologie (FDM, SLR/SLA) ni la matière utilisée pour l'impression 3D ... :smt104
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #10
Alors, pour la technologie d'impression, fdm PLA à 70% de densité, buse de 0.4.
Une coupe avec les diamètres :
1551277992717.png


Enfin, j'ai réfléchi à ce que vous disiez niveau solidité. si je pouvais trouver un manchon acier M12 à gauche, ce serait probablement mieux. A défaut, un taraud pour le fabriquer. Vu qu'on trouve relativement facilement vis et écrou dans ces tailles là, ça devrait pour le faire.
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 013
Cannes
J'ai du mal à comprendre le dessin. L'alésage de 12 s’emmanche dans l'axe du touret et une tige filetée de 6 traverse tous le montage ? Où est le M12 là dedans ? Le phi 12, c'est un alésage ou un taraudage ? Je ne comprend pas ce que traverse la tige filetée : tout le touret ? !!
En cas de rupture du PLA, il y a donc au moins la tige de 6 qui retient le tout. C'est bien cela ? Ou est-ce que toute la roue se désolidarise du touret ?
Au mieux, il faut donc voir si une tige de M6 (âme de 5 mm) est suffisante pour maintenir correctement la roue de polissage en cas de rupture du PLA.
Au pire, (la tige ne retient rien en cas de rupture du PLA), je me mets dans le camp de @sergepol , loin de cette engin ...

Au delà de ces considérations, ce qui m'inquiète, c'est que sur un problème de sécurité comme celui-ci, tu ne donnes pas toutes les informations nécessaires pour valider la conception. On a l'impression d'une mauvaise perception des enjeux et d'une conception un peu au hasard. Ce qu'on se dit, c'est que si tu ne donnes pas toutes les info nécessaires, c'est que tu ne perçois pas qu'elles sont ces informations importantes, et donc une mauvaise maitrise de la conception. Donc inquiétude de notre part. On ne voudrait pas que tu te blesses ...

Je n'ai qu'une petite expérience de PLA, mais ce que je constate c'est que la solidité est assez variable. Il faut bien imaginer que la pièce peut se rompre un jour ou l'autre et se poser 2 questions :
- En cas de rupture, est-ce que l'opérateur reste en sécurité (y compris ses doigts ...) ?
- En cas de rupture, est-ce que l'opérateur perçoit le défaut ? Il peut donc arreter la machnine et la mettre hors service ?
Si la réponse est positive à ces 2 questions, la conception en PLA est bonne. Si non, il ne faut pas la faire.

Bon, j'arrête là mon pensum ...
JM
 
V
valmic
Apprenti
8 Jan 2012
69
FR-95450
D’après ce que je comprend la tige filetée est vissée dans le bout d'arbre du touret et le dia 12 inter de la pièce imprimée se centre sur le M 12 d'origine :smt017
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 658
nord montpellier
salut ,

ah ..... je crois saisir le " montage " : le tubage en plastique est enfoncé sur le filetage à gauche et maintenu en " pression " sur l'axe par cette tige filetée de 6 qui traverserait tout ???? et la roue serait fixée au manchon par cet écrou lui aussi en plastoc .....
et sans aucun flasque non plus ;
outre que ce ne sera pas entraîné longtemps , la solidité même est aléatoire , qui + est en rallonge de cet axe ......
urgent de tout reconsiderer en acier !
GUY 34
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 299
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Salut,

Perso au lieu de rallonger, j'ai sorti le rotor et repris les axes, donc rapprocher les disque polisseurs.

@ +
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #15
ah ..... je crois saisir le " montage " : le tubage en plastique est enfoncé sur le filetage à gauche et maintenu en " pression " sur l'axe par cette tige filetée de 6 qui traverserait tout ???? et la roue serait fixée au manchon par cet écrou lui aussi en plastoc .....
et sans aucun flasque non plus ;
outre que ce ne sera pas entraîné longtemps , la solidité même est aléatoire , qui + est en rallonge de cet axe ......
urgent de tout reconsiderer en acier !
Il n'y a pas de mise en pression. La zone en diamètre 12 est vissée sur 23mm (filetage M12 std à droite et CCW à gauche), comme sur les rallonges fournies avec (mandrin de 10mm et tambour de ponçage), ensuite, il y a un écrou m6 et la tige filetée qui traverse le diamètre m6 et est vissée à l'extérieur de la rallonge et ça sert uniquement de renfort.
 
Dernière édition par un modérateur:
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 013
Cannes
Bonsoir.
l y a un écrou m6 et la tige filetée qui traverse le diamètre m6 et est vissée à l'extérieur de la rallonge et ça sert uniquement de renfort.
Donc si le PLA casse, la roue se désolidarise du touret. Ce n'est pas du tout raisonable d'utiliser ce système.
 
Yourix
Yourix
Ouvrier
24 Fev 2015
336
Isère
Bonsoir.

Donc si le PLA casse, la roue se désolidarise du touret. Ce n'est pas du tout raisonable d'utiliser ce système.
C'est vrai mais il faut relativiser, on parle la de disques en feutre...
Perso il m'est arrivé plusieurs fois que des pièces de bois se détachent du mandrin en tournage sur bois. Genre des saladiers tournant à pleine balle... Et ben c'est pas si terrible que ça. Comme l'ensemble est stabilisé par l'inertie il n'y a pas de projection, par contre la pièce court dans l'atelier et s'arrête très vite car pas lourde.
Après il est évident que des protections sont indispensables, surtout visage.
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #18
Du coup, je regarde des solutions un peu plus costaud... Et éventuellement, reprendre le filetage de l'axe serait presque le moins coûteux.
C'est faisable de le faire sans le démonter? C'est sûr qu'au tour, ça doit être plus rapide et précis.

Donc si le PLA casse, la roue se désolidarise du touret
Oui

Après il est évident que des protections sont indispensables, surtout visage.
Il va y avoir des protections d'installer sur le touret pour éviter des lunettes en plus justement, mais à vous écouter, je vais peut être les dimensionner différemment pour que ça résiste. Ou alors, passer sur un seul disque d'épaisseur, et ainsi ne pas être géné par la faible longueur de filetage.
 
J
Jmr06
Compagnon
14 Fev 2017
2 013
Cannes
C'est vrai mais il faut relativiser, on parle la de disques en feutre...
Mouuaii ? Un jour ou l'autre le PLA va casser, et l'opérateur va a priori être devant ....
Je ne vois aucune raison de prendre ce risque.
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #20
Une question de moyen principalement.
C'est pour ça que j'ai une cnc pas terrible que j'aimerais amélioré, mais ça personne n'y a répondu pour me donner des pistes, comme vous l'avez fait là.

Du coup, je vais passer sur une simple épaisseur de disque de polissage. Le filetage de 23mm suffit pour ça. Et la seule pièce imprimé en 3d sera l'écrou en pas à gauche, mais là, il n'y aura pas le risque de casse d'un axe avec une roue reprenant sa liberté.
Et quand je le pourrai, je passerai sur des axes acier, ou alors faire retoucher la longueur du filetage actuel.
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #22
Effectivement, on trouve facilement des écrous, vis et tige filetté en m12x1.75 à gauche.

La rallonge d'axe pourrait être réalisée à partir d'une entretoise M12 et tige filetée.
Pour le pas à droite, tout à fait, ça se trouve sans aucun problème.
Pour être précis, j'ai pensé à utliser une vis de la bonne longueur avec un raccord/entretoise/manchon.
Mais pour le pas à gauche, je n'en ai pas trouvé. Par contre, on trouve des tarauds à gauche en m12x1.75. Faut-il trouver le bon morceau d'acier après.
 
B
BRICO 63
Compagnon
1 Jan 2009
512
riom (auvergne)
Bonjour
Pour des écrous pas à gauche une bonne adresse :
les vendeurs réparateurs de machines agricoles
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 332
FR-57330 Moselle
Effectivement, on trouve facilement des écrous, vis et tige filetté en m12x1.75 à gauche.


Pour le pas à droite, tout à fait, ça se trouve sans aucun problème.
Pour être précis, j'ai pensé à utliser une vis de la bonne longueur avec un raccord/entretoise/manchon.
Mais pour le pas à gauche, je n'en ai pas trouvé. Par contre, on trouve des tarauds à gauche en m12x1.75. Faut-il trouver le bon morceau d'acier après.
bonsoir

Si tu faisais un plan avec des côtes, et que tu indiques ta région , tu pourrais peut être avoir un foromeur qui se manifeste ...
Pour le plan, ça me semble indispensable ...
 
S
Seb_opticien
Nouveau
22 Déc 2018
21
  • Auteur de la discussion
  • #25
Du coup, j'ai fait une première ébauche sous fusion. Il s'agit juste d'un manchon qui se visserait sur l'axe, et une vis, de l'autre côté (trouvable en magasin/internet) fixerait sur ledit manchon les disques de polissage.
un emplacement pour une clé pour le serrage, et le filetage partagé à part égale entre l'axe du touret et la vis de fixation de l'autre côté. Pour le diamètre, j'ai mesuré sur les accessoires en ma possession, mais le diamètre 22mm est peut-être un peu trop important.
Pour la localisation, je suis sur Nantes.

1551447059787.png


Ou alors, vu que je viens de lire qu'un filetage n'est pas forcément suffisant pour garer un bon centrage :
1551452120693.png

Pareil, j'ai pris les mesures sur l'existant.
 
Haut