Sherline - Aide choix équipement

  • Auteur de la discussion Mokhin
  • Date de début
Mokhin

Mokhin

Nouveau
Bonjour,

Les grandes lignes de mon projet étant définies, il me reste maintenant à acquérir les équipements nécessaires à la bonne réalisation de mes pièces. J'aimerais profiter de vos conseils quant au choix des équipements le plus adapté à l'usage que je souhaite en faire.

Pour résumé, je souhaite créer des ensembles mécaniques assez précis en métal (inox, laiton, bronze, cuivre) de taille maxi d'environ 30mm avec une tolérance de l'ordre de 50 microns ainsi que des perçage dont le diamètre peut descendre aux alentours de 0.2mm.

Je suis donc actuellement à la recherche d'un ensemble tour et fraiseuse capable d'obtenir ces dimensions. Au regard du budget (3000 euros) que je souhaite pour le moment allouer j'envisage de m'équiper avec du matériel Sherline (tour et fraiseuse) ainsi que l'outillage associé.

Je m'interroge tout de même sur la disponibilité et représentation de cette marque sur le territoire français et en Europe en général. Il existe bien des distributeurs ici en France ou en Europe, mais peu disposent de stocks et proposent généralement les machines de base, et pas ou peu d'accessoires, qui doivent alors être commandés directement chez le constructeurs aux USA, avec les taxes d'importation et les frais de port pouvant être relativement élevés !

Est-ce que certains membres du forum sont possesseur de cette marque ? Est-ce que vous rencontrez des soucis pour vous approvisionner ?

Dans l'éventualité ou le support ne soit pas vraiment présent, vers quel équipements pensez vous que je doive m'orienter ?

Merci d'avance pour vos retour.

Cordialement.
 
E

enguerland91

Compagnon
Juste une remarque : pour faire des petites pièces en usinage il ne faut pas croire qu'il faut des petites machines surtout si on veut de la précision dans les résultats. C'est sûr par contre que votre budget est bien trop faible pour acquérir un tour ET une fraiseuse de qualité et pas seulement DEUX machines tenant plus du jouet que de la véritable machine-outil
La précision s'obtient avec des machines bien dimensionnées très stables et ne vibrant pas du tout.
Avez-vous l'habitude de percer des trous de 0,2 mm ? avec quelle machine ?
N'oubliez pas dans votre budget les appareils, équipements, de métrologie qui coûtent cher
 
Dernière édition:
Mokhin

Mokhin

Nouveau
Merci enguerland91 pour ton retour.

La remarque est juste, mais qu'est ce qui défini "petite machine" ? Un tour d'horloger n'est pas imposant en taille, mais est finalement capable de fournir un bon niveau de précision il me semble. Après je ne compare pas les machines Sherline à un tour d'horloger. Je ne souhaite pas non plus tailler des pièce d'horlogerie.

Mon budget initial est effectivement ce qu'il est mais je peux envisager de le revoir à la hausse, si les éléments le motive. Je ne cherche pas à faire de la production, juste de la réalisation de loisir, en pièce unique en tant que challenge. Je reste un débutant/amateur conscient de la difficulté et souhaitant apprendre en ayant un objectif défini, quitte a tâtonner.

Cordialement.
 
L

Loulou31

Compagnon
Bonjour,

A mon avis et pour la dimensions des pièces à réaliser un bon tour type Myford / Emco avec support de fraisage sur le PO conviendrait parfaitment et serait à coup sur un meilleur investissement que ces petites machines qui me semblent (trop) limitées en capacité et rigidité ( surtout pour usiner de l'inox).

Cordialement

Jean-Louis
 
E

enguerland91

Compagnon
Tout à fait de ton avis MAIS cela est assujetti à TROUVER la bonne occasion car en neuf cela n'existe plus
MOI ce que je ferais c'est un voyage en Hollande chez HBM-Machines POUR VOIR ce qui se fait en NEUF dans des dimensions raisonnables
MAIS SURTOUT POUR JUGER d'un point sur lequel je ne vois personne insister : c'est la qualité du tambour de mesure du chariot supérieur (celui du chariot transversal étant en général plus grand car il y a de la place, sera en conséquence de bonne facture et il le faut car c'est LUI L'AME D'UN TOUR) Un tambour doit avoir une gravure très fine d'excellente qualité avec une graduation très lisible en lecture pure et en compréhension de ce que l'on fait; Un espacement entre deux petits traits est si possible de 2 centièmes de mm sur le transversal et 5 centièmes ou 10 sur le supérieur. Un travail de précision au tour implique AUSSI une possibilité de monter à la place du mandrin des pinces de serrage. Niveau budget : la plupart des amateurs ont surtout besoin d'un tour. La fraiseuse on se débrouille autrement ne serait ce qu'avec un tour un amateur expérimenté peut faire de petits fraisages
Ce fournisseur hollandais a bonne réputation. En tour chinois il ne faut pas tirer les prix car sinon on reçoit un tour sorti d'usine avec tous les copeaux et autres joyeusetés qui obligent à le démonter entièrement pour le nettoyer et parfaire les finitions. C'est ce que fait HBM pour ses clients.
@Mokhin ; si tu veux une aide efficace, il faut répondre aux questions qu'on te pose. Comment fais(tu ou envisages-tu de percer des trous de 0,2 mm de diamètre ?
 
Dernière édition:
Mokhin

Mokhin

Nouveau
Merci pour vos retours.

@Loulou31 J'ai effectivement envisagée l'acquisition de machine d'occasion type Myford ou Emco. cela reste une possiblité. Niveau gabarit les Myford ML7/ML10 et Emco Compact 5 voir Compact 8, ou alors encore Hobbymat MD65 sont surveillés sur les sites de vente d'occasion.

@enguerland91
- A la question : Avez-vous l'habitude de percer des trous de 0,2 mm ? avec quelle machine ?
Comme je l'ai dit je suis débutant/amateur conscient de la difficulté et souhaitant apprendre en ayant un objectif défini, quitte a tâtonner, mais avec une machine adaptée choisi en fonction de vos conseils.
- A la question : Comment fais(tu ou envisages-tu de percer des trous de 0,2 mm de diamètre ?
J'envisage l'installation du foret dans un mandrin ou collier type WW/ER au niveau de la poupée mobile, pour le perçage de la pièce tournante fixée au niveau de la poupée fixe. Le tour Sherline par exemple permet au travers d'accessoire une vitesse de rotation jusqu'a 10000tr/min. Si la vitesse de surface reste insuffisante, j'envisage éventuellement la fixation sur le chariot d'une microperceuse pour executer le travail.

Les tours chinois j'en ai fait le tour, je suis conscient de leur rapport capacité/prestation/prix mais d'après mes différentes lectures souvent sur ces machines, les ajustements laissent a désirer et un travail plus ou moins conséquent en fonction de la série et du fournisseur est nécessaire pour espérer obtenir un résultat satisfaisant. A quel cout ?

Cordialement.
 
Dernière édition:
Squal112

Squal112

Ouvrier
MAIS SURTOUT POUR JUGER d'un point sur lequel je ne vois personne insister : c'est la qualité du tambour de mesure du chariot supérieur (celui du chariot transversal étant en général plus grand car il y a de la place, sera en conséquence de bonne facture et il le faut car c'est LUI L'AME D'UN TOUR) Un tambour doit avoir une gravure très fine d'excellente qualité avec une graduation très lisible en lecture pure et en compréhension de ce que l'on fait; Un espacement entre deux petits traits est si possible de 2 centièmes de mm sur le transversal et 5 centièmes ou 10 sur le supérieur.
A l'heure des visus/DRO et vu le prix que ça coute (±200€) il ne faut plus se restreindre à ne pas en installer, même sur un petit tour d'établi.
Le gain en confort d'utilisation et surtout en précision est indéniable et vaut largement le faible investissement initial, donc avoir un vernier avec une graduation très fine n'est plus vraiment d'une importance capitale.

Pour info sur mon HBM, le vernier du transversal est gradué par pas de 0.04mm au Ø, ce qui n'est pas très pratique.
Et celui du petit chariot par pas de 0.02mm.
Un travail de précision au tour implique AUSSI une possibilité de monter à la place du mandrin des pinces de serrage.
Ca implique également des outils coupant de qualité, et surtout de la métrologie.

@Loulou31 J'ai effectivement envisagée l'acquisition de machine d'occasion type Myford ou Emco. cela reste une possiblité. Niveau gabarit les Myford ML7/ML10 et Emco Compact 5 voir Compact 8, ou alors encore Hobbymat MD65 sont surveillés sur les sites de vente d'occasion.
En effet il te faut surveiller très régulièrement les sites de vente quitte à se mettre des alertes en place.

@enguerland91
- A la question : Avez-vous l'habitude de percer des trous de 0,2 mm ? avec quelle machine ?
Comme je l'ai dit je suis débutant/amateur conscient de la difficulté et souhaitant apprendre en ayant un objectif défini, quitte a tâtonner, mais avec une machine adaptée choisi en fonction de vos conseils.
Percer des trous de 0.2mm se fait très bien avec un Sherline et de bons outils, un ami en Russie réalise des modèles réduits avec ce tour et il n'a pas de soucis de précision, seules les pièces détachées comme le kit courroie 10.000tr coute relativement cher, mais la qualité est la.

- A la question : Comment fais(tu ou envisages-tu de percer des trous de 0,2 mm de diamètre ?
J'envisage l'installation du foret dans un mandrin ou collier type WW/ER au niveau de la poupée mobile, pour le perçage de la pièce tournante fixée au niveau de la poupée fixe. Le tour Sherline par exemple permet au travers d'accessoire une vitesse de rotation jusqu'a 10000tr/min. Si la vitesse de surface reste insuffisante, j'envisage éventuellement la fixation sur le chariot d'une microperceuse pour executer le travail.
Dans ce cas, mandrin de précision obligatoire et idem pour les pinces ER, il ne faudra pas choisir du premier prix mais bien de la qualité supérieure (classe AA)

Les tour chinois j'en ai fait le tour, je suis conscient de leur rapport capacité/prestation/prix mais d'après mes différentes lectures souvent sur ces machines, les ajustements laissent a désirer et un travail plus ou moins conséquent en fonction de la série et du fournisseur est nécessaire pour espérer obtenir un résultat satisfaisant. A quel cout ?
Les tours d'établis asiatiques ne sont pas destinés à faire de la grande précision, surtout les entrées de gamme de très petite taille.
Ou alors il faut revoir pas mal de chose (changement des roulements de broche pour des rouleaux à portée conique, ébavurage/grattage/rectification des glissières, etc, etc...)
 
Fred69

Fred69

Compagnon
Les tours chinois j'en ai fait le tour, je suis conscient de leur rapport capacité/prestation/prix mais d'après mes différentes lectures souvent sur ces machines, les ajustements laissent a désirer et un travail plus ou moins conséquent en fonction de la série et du fournisseur est nécessaire pour espérer obtenir un résultat satisfaisant. A quel cout ?
Attention à tes "lectures", une majorité d'entre-nous est équipé en matériel chinois et je pense que ce matériel te conviendra parfaitement pour ce que tu veux faire et à un prix abordable. 5/100 ème de mm ce n'est pas si difficile à obtenir, ça dépend surtout du bonhomme en fait.
 
Dernière édition:
E

enguerland91

Compagnon
A l'heure des visus/DRO et vu le prix que ça coute (±200€) il ne faut plus se restreindre à ne pas en installer, même sur un petit tour d'établi.
Le gain en confort d'utilisation et surtout en précision est indéniable et vaut largement le faible investissement initial, donc avoir un vernier avec une graduation très fine n'est plus vraiment d'une importance capitale.

Pour info sur mon HBM, le vernier du transversal est gradué par pas de 0.04mm au Ø, ce qui n'est pas très pratique.
Et celui du petit chariot par pas de 0.02mm.

Ca implique également des outils coupant de qualité, et surtout de la métrologie.


En effet il te faut surveiller très régulièrement les sites de vente quitte à se mettre des alertes en place.


Percer des trous de 0.2mm se fait très bien avec un Sherline et de bons outils, un ami en Russie réalise des modèles réduits avec ce tour et il n'a pas de soucis de précision, seules les pièces détachées comme le kit courroie 10.000tr coute relativement cher, mais la qualité est la.


Dans ce cas, mandrin de précision obligatoire et idem pour les pinces ER, il ne faudra pas choisir du premier prix mais bien de la qualité supérieure (classe AA)


Les tours d'établis asiatiques ne sont pas destinés à faire de la grande précision, surtout les entrées de gamme de très petite taille.
Ou alors il faut revoir pas mal de chose (changement des roulements de broche pour des rouleaux à portée conique, ébavurage/grattage/rectification des glissières, etc, etc...)
Ce serait BEAUCOUP PLUS UTILE de répondre à la question posée plutôt que d'énumérer les points sur lesquels ton avis diverge du mien;
 
E

enguerland91

Compagnon
Si vous arrivez à percer des trous de 0,2 mm de diamètre avec un tour, je vous tire mon chapeau. Tout de même avec quelle consommation de forets ?
 
Squal112

Squal112

Ouvrier
Ce serait BEAUCOUP PLUS UTILE de répondre à la question posée plutôt que d'énumérer les points sur lesquels ton avis diverge du mien;
Déjà ce serait bien de ne pas HURLER...
Car oui écrire en majuscules est bien défini comme le fait de crier/hurler sur les forums, blogs, etc...

Ensuite je conseille juste l'utilisation d'une DRO, qui peut-être considéré en 2021 comme une "amélioration" de base sur une machine outil.
Il faut juste savoir vivre avec son temps, et arrêter de ne jurer que par des verniers aux fines graduations ou des machines européennes d'occasion, mais c'est un autre débat.

La question en elle même, je pense avoir donné quelques réponses déjà contrairement à toi qui ne fait que poser des questions...

Si vous arrivez à percer des trous de 0,2 mm de diamètre avec un tour, je vous tire mon chapeau. Tout de même avec quelle consommation de forets ?
Oui sans problèmes, avec les bons outils encore une fois rien de compliqué.

Je ne prétends pas percer un trou de Ø0.2 sur une longueur de 20mm dans un acier traité à 62HRC.
Mais sur 3-5mm, dans un rond d'alu, de laiton, de plastique, ou d'acier facile à usiner (S300Pb, XC38...) oui pas de soucis en prenant son temps et en étant minutieux.

Un set de forêt carbure Ø0.1 à 1mm c'est moins de 5€ pour info...
Monté dans un mandrin de précision bien aligné, la broche lancée à 1800-2000 tr/min, 2 doigts sur la manivelle de la poupée, ça se fait très bien.

Aller pour la culture :
 
E

enguerland91

Compagnon
@squall112 ; oui c'est la vidéo d'un autre que tu nous montre.
FIN DU HORS SUJET pour moi
 
Mokhin

Mokhin

Nouveau
Merci @Squal112 pour tes interventions. Je suis conscient que la qualité des outils de coupe est primordiale pour espérer obtenir les côtes cibles. Tu me rassure quant au choix du type de machine. Même si je reste aux aguets pour des opportunités "autres".

Par exemple j'ai en réserve un ensemble tour/fraiseuse Emco Compact 5 en plutôt bon état avec quelques accessoires fourni de base. Le marché de l'occasion est relativement fourni de pièce Emco et la qualité des anciennes machines est généralement bien notée.

Je regarde aussi chez Hobbymat qui offre un ensemble similaire, mais qui dispose d'une architecture un peu plus ésotérique et un peu moins de dispo sur le marché de l'occasion.

Mon budget annoncé concerne uniquement l'achat du ou des machines, l'outillage dispose d'un autre portefeuille qui lui est évolutif et sur le long terme.

Cordialement.
 
thierry74

thierry74

Compagnon
Bonjour,

Il y a une personne qui est sponsorisée par Sherline, c'est Jerry Kieffer, j'avais mis dans "modèles réduits " ses réalisations avec son site.

Il faut voir ce qu'il arrive à faire avec les machines Sherline( en bas de sa page, on voit qu'il est sponsorisé par cette marque)

Au début que je voulais me lancer dans la réparation il y a 25 ans, j'avais regardé cette marque mais pour celui qui fait que du modèle réduit ça peut convenir mais pour moi c'était trop petit mais je pense que la précision est là !!!!

C'est ici : https://www.craftsmanshipmuseum.com/Kieffer.htm

A+

Thierry
 
thierry74

thierry74

Compagnon
j'ai oublié de préciser que j'avais aussi le problème des 0.04 mm sur la valeur de la division sur mon tour chinois mais c'est pas grave j'ai refait le tambour avec les bonnes divisions, je peux faire des cotes à 0.02 mm, la vis était bonne je ne l'ai pas refaite et c'est toujours la même.
Il est aussi précis qu'un Schaublin 70 ou 102 !!!! d'ailleurs j'ai fabriqué récemment un appareil à diviser style "Schaublin 70" et mes cotes étaient précises à 0.02 mm au maximum.

A+

Thierry

20220105_084713.jpg

Je ne sais pas pourquoi il y a la division qui est 0.04 mm? ça aurait été plus facile de mettre 0.05 mm, parce que tout était faux quand je voulais me déplacer ex : 2,45 mm, c'était impossible de trouver la bonne cote !! au début j'avais mis un comparateur mais c'était trop délicat.

20220105_084733.jpg

Mon tour qui a 25 ans qui tourne comme une horloge et est super précis !!!

20220105_084926.jpg

Et ma fraiseuse qui est avec des règles maintenant et est aussi très précise !!!!
 
françois44

françois44

Modérateur
Pour le moment il y a essentiellement ce lien:

Je ne connaissais pas ce site mais il me semble plutôt "léger". Les témoignages sont risibles tout comme les descriptions et les analyses avantages/inconvénients, on dirait une très mauvaise traduction.

Florilège à propos d'un tour :
Le fabricant a soigneusement choisi les matières avec lesquelles il l’a conçu de manière a ce qu’il puisse tenir le plus longtemps possible. Cet appareil est fait de plastique renforcé et de métal, mélange qui a déjà eu tant de succès dans le passé. Ainsi, celui-ci est hyper résistant, ne se décolore pas, ne rouille pas et ne risque pas de s’abimer au moindre choc. Par ailleurs, ce tour ne présente aucun risque de rayures. Il s’agit d’un détail très important pour les artistes.

Le tour à métaux MOPHORN est présenté sous une forme compacte et ses dimensions parlent d’elles même. Cependant et à la surprise générale, il est très lourd. A première vue, on dirait un appareil léger, très facile à déplacer avec une bonne prise de main, or c’est tout le contraire. Celui-ci est certes petit, mais c’est un leurre, car son poids de 50 Kg est beaucoup trop prononcé pour que vous puissiez le déplacer aisément. Et dire que l’on aurait cru pouvoir en profiter en toute aisance, disons que ce n’est pas tout à fait le cas. Ce dernier est beaucoup trop lourd et il vous faudra une sacrée force herculéenne pour pouvoir le déplacer. C’est dire que vous aurez nécessairement besoin d’aide pour le faire. Autant dire que si vous vivez seul ou travaillez en solitaire, vous êtes mal parti.

Sachez que 50 Kg correspondent quasiment au poids d’un adulte bien portant ...

Cet appareil a de quoi répondre à tous vos besoins avec des roues dentées pour un déplacement facile et une prise en charge des larges surfaces à usiner

En revanche, son usage est complexe et il fonctionne avec une haute nuisance sonore.


J'arrête là mais ça m'a fait bien marrer, et il y a plein de comparatifs aussi hilarants!

 
Dernière édition:
Mokhin

Mokhin

Nouveau
C'est en effet le sentiment que j'ai ressenti en lisant le contenu des tests. J'ai limite l'impression que les commentaires sont issu d'une banques de données qui sont ensuite poussé un peu au hasard.

Je préfère encore m'en remettre aux vrais utilisateurs, plutôt qu'aux éplucheurs de fiches techniques :lol::lol: !!!

Actuellement je lorgne de plus en plus vers la plateforme Hobbymat/Teco/Prazi (MD65/SU300/SD300) qui proposent ma foi des caractéristiques bien intéressantes pour le gabarit. Sans être en tout point parfait, il sait cibler les aspects important. Reste a traiter l'éternel support. Quoique toujours en production le fabricant n'est pas très bavard. Wait and see !!!

Cordialement.
 
Mokhin

Mokhin

Nouveau
@thierry74 Sympa comme setup. Un peu plus encombrant que ce que je prévois. Les machines m'ont l'air de bonne facture. Des copies chinoises (ou taiwanaises) j'ai l'impression d'y déceler quelque touches ou inspirations EMCO, en particulier sur la fraiseuse.

Pour ce qui est des graduations, je ne serais pas étonné qu'il s'agisse d'un rapport vis en pas impérial et division simple du tambours qui est susceptible de finir à 0.04mm par division. Ce n'est pas commun certes !!!

Cordialement.
 
E

enguerland91

Compagnon
Pour ce qui est des graduations, je ne serais pas étonné qu'il s'agisse d'un rapport vis en pas impérial et division simple du tambours qui est susceptible de finir à 0.04mm par division. Ce n'est pas commun certes !!!
Avec une vis ayant un pas impérial je doute beaucoup que vous trouviez comment diviser son tambour pour avoir une côte métrique EXACTE.
Ce qu'il faut commencer par regarder c'est si le 0,04 mm par division est sur le diamètre ou sur le rayon de la pièce usinée!!!!!!!
 
thierry74

thierry74

Compagnon
Bonjour,

@thierry74 Sympa comme setup. Un peu plus encombrant que ce que je prévois. Les machines m'ont l'air de bonne facture. Des copies chinoises (ou taiwanaises) j'ai l'impression d'y déceler quelque touches ou inspirations EMCO, en particulier sur la fraiseuse.
Ce sont des machines chinoises sous licence anglaise, à l'époque c'était de la bonne machine je pense, la marque était "CHESTER" je les avais acheté chez Lestamps qui a été racheté par "Métiers et passions"
Après il faut voir l'utilisateur, on peut avoir une bonne machine et un mauvais ouvrier et vice-versa !!!

Tout de suite j'ai changé les roulements parce que c'est du chinois et j'ai fait cette modif pour le tambour mais depuis tout est d'origine et je fabrique pas mal de choses.
Ma dernière réalisation : https://www.usinages.com/threads/fabrication-dun-appareil-a-diviser-pour-schaublin-70.116520/ et bien d'autres sur ce forum.
Pour ce qui est des graduations, je ne serais pas étonné qu'il s'agisse d'un rapport vis en pas impérial et division simple du tambours qui est susceptible de finir à 0.04 mm par division. Ce n'est pas commun certes !!!
Quand j'ai reçu le tour, il y a une chose qui m'a surpris au niveau du tambour gradué, il était claveté :smt103, impossible de le tourner, donc pas possible de le mettre à 0 et les divisions étaient fausses ( je ne sais pas si ceux qui ont développé ce tour, ils savaient à quoi servait un tambour ?????) par la suite j'ai rebouché la rainure et mis une vis pour bloquer le tambour qui est devenu réglable.

Par contre la vis était en métrique alors la seule solution a été de refaire le tambour avec les bonnes divisions, elles ont été refaites avec un laser et la précision est de mise parce que c'est celui qui sert à graver les tambours de micromètres !!!! et maintenant si je veux bouger de 0.05 mm ou 0.14 mm ou 3.48 mm pas de problème, je serai à la cote et je peux te dire qu'il est très précis maintenant.

Et pour ce qui est de l'affichage de l'échelon de 0.04 mm, je ne vois pas pourquoi ils ont mis 0.04 mm, maintenant pour moi entre 2 traits il y a 0.05 mm.

A+

Thierry
 

Sujets similaires

stphane9377
Réponses
4
Affichages
396
stphane9377
stphane9377
Jeandominiquelaure61
Réponses
35
Affichages
1 579
Jeandominiquelaure61
Jeandominiquelaure61
A
Réponses
0
Affichages
178
ABDERRAHMANE BENZAHRA
A
S
Réponses
5
Affichages
365
SebMo
S
P
Réponses
4
Affichages
238
pierrotprunier
P
C
Réponses
28
Affichages
1 478
MARECHE
M
bullcomposites
Réponses
5
Affichages
290
gwenediz
G
Remi C
Restauration Vieux tour d'établi
Réponses
5
Affichages
500
DavidH
D
F
Réponses
9
Affichages
1 681
gégé62
gégé62
Haut