Pliage: calculs de base ?

  • Auteur de la discussion wika58
  • Date de début
M
michel19
Compagnon
Comme je fais parti de ceux qui veulent toujours avoir raison, j'ai réalisé le test avec les côtes de Jean Yves.
Pour éviter de monter un poinçon autre que celui qui était sur la machine, je suis parti sur un U 50x70x50 ce qui revient au même en terme de dév. que 60x50x60 mais me permet d'effectuer le pliage sans buter sur le coulisseau.
Débit d'une tôle inox 304 L ép.30/10° largeur 50 longueur 159.6 (machine AMADA GPX 840 tolérance sur longueur+/- 1/10°): je suis dans les clous puisque la côte théorique était de 159.5.

Pliage sur SYNCHRO II 1840 Jean PERROT CNC CYBELEC 6 axes,pliage en l'air, vé de 24 à 35°.
Mise en butée (calculée par la machine pour une côte de 50 exter):47.00
Résultat: 50.1x72x49.9 (voir photos). L'écart de 2/10° d'une aile à l'autre vient d'une trop grande application lors de l'essai pour la mise en butée (y en avait un qui attendait après la machine!).
L'idéal aurait était donc de taper dans les 157.7/157.8 pour être pile .
En plus, j'ai pas triché!
Qui dit mieux?

Test pliage 004.jpg
Mesure du 70: il fait 72...

Test pliage 003.jpg
Le 50 fait 50.1; là y a pas trop de mal.

Test pliage 002.jpg
Le vernier du pied à coulisse.

Test pliage 001.jpg
Le bout de tôle
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bonjour ,

Je suis d'accord "partiellement" avec Ordinerf , il ne faut jamais perdre de vue la demande initiale ( Wika ) et les tolerances de fabrication .

Toutefois pourquoi parler et donc admettre les "pertes au pli " et ne pas en tenir compte Michel !!??
avec 2 plis il n'y a pas encore trop d'ecart mais avec 4 ou 5 ...

En artisanat ou encore moins en industrie il est impensable de faire des essais de pliage à chaque nouvelle pièce de tolerie .
Ce sont des choses que l'on maitrise parfaitement depuis de nombreuses années .
Ces essais sont uniquement pratiqué dans le cas de pliage à l'outil de presse avec des outil particuliers : à talon ou à plusieurs postes etc ...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Nos post se sont croisés !!!

L'ecart provient du rayon de pliage !! c à d , du contre vé employé ?
 
M
michel19
Compagnon
JeanYves a dit:
Nos post se sont croisés !!!

L'ecart provient du rayon de pliage !! c à d , du contre vé employé ?
Négatif.
Plus le rayon sera grand plus le dév. sera court (on coupe le virage).
Dans le cas le de l'essai du U inox le poincon a un rayon d'environ 1, mais ce n'est pas lui qui génère le ri; c'est l'ouverture du vé dans ce cas.
De toute façon le ri varie en fonction de pleins de paramètres (vé, poinçon, matière, épaisseur, pliage en frappe ou en l'air, sens de laminage,etc...), si tu veux quelques chose de pile (+/-0.1 sur longueur dans des tôles entre 1 et 4 ou rayon précis), il faut faire des essais.
Dans 99% des cas on travaille sans pièce sacrificielle puisque on tolère dans nos fab. du +/-0.5 sur les côtes.
Il faut que je vous envoie absoluement mon abaque AMADA, il est vachement près de la réalité.
Ensuite suivant les différentes méthodes de pliage (2 points,3points, tabliers, roulages) on n'a pas les mêmes delta L.
Le cas du roulage en particulier fait parti des exemples où on ne travaille qu'avec la fibre neutre.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Pliage , calcul de base

" Plus le rayon sera grand plus le dév. sera court (on coupe le virage)."

Sur ce point nous sommes d'accord !
mais justement en partant d'un flan de 159.5 sans respecter un rayon de 3 vous ne pouvez etre que trop fort apres pliage !!
Cela se devine sur les photos !!!???? .... :=)))))

" ( Dans 99% des cas on travaille sans pièce sacrificielle puisque on tolère dans nos fab. du +/-0.5 sur les côtes. "
C'est beaucoup !! et on ne peut pas mettre la même tolérance sur une cote de 10 ou une cote de 300 !! ; on utilisait les tolerances de la norme ISO 2768 moyen .
" Il faut que je vous envoie absoluement mon abaque AMADA, il est vachement près de la réalité. "
Je l'ai connu ! et nous ne l'utilisions pas car les developpés etaient generalement trop longs .

Enfin si vous le voulez , mais je n'ai plus de pb de pliage de tole !!
 
M
michel19
Compagnon
Re: Pliage , calcul de base

JeanYves a dit:
" Plus le rayon sera grand plus le dév. sera court (on coupe le virage)."

Sur ce point nous sommes d'accord !
mais justement en partant d'un flan de 159.5 sans respecter un rayon de 3 vous ne pouvez etre que trop fort apres pliage !!
Cela se devine sur les photos !!!???? .... :=)))))

" ( Dans 99% des cas on travaille sans pièce sacrificielle puisque on tolère dans nos fab. du +/-0.5 sur les côtes. "
C'est beaucoup !! et on ne peut pas mettre la même tolérance sur une cote de 10 ou une cote de 300 !! ; on utilisait les tolerances de la norme ISO 2768 moyen .
" Il faut que je vous envoie absoluement mon abaque AMADA, il est vachement près de la réalité. "
Je l'ai connu ! et nous ne l'utilisions pas car les developpés etaient generalement trop longs .

Enfin si vous le voulez , mais je n'ai plus de pb de pliage de tole !!
Tu as raison, j'ai tout faux, j'insiste pas: je comprenais pas pourquoi on foirait toutes nos pièces de tôlerie: tu m'a apporté la réponse. (ISO 2768: connais pas!)
 
valoris
valoris
Compagnon
Bonsoir à tous,

Bien vu pour l'erreur :oops: , j'ai pris le diamètre au lieu du rayon la bonne réponse était 156.8 mm, 157 en pratique.

Cordialement.

Valoris.
 
M
michel19
Compagnon
valoris a dit:
Bonsoir à tous,

Bien vu pour l'erreur :oops: , j'ai pris le diamètre au lieu du rayon la bonne réponse était 156.8 mm, 157 en pratique.

Cordialement.

Valoris.
Nous te pardonnons.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Pliage calculs de base

Bonjour ,

Chaque entreprise a ses habitudes , ses competences et son outillage .
Pour du pliage à 90 ° on employait pas de lame à 35 ° , generalement elles sont reservées aux pliages à un angle inferieur à 90 ° ou aux plis ecrasés .
Avec ce type de lame on ne maitrise pas avec précision et régularité le rayon interieur qui est obtenu generalement plus grand et c'est pour cela que vous n'utilisez pas les pertes aux plis .
L' interet de ces lames , à 90 °, est de pouvoir ètre employée pour de nombreuses épaisseurs ( interet economique ) .

La norme internationale ISO 2768 porte aussi le numero europeen EN 22768 ou fancais NF E02350 .

PoinçonPliage1.jpg
Contre-ve classique
 
G
gaston48
Compagnon
90 ° c’est pour le pliage à fond de V, en frappe ou « pliage à fond de frappe » .
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Re ,

Tout à fait ! le pliage en l’air ou pliage à fond de vé , pour arriver à faire de la précision en tolerie fine .
En frappe il faut davantage de puissance , il supprime le retour élastique du flan mais est limité à 3mm .
 
M
michel19
Compagnon
Nouvel essai:
Tôle inox 304L ép. 30/10°
Poinçon type 10.10 Promecam R 0.8 à 88°
Matrice type 123 vé:24 à 88°
Dév. 158,2 (vite fait avec la cisaille conventionnelle)
Butée: 47.00

Résultat:
Longueur des ailes: 50.00 mm
Longuer de l'ame: 71
Ri: env. 3-3.4 (controlé avec un étiré).
Encore trop long!
j'ai toujours pas triché...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Longuer de l'ame: 71 ?????

61 je suppose !!??
bizarre !!!!
 
M
michel19
Compagnon
JeanYves a dit:
Longuer de l'ame: 71 ?????

61 je suppose !!??
bizarre !!!!
Non, je confirme 71 puisque pour des raisons de commodités, j'étais parti sur un U 50x70x50 de façon à ce qu'on parle de la même longueur développée.
 
valoris
valoris
Compagnon
Bonsoir à tous,

Juste histoire d'en remettre un peu. 8-)

Votre serviteur.

pliage_des_toles.jpg
 
M
michel19
Compagnon
valoris a dit:
Bonsoir à tous,

Juste histoire d'en remettre un peu. 8-)

Votre serviteur.
OK dans le cas du roulage; dans le cas du pliage avec poinçon+vé ça ne marche pas.
Pour s'en convaincre: prendre une tôle, une presse et faire des essais!
C'est peut être valable avec une presse à tablier mais la je ne pratique pas.
 
G
gaston48
Compagnon
Ma petite contribution :
Elle concerne le pliage avec une plieuse à tablier manuelle, beaucoup plus
courante chez l’amateur.
( Favrin était spécialiste des grosse plieuses motorisées à tablier )

A partir des formules classiques de calcul de développé : image 1

Je réalise une épreuve avec la matière et la largeur qui sera utilisé.
Ainsi que les réglage de la plieuse : valeur de recul de la lame de serrage
ou du tablier (en fonction des machines) recul qui nous donnera la valeur
du rayon ; Plus le recul sera grand, moins l’effort sera important, et dans
une certaine mesure, la précision sera meilleure aussi.
L’épreuve ainsi que les pièces futures, seront réalisée au tracé toujours
positionné d’un façon reproductible, ici, il affleure au bords de la lame
de serrage.
L’épreuve exécutée, toutes les dimensions résultantes sont introduites
dans les formules détaillées sur l’image2.
Elles permettent d’en déduire toutes les caractéristiques du développée
et notamment la position exacte du tracé qui est décalé par rapport
au milieu du développé (le tracé est centré dans le cas d’une presse
plieuse)
les 3 vues suivantes nous montrent les plans de développés et de traçages
et les 3 dernières vues, la pièce qui en résulte…
En étant méticuleux, on peut faire du très bon boulot ici c’est fait avec
une petite plieuse d’établi « l’indispensable » pour ceux qui connaissent.

(Cliquer plusieurs fois sur les vues, certaines sont en haute résolution)
 
M
michel19
Compagnon
Belle pièce!
C'est pour quoi faire si c'est pas indiscret?
 
G
gaston48
Compagnon
Merci du compliment (venant d’un pro)
C’est un coffret pour installer 4 amplis hifi de puissances d’une enceinte
amplifié.
Il est encastré verticalement, derrière l’enceinte.
les aérations font cheminée et correspondent aux 4 dissipateurs…
 
T
Tété
Apprenti
Comme michel19 :eek:
On dirait un produit industriel.
Tu aurais un lien vers ta plieuse?
Merci
A+
 
Callaghan
Callaghan
Apprenti
Salut,

Un site peut vous aider en ce qui concerne le pliage.

http://tspeed.free.fr/formpliage.htm

On y trouve des abaques de pliages, des abaques de DeltaL.

Le DeltaL est une valeur qu'il faut ajouter à la somme des cotes extérieures de la pièce pliée.
Le DeltaL varie en fonction de l'angle de pliage, de l'épaisseur, et du Vé.

A plus
 
G
gaston48
Compagnon
Tété a dit:
Comme michel19 :eek:
On dirait un produit industriel.
Tu aurais un lien vers ta plieuse?
Merci
A+

C’était une petite plieuse fabriquée par les Ets CORRE à Carros 60
J’ai la KR3 de 500 avec une plaque mince, pour les plis aplatis et
une lame massive avec sur un chant, un rayon de 5 mm
Avec un rayon, c’est très précis et esthétique sur du 20/10eme
en Ag3 par exemple.
Les formules, il faut les rentrées dans une calculatrice programmable
ou faire un petit programme sur ordi, sinon on a jamais le courage
de faire les calculs et il y a risque d’erreur.
Quand on a accumulé pas mal d’épreuve et bien noté les résultats,
on fini par s’en passé.
Les petite plieuses asiatiques qu’on trouve, doivent très bien marcher

indis4 [1024x768].jpg


indis3 [1024x768].jpg


indis2 [1024x768].jpg


indis1 [1024x768].jpg
 
loulou73
loulou73
Apprenti
[attachment=0]plieuse l'indispensable.Bonjour, Voici une petite plieuse que je viens d'acheter.
Elle est en assez bon état, quelques marques. J' ai commencé à la nettoyer et fais quelques essais: elle fonctionne bien.
C 'est du costaud: une centaine de Kilos ! Une belle petite bestiole.
La seule info ou doc que j'ai pu trouver sur le web est de Gaston 48, que je salue au passage.
Si quel-qu' un en sais un peu plus ou connais ces machines ....
Je suis un peu pris par le temps ... à bientôt et merci à ceux qui font vivre cet excellent forum qui foisonne d'infos!!! :smt003

plieuse l'indispensable.jpg
vue générale

plieuse l'indispensable 7.jpg
Plieuses l'indispensable

plieuse l'indispensable 6.jpg
par terre, la butée tordue

plieuse l'indispensable 5.jpg


plieuse l'indispensable 4.jpg


plieuse l'indispensable 3.jpg


plieuse l'indispensable 2.jpg
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bojr ,

Machine qui à l'air en bon état , elle est tres pratique pour l'artisan ou le bricoleur , puisqu'elle permet de réaliser des petites pièces en tole pliée , de faible epaisseur avec des rayons differents par simple reglage .
Inconvenient , il faut faire des montages avec jeu de cales pour faire les plis inversés ou des plis successifs .

Pas necessaire de se lancer dans des calculs théoriques comme Gaston , avec le risque de faire des erreurs et de trainer des centièmes qui ne sont pas justifiés en tolerie .

Le calcul des developpés par l'addition des cotes interieures pour ces faibles epaisseurs fonctionne bien ,
 
G
gaston48
Compagnon
Pas necessaire de se lancer dans des calculs théoriques comme Gaston , avec le risque de faire des erreurs et de trainer des centièmes qui ne sont pas justifiés en tolerie .

Le calcul des developpés par l'addition des cotes interieures pour ces faibles epaisseurs fonctionne bien
Le centième n’est la que pour éviter les erreurs accumulées ...
je te garantis que tu es dans les choux si tu te contentes d’un développé intérieur.
En plus, sur une plieuse de ce type (à l’inverse d’une presse) ton traçage théorique
n’est pas centré au milieu du développé du congé, il faut absolument déterminer
à l’avance une gamme de pliage car en cas de retournement les décalage sont
inversés. Sans compter les variations de congés en fonction de l’épaisseur,
de la largeur du flanc, du sens de laminage etc je me serais bien passé de tout ce
bazar de calcul s’il y avait une méthode plus simple ... Elle est basé sur une mesure
avant – après et une loi reproductible qui en est déduite.
 
wika58
wika58
Compagnon
très belle machine Loulou... :smt002

Je m'en suis bricolé une dans ce genre mais rien à voir du point de vue rigidité... :rolleyes:

Bon pliages... :wink:
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
Bsr ,

Gaston ou tu trouves 663.08 mm je trouve 664,4 , par exemple !
Un peu plus long certes , mais aussi avec un rayon plus petit , donc ... :) :)
Parcequ'à mon sens ton rayon interieur est trop grand , enfin c'est ton choix ! ...

Nous faisions ce genre de calcul pour les outils de presse ou il y avait parfois de l'allongement matiere .
Mais si nous avions du calculer toutes les pièces de tolerie de cette facon , des pièces bien plus complexes , bien plus grandes , avec des toles bien plus epaisses , je te dis pas ...
 
G
gaston48
Compagnon
Parcequ'à mon sens ton rayon interieur est trop grand , enfin c'est ton choix ! ...

Tu veux pas comprendre ou pas lire, ça n’est pas mon choix ! c’est ce que me donne au mieux cette plieuse pour un réglage de rayon mini et une largeur pliée de 340. pour une largeur de 20 le rayon sera quasi nul.
j’indique simplement une méthode qui est laborieuse mais moyennant simplement l’exécution d’une épreuve, d’arriver à une très bonne précision de l’ensemble … preuve à l’appui !
En plus, tu me communiques ton développé ou positionnes tu tes traçages successifs sous la lame ?
sachant qu’ils sont décalés et ne correspondent pas au centre des rayons comme sous une presse plieuse.

je te mets au défi sur cette machine de faire du premier coup une boiboite de 100 par 100 sous la forme
de 2 U qui s’interpénètrent.
 

Sujets similaires

dh42
Réponses
20
Affichages
16 230
gégé62
gégé62
wika58
Réponses
91
Affichages
45 358
wika58
wika58
Haut