Reconnaître plastiques

sans
Compagnon
28 Décembre 2009
778
Albi
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Le fablab (http://www.fablab.fr) de Toulouse (http://www.artilect.fr) possède un petit laser, entre outre pour la découpe. On s'est posé la question comment reconnaître les différentes plastiques afin d'éviter des fumés nocives. Par exemple les adhésifs : Rien n'est marqué sur les rouleaux, et les vendeurs n'ont pas d'idée si c'est du PVC ou un autre vinyle sans chlorides.

Bref, je cherche des recettes qui nous permettent de reconnaître un plastique du l'autre avec des moyens d'un atelier moyen.

Merci pour vos conseils.
 
Dernière édition par un modérateur:
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
mettre le feu a un petit morceau avec un briquet : l'odeur est facile a identifier ... helas pas moyen de copier coller les odeurs sur ce forum ... il faut donc comparer avec des bout de matiere connue

le pvc est dangereux en fesant du chlore et de l'acide chloridrique facile a reconnaitre , mais aussi de la dioxine bien poluante ... mais ce n'est pas le pire : le teflon PTFE degage de l'acide fluorydrique mortellement toxique meme en faible concentration
 
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 590
Le pays du Comté
moissan a dit:
...le teflon PTFE degage de l'acide fluorydrique mortellement toxique meme en faible concentration
bonjour,

correction importante il me semble:
le PTFE brulé dégage un gaz, de fluorure d'hydrogène (HF) qui en contact avec l'humidité (de l'air, de nos poumons, des larmes par exemples) se transforme en acide fluorhydrique :wink:

qui est effectivement une belle s]}^^`^[^ie :eek: mais il faut respirer un certain niveau de >gaz< pour produire un effet nocif et encore plus pour provoquer la mort. Par contre le contact avec l'acide lui est extrêmement nocif voir mortel en quantités relativement faible.
ceci étant dit je ne suis pas assez qualifié pour dire si allumer un petit fil de PTFE est mortellement toxique mais pour avoir été exposé à beaucoup plus de HF que ça j'en doute...

à+
Phil
 
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

Bah tu les appels par leurs nom si il te réponds c'est que c'est bon :-D , blague à part j'en usiner en traditionnel on y va au pif en sachant quand même que c'est une matière tendre au départ.......en brut c'est assez facile de différenciés mais une fois usiner c'est pas toujours évident....et en laser j'ai jamais vu...ça doit-être pire au niveau odeur :mad: quand usinage traditionnel.
Bonne chance pour trouver des infos.

@ +
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
bien sur c'est pas facile a chiffrer ... on a tous des poele a revetement teflon et on n'en meurs pas a la moindre surchauffe

j'ai entendu le dire un vendeur de chalumeau a air chaud pour soudure de plastique : n'esssayez pas de souder du PTFE : ca degage a haute temperature du gaz trop toxique

il y a un certain nombre d'ancien chimiste d'avant 1900 qui sont mort avec le HF sans comprendre ce qui leur est arrivé

la question de depart est le marquage laser , qui attaque une faible quantité de matiere ... et les film teflon sont assez rare ... mais que dire sans chiffre precis ? une machine de marquage laser automatique gravant une grande surface de matiere bizare dans un local mal aeré peut finir par faire une concentration dangereuse : la solution la plus simple est de bien ventiler

il n'y a pas que le teflon : il y a diferente matiere fluoré en film : FEP , tedlar , fluorure de vynilidene
 
ZeBill
Ouvrier
30 Juillet 2010
300
Toulouse Sud
Bonjour,

Pour compléter le post de Jean Yves, une petite page d'analyses chimiques pour l'identification : ICI (comme ça, si en plus vous voulez faire du recyclage, vous savez précisément ce que vous avez en main :wink:)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut