Ma première Deckel FP1

D
deckelite
Compagnon
boucqueneau a dit:
Comment démonter tout le tablier ( axe Z) l'extraire par le haut en devissant la vis et le lardon .
Y at-il une précaution particulière ?


Oui : c'est lourd ! :mrgreen:

Sinon, c'est simple.
Il te faudra d'abord déposer le lardon du bêlier horizontal "y" (attention, il y a une vis de blocage du réglage), puis reculer le bêlier vers l'arrière pour permettre le passage de la console vers le haut.
Pour tirer le bélier en arrière, il est nécessaire de le soulever d'un côté, car il faut faire passer au pignon d'entraînement un petit déflecteur en alu.

Ensuite, il n'y a plus qu'à sortir la console vers le haut (enlever ou desserrer vraiment largement le lardon - pour ôter le lardon, il faut préalablement bien dévisser la manette de blocage de l'axe, sinon ça coince). La seule vraie précaution à prendre, c'est de bien soutenir la console au fur et à mesure que tu la montes, pour éviter que la vis ne retombe lourdement dans la noix au moment où elle va sortir du dernier filet de celle-ci. Sinon, ça peut facilement déformer la noix en bronze.

La même précaution est à prendre au remontage, pour être sûr que la vis va accrocher le premier filet en douceur et sans forcer.
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Avec un outil maison, je viens de démonter la vis avec sa noix.
Je n’ai pas regardé lors du démontage la position de la rainure creusée dans la noix !
Dans l’alésage il n’y a pas de clavette ni de rainure.
Et rien pour immobiliser la noix en rotation.

D’après le plan la rainure doit se situer au-dessus et la notice de la fraiseuse spécifie « le trou de graissage de la noix doit être dirigé vers le bas »
Je ne vois pas de trou de graissage !

La noix est immobilisée en translation et apparemment en rotation via la bague filetée.
Ce montage m’interpelle, il s’agit sans doute d’une sécurité en cas de surcharge (couple trop élevé) ?
Quel est votre avis ?
Et pour le remontage ou positionner la rainure, vers le haut comme le montre le plan je crois me souvenir que deckelite a déjà démonté cette partie de la fraiseuse.
Note, la notice ne correspond pas au modèle de ma fraiseuse

P1010850.JPG
La vis et sa noix

P1010844.JPG
Alésage vue 1

P1010845.JPG
Alésage vue 2

Plan ecrou.JPG
Plan

CopieManuel.JPG
Manuel d'entretien
 
D
deckelite
Compagnon
Il y a eu au moins deux modèles de noix différents pour le x.
Un avec une rainure circulaire externe et un trou de graissage qui doit être orienté vers le bas au montage, et celui que tu as, avec une rainure circulaire externe et une autre, axiale, dirigeant l'huile vers l'arrière.
Cette rainure doit être orientée vers le haut.
Le premier modèle est un peu plus long que le second, et le montage ne comporte pas la petite entretoise en acier que tu as derrière la noix.
Ne me demande pas le pourquoi du comment, je n'en sais rien :mrgreen:
C'est comme ça.

Il n'y a effectivement pas d'immobilisation positive de la noix en rotation. Ca peut paraître surprenant au premier abord, mais à l'usage ça ne manque pas du tout. Il faut simplement prendre garde à ce que l'écrou soit correctement serré.
 
A
Ambiorix
Compagnon
Bonjour,

Les noix et vis du X ont changé en 1962 ,avant cette date et depuis les années 50 pour les 250 et 300 mm de course ,la vis est filetée sur toute la longueur et la noix avec un trou dans la rainure circulaire entre par la gauche si l'on se place face a la machine .
Après la vis n'est plus filetée que sur la partie "utile" et la noix a double rainures entre par la droite.
 
mephisto28
mephisto28
Nouveau
ça c'était de la bécane ! ! ! la légende de chez Deckel ! :wink:
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Merci de vos réponses :-D

La vis n'est plus filetée que sur la partie "utile" comme le montre la photo, donc ma machine date des années 62 ou plus. Merci à Ambiorix , c’est dommage que sur votre post relatif à la restauration de votre Deckel les photos ne sont plus visibles.

Lors du remontage, je vais donc orienter la rainure vers le haut comme le conseille deckelite et suivant les indications du plan.

Si un membre à la documentation de ce modèle je suis preneur :-D .

Effectivement c’est de la belle mécanique, avec quelques conceptions surprenantes comme l’immobilisation de la noix et la bague de la boîte de vitesse avec sa bague d’un côté chanfreinée et l’autre non j’aurais plutôt pensé à employer un circlips mais cela déforce l’axe ou une différence de diamètre de l’axe plus conséquente (Les concepteurs ont réalisé une petite économie de matière qui est à multiplier par le nombre de machines produites !).

Maintenant c’est l’avis d’un mécanicien qui n’a plus pratiqué depuis plus de 35 ans (Au travail, je me suis beaucoup investi dans la programmation de systèmes mécaniques virtuels et dans l’automatisation).

J’aurai encore besoin d’autres conseils de pro notament pour redresser ou réparer l’axe de manœuvre du mouvement vertical que :axe: j’ai plié accidentellement lors du transport.

Pour ce modèle de fraiseuse quelle est la vitesse de rotation à utiliser pour assurer la lubrification de la broche horizontale, avec le bélier situé à la cote de 25 mm ?

P1010852.JPG
La vis

P1010851.JPG
 
A
Ambiorix
Compagnon
Bonjour,

Je n'ai pas terminé la restauration de cette FP1 (vendue)donc impossible de remettre des photos,et pour celle en cours la tienne fera des copeaux bien avant elle.Mais si cela t'intéresse je peux mettre quelques photos .Elle appartient aussi a la période de mutation de la FP1 comprise entre 62 et 67 .
En cherchant de la doc pour les machines de cette époque et j' en ai fait beaucoup ,l'on ne trouve rien.Pendant ces 5 années la machines va faire une mutation pour arrivé au modèle de la doc dont tu as extrait la coupe du tablier.
-A partir de 62 le tablier reçoit une vis et une noix différente mais aussi des flasques de forme modifiée qui permettent la pose de soufflets pour la protection de la vis X .De plus le coulisseau est percer transversalement pour le passage d'une tringle sur la qu'elle s'accroche les soufflets permettant leur soutient et guidage lors de leur déploiement ou compression.
-Vers fin 64 ou du moins courant 65, la colonne avec les boîtes de vitesses et avances a 8 rapports et sélecteurs rotatifs ,remplace celle que tu possèdes >disparition de l'abaque des vitesses riveté sur le bélier
-Puis dans un ordre qu'il est difficile d'établir
remplacement :
-de la manivelle a boule du X par un volant débrayable,du volant fixe du Z par un débrayable.
-Du pied réservoir avec grilles ronde par un ouvert sur l'avant recouvert d'une tôle
-Du moteur 1400/700 sur console par un sur bride 2800/1400 et par conséquent l'adoption d'un carter arrière modifié.
-l'adoption d'un collier avec serrage a levier débrayable pour bloquer la descente de broche de la tête verticale
-changement du design de la trappe donnant accès a la pompe de lubrification.
Et peut-être d'autres qui m'ont échappés.
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Merci à dekelite et à Ambiorix pour leur réponse et pour la recherche sur l’évolution du modèle FP1.

D’après ta description ma machine date de la période 62-64 (« A partir de 62 le tablier reçoit une vis et une noix différente mais aussi des flasques de forme modifiée qui permettent la pose de soufflets pour la protection de la vis X .De plus le coulisseau est percer transversalement pour le passage d'une tringle sur la qu'elle s'accroche les soufflets permettant leur soutient et guidage lors de leur déploiement ou compression. »)

Par contre je n’ai pas la vitesse de 500 tr/ min voir la photo de l'abaque des vitesses riveté sur le bélier, je cherche toujours la vitesse qui permet la remontée de l’huile vers le bélier, il me semble avoir lu 750 tr/min, mais c’était sur une doc en allemand.
Et les vitesses de la broche horizontale son différentes pour la broche verticale.

La restauration de la fraiseuse va être à l’arrêt. Fin du mois, je rentre à l’hôpital pour une semaine, puis repos obligatoire et j’ai entrepris la construction d’un nouvel atelier en bois.

P1010741-1 [640x480].jpg
Abaque
 
D
deckelite
Compagnon
boucqueneau a dit:
Par contre je n’ai pas la vitesse de 500 tr/ min voir la photo de l'abaque des vitesses riveté sur le bélier, je cherche toujours la vitesse qui permet la remontée de l’huile vers le bélier, il me semble avoir lu 750 tr/min, mais c’était sur une doc en allemand.


Ben arrête de chercher et essaie à 475tr/min... Et même si tu mets 750 tr/min, je ne pense pas que l'huile refusera de monter :rolleyes:

Ce n'est pas réellement une question de vitesse, mais d'alignement des pignons.
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
La restauration continue,

Remontage de la tête verticale et réglage du couple conique engendre moins de bruit , j'ai lublifié à la graisse ces engrenages, ce n'est peut être pas la bonne solution ?

Démontage du moteur les roulements sont à changer Ref. : 6306, Je les ais nettoyé et remontés presque plus de bruit, la graisse séchée en était en grande partie la cause, une commande est prévue quand les finances le permettront :eek: .

Avec un levier j’ai redressé l’axe de manœuvre du Z et je n’ai presque plus d’excentricité. (je n’ose plus forcer !)

Démontage du bélier et du tablier, bonne surprise pas d’usure :-D , mais pout le tablier l’huile a séché et c’est long pour tout enlever. Aidé par un palan à chaine, le démontage et le remontage m’ont demandé très peu de temps.

Les engrenages des avances étaient bien secs, on a lubrifié avec de la graisse au lieu de l’huile !
Le débouchage des conduits de lubrification a été réalisé à l’air comprimé et propulsant du WS et du pétrole pour terminer avec de l’huile de glissière.

Les chariots coulissent mieux c’est un plaisir de manœuvrer les volants, deckelite avait raison

« Si j'étais toi, je la démonterais quand même, histoire de nettoyer parfaitement les glissières, les vis et les boîtes. Tu n'es pas forcément obligé de tout démantibuler jusqu'au dernier boulon, mais ouvrir les deux plaques portant les leviers de sélection, déposer le bélier horizontal, le chariot du x et la console sont des opérations qui peuvent se faire très facilement dans une journée, nettoyage compris. Le lendemain matin tu remontes, et tu as une toute autre machine ! »

Bien que non complètement remontée, je n’ai pas attendu pour l’essayer.

La rigidité et la finition obtenue n’est en rien comparable avec ma perceuse fraiseuse PF25 de Cincinnati.

A bientôt pour la suite
Place aux photos

P1010857.JPG


P1010856.JPG


P1010862.JPG


P1010859.JPG


P1010855.JPG


P1010860.JPG


P1010861.JPG


P1010863.JPG


P1010865.JPG
 
S
sébastien 1972
Apprenti
Bonsoir Boucquenau et les autres

Jolie petite fraiseuse que tu as là et en bon état à ce qu'on peut voir.J'ai pratiquement la meme et bien équipée aussi.Je vais bientot me lancer dans le nettoyage comme tu as fais pour la rafraichir un peu :wink: cae elle date de 1954(facture d'acaht à l'appui).

La mienne possède une broche verticale à paliers lisses comme l'horizontale.

Je vais suivre ton post avec grande attention et les conseils du grand maitre :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: (salut Tien)

A+

Seb
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Voici la suite de la restauration

Démontage et nettoyage du diviseur, il était bloqué par la graisse durcie.
J’ai trouvé de la peinture hamnerite en promotion, et je l’ai testée sur le diviseur, mais j’aurais dû réparer au mastic de carrossier les éclats avant de peindre !
Le bleu ne parait pas adapté à la fraiseuse, je vais essayer de la mélanger avec du gris.
J’ai testé la machine pour la géométrie et la douceur des commandes tout est parfait.

En dessous de 600 tours/ min c’est ok , au-dessus , après une demi-heure, la broche chauffe , c’est le couple d’engrenage conique qui provoque cet échauffement ,j’ai réglé le jeu à l’oreille et je vois que ce n’est pas la bonne solution , il faut resserrer l’écrou au pas à gauche pour augmenter le jeu.
Je vais essayer la méthode préconisée par marco19 (https://www.usinages.com/threads/faux-rond-deckel-fp1.45578/)

Pour l’instant quand je remonte la broche en buttée avec le pignon conique, je sens l’élasticité des rondelles Belleville.

Mais pour le moment je suis occupé à construire un nouvel atelier qui accueillera la menuiserie et la mécanique. J’espère avoir terminé pour cet hiver.
Seul, c'est long

Cdlt Jacques

P1010959 [640x480].JPG


P1010960 [640x480].JPG


P1010963 [640x480].JPG


P1010997 [640x480].JPG


P1010998 [640x480].JPG


P1010999 [640x480].JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
M
michto
Compagnon
Bjr

Là on rigole plus :-D :-D très bel atelier que tu construis, quel surface il va faire?

A++ Michel
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Dimensions Ext 10.8 m x 7.80m

Charpente en 18 (entrait) et 15cm * 3 ( +- 100kg pièce, pour la pose un grutier et 3 amis m'ont aidé et aussi pour la couverture). J'ai entaillé le poinçon et les arbalétriers pour la reprise des efforts, les plaques de fixation ne servent que pour maintenir l’assemblage mais elle ne reprennent pas les charges

Muret en bloc de béton + membrane pour isoler le bois du sol.
Cloison cadre en 4/4" x 10 plancher ext 22 mm + isolation + côté int , je ne sais pas trop peut être du plancher stratifié en premier prix , idem pour le plafond.
Le système pour l'ossature réalisée sous forme de cadres préassemblés me permet de travailler seul.
Tous les châssis ont été acquis en seconde main.

Pour le sol , soit un carrelage premier prix ou du béton lissé selon l'état des finances

La suite fin septembre
 
M
michto
Compagnon
Bjr

Belle surface :-D :-D pour le sol, je te conseille la carrelage mais prend un "grès cérame" teinté dans la masse en cas de chocs ça se voit moins et surtout c'est tellement facile à nettoyer. Il y a quelque fois des fins de sèrie dans les GSB.

A++
 
D
DUMAS ROBERT
Nouveau
Même sur les machines *apparemment* dépourvues d'huileur sur la tête verticale, on peut introduire de l'huile par la rainure de clavette d'entraînement de la broche.

D'ailleurs quand on examine attentivement la clavette, on remarque une petite rainure creusée sur sa face côté broche.

C'est pas pour rien :mrgreen:

Pour la broche horizontale, le voyant dont tu parles renseigne sur le niveau d'huile dans les deux canaux latéraux qu'on trouve à l'intérieur du bêlier, et qui lubrifient aussi bien la broche que les glissières du "y".
Pour remplir ces canaux, il suffit de reculer le bêlier jusqu'à ce que l'index de la règle graduée indique environ 25mm. Dans cette configuration, on a un alignement vertical de divers pignons, qui permet à l'huile de boîte de remonter jusqu'au bêlier où un déflecteur en alu en prélève une partie pour la déverser dans ces fameux canaux.
Cool, non ?
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
A Dumas Robert, vous avez oublié votre message?
 
lui meme
lui meme
Apprenti
J ai aussi eu la chance d acquérir une deckel fp1 il y a un an, de fil en aiguille, je viens juste de la brancher
Elle a l armoire de transformation ou de commande d origine

Par chance tous les fils étaient numérotés.... Ouff...

Je démarre la bête, ça démarre
J appuis sur le bouton 1, ça tourne puis sur le bouton deux ( à mon avis j ai fait une connerie....) ça disjoncte....
En l état elle redémarre le moteur tourne en position 1, mais pas les broches....

Si quelqu'un peut m aider que je sache où aller voir....

Merci d avance

DSC_0057.JPG


DSC_0059.JPG
 
lui meme
lui meme
Apprenti
J ai aussi eu la chance d acquérir une deckel fp1 il y a un an, de fil en aiguille, je viens juste de la brancher
Elle a l armoire de transformation ou de commande d origine

Par chance tous les fils étaient numérotés.... Ouff...

Je démarre la bête, ça démarre
J appuis sur le bouton 1, ça tourne puis sur le bouton deux ( à mon avis j ai fait une connerie....) ça disjoncte....
En l état elle redémarre le moteur tourne en position 1, mais pas les broches....

Si quelqu'un peut m aider que je sache où aller voir....

Merci d avance
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonjour à tous et toutes,

Lui même, d'origine cette fraiseuse est équipée d'un moteur bis-vitesses de type Dahlander.
Si ça disjoncte sur un des enroulement (petite ou grande vitesse ?) s'assurer d'abord du raccordement correct du moteur et de ses contacteurs.
En effet, tu sembles soulagé d'avoir eu la filerie numéroté, ce que je comprends : qu'une partie du circuit était déconnecté.
Je ne peux t'aider plus coté armoire, sur ma fraiseuse elle était absente.
Je te joins un petit condensé sur ce type de moteur et ses raccordements possibles .

Si le moteur tourne et pas les broches ben c'est soit qu'il manque la courroie entre le moteur et l'arbre d'entré de BV.
Soit la machine est au point mort : voir la bonne position des boutons rotatifs de sélection.
Le volant bakélite à l'arrière sert entre autre à t'aider à engager un sélecteur sur la bonne position pour que les dentures de pignons puissent coïncider et s’engrener.

D'autres photos carter arrière déposé pour vérifier l'état de la courroie et des sélecteurs, des contacteurs avec identification des liaisons moteur des deux cotés seraient les bien venus.
Là, c'est difficile d'aller plus avant dnas un diagnostic.

Bonne continuation
Michel
 
Fichiers joints
  • Moteurs spéciaux dahlander....pdf
    198.9 KB · Affichages: 1 081
lui meme
lui meme
Apprenti
Merci pour ces pistes
Je démonté cette après les carters

Le moteur est un moteur siemens

Merci d avance...
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Lui même,

Non, pas les carters mais le carter arrière pour vérifier l'état de la courroie !
Sur mon modèle (plus ancien) on peut passer les doigts dans l'orifice pour le passage de la poulie moteur à travers ce carter qui est en fonte et d'un seul bloc !

Sur ton modèle plus récent, il me semble que le moteur est fixé directement sur le carter alors que sur les anciens modèles il reposait sur une équerre massive.
D'ailleurs je serais curieux de voir le système de tension de la courroie sur ce modèle.
Il y a eu pas mal d'évolutions d'une génération à l'autre, on en découvre au fils des remises en état.

Sur Usinages tu trouveras pas mal de photos et explications de ces dernières, ainsi qu'une documentation pléthorique et des membres toujours prêt à aider dans la convivialité et la bonne humeur. :-D

A+
Michel
 
Dernière édition:
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Voici la doc en français sur le site il y a la liste des pièces de rechange et les coupes rubrique doc. de machines.
Votre modèle est relativement récent Broche au cône SA40 et sur Rcmachines on y retrouve les pinces et autre accessoires.

Bonne lecture
 
Fichiers joints
  • notice_d'entretien_deckel FP1_A4.pdf
    41.9 Mo · Affichages: 115
lui meme
lui meme
Apprenti
J ai enlevé le carter arrière
La chaîne est en place
La courroie est pas nickelés est en place....
Par acquis de conscience je la changerais des que je descends chez mon fournisseur
 
lui meme
lui meme
Apprenti
Le moteur est monté sur une grosse équerre, la chaîne est pas super tendu....

J ai démonté la ''molette'' de vitesse, en fait la panne venait de la, C était une des goupille qui permettent d embrayer qui avait sauté

L intérieur à l air bien propre et bien huilé

Demain j irais chercher une nouvelle courroie, elle est à moitié craquelé et s ouvre en deux par endroit....
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
Bonsoir à tous et toutes,

Lui même, tant mieux si tu as trouvé la panne coté mécanique mais pourrais-tu agrémenter ton post de photos !
Ces dernières valent souvent mieux qu'un long discours, histoire de s'entendre sur les termes employés : molettes = commandes rotatives sélecteur de vitesses BV ?
La goupille en question liait le sélecteur à une fourchette ?
Tu vois, c'est pas évident de t'aider si l'explication reste flou.

La chaine, oui mais laquelle (il y en a deux)?
celle qui est entre l'arbre d'entrée de la boite de vitesses des broches/boite des avances ou entre la boite des avances et la pompe ?
Normalement elles restent "flottantes"!
Par contre assures toi qu'elles sont bien lubrifiées par un petit tube en cuivre qui se comporte comme un gouttes à gouttes quand le moteur tourne.

Comme je l'ai écrit, il existe pas mal de"générations" de FP1 avec des évolutions mineures ou majeures au fil du temps.
Si la tienne a une équerre qui fait office de support moteur des photos nous permettraient de la situer.
Le N° de série sur la plaque pourrait te donner son année de "naissance".
Coté électrique ça donne quoi ?

Je pense que tu devrais créer ton propre post, là tu es sur celui de Damien !
Demande à un modérateur, une fois celui-ci créé, de transférer cette partie.

A+
Michel
 
Dernière édition:
lui meme
lui meme
Apprenti
Je ferais demain de jolies photos
C est vrai que ça devient vite incompréhensible....
Je parle de la Caine dans le carter arrière
Il y a bien un tube qui lubrifit

Je vais créer un nouveau post ce soir

Merci par avance
 
lui meme
lui meme
Apprenti
Bonjour à tous

J ai eu l immense plaisir d acquérir une deckel fr1, il y a plus d un an, le temps de faire de la place dans une grange, préparer l atelier, mettre en place, faire l électricité, le toit....

Me voici maintenant à la phase la plus intéressante....

La remise en route....

J ai donc posé ma fraiseuse de niveau, réalisé les branchements, fait les premiers essais....

Au secours.....

Ça a disjoncté avec une odeur de cramé.... Quand je suis passé de la vitesse moteur 1 à la vitesse moteur 2
On reste calme, on analyse
Je relance ça disjoncte de suite
Je relance, ça disjoncte pas, mais le moteur entraîne plus la broche

Je me dis de voir plus tard

Après les conseils des membres du forum, j ouvre le carter arrière, la courroie était en piteux états à cause de l âge, je la change, je retenu la courroie
Au passage je me dis que si ça vient pas de la courroie à vient d ailleurs, je démonte le volant de choix de vitesse du haut, et la j ai compris, l arbre était débrayé do'c ça pouvait plus entraîné la broche, mais surtout une des goupilles de l embrayage avait sauté
Je remet tout en place

Je fais des essais à blanc, ça a l air de marcher

Après mes réparations je relance ça démarre, la broche tourne, et paf, ça disjoncte.... Il y a encore un soucis..... Et la je demande de l aide.....

Avec j ai eu la table orientable, plateau diviseur horizontal et vertical avec les contre paliers, une tête de fraisage, une affuteuse deckel soe, des lots de pinces..... Et elle est équipée de visu numérique

Merci et à bientôt

DSC_0089.JPG


DSC_0088.JPG


DSC_0075.JPG


DSC_0073.JPG


DSC_0059.JPG


DSC_0057.JPG
 
lusi
lusi
Compagnon
Vidange, avant la 1 ere utilisation.

C'est la base avant tout. Puis un essaie si tout tourne librement.
Nettoyage des surfaces de frottement. Un peu d'ordre dans l'atelier.

A+
 

Sujets similaires

tournele
Réponses
27
Affichages
3 380
Geoff87
Geoff87
Geoff87
Réponses
0
Affichages
1 243
Geoff87
Geoff87
T
Réponses
62
Affichages
5 849
thierry74
T
S
Réponses
53
Affichages
6 622
slir68
S
Woz
Réponses
22
Affichages
776
Korgar
Korgar
Plastik
Réponses
30
Affichages
3 308
Plastik
Plastik
T
Réponses
18
Affichages
6 339
chtoi
C
R
Réponses
6
Affichages
528
Robert66
R
A
Réponses
20
Affichages
2 114
yvon29
yvon29
A
Réponses
9
Affichages
3 417
Arcanum XIII
A
T
Réponses
6
Affichages
471
ncx94
ncx94
O
Réponses
7
Affichages
431
Oldschool
O
F
Dépannage Hure 401AN
Réponses
5
Affichages
1 870
Fares36
F
C
Réponses
23
Affichages
2 392
Champy
C
Haut