Restauration Tête à aléser NAREX VHU80 abandonnée

  • Auteur de la discussion ingenieu59
  • Date de début
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour,

il y a de cela 1 mois, je me promenai chez mon ferrailleur, sans but précis .
Et puis, un tas venait d' être chargé dans un bac et que vois-je, une petite tête à aléser toute rouillée .
Normal, si elle était sous le tas .

J'me dis, allez hop, on va casser la tirelire , à ce prix là, on ne risque pas grand chose .
Poids : 8 kg
Prix : 5.60€

De retour à la maison, j' utilise la brosse métallique afin de retirer le maximum de rouille , laissant apparaître la marque et la référence.
Vu que rien ne bouge, je décide de la pulvériser de WD40 , et je laisse agir 1 semaine . Je commence à bouger quelques pièces.
pour moi, c' est la première fois que je restaure une tête à aléser, et , je ne sais pas où je vais .

Le reportage pourra servir, surtout qu' il n' y a que très peu de sujets sur cette tête .

Le retrait du coulisseau, facile , c' est comme sur une fraiseuse . Pour le reste, visiblement, il n' y a qu' un seul circlips .
Ya plus qu'à

DSC08034.JPG


En dessous du circlips, une rondelle . Rien de très compliqué.

DSC08035.JPG

avec une petite butée pour qu' elle ne tourne pas en même temps avec le circlips

En dessous de cette rondelle, la grosse rondelle moletée
DSC08036.JPG


En dessous de celle ci : Le disque de réglage d' avance du coulisseau

DSC08037.JPG


DSC08038.JPG


En dessous de ça, le mécanisme à proprement parlé

DSC08039.JPG



DSC08040.JPG


La pièce qui fait clic....clic
DSC08041.JPG


Les pistons , avec ressorts :
DSC08042.JPG


DSC08043.JPG

ici, on voit plusieurs pistons enfoncés.

Les pistons actionnent ce pignon :
DSC08045.JPG


DSC08046.JPG


Ce pignon fait tourner une vis trapezoïdale

DSC08044.JPG


Le plus facile, c' est le ressort et le " frein " , une fois que l' on retire l' axe, le ressort et le " frein" sautent . Attention de ne pas perdre les pièces .
DSC08047.JPG
 
Dernière édition:
G

Gcrimi2005

Ouvrier
Narex Vhu 80
J'ai cherché le manuel et l'explosé sur le net c'est la soeur de l'UPA3 Wuhlhaupter, seulement il me semble qu'elle a trois vitesses pour effronté .
Si vous ne le trouvez pas imprimé, l'UPA 3
Faites-le renaître, il a besoin d'être nettoyé et huilé, vous avez acheté un objet très précieux au prix de la ferraille
 
Dernière édition:
P

paysan

Compagnon
Elle n'a pas l'air si petite que ça! L'avance auto est différente de la mienne qui, si ma mémoire est bonne, est un roue dentée tournée par un crochet. Je suis curieux de voir comment fonctionne cet entrainement sur la tienne. Bonne remise en état !
 
chabercha

chabercha

Compagnon
Bonsoir
Tu devrais modifier le titre et indiqué la marque et le type avant que ce soit interdit.
Tu as jusqu'à 19h30 demain dernier carat.
A+Bernard
 
Vapomill

Vapomill

Compagnon
Salut !
Belle pioche ! Veinard ! :wink:
Une Narex VHU 80?
Malgré leur forte ressemblance avec les Wohlhaupter, les Narex ont un mécanisme bien plus simple avec une avance par à-coups (deux ou nX2 par tour).
Ça reste des outils d'une excellente qualité.
Bravo !
Cordialement, Bertrand.
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour à tous .

J' ai de la chance, j' ai trouvé sur le net la notice de la tête ( 28 pages, avec l' éclaté ) , mais bon, je n' en ai pas eu besoin pour le remontage.
Un puzzle de 75 pièces, même un enfant y arriverait . la notice est en anglais, mais j' ai réussi à trouver la notice de la BH160 de chez GBMO qui est sa copie conforme .

Hormis la rouille, aucune pièce cassée ( à la ferraille , on ne peut pas trouver du neuf, je me le suis laissé dire ) . Et aucune pièce manquante.
Toujours est-il que les vis trapézoïdales ne sont pas usées . Ainsi que la noix bronze qui est aussi une couronne de renvoi d' angle.

Une fois toutes les pièces démontées, je les rassemble dans un bac plastique . En tout, 75 pièces constituent cette tête à aléser , y compris les diverses petites pièces . Dont : 12 ressorts , 4 petites billes de 4 mm , 12 vis BTR ..
En clair, ne pas perdre une seule pièce .

Vu la rouille qu' il y a un peu partout, je décide de plonger toutes les pièces dans le vinaigre pendant 24 H
rinçage à l' eau , petit brossage et essuyage avec un chiffon propre.

Pour le prix, j' ai commandé un kit de brunissage à froid chez JBC chimie. J' ai procédé de la façon suivante:

* Premier bac : le dégraissant ( 1 minute ) , même si mes pièces sont passées au vinaigre, je préfère dégraisser avec leur solution .
* Deuxième bac : de l' eau pour rincer , puis sécher avec un linge
* Troisième bac : le bain de Brunigem , laisser tremper pendant plusieurs minutes ( 2 à 3 ) selon la taille de la pièce et plus pour la grosse
* Quatrième bac : de l' eau pour rincer , puis sécher avec un linge
* Cinquième bac : le fixateur , laisser la pièce pendant 15 minutes d' après leur notice , la sortir et laisser reposer toute la nuit sur du plastique

Voici ce que cela donne :

pièce principale
DSC08058.JPG


DSC08059.JPG


DSC08060.JPG


Le coulisseau
DSC08061.JPG


La pièce recevant les pistons avec leurs ressorts respectifs
DSC08062.JPG


La pièce qui chapeaute l' ensemble , sur laquelle on choisi de verrouiller l' avance automatique ou pas.
DSC08063.JPG


La pièce qui fait bouger les pistons en fonction du réglage choisi
DSC08064.JPG


La pièce qui vient couvrir tout le mécanisme
DSC08065.JPG


Le bac avec les pièces traitées
DSC08066.JPG


Avec, au centre les pièces non traitées, elles auront de la graisse, les billes seront remplacées par des neuves, en inox
DSC08067.JPG


Les vis BTR , enfin quelques unes
DSC08068.JPG


La noix bronze
DSC08069.JPG


La vis sans fin pour la couronne bronze , avec le pignon et plus bas, le lardon d' un côté puis de l' autre .
DSC08070.JPG


DSC08071.JPG


Désolé pour la qualité des photos, j' ai vu trop tard que j' étais en macro.
Demain le remontage.
 
Dernière édition:
coredump

coredump

Compagnon
Belle trouvaille, ca vaut le coup d'avoir un ferrailleur qui permette le rachat...
mais on ne bruni pas le cône :nono:
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Re,

pour comprendre le mécanisme, voici une petite vidéo :


Pour le cône, je sais , seulement, il est monobloc , et le problème , c' est que ce n' est pas de l' acier , je dirai que c' est de la fonte, puisque l' ensemble du corps, du coulisseau et les autres grosses pièces ne réagissent pas bien au papier à poncer , ça fait granuleux et ne brille pas , cela reste couleur fonte anthracite .
Donc, si j' ai noirci le cône, c' est pour l' empêcher de rouiller trop facilement.
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
belle trouvaille :o ça donne envie d'allez se promené chez le ferrailleur tout les jours :D

courage pour la remise en état :wink:
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour Vergobretos,

c' est ce pdf que j' avais trouvé . Et, si on veut la traduction facile , c' est celui là ( moins complet , mais traduit )
 

Fichiers joints

  • NAREX notice-tete-a-aleser-et-surfacer-bh160.pdf
    290.7 KB · Affichages: 37
moufy55

moufy55

Modérateur
C’est sûrement une tête à aleser intéressante mais je ne vois pas bien la comparaison avec une Wohlhaupter :7hus5:
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour,

Au niveau design extérieur , je dirai que c' est presque la même , mais le mécanisme est différent .
C' est à l' opérateur d' enfoncer les pistons manuellement sur la wolhaupter .

Le remontage .
Opération délicate , pas celle de remonter la vis sans fin avec la rondelle et le pignon, non, celle de remettre en place le " frein " petite pièce de 5 mm de diamètre et 5 mm de longueur. Donc, il faut pouvoir placer le ressort, en gager l' axe, comprimer le ressort en introduisant le " frein " et sans qu' il vole . Bon, c' est fait au bout de 30 minutes à batailler .

DSC08076.JPG


Le plus dur étant fait, le reste se fait très facilement .

La pièce avec les cylindres , les ressorts et les pistons :
DSC08077.JPG


DSC08078.JPG


Vient ensuite la couronne de changement des avances
DSC08080.JPG


La pièce intermédiaire avec une attention particulière pour un ressort et une bille de 4 mm ( non visible )
DSC08084.JPG


Et, on vient refermer le tout avec la couronne de commande des avances
DSC08082.JPG


Puis, la rondelle et le circlips .
DSC08083.JPG


Reste plus que le coulisseau à remettre en place.
Pour ce faire, on enduit la vis et la noix de graisse et on y ajoute les rondelles spéciales ( avec ergots ) qui vont se loger dans une cavité ( clavetage dans le coulisseau )

DSC08086.JPG


Une fois en place, on introduit le lardon , les vis pour le réglage de ce dernier

DSC08087.JPG


Et on finit par les butées
DSC08088.JPG


Une fois que l' on a tous les outils à sa disposition, le remontage se fait très rapidement . En 1 heure, c' est fait .

Voilà, voilà !! ça fera un très bel objet décoratif, ne trouvez vous pas . :lol:

Si vous avez des questions, j' y répondrai .
 
chabercha

chabercha

Compagnon
Bonjour
Dommage de n'en faire que de la décoration....
C'est sur que cela serait mieux en usinage mais il faut avoir la machine en conséquence, SA40 ce n'est pas un monstre mais déjà une belle machine.
A+Bernard
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Bonjour,

bah, SA40, ça va sur toutes mes machines ( les 4 fraiseuses , Z1C , sympuech , sagem U2A et la féroce 45-15 )
C' est bien pour cela que je l' ai récupéré .
J' ai déjà une tête à aléser de conception artisanale en CM3 , une LAT SOPAM AR18 et maintenant, une NAREX
 
lusi

lusi

Compagnon
C’est sûrement une tête à aleser intéressante mais je ne vois pas bien la comparaison avec une Wohlhaupter :7hus5:

Pour les têtes à aléser et surfacer ont utilise en Allemagne souvent le terme Wohlhaupter.

Pour les traductions par algorithme ou par des traducteurs non averti*s on s‘éloigne de la réalité.
Comme passé ci desus.

Pour le stylo à bille on utilise le terme bic et on sait de quoi on parle si on connait le contexte.

bon dimanche

original wikipedia

Die Wohlhaupter GmbH ist ein Unternehmen mit Sitz im baden-württembergischen Frickenhausen. Sie wurde 1929 von Emil Wohlhaupter im Bereich Formen- und Werkzeugbau gegründet. Heute ist Wohlhaupter weltweit bekannt als Hersteller innovativer, modularer Werkzeugsysteme für Bearbeitungszentren und Dreh-/Fräszentren, von Plan- und Ausdrehköpfen, Einstechköpfen, Spannzeugen sowie kundenspezifischen Lösungen für die Bohrungsbearbeitung.

Das in Stuttgart-Feuerbach gegründete Unternehmen erfand 1937 den in der Fertigung meist schlicht „Wohlhaupter“ genannten Plan- und Ausdrehkopf(UPA), der heute noch ca. 1 % des Umsatzes erwirtschaftet. Mit seinem modularen „Systemwerkzeug“ MultiBore ist Wohlhaupter weltweit führend in der Sparte Ausdrehwerkzeuge. 1944 wurde der Firmensitz nach Frickenhausen verlegt und man bezog dort 1987 ein neues Gebäude. Mit einem weltweiten Vertriebsnetz sowie eigens gegründeten Tochtergesellschaften in den USA und in Indien vertreibt Wohlhaupter seine Werkzeugsysteme weltweit. Das Unternehmen gewann zwei Innovationspreise.

Traduction électronique

Wohlhaupter GmbH est une entreprise dont le siège se trouve à Frickenhausen, dans le Bade-Wurtemberg. Elle a été fondée en 1929 par Emil Wohlhaupter dans le domaine de la fabrication de moules et d'outils. Aujourd'hui, Wohlhaupter est connu dans le monde entier en tant que fabricant de systèmes d'outils modulaires innovants pour les centres d'usinage et les centres de tournage/fraisage, de têtes de planes et de tournage, de têtes de perçage, d'outils de serrage et de solutions personnalisées pour l'usinage de perçage.

Fondée à Stuttgart-Feuerbach, l’entreprise inventa en 1937 la tête de plan et de tournage (UPA), généralement appelée « porte-être », qui génère encore aujourd’hui environ 1 % du chiffre d’affaires. Avec son « outil système » modulaire MultiBore, Wohlhaupter est le leader mondial dans le domaine des outils de torsion. En 1944, le siège de l’entreprise a été transféré à Frickenhausen et un nouveau bâtiment y a été installé en 1987. Wohlhaupter commercialise ses systèmes d'outils dans le monde entier avec un réseau de distribution mondial et des filiales spécialement créées aux États-Unis et en Inde. La société a remporté deux prix de l'innovation.

Ici Wohlhaupter devient porte-être
 
Dernière édition:
Vergobretos

Vergobretos

Compagnon
pour info...

prix ht.

slts
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Elle permet aussi les usinages en cône et le filetage conique .
Prix au catalogue otelo : 4300 TTC environ avec le cône à ne pas oublier lors de la commande

Il me restera à faire tous les accessoires.
 
Dernière édition:
Vapomill

Vapomill

Compagnon
Salut !
Pour usiner un cône avec ces têtes, il faut combiner l'avance auto de la table et cette de la pièce ... pas si évident que ça en traditionnel.
Ça reste des outils vraiment agréables à utiliser.
Je rêve d'ajouter une Kaiser à ma collection, mais ça ne court pas les rues !
Cordialement, Bertrand.
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Une KAISER , tu dis, je vais regarder à quoi ça ressemble .
Sais t'on jamais ....
 
G

Gcrimi2005

Ouvrier
Honnêtement, je l'aurais préféré avec un corps brillant, comment allez-vous voir les graduations sur la bague ?
 
ingenieu59

ingenieu59

Compagnon
Oui, c' est ce que je voulais aussi, au départ, mais, étrangement quand je ponçai pour avoir un brillant , j' obtenais que de la couleur grisâtre de fonte. Comme si la rouille avait détruit la couche brillante .

Pour les graduations, je vais les marquer avec de la peinture rouge , à l' aide d' un pinceau d' écolier sur lequel, j' aurai coupé des poils .
 

Sujets similaires

S
Réponses
6
Affichages
1 163
Gcrimi2005
G
E
Réponses
5
Affichages
2 534
uelbud
U
E
Réponses
23
Affichages
1 192
Marc le Gaulois
M
V
Réponses
8
Affichages
867
Gcrimi2005
G
JJ821
Réponses
20
Affichages
9 425
tournele
tournele
thierry74
Réponses
27
Affichages
1 160
thierry74
thierry74
Einzylinder
Réponses
39
Affichages
2 441
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Haut