Restauration Tour precis type E 1956

  • Auteur de la discussion zerla
  • Date de début
zerla
zerla
Nouveau
Variateur de fréquence
16244510821926243818504613419755.jpg
 
A
anthropovergnat
Compagnon
Bonjour moi aussi j’ai un moteur dalhander impossible a faire fonctionner avec un variateur de fréquence sans modification branchement interne bobinage pour le passer en mono vitesse 220 tri un peu galère voir sur le site labobine j’ai fais la modification mais grosse perte de puissance et a tendance a chauffer je me suis sûrement planté quelque part pour la courroie 755 mm

il est possible de faire fonctionner un moteur Dahlander sur variateur, mais encore faut-il avoir le variateur délivrant la bonne tension puisqu'il n'y a pas d'étoile/triangle sur ce type de moteur. Par contre la bascule petite vitesse/grande vitesse ne peut se faire qu'à l'arrêt du variateur.
 
zerla
zerla
Nouveau
Oui mais comme nous avons des moteurs en 380 v passage en 220 v obligatoire a moins de transformer notre 220v en 380 v et ça devient hors budget si nos moteurs étaient en 220 tri ca ne poserait pas de problème c’est pour cela qu’il faut modifier les branchements au stator pour un passage en 220 tri mono vitesse comme expliqué sur le site labobine
 
F
François_bis
Apprenti
Apparemment, plusieurs propriétaires de Précis utilisent un variateur sans modification du moteur Dahlander.
Mais il s'agit d'un variateur entrée 220 mono / sortie 380 tri.
Exemple : celui de M1M1HRC10 (vérifier mes dires auprès de lui car je ne suis pas électricien dans l'âme...)
www.usinages.com/threads/mon-tour-precis-type-e.134846/
 
Dernière édition:
zerla
zerla
Nouveau
OK donc j’ai du être mal renseigné en effet je me suis bien pris la tête pour rien quand j’ai fait l’achat du variateur je n’avais pas l’impression qu’il y avait des variateur 220 mono 380 tri si peux chers
 
zerla
zerla
Nouveau
Il y a des retour sur le fonctionnement et rendement avec se variateur sur des moteurs dalhander 380 les 2 vitesses sont donc utilisable
 
F
François_bis
Apprenti
Il y a des retour sur le fonctionnement et rendement avec se variateur sur des moteurs dalhander 380 les 2 vitesses sont donc utilisable
Il faudrait demander entre autres à M1M1HRC10 et Didier73.
Merci à vous deux, et toute autre personne utilisatrice, de nous faire part de leur expérience.
 
Jean Peuplu
Jean Peuplu
Apprenti
Bonjour, je possède un devalliere h130A équipé de un moteur dahlander à deux vitesses et je vous confirme que mon variateur le fait parfaitement fonctionner sur les deux vitesses
 
Jean Peuplu
Jean Peuplu
Apprenti
il est possible de faire fonctionner un moteur Dahlander sur variateur, mais encore faut-il avoir le variateur délivrant la bonne tension puisqu'il n'y a pas d'étoile/triangle sur ce type de moteur. Par contre la bascule petite vitesse/grande vitesse ne peut se faire qu'à l'arrêt du variateur.
Je n’arrête pas le variateur pour utiliser le bouton d’origine de mon tour qui bascule en grande ou en petite, et cela fonctionne très bien
 
A
anthropovergnat
Compagnon
Je n’arrête pas le variateur pour utiliser le bouton d’origine de mon tour qui bascule en grande ou en petite, et cela fonctionne très bien
Ah ? Moi ça me met systématiquement le variateur (Altivar) en sécurité.
 
F
fp7253
Nouveau
Bonjour à tous,
Jean , ton moteur est en 220v ou 380v ?
ton variateur, 220V mono vers 22Ov tri ou 380 tri?
Mon tour a un moteur 380V, j'attends un var 220mono vers 380tri. Je comptais utiliser seulement le mode grande vitesse et ajouter un ventilateur sur le moteur pour le refroidissement en petite vitesse de rotation.
Le problème pour moi, c'est que normalement, les paramètres du variateur devraient être différents en pV et GV (limite intensité pour la protection du moteur, ... ) ; je verrai cela à réception du matériel.
Sur un autre tour chinois, j'ai installé un relais triphasé entre la sortie du var et le moteur pour la sécurité (ceinture et bretelle, je sais) . celui-ci s'ouvre dès que je lève le capot de sécurité , la commande du variateur est mise à 0 : pas de freinage électrique dans ce cas. Je ne sais pas si je vais refaire cela : votre avis ?

merci pour les infos.
 
Jean Peuplu
Jean Peuplu
Apprenti
Mon variateur est 220 mono/380 tri sans neutre.
mon moteur est un dahlander deux vitesses.
est ce que votre interrupteur ne ferait pas un arc lors de la manipulation?
perso, j ai toujours attendu l’arrêt complet du moteur pour changer de vitesse
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Bonjour
Mon variateur est 220 mono/380 tri sans neutre.
Jean, tu devrais expliquer que l'appareil que tu as pour passer du 220 mono au 380 tri n'est pas vraiment un variateur au sens classique bien souvent utilisé mais un élévateur de tension sur base d'un variateur et qu'effectivement cela te permet d'utiliser tes machines comme un vrai tri 380 EDF.
Désolé si j'ai mélangé les termes mais cela mérite un éclaircissement.
A+Bernard
 
Jean Peuplu
Jean Peuplu
Apprenti
Merci pour l’éclaircissement. En effet ma méconnaissance du produit ne me permet pas de faire une telle analyse.
 
F
fp7253
Nouveau
Bonjour

Jean, tu devrais expliquer que l'appareil que tu as pour passer du 220 mono au 380 tri n'est pas vraiment un variateur au sens classique bien souvent utilisé mais un élévateur de tension sur base d'un variateur et qu'effectivement cela te permet d'utiliser tes machines comme un vrai tri 380 EDF.
Désolé si j'ai mélangé les termes mais cela mérite un éclaircissement.
A+Bernard
Bonjour,
C'est un détail mais, moi j'aurais dit un variateur élévateur de tension car la fonction variateur, passage en triphasé, est essentielle et l'élévation de tension est en plus. J'avoue que j'en étais resté à une recherche d'il y a quelques années , je n'avais pas vu cette fonction élévateur. Ca va me simplifier sérieusement la vie , je dois le recevoir aujourd'hui.
Que pensez-vous de l'ajout d'un relais entre le var et le moteur pour assurer la sécurité ?
Peut-on considérer que la var est assez fiable pour éviter un démarrage intempestif ?
A+ et merci pour votre avis.
F.P.
 
Dernière édition:
simon74
simon74
Compagnon
Que pensez-vous de l'ajout d'un relais entre le var et le moteur pour assurer la sécurité ?
Rien (apart du cablage) entre le var et le moteur. Les commandes doit etre relié au var, et tout partie electromechanique de l'ancien installation, si il en reste, supprimé. Les Variateurs n'aime pas qu'on coupe la charge en aval. Seule exception a ceci : configuration d'eventuel moteur dahlander, qui n'est pas (a ma connaissance) pris en charge directement par les var, et qui doit etre touché seulement moteur a l'arret.

Peut-on considérer que la var est assez fiable pour éviter un démarrage intempestif ?
Oui.
 
F
fp7253
Nouveau
Bonjour simon74,
je réponds un peu tard car je cherche... comment est assurée la sécurité "machine tournante"
Ouvrir en charge, oui, c'est à éviter , le var n'aime pas mais lorsque le var met le moteur à l'arrêt, cela ne doit pas poser de problème : je me trompe ?
à ma question " ... var assez fiable..." vous avez répondu "OUI" : quelles sont les spécifications "sécurité" du var que vous utilisez ?
J'ai contacté le vendeur de mon variateur pour savoir s'il respecte le "Safe Torque Off"(STO) : j'ai beaucoup de mal a avoir la réponse et j'ai bien peur que non (c'est un variateur vendu pour compresseur, ventilateur, ... mais pas de mention de machine tournante).

Il s'agit tout de même de la sécurité opérateur "sur machine tournante" : il ne faut pas que la broche démarre si l'opérateur est en train de faire un réglage. Un document Leroy sommer indique qu'il y a 2 solutions si le var ne respecte pas ce STO:
- solution 1 : couper l'alimentation du var (on perd les réglages en cours)
- solution 2: mettre 2 contacteurs en série entre le var et le moteur avec l'interdiction d'ouvrir ces contacteurs lorsqu'on est sous puissance en basse fréquence
F.P.
 
simon74
simon74
Compagnon
le var n'aime pas mais lorsque le var met le moteur à l'arrêt, cela ne doit pas poser de problème : je me trompe ?
Quand le var mets le moteur a l'arret, pas de soucis. Le problem est quand on as, par exemple, un bouton AU qui ne passe pas par le var, mais qui coupe le moteur entre le var et le moteur. Des fois c'est difficile* de piloter le pv / gv physique du moteur par le var, donc on as des commandes qui ne passent pas par le var et controle des contacteurs entre var et moteur, mais dans ces cas la, faut pas que ca soit actionné pendant que le moteur tourne.

Pour le demarrage intempestetif, un var ne demarrera pas le moteur au moment de mise en tension, et dans ce mesure la, il est tout aussi fiable que un installation "classique" avec des contacteurs - il en faut que l'operateur commande le demarrage du machine. Pareil, si un bouton avec blocage de type "champignon" connecté a un commande "stop" du var reste enfoncé, pas possible de demarrer la becane. Par contre, si tu veut un sequencement des actions (par exemple un rearmement puis un demarrage suite a chaque arret), ou double lecture sur les commandes (concordance requis entre deux canaux independants de chaque commande), il va te falloir un automate de securité qui gere les controls et commande le var.

Pour le plupart de nous, le fait que le var ne demarre pas le moteur automatiquement a la mise en tension est assez.

* le plupart des vars ont des sorties prevu pour commander des contacteurs, pour un selection PV/GV du moteur faut que le var puis bloqué l'actionnement de ses sorties sauf avec moteur a l'arret, qui n'est pas toujours le cas.
 
osiver
osiver
Compagnon
les paramètres du variateur devraient être différents en pV et GV (limite intensité pour la protection du moteur, ... )
Ben pas tant que ça. On constate sur ces moteurs que la puissance et l'intensité entre les deux vitesses ne diffèrent pas de trop. Environ 20% pour l'intensité :wink:
Screenshot 2021-07-10 at 09-57-01 Les moteurs Dahlander ou moteurs à commutation de pôles.png
 
Haut