Réparation d'un électroaimant de perceuse magnétique

Stef Indabus
Nouveau
22 Octobre 2018
10
Saint-Nolff, 56
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

L' électroaimant de ma perceuse magnétique ne fonctionne plus.
J'ai testé mon alimentation en sortie de pont de diodes, OK
J'ai sonné les deux bobines, toutes les deux sont HS (circuit ouvert)
J'ai donc déposé un des deux enroulements (dépose destructive obligatoire) et je ne peux donc connaître ni le sens de rotation de la bobine, ni le nombre de tours.
Sauriez- vous me dire où trouver un schéma logique d'un électroaimant à deux pôles (deux bobines) ? Sachant qu'il est alimenté par un courant redressé simple alternance (=faux continu) sous 230V, et que je suis limité à 10A (appel compris).

Je n'ai trouvé aucun fournisseur capable de me vendre ce type d'aimant.

Merci de vos réponses

20181022_111042.jpg


20181022_111100_001.jpg


20181022_151016.jpg
 
Albert le Belge
Compagnon
5 Janvier 2013
2 614
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Ne serait-il pas plus simple de donner la marque et le type de support et de voir si le fabriquant n'a pas de pièces (ou trouver un support d'occasion.)
 
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 695
Nancy
Bonjour,
Tu as le diamètre du fil, qui n'est pas bien gros. Tu tournes des bobines capables d'entrer dans l'espace, épaisseur de paroi pas plus de 1 mm, matière nylon ou bakélite et tu bobines à spires jointives le plus possible de tours, 2 bobines pareilles et tu les coupleras de la façon qui donnera le plus de force.
Salutations.
 
Stef Indabus
Nouveau
22 Octobre 2018
10
Saint-Nolff, 56
  • Auteur de la discussion
  • #4
Salut Albert le Belge

c'est une Deta AO-3200, apparemment identique à la marque OTG AO-3200 vendue par Otelo. Pas de réponse de leur part pour le moment pour les pièces détachées.

@MARECHE , ok pour faire une bobine en fonction des dimensions du fraisage, mais dans quel sens de rotation? (et les deux dans le même sens?) et dois-je respecter un sens de roulage ?
 
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 514
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Intuitivement, le dirait que pour qu'il y ait adhérence du support sur la pièce à percer, il faut que les deux "ronds" soit de pôles contraires pour que le champs se ferme sur la pièce.
Donc deux bobines de sens opposés, en parallèles ou en série selon l'intensité qu'elles peuvent supporter et/ou le courant maxi que tu veux.
Il y a des essais à faire pour connaitre ce courant maxi fonction de la tension appliquée à chacune des bobines, à moins que quelqu'un ait des formules à proposer.

Cordialement,
PUSSY
 
Stef Indabus
Nouveau
22 Octobre 2018
10
Saint-Nolff, 56
  • Auteur de la discussion
  • #6
@PUSSY en effet le câblage était en parallèle et il semblerait que ce soit de sens opposé car dans mes deux bornes + et - j'avais un fil rouge d'une bobine et le noir de l'autre.
Mais ce montage artisanal peut être remis en question car j'ai acheté cette perceuse en défaut et le couplage pourrait être la source de la rupture des bobines.
(Bien que l'ancien propriétaire m'ait certifié ne pas avoir essayé de réparer)

@Vilozorro
Je pourrais effectivement tester plusieurs combinaisons de câblage mais en ce qui concerne la construction même de la bobine, y'a t'il une règle a respecter (sens de rotation et d'élévation..?)
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 850
FR-29 Brest
Bonjour,

il semblerait que ce soit de sens opposé car dans mes deux bornes + et - j'avais un fil rouge d'une bobine et le noir de l'autre
Le champ magnétique passe donc d'un pôle à l'autre au travers de la pièce à percer ... ce qui semble logique effectivement pour maximiser le flux :roll: ...

Je pourrais effectivement tester plusieurs combinaisons de câblage
Je tenterais d'abord de les connecter en série ... dans ce cas il faudra un rouge sur le plus alim, le noir sur le noir de la seconde bobine et le rouge de la seconde bobine sur le moins de l'alim pour conserver le sens opposé ...

Par contre il faudra impérativement une limitation de courant pour ces essais ... une simple lampe à incandescence par exemple convient ...

@PUSSY en ce qui concerne la construction même de la bobine, y'a t'il une règle a respecter (sens de rotation et d'élévation..?)
Il faut que les deux bobines soient construites avec le même sens d'enroulement par rapport à la couleur des fils, et placées de la même façon dans le support.

Pour cela tu colories une joue de la couleur qui te plait. Joue de couleur face à toi tu démarres par le fil noir et tu enroules dans le sens des aiguilles d'une montre. Pareil pour l'autre. Tu peux tourner en sens inverse si tu veux, mais à condition de faire les deux pareilles. Elles devront être placées de la même façon dans le support, joue colorée face à toi.

Pour l'enroulement tu démarres du côté où est le fil et tu fais une première couche avec les spires les plus le plus jointives possible jusqu'à l'autre joue, puis tu repars vers la première joue pour la seconde couche aussi jointive que possible aussi, et ainsi de suite couche par couche d'un côté à l'autre. Comme l'enroulement d'un câble sur un tambour de treuil. L'objectif est de minimiser la tension électrique entre fils, et donc que les nouvelles spires ne soient qu'au voisinage des plus nouvelles et le plus éloignées possible des anciennes.

Après on peut se poser la question du vernissage, pas forcément indispensable vu que les bobine d'origine semble en être dépourvues.

Une fois alimenté, je pense qu'il faut éviter de laisser le bloc en l'air sans pièce support afin de limiter le courant et l'échauffement des bobines.

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Stef Indabus
Nouveau
22 Octobre 2018
10
Saint-Nolff, 56
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour ton explication très claire @FB29 !
Deux bobines identiques et disposées dans le même sens quel que soit le sens d'enroulement.
En ce qui concerne le nombre de tours je vais peser le fil de ma bobine éclatée.

Quelqu'un a t'il un conseil à me donner a savoir quel fil et où me le procurer?
Es-ce cohérent d'utiliser du thermodurcissable? (Étant donné que je doive coulisser la bobine après réalisation sur son support)

Après on peut se poser la question du vernissage, pas forcément indispensable vu que les bobine d'origine semble en être dépourvues.
À quoi tu as vu çà ?
Je peux zapper l'opération vernissage et étuvage ?
(Es-ce impératif de vernir et étuver ?)
Sachant que les bobines sont scellées dans une sorte de résine
-d'ailleurs... Quelle sorte de résine?-

Merci de vos réponses !
 
Dernière édition:
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 850
FR-29 Brest
À quoi tu as vu çà ?
Je ne vois pas de trace de vernis ni sur, ni entre les fils émaillés ... donc à priori pas de vernissage sauf si tu contredis :wink: ...
Je peux zapper l'opération vernissage et étuvage ?
Oui à la réflexion, car il n'y a pas de contraintes mécaniques et pas d'humidité non plus une fois tout scellé :roll: ...
Quelle sorte de résine
Une résine époxy bi-composante ... l'Araldite est parfaite pour cela ... très bon isolant ... on trouvait d'ailleurs à une époques des condensateurs isolés à l'Araldite ... appliquée à chaud autour de 50°C pour une bonne fluidité et une bonne accroche mouillante ... tu peux chauffer le bloc avec une lampe à incandescence de 100 W placée presque à toucher pendant une heure ou deux avant remplissage ... c'est miraculeux :roll: ...
un conseil à me donner a savoir quel fil
Du fil émaillé pour bobinage de même diamètre (mesurer au micromètre de préférence ou pied à coulisse de qualité au 1/50ème) ... ce doit se trouver sur le net ... sinon tu peux aussi en récupérer sur un vieux transfo ou autre bobinage au rebut ... tu débobines d'un côté et tu rembobines de l'autre ...

Conrad ...

Amazon ...

....

Faire gaffe de bien regarder si on parle du diamètre extérieur (avec émail isolant) ou du diamètre du cuivre ... pour du fil fin ça peut jouer :roll: .... chez Conrad c'est clair c'est le diamètre extérieur isolé ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Stef Indabus
Nouveau
22 Octobre 2018
10
Saint-Nolff, 56
Cool !
Merci pour vos réponses !
Je vois çà ce soir ou demain et j'vous redis ce qu'il en est !
 
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 850
Clermont Ferrand
Bonjour stef

Fb 29 me fait plaisir par la qualité de ses réponses.

Vous avez parlé tout en haut d'une limitation de courant à 10 A?
Cette limitation est elle le fait du pont redresseur ou des bobines?

Même sans avoir mesurer le Ø du fil , je l 'estime à 20/25 100eme, ce sera difficile de faire passer une telle intensité de façon permanente…
il faut une résistance de limitation (de préférence bobinée), la lampe en série c'est parfait pour un essai mais la résistance d'une lampe varie énormément avec le fait qu'elle est chaude ou froide , donc du courant qui la traverse.

Je suis quand même surpris de trouver du 220v continu sur ce genre de produit, autrefois même les plateaux magnétiques électriques étaient en 110v
( sécurité oblige).
Il faut impérativement vernir la bobine une fois réalisée, les forces sur les conducteurs sont assez importantes quand on monte en courant.
Le bobinage doit être de préférence jointif , compte tenu du peu de place dispo.
Idéalement il faudrait le réaliser sur un noyau de faible épaisseur mais avec des joues, et ne pas oublier des couches de papier fin isolant toutes les 4/5 couches.

On peut calculer la résistance du fil en connaissant la section et la longueur


Tableau des conducteurs électriques

Section
mm2
Diamètre
mm
Résistance
Ω/km
Poids
kg/km0,5
0,7978835,094,46 0,750,9772123,396,69 11,1283817,548,92 1,51,3819811,713,38 2,51,784127,0222,3 42,56764,3935,68 62,763952,9253,52 103,568251,7589,2 164,513521,10142,72 255,641900,70223 356,675580,50312,2 507,978850,35446 709,440700,25624,4
Formules pratiques

La résistance est calculée avec la formule pratique : R = l/57s .
formule-resistance-cuivre.gif

Avec les grandeurs suivantes :
R en ohm
l en mètre
s en mm2
(ρ = 1,74 Ω.m à 15 C°)


A + cldt, cf63.
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 503
Pas sûr, il est possible aussi que les deux ronds soient de même pôle et que le pole opposé soit le reste du rectangle. Ça donnerait une force mieux répartie et moins sensible aux défauts de la surface support.
Il me semble que ce n'est pas si important que ça la polarité.
Si on coupait en deux le rectangle pour avoir 1 seule bobine, ça marcherait encore, non ?
Donc je pense que chaque électroaimant peut être considéré comme indépendant. :shock:

En ce qui concerne le courant, les deux bobines étant en parallèle, elles vont en prendre moitié chacune.
Cela dit 10A, c'est peut-être le calibre des protections, ça ferait quand même >2kVA, c'est sûrement moins
À partir du poids de cuivre récupéré et de son diamètre, on devrait pouvoir estimer sa longueur et donc la résistance ohmique. :wink:
 
marc le gaulois
Compagnon
27 Janvier 2016
2 886
Bonjour,
Tu as le diamètre du fil, qui n'est pas bien gros. Tu tournes des bobines capables d'entrer dans l'espace, épaisseur de paroi pas plus de 1 mm, matière nylon ou bakélite et tu bobines à spires jointives le plus possible de tours, 2 bobines pareilles et tu les coupleras de la façon qui donnera le plus de force.
Salutations.
Oui, c'est pas mal et en plus il faudrait peut être peser le cuivre avec une balance très précise , comme ça on pèse le support et on rajoute le poids du cuivre , ensuite on peu peser de temps en temps.
Si le diamètre du fils est pris exactement il ne doit pas y avoir de problème.
Mais ce cher Labobine va surement passer par là, avec un peu de chance:wink:.

Marcus
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut