Ma nouvelle scie radiale Dewalt

  • Auteur de la discussion PsykoK
  • Date de début
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Slt,

Je viens juste de faire l'acquisition d'une belle scie radiale a bras Dewalt.
Elle remplace ma défunte scie radial Rexon.

Je connaissais pas ce type de scie jusqu'à très récemment mais après quelque coupe je peux dire que c'est un vrai bonheur a utiliser et que ca respire la qualité au niveau fabrication.
Le seul gros bémol c'est vraiment le réglage de la machine car avoir un coupe d'équerre c'est la galère. Mais une fois les réglages effectue, elle se révèle etre d'une précision redoutable.

Quelques photos:
dw125_01.jpg


dw125_02.jpg



dw125_04.jpg



Une petite photo de la plaque du moteur triphasé équipant la machine. Il a bien sure été équipé d'un jolie variateur Mitsubishi pour pourvoir utiliser la machine.

dw125_07.jpg



La machine en pièce après nettoyage. La construction est vraiment bien pense et surtout solide. Le bras est en fonte, ce qui explique en grande partie le poids de la machine.
La colonne est équipé d'une vis trapézoïdale (sans système de reprise de jeu) pour faire monte et descendre le bras.
dw125_clean_01.jpg


Et enfin la machine remonte
dw125_build_03.jpg

dw125_build_04.jpg



Y'a t'il d'autre membre possédant ce genre de machine?


@++
 
F
Foxtrot
Compagnon
18 Fev 2008
1 045
Ath (BE)
En effet, extrêmement pratique , quand on en possède une, on ne sait plus faire sans.
Avec une lame bien affutée on fait des coupes en bois bout de l'épaisseur d'une feuille à cigrarette. (j'exagère un peu, mais c'est à peu près ça) :wink:
Les profils d'alu ne posent pas de problèmes.
Je possède une italienne de marque pro OMGA achetée il y a 30 ans. 50 cm de coupe. On trouve toujours les pièces.
Je ne possèdais pas le rappel et je m'en étais bricoler un avec un enrouleur de volet.
Par contre j'ai un moteur 2cv mono.
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #3
Slt,

Qu'est ce que tu utilise comme lame pour le bois et l'alu, la même ou deux différente?

Moi pour l'instant je me suis acheté une lame de 250 a 60 dents carbure avec profile gauche droite ... faut dire que ça coupe du tonner et la finition est nickel :D

Ma machine est en faite aussi fabrique en italie car c'est la première génération de RAS Dewalt fabrique par B&D en Europe d'ou la couleur verte et orange :D



Alex
 
F
Foxtrot
Compagnon
18 Fev 2008
1 045
Ath (BE)
PsykoK a dit:
Slt,

Qu'est ce que tu utilise comme lame pour le bois et l'alu, la même ou deux différente?

Moi pour l'instant je me suis acheté une lame de 250 a 60 dents carbure avec profile gauche droite ... faut dire que ça coupe du tonner et la finition est nickel :D

Ma machine est en faite aussi fabrique en italie car c'est la première génération de RAS Dewalt fabrique par B&D en Europe d'ou la couleur verte et orange :D
Alex
Ben, je l'ai pas sous les yeux mais c'est aussi une 60 dents carbure.

En allant doucement, on peut aussi couper des plastiques, genre plancher mais il faut aller doucement pour les éclats. M'enfin, mieux vaut pour ça une lame prévue. J'en ai une et elle ressemble comme 2 goutes d'eau à celles qui tournent doucement et qui scient l'acier mais en 300mm bien sûr.
Pour l'alu, j'ai toujours pris la même que pour le bois et les profilés, ça n'en fait qu'une bouchée de pain.

J'ai déjà scié de gros radiateurs de refroidissement en alu mais là c'est indispensable de les bloquer et faire attention qu'avec les vibrations ça peut se déserrer.
Et toujours maintenir la poignée fermement car on scie en tirant, donc en avalant. :???:

Tout ça avec la même lame mais bon, il faudrait quand même avoir une plus petite denture alors. :wink:
Dewalt existait déjà aussi il y a 30 ans.

Je suppose que tu as vu que tu peux régler ta scie de toutes les manières possible. :)
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 863
FR-12320 - Aveyron - Conques
J'ai une LS1013 de chez Makita, pas tout à fait le même principe, mais c'est vrai qu'une scie radiale, pour le bois ou l'alu, c'est le top

J'ai une lame pour le bois et une pour l'alu.
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #6
oui j'ai vu qu'on peut al régler dans tous les sens, c'est justement ce qui rend le réglage de base si difficile.

Moi avant sur mon autre sie j'avais un lame de 213 avec 60 dents avec orientation négative et avec une denture alternée droite/trapézoïdale. Avec ca je coupais l'alu et autres métaux non ferreux comme du beurre (j'avais coupe du profile de 30mm sans probleme) :D
Par contre je sais pas si cette lame peut être utilise sur la Dewalt!?
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
oui j'ai vu qu'on peut al régler dans tous les sens, c'est justement ce qui rend le réglage de base si difficile.

C'est bien vrai , ici en Amerique du nord les scies radiales ont eu
leur heure de gloire vers 1965-1980 , les prix ont lentement baissé
suite a une plus grande offre/demande , jusqu' a ce qu'elle deviennent
abordable aux débutants , on vendait aussi une grande variété d'accessoires très variés .... trop variés peut-être ? Les accidents
on commencé a devenir épidémie et la difficulté de bien règler
la machine ( pas si difficile , mais ça demande quand même un peu de discipline et d'organisation ) lui ont fait une mauvaise réputation .

L'apparition des boites a onglets électriques , qui suffisaient
aux besoins du marché a renvoyé la scie radiale dans les ateliers
d'ébenisterie .


Reste que la scie radiale est un outil très polyvalent .

Parmis les accessoires pratiques , le Safe T Planer

ttps://pro.woodworker.com/cgi-bin/fullp ... howsingle=

http://www.frets.com/FretsPages/Luthier ... laner.html

Si tu lis l'anglais , il y a quelques bon bouquins sur le sujet

http://www.amazon.com/Fine-Tuning-Your- ... 0921335040

http://www.amazon.com/Radial-Arm-Saw-Ba ... 0806972181


Si tu cherche sur internet c'est " radial arm saw "
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #8
Slt,

Merci pour les infos mais a vrai dire avant d'acheter ma machine j'ai parcourue le net dans tous les sens a la recherche d'info sur ces machine.

Grace a ça j'ai même pu trouver le manuel de la machine :D

Un site sympa et le forum qui va avec sur les RAS (Radial Arm Saw):
http://people.delphiforums.com/snotzalot/sawdust/

Les manuels et des photos de nombreux modele
http://www.owwm.com/mfgIndex/detail.aspx?id=252&tab=4


C'est vrai que de base Dewalt faisait tout une liste d'accessoire a monter sur ce genre de machine, le plus connue est le système de toupille.
Personnellement j'hésiterai a utiliser cette machine pour autre chose que scier car comme dit ça peut vite être limite niveau sécurité.

@++
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
ersonnellement j'hésiterai a utiliser cette machine pour autre chose que scier car comme dit ça peut vite être limite niveau sécurité.

@++.........


Autres temps , autres moeurs .....

Un copain vient d'en recupérer une , une B&D ,
j'ai bien hâte qu'elle soit fonctionnelle .
 
A
anthropovergnat
Apprenti
15 Mar 2009
181
Puy de Dôme
j'ai aussi la même machine. Elle ne me sert pas actuellement faute de place pour l'installer mais je l'aime bien aussi.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonsoir,
Foxtrot a bien raison : Quand on a goûté à la radiale, on ne peut plus s'en passer.
La mienne, (Dewalt 1875, 3 cv tri, lame Ø 300 mm, longueur de coupe env. 900 mm, hauteur de coupe 100 mm) est la machine qui a le plus tourné pendant mes années d'artisanat !

Je n'imagine plus un atelier bois sans radiale, tellement c'est pratique ! Pour un oui ou pour un non, on est sur la machine...
Bien sûr, je parle de la scie radiale à bras, comme celle de Psykok, à ne pas confondre avec les scies à onglet d'établi !

Attention. Il faut savoir exactement comment elle fonctionne pour l'utiliser en sécurité.

Petit rappel :
Contrairement à toutes les autres scies circulaires qui travaillent "en opposition", la radiale, elle, travaille "en avalant".

Utilisation :
La machine au repos, moteur repoussé à fond en avant, sur le bras en fonte, on place la pièce à scier en appui sur la règle. La main gauche doit impérativement tenir la pièce, et si possible la règle, éloignée de 30 cm de la lame.

Dewalt 1875, identique à la mienne
Bonne position de sciage :


La main droite saisit la poignée et l'index appuie sur l'interrupteur. L'opérateur tire alors doucement sur la poignée pour entamer la coupe. Comme on l'a vu plus haut, la lame attaque le bois en avalant et la machine avance pratiquement seule et ne demande qu'à se propulser vers l'opérateur. La poignée doit être fermement tenue, la paume de la main RETENANT l'avance du bloc-moteur. Le geste est tout en nuances : À la fois tirer et contrer l'avance, qui doit être assez lente et jamais brutale.

Lorsque qu'on est arrivé au bout du trait de scie, on ne relâche pas l'interrupteur mais on repousse le moteur vers sa position de repos. Là, on relâche l'interrupteur et le moteur s'arrête.
Cela veut dire que la lame parcourt, en rotation, deux fois le trait de coupe.
La main gauche peut lâcher la pièce.

Cette façon de procéder assure de bonnes coupes et garantit la sécurité.

Là où la radiale est inégalable, c'est en tronçonnage (coupe perpendiculaire au fil du bois). Il faut toutefois choisir les lames avec soin. Il n'y a pas que le nombre de dents qui compte : L'angle de la denture doit être plus faible que sur les autres scies circulaires, de l'ordre de 6,10 ou 12° positifs pour le bois et 0° ou même 6° négatifs pour les métaux tendres et les plastiques.
Il faut donc éviter d'utiliser les lames classiques de la scie sur table ou portative (dont l'angle des dents est en général de 20° positifs), sur la radiale si on veut en tirer le meilleur.

Beaucoup de scies radiales permettent encore la rotation de 90° du bloc-moteur.
Cette position est extrêmement dangereuse et est maintenant rigoureusement interdite en France. Les marchands de machines d'occasion ont même l'obligation de neutraliser ce dispositif, lorsqu'il existe sur les machines qu'ils ont à vendre.
Ce système était prévu pour déligner le bois en le poussant à la main, sous la lame... Une idée de fou. Un de mes amis a eu la chance de ne perdre que deux doigts, il y a 35 ans avec ce truc diabolique. Je dis qu'il a eu de la chance car, dans son cas, la main entière aurait dû, logiquement, être tranchée net !

Donc, pas de fantaisies, avec cette machine, mais utilisée "normalement", elle est géniale.
 
Dernière édition par un modérateur:
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Beaucoup de scies radiales permettent encore la rotation de 90° du bloc-moteur.
Cette position est extrêmement dangereuse et est maintenant rigoureusement interdite en France.



Mais , est-ce qu'on peut encore faire des coupes a angle ?

A propos des accessoires d'autrefois

sur cette page , on voit même un accessoire poir transformer
une scie radiale en perceuse a colonne .

http://www.woodworkinghistory.com/chapt ... opment.htm
 
A
anthropovergnat
Apprenti
15 Mar 2009
181
Puy de Dôme
Je suppose que ton copain qui a perdu des doigts a travaillé en avalant et non en opposition au sens de coupe, comme il faudrait normalement le faire. Sinon je ne vois pas bien en quoi cette machine est plus dangereuse qu'une scie à ruban. De plus la DW125 est équipée d'une griffe anti-retour qui indique clairement le sens de coupe.

Puisque tu parles aussi des scies à onglet radiale ; pour en avoir testé plusieurs modèles et lu leur notice, j'ai pu constater que selon les cas elles sont prévues pour une coupe en tirant ou en poussant. Le type de lame montée (coupe positive ou négative) devrait évidemment changer en fonction de cela, ce qui n'est pas toujours le cas.
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #14
bois.debout a dit:
Bonsoir,
Foxtrot a bien raison : Quand on a goûté à la radiale, on ne peut plus s'en passer.
La mienne, (Dewalt 1875, 3 cv tri, lame Ø 300 mm, longueur de coupe env. 900 mm, hauteur de coupe 100 mm) est la machine qui a le plus tourné pendant mes années d'artisannat !

Je n'imagine plus un atelier bois sans radiale, tellement c'est pratique ! Pour un oui ou pour un non, on est sur la machine...
Bien sûr, je parle de la scie radiale à bras, comme celle de Psykok, à ne pas confondre avec les scies à onglet d'établi !

Attention. Il faut savoir exactement comment elle fonctionne pour l'utiliser en sécurité.

Petit rappel :
Contrairement à toutes les autres scies circulaires qui travaillent "en opposition", la radiale, elle, travaille "en avalant".

Utilisation :
La machine au repos, moteur repoussé à fond en avant, sur le bras en fonte, on place la pièce à scier en appui sur la règle. La main gauche doit impérativement tenir la pièce, et si possible la règle, éloignée de 30 cm de la lame.

Dewalt 1875, identique à la mienne
Bonne position de sciage :


La main droite saisit la poignée et l'index appuie sur l'interrupteur. L'opérateur tire alors doucement sur la poignée pour entamer la coupe. Comme on l'a vu plus haut, la lame attaque le bois en avalant et la machine avance pratiquement seule et ne demande qu'à se propulser vers l'opérateur. La poignée doit être fermement tenue, la paume de la main RETENANT l'avance du bloc-moteur. Le geste est tout en nuances : À la fois tirer et contrer l'avance, qui doit être assez lente et jamais brutale.

Lorsque qu'on est arrivé au bout du trait de scie, on ne relâche pas l'interrupteur mais on repousse le moteur vers sa position de repos. Là, on relâche l'interrupteur et le moteur s'arrête.
Cela veut dire que la lame parcourt, en rotation, deux fois le trait de coupe.
La main gauche peut lâcher la pièce.

Cette façon de procéder assure de bonnes coupes et garantit la sécurité.

Là où la radiale est inégalable, c'est en tronçonnage (coupe perpendiculaire au fil du bois). Il faut toutefois choisir les lames avec soin. Il n'y a pas que le nombre de dents qui compte : L'angle de la denture doit être plus faible que sur les autres scies circulaires, de l'ordre de 6,10 ou 12° positifs pour le bois et 0° ou même 6° négatifs pour les métaux tendres et les plastiques.
Il faut donc éviter d'utiliser les lames classiques de la scie sur table ou portative (dont l'angle des dents est en général de 20° positifs), sur la radiale si on veut en tirer le meilleur.

Beaucoup de scies radiales permettent encore la rotation de 90° du bloc-moteur.
Cette position est extrêmement dangereuse et est maintenant rigoureusement interdite en France. Les marchands de machines d'occasion ont même l'obligation de neutraliser ce dispositif, lorsqu'il existe sur les machines qu'ils ont à vendre.
Ce système était prévu pour déligner le bois en le poussant à la main, sous la lame... Une idée de fou. Un de mes amis a eu la chance de ne perdre que deux doigts, il y a 35 ans avec ce truc diabolique. Je dis qu'il a eu de la chance car, dans son cas, la main entière aurait dû, logiquement, être tranchée net !

Donc, pas de fantaisies, avec cette machine, mais utilisée "normalement", elle est géniale.

jolie résumé :D

C'est vrai qu'au debut cela peut paraître étrange comme utilisation le fait de tirer le bloc moteur mais on s'y fait vite.

Faut avouer que personnellement les scies quelles soient circulaire ou autre m'on jamais vraiment inspirer grande confiance en vue des accident qu'on peut entendre.
Mais c'est comme tout avec un minimum de rigueur et de précaution ça s'utilise sans probleme ... le truc c'est qu'il ne faut JAMAIS utilise un outils pour une autre fonction que celle pour laquelle il a été étudié.

Étrangement c'est avec des outils qui m'inspirait bcp plus de confiance que je me suis deja blesse : dégauchisseuse, défonceuse ... faut dire que ça va tellement vite dans un atelier.


Pour en revenir a la scie radiale, l'essayer c'est l'adopter.
Les coupes sont d'une précisions et d'une netteté extraordinaire.
Le seul inconvénient c'est que la machine n'est plus transportable sur chantier ... mais bon c'est pas ça fonction :D

Faut encore que je teste le comportement de la scie pour la coupe d'alu avec la lame a denture neg que j'ai en stock. Avec mon ancienne scie a onglet je coupais toute mes plaque d'alu et ça marchait formidablement bien.
Reste a savoir sir le fait de couper en avalant ne va pas pauser un probleme.

l'autre chose que je dois encore mettre en place c'est un système d'aspiration car ça crache de la sciure partout :(


@++
 
Dernière édition par un modérateur:
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
anthropovergnat a dit:
Je suppose que ton copain qui a perdu des doigts a travaillé en avalant et non en opposition au sens de coupe, comme il faudrait normalement le faire. Sinon je ne vois pas bien en quoi cette machine est plus dangereuse qu'une scie à ruban. De plus la DW125 est équipée d'une griffe anti-retour qui indique clairement le sens de coupe.

Puisque tu parles aussi des scies à onglet radiale ; pour en avoir testé plusieurs modèles et lu leur notice, j'ai pu constater que selon les cas elles sont prévues pour une coupe en tirant ou en poussant. Le type de lame montée (coupe positive ou négative) devrait évidemment changer en fonction de cela, ce qui n'est pas toujours le cas.
Bonsoir,

L'accident s'est produit en position délignage, aujourd'hui interdite.

Eh, non ! Il travaillait dans le bon sens mais son énorme erreur à ce moment-là (fatigue ? inattention ?) a été une mauvaise position de la main gauche et il tirait la planche au lieu de la pousser... :!:
Et il a été victime de l'ÉNORME différence qui existe entre une circulaire et une ruban : le rejet.
Le problème de la radiale, dans cette configuration dangereuse, c'est que le bois est prisonnier entre la lame et la table. En cas de rejet, il part à une vitesse vertigineuse. La main posée au mauvais endroit n'a pas le temps de réagir et est happée. Résultat : index et majeur gauches sectionnés à la moitié en une fraction de seconde. Ça aurait pu être tous les doigts ou pire : le poignet :mad:
La griffe anti-rejet n'est pas toujours efficace, hélas.

Les scies à onglet portatives sont assez éloignées des scies radiales d'atelier qui font 3, 5 ou 7 chevaux, comme Lyon-Flex, Dewalt, Winter ou Omga et qui ont des lames de 300 à 500 mm de diamètre !
À noter :
L'angle de denture (positif, neutre ou négatif), n'a pas de rapport avec le sens de coupe, mais avec la nature et la dureté du matériau.
 
F
Foxtrot
Compagnon
18 Fev 2008
1 045
Ath (BE)
Le principal avantage de cette scie par rapport aux radiales actuelles à pivotement (je sais pas bien comment les appeler pour les différencier), reste dans le fait qu'elle à une grande course. Les nouvelles radiales pallient un peu maintenant avec un système de roulements mais pour scier des largeur de 50 ou de 60 cm, je n'en ai pas encore vu. Aussi en calant le chariot et en descendant dans la matière, histoire d'y découper une petite porte par exemple. Et surtout, faire des gabarits bien précis de défonceuse pour entailler des marches d'escaliers.

Pour le poids, à l'époque je la démontais en 2 parties et on la chargeaient dans le véhicule. (A part la scie à onglet à main, il n'y avait rien d'autre) Elle pesait dans les 70 kg je crois. :wink:

Je viens de retrouver sa facture, il y a 29 ans, 36.700 FB soit environ 920 euros
 
T
Tinker
Apprenti
17 Jan 2007
153
Aubervilliers 93300 France
machine identique

Salute,

J'ai exactement la même machine, en ma fait cadeau! Toute les raccordement electrique etait demonter, quelle q'un l'a voullu transformer en 220volt mono, sans arriver! Il est maintenant remonter en tri, j'ai le 380 chez moi et ça marche tres bien.

J'avoue que je m'en ser en delignieuse, comme je ne possede pas encore une autre scie capable de faire ce travail. MAIS, je met jamaise les main plus pres que 50cms de la lame, pousant toujour avec des longeur de baton forchoue (j'ai oublier le nom), je fait particulairement attention au reglage des griffe anti retour.

Cordialement, Mathieu
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Re: machine identique

Tinker a dit:
...J'avoue que je m'en ser en delignieuse, comme je ne possede pas encore une autre scie capable de faire ce travail. MAIS, je met jamaise les main plus pres que 50cms de la lame, pousant toujour avec des longeur de baton forchoue (j'ai oublier le nom), je fait particulairement attention au reglage des griffe anti retour.

Cordialement, Mathieu
Bonjour Tinker,

Fais VRAIMENT attention.
Les rejets (kick-back, je crois) sont fréquents et réellement dangereux et 50 cm, c'est peu !

(bâton fourchu = Poussoir)
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Le rejet c'est bien le fameux " kick back " responsable d'un grand nombre
d'accident chez les menuisiers amateurs en Amérique du Nord ,

Le cas classique se produit avec ce que les Québecois appellent
encore le " banc de scie "

http://micasa.ca/maisonpassion/reno/rb_ ... _p16g.html

pire encore , on sait aujourd'hui que la majorité des accidents de ce type
se produisent vers 22 h , quand l'amateur fatigué de sa journée continue
son activité préférée alors que la fatigue provoque l'inattention.

J'avais appris d'une revue a faire une démonstration avec un bout
styromousse isolant. J'ai fait cette démonstration pour :shock: un copain , pianiste
de son métier , pour le mettre en garde . C'est très impressionnant .
 
T
Tinker
Apprenti
17 Jan 2007
153
Aubervilliers 93300 France
"Kick back"

Dans le cas preçis, les scie radiale en position de deligneuse le configuration et telle que la lame leve le bois au lieu de le plaquer contre la table, le risque d'un "renvoie du bois" et beaucoup plus importante que sur une scie circulaire coventionelle. J'ai decovert le risque il y a longue temps, the premiere foi que j'en suis servie d'une telle scie. Person ma avertie du danger, le tasseau que je delignier mes passer a coter a tres grande allure sans degat.

Le cas classique se produit avec ce que les Québecois appellent
encore le " banc de scie "

http://micasa.ca/maisonpassion/reno/rb_ ... _p16g.html

pire encore , on sait aujourd'hui que la majorité des accidents de ce type
se produisent vers 22 h , quand l'amateur fatigué de sa journée continue
son activité préférée alors que la fatigue provoque l'inattention.

Je suis tres consiente des danger, je travail comme constructeur de decors, menuisier et serrurier. Je sais tres bien que personne et a l'abrie d'un accident moi inclue.

Cordialement, Mathieu
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #21
bois.debout a dit:
anthropovergnat a dit:
L'angle de denture (positif, neutre ou négatif), n'a pas de rapport avec le sens de coupe, mais avec la nature et la dureté du matériau.
Ah bon j'ai toujours ete persuade que ca avait a voir avec le sens de coupe surtout que mon vendeur spécialisé m'avais explique qu'avec une scie a onglet allait un lame a denture neg pour éviter de plante les dents !


En tout cas j'ai essaye de coupe de l'alu ce WE avec ma RAS Dewalt et ca pas ete franchement une reussite.
J'ai utilise une l'âme plus petite de 213 ( a la pla ce 250) avec denture neg et profile trapézoïdale.
le début c'est bien passe mais au bout de environ 1cm tout le bloc moteur a été violemment entraîner avec l'avent et ca a même bloque la lame dans le profile ... juste eu le temps d'appuyer sur l'arrêt d'urgence. Le morceau d'alu n'était pas bien épais 8mm et j'y suis pourtant alle doucement.
Je vois pas ou est le problème lame trop petite ?? denture de lame inadapté?? vitesse inadaptée?? sens de coupe inadapté?
...votre avis!!!!


Je précise que avec ma vieille scie a onglet rexon je coupais des plaque d'alu dépassant les 1cm avec la même lame a denture neg mais dans le sans inverse pour ce qui est du sens de coupe



@++
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
PsykoK a dit:
…Ah bon j'ai toujours été persuadé que ça avait à voir avec le sens de coupe surtout que mon vendeur spécialisé m'avait expliqué qu'avec une scie à onglet allait une lame a denture négative pour éviter de planter les dents !...
Bonjour,

D’abord, il faut bien s’entendre sur le « sens de coupe ».

Dans le bois, couper dans le sens du fil du bois s’appelle déligner, et couper en travers du fil (ou perpendiculairement au fil) se dit tronçonner.
Donc, c’est vrai que pour déligner, il faut un pas de dents assez large (peu de dents) et pour tronçonner, il faut un pas plus petit, donc plus de dents.
Dans la pratique, sur une radiale, on s’aperçoit qu’on a beaucoup plus l’occasion de tronçonner (coupe se chevrons, de tasseaux...) que de déligner, c’est pourquoi, pour les travaux courants, on monte volontiers une lame avec un plus grand nombre de dents, comme sur une scie à onglets qui tronçonne essentiellement.


Maintenant, considérons le sens de rotation de l’outil :

1 a et b : Sciage en opposition



2 : Sciage en avalant


En opposition, c’est la pointe de la dent qui attaque le bois. En avalant, le bois vient à la rencontre du dos de la dent.
Sur la plupart des machines à bois, comme la scie circulaire sur table, on travaille en opposition.

La scie radiale est une exception : Elle travaille en AVALANT.


La scie à onglets, elle, travaille en opposition.


PsykoK a dit:
…En tout cas j'ai essayé de coupe de l'alu ce WE avec ma RAS Dewalt et ça pas été franchement une réussite.
J'ai utilisé une lame plus petite de 213 (à la place 250) avec denture nég et profil trapézoïdal.
Le début c'est bien passé mais au bout de environ 1cm tout le bloc moteur a été violemment entraîner avec l'avent et ça a même bloqué la lame dans le profil... juste eu le temps d'appuyer sur l'arrêt d'urgence. Le morceau d'alu n'était pas bien épais 8mm et j'y suis pourtant allé doucement.
Je vois pas où est le problème lame trop petite ?? Denture de lame inadaptée ?? Vitesse inadaptée?? Sens de coupe inadapté ?...votre avis !...
En procédant toujours comme ici, il ne doit y avoir aucun problème :

1. Le moteur repoussé à fond, on place la pièce en appui sur la butée de la table, en la tenant fermement, puis on démarre le moteur, avant de commencer à tirer sur la poignée.
2. On commence à tirer la poignée
3. On continue à tirer la poignée, sans arrêter le moteur, jusqu’à ce que la lame ressorte complètement de la pièce

4. On arrête de tirer, en tenant toujours la pièce, SANS ARRÊTER LE MOTEUR
5. On commence à repousser le moteur, en tenant toujours la pièce
6. On repousse le moteur à fond et là, seulement, on peut relâcher l’interrupteur pour arrêter le moteur

Important :
Il faut toujours maintenir fermement la pièce en l’appuyant à la fois sur la table ET contre la butée.
Le moteur (et la lame !) font donc un aller et retour.
On ne doit pas arrêter le moteur pendant toute l’opération.

Le déplacement du moteur, aussi bien en avant qu’en arrière doit toujours se faire avec une certaine lenteur et sans relâcher la poignée.
Ne jamais, jamais essayer de forcer.

En procédant de cette façon, il ne devrait y avoir aucun problème, ni pour le bois ni pour l’alu.

Arrivé au stade n°4, lorsque la chute est assez fine et légère, il peut arriver que celle-ci se déplace à cause du souffle de la lame et vienne se coincer dans la fente de la butée de table.

Dans ce cas, il faut arrêter le moteur AVANTde réengager la lame dans le trait de coupe et attendre l’arrêt complet de la lame.
On peut alors dégager la chute de la fente en toute sécurité. On en profite pour retirer la pièce sciée, puis on ravance le moteur à sa place, cette fois sans le redémarrer.

J’ai scié des milliers de pièces comme cela et j’ai toujours été très content de cette machine pour la multitude de services qu’elle rend. Mais il ne faut pas l’assimiler à une scie à onglets, ce n’est pas la même chose !
 
Dernière édition par un modérateur:
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #23
Merci pour les belle explication.

C'est exactement comme ça que j'utilise ma scie ... en somme comme c'est prévue dans le manuel.
J'ai déjà réalise des coupes de tronçonnage et de délignage (je sais aps si c'est correcte) sans le moindre probleme avec ma lame de 250 60 dents avec profile gauche droite. Je dois même dire que la coupe est nickel, un vrai bonheur a utiliser même pour couper juste quelque mm.

Le seul probleme que j'ai eu c'est quand j'ai essayer de coupe de l'alu avec une lame de 213 a denture neg ... ça été un carnage.
Dans ce cas la deux solution soit faut utiliser une autre lame soit faut couper en opposition et non en avalant.

Je sais que cette scie radiale n'est pas tout a fait assimilable a une scie radiale classique mais elles devrait normalement pouvoir exécute les même taches.
D'ailleurs j'ai pu voir de que Dewalt avait produit un modèle spécial pour la coupe de métaux ... donc couper de l'alu ne devrai pas être un probleme, reste a savoir comment conditionner la machine pour pouvoir effectuer ce genre de travaux


Alex.
 
F
Foxtrot
Compagnon
18 Fev 2008
1 045
Ath (BE)
PsykoK a dit:
Le seul probleme que j'ai eu c'est quand j'ai essayer de coupe de l'alu avec une lame de 213 a denture neg ... ça été un carnage.
Dans ce cas la deux solution soit faut utiliser une autre lame soit faut couper en opposition et non en avalant.
Alex.
Tu dois attraper le coup de main pour éviter de caler.
Quand l'alu est plus épais, essayes de scier par à coup, tires au début par petit coups, ensuite repousse un peu et retires. Tu verras qu'avec le coup de main ça va passer.
Je dois avouer qu'il m'arrive aussi de caler et c'est sans doute moins effrayant que toi étant donné le couple du moteur, je suis en mono.
Et aussi, tu as une vis de calage du chariot, sers t'en pour freiner et t'aider ainsi à tenir la poignée ferme.

Et si tu scies en poussant, n'oublies pas de tenir la pièce plaquée contre la table avec un serre-joint par exemple et aussi fais gaffe, ça peut se déserrer avec les vibrations.
Bon, maintenant tu as peut-être aussi une lame vraiment pas facile à tenir. :wink:
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #25
bien tenir la pièce ... j'y fait attention de toute manier je cale toujours la pièce avec un serre-joint. C'est pas que j'ai pas confiance en mes main mais je préfère pas prendre de risque :D


Effectivement je manque peut être un peut de pratique :D
Mais franchement voir un moteur de 1.5Cv triphasé caler ça fait un drôle d'effet et ça donne pas forcement envie de recommencer :(
L'autre probleme lors de mon test c'est que je suis pas arrive a retenir la bloc moteur lors de la coupe , il ete entraîné d'un coup juste avant le blocage .. faudra voir si on utilisant le frein je peux peux mieux y arriver.

Je vais aussi voir pour me procurer une lame avec plus de dents ça évitera aussi ce genre de phénomène a mon avis. J'ai vu des lame de 250 avec 100 dents, ca doit etre pas mal pour coupe de l'alu.

y'a pas a dire c'est toute une science ces scie :D
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Je viens de tomber sur ce post et j'ai les cheveux qui se dressent sur la tête quand je lis que vous travailler en avalant avec ce type de machine. C'est suicidaire car vos petits bras vont être incapables de contrer le couple d'un moteur de 2-3 cv faisant tourner une scie de 300 mm de diamètre tournant à grande vitesse si la lame engage. Attention on applique une pression suffisante peut-être au début pour retenir la scie et tenir le bout de bois mais au moindre accroc une des deux mains peut relacher sa pression imperceptiblement et la lame engage. Alors si vous couper dans les mêmes conditions ( avec une lame pour le bois ) du plastique vous multipliez par 10 le risque d'engagement.
J'avais un atelier de menuiserie à 50 m de chez mes parents et aucun menuisier ayant des années de pratique n'avaient tous ses doigts. Heureusement est venu l'obligation de monter des pousseurs en particulier sur les toupies. Les vitesses de coupe courament pratiquées avec les outils coupant pour le bois et ayant des dents en carbure ( 80 m/s est courant ) font que vous verrez votre main au milieu de la sciure avant d'avoir ressenti la moindre douleur.
 
P
PsykoK
Compagnon
5 Juin 2007
2 205
Village neuf (68)
  • Auteur de la discussion
  • #27
JKL a dit:
Je viens de tomber sur ce post et j'ai les cheveux qui se dressent sur la tête quand je lis que vous travailler en avalant avec ce type de machine. C'est suicidaire car vos petits bras vont être incapables de contrer le couple d'un moteur de 2-3 cv faisant tourner une scie de 300 mm de diamètre tournant à grande vitesse si la lame engage. Attention on applique une pression suffisante peut-être au début pour retenir la scie et tenir le bout de bois mais au moindre accroc une des deux mains peut relacher sa pression imperceptiblement et la lame engage. Alors si vous couper dans les mêmes conditions ( avec une lame pour le bois ) du plastique vous multipliez par 10 le risque d'engagement.
J'avais un atelier de menuiserie à 50 m de chez mes parents et aucun menuisier ayant des années de pratique n'avaient tous ses doigts. Heureusement est venu l'obligation de monter des pousseurs en particulier sur les toupies. Les vitesses de coupe courament pratiquées avec les outils coupant pour le bois et ayant des dents en carbure ( 80 m/s est courant ) font que vous verrez votre main au milieu de la sciure avant d'avoir ressenti la moindre douleur.

Erreur de ma part c'est pas 2CV mais 1.5CV

Oui les accidents arrivent vite même très vite quand on bricole surtout avec de telle machine. J'ai eu une mésaventure avec ma dégauchisseuse y'a 6 mois de ca.
Mais avec un minimum de précautions et en ne faisant pas n'importe quoi y'a pas de soucis.

Pour en revenir au travail en avalant, c'est certain que c'est contre nature mais cette machine a été fait pour travailler comme ça. Pourquoi et comment j'en sais rien mais le fait est que ça marche très bien.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
JKL a dit:
Je viens de tomber sur ce post et j'ai les cheveux qui se dressent sur la tête quand je lis que vous travailler en avalant avec ce type de machine. C'est suicidaire car vos petits bras vont être incapables de contrer le couple d'un moteur de 2-3 cv faisant tourner une scie de 300 mm de diamètre tournant à grande vitesse si la lame engage...
Bonjour,

Je reviens ici, à la suite de questions posées dans un autre sujet, sur la scie radiale.

Eh oui, JKL, sur cette machine, on scie bien en avalant. Ce n'est pas "suicidaire" du tout, c'est le contraire qui le serait !
Observe de près la conception de la machine, la nature des lames qu'on y monte, et la façon dont on doit s'en servir, tout deviendra plus clair.

Ici, on parle beaucoup des qualités et des défauts des machines à bois ou à métaux mais on ne parle presque jamais des compétences et de l'expérience de ceux qui les utilisent.

La 2 CV et la Ferrari sont toutes deux d'excellentes voitures, chacune dans sa catégorie, c'est indiscutable.

Si une 2CV peut être conduite sans trop de risques par un débutant, en revanche, une Ferrari ne peut être mise dans les mains de n'importe qui sans que le conducteur n'ait une solide connaissance des trajectoires, des accélérations et des freinages, s'il ne veut pas se transformer très vite en chair à saucisses.
Les reflexes de conduite, adaptés à la situation de l'instant, doivent être immédiats, à la fraction de seconde près. Et ils ne s'acquièrent qu'au prix de l'apprentissage, de la mise en pratique et de l'entraînement intense.
Si la 2 CV peut pardonner beaucoup au conducteur inexpérimenté, une Ferrari ne sera pas aussi indulgente. Elle sera la première à réagir très vite, et pas forcément comme l'aurait souhaité son chauffeur trop optimiste.

C'est la même chose avec une scie radiale comme, d'ailleurs, avec toutes les machines à bois, à part peut-être, la scie sauteuse... :lol:
Il ne suffit pas de prendre un bout de bois et d'appuyer sur un bouton en croyant que c'est aussi simple.

Non seulement il faut apprendre à s'en servir en toute sécurité, mais il faut d'abord avoir parfaitement compris l'action et la réaction des outils de coupe face aux matériaux à travailler.
Les angles de coupe, le nombre de dents des lames, le sens du fil du bois sont aussi de la plus grande importance...
Cette connaissance, permet de comprendre les particularités de fonctionnement de chaque machine, donc celles de la radiale, et de travailler avec le maximum de sécurité.

Donc, le plus grand danger potentiel vient beaucoup plus de l'utilisateur qui aura négligé d'étudier de très près les détails de fonctionnement de sa machine, que de la machine elle-même.

Ce qui est "suicidaire", c'est de faire l'impasse sur cette formation et surtout, de ne pas la mettre en pratique.

Dans tous les domaines, la sécurité passe avant tout par la connaissance la plus approfondie possible et sa mise en application, plutôt que par des gadgets, accessoires et réglementations multiples qui tendent à déresponsabiliser l'utilisateur et à lui procurer une fausse confiance en lui.


Pour rester dans les comparaisons automobiles, combien de conducteurs savent réellement comment s'engager et sortir correctement d'un simple rond-point ?
Et parmi ceux "qui savent" (ou croient savoir ?), combien le font ?
 
M
meyer 38
Nouveau
20 Juin 2011
1
je veut passer ma radial 1875 dewalt triphasé en monophasé

bonjour, je vais surement partir à la retraite d'ici peu et j'ai une radial 1875 dewalt triphasé, je souhaite la passer en monophasé pouyr pouvoir l'emmener avec moi et pouvoir continuer à m'en servir.
y aurait il une personne pouvant me faire suivre la documentation que je ne trouve plus ou de me dire la marche à suivre
merci d'avance
 
R
rockalolo
Nouveau
11 Jan 2011
16
belgique
j'ai une dewalt 110 je dois aussi la régler et je me demande comment faire
je dois aussi changer le plateau de bois et le guide mais comment faire pourriez vous m'aider
merci
 
Haut