huile de coupe oxyde telle ?

  • Auteur de la discussion patrol59
  • Date de début
W
warthog
Apprenti
En théorie, si c'est bien dosé il ne devrait pas y avoir de risque pour tes glissiéres.

Il faut graisser les glissiéres dés que tu utilise ton tour, même si tu n'utilises pas le lubrifiant.

Perso, je n'aime pas l'huile soluble! c'est trop d'entretien.....trop de risque qu'il "tourne" et te bouffe le bac de la machine, et le reste....
 
J
jcb
Compagnon
Bonjour!
Normalement les huiles solubles incluent des anti oxydants. Il faut respecter le dosage préconisé par le fabricant.
Par contre, on nous a toujours appris(au lycée pour moi) à nettoyer et essuyer les machines apres une journée de travail.
Un passage au chiffon huilé sur les glissières pour finir ne peut pas faire de mal.
Bonne soirée.
 
G
gaston48
Compagnon
Les synthétiques sont encore plus vicieuses. Avec les huiles solubles
il faut contrôler l’alcalinité avec des bandes PH
Comme warthog, qui est décolleteur, et préfère l’huile entière,
je n’aime pas
Ici ça concerne un tour, mais dans tous les manuels de marques de
fraiseuses disponible ici, tous, déconseillent de remplir les machines
à l’huile soluble mais plutôt avec des huiles entières…
 
Y
yayalabricole
Apprenti
Bonjour.
Pour l'huile de coupe le dosage est trés important,mais
Il est préférable d'essuyer ce qui se dépose sur les glissieres aprés la journée de travail.
Penser également pour égaliser l'usure des glissieres
A reculer le trainard et le transversal a fond de course tout les soir si possible.(Cela permet également de simplifier le huilage de celle-ci salutations
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
yayalabricole a dit:
Bonjour.

A reculer le trainard et le transversal a fond de course tout les soir si possible.(Cela permet également de simplifier le huilage de celle-ci salutations

Ceci est recommander par les constructeurs et rarement appliquer, combien de fois que j'ai utiliser un tour et ne pouvant pas aller mettre le trainard au bout du banc c'est inimaginable je peut affirmer aux moins 50%.
Et le but de cette recommandation c'est d'uniformisé l'usure sur tout le banc au moins une fois par semaine.

A +
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
Re
ouais.... :oops: ....tu bosses 30 heures sur 200 ou 300mm devant le mandrin...c'est pas un aller retour à fond de banc qui va corriger quoique ce soit....juste pour nettoyer et huiler les glissières... :roll: ..
on fait tous pareil! rien :roll:
A+
Robert
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
re

Salut robert, c'est évident ce que tu dit çà ne ne va pas uniformisè l'usure sur tout le banc, on utile tous nos machines à 90% que sur le quart de leurs capacité, il n'empêche que c'est préconisé par les constructeurs. Tu seras d'accord avec moi ci tu pousse toutes les semaines les charoits à font çà leurs fait pas de mal c'est valable pour toutes les machines.

A+
 
F
Foxtrot
Compagnon
On ne peut pas généraliser les liquides de refroidissement.

Sur la mienne, il est indiqué que ça protège seulement un court moment (une nuit??) et que ça permet de mettre moins de lubrifiant...

Si je dois faire aller une machine le lendemain, je laisse tout ainsi et je n'ai pas de problèmes.



Castrol Cutting Fluids, Cooledge BI

A non-phenolic general purpose soluble cutting fluid for use in a wide range of machining operations with a wide variety of materials.

Suitable for use with steel and cast iron components
Good anti-corrosion properties, short term protection against rust between machining operations
Wide range of applications allows the reduction of cutting fluids required in the machine shop
Recommended concentrations: 2 to 5%
Retractometer factor: 0.9
Milky white emulsion
 
c.phili
c.phili
Compagnon
quitte a me faire passer pour un couillon mais on emplois où je bosse (dans le béton) de l’ huile de décoffrage, cette huile empêche les coffrage métallique de rouiller et évidemment est soluble pour pouvoir se mélanger a l'eau de gâchage, une fois mélanger a l'eau elle devient blanche comme l'huile soluble mais entière elle est bien plus liquide, pour passer dans les pulvérisateurs, je me demande ce que ça donnerais en tournage :wink:
J’en ai 8000 litres qui on prit la flotte et qui sont devenu inutilisable parce que de petits cristaux se forme une fois mélangé a l'eau et qui bouche les gicleurs mais dans le cas d'arrosage pour l'usinage ça n'a pas d'importance
 
Berola
Berola
Compagnon
Bonjour
Pour faire de l'huile de coupe économique et soluble il faut prendre de l'huile de colza ajouter du détergent de vaisselle pour assurer sa miscibilité avec de l'eau , diluer le mélange et c'est tout !
quelquefois j'y rajoute un peu de soufre en poudre .

@+
 
G
gaston48
Compagnon
L’huile soluble est idéale pour l’usinage, ça refroidit et ça lubrifie et c’est
agréable à l’utilisation aussi, un coup de soufflette et la pièce est propre
et sèche, pour prendre une cote ainsi que l’outillage : mandrin, étaux etc
tout ce qui est apparent ou l’eau peut s’évaporée. Seulement voilà, il
y a les infiltrations : entre la table et l’étaux, à l’intérieur du mandrin,
au niveau de l’assemblage du mandrin et du nez de broche, sans parler
du diviseur ou du plateau circulaire et là c’est la cata ! oh ça parait anodin
pas de rouille rouge, mais un oxyde ferrique noir avec une corrosion bactérienne
à l’odeur typique on gratte un peu et c’est plusieurs dixièmes de bouffé !
je retape des machines et de l’outillage depuis pas mal de temps et
avec un défaut de lubrification, l’huile soluble est le pire dégât occasionné
à une machine. Que ce soit au boulot ou chez moi, c’est huile entière,
malgré tous les inconvénients, même dans les rectifs. Mon problème est de trouver une huile
très très fluide qui ne gomme pas. J’avais trouvé une huile de rodage
(honing) l’Honilo red de Castrol mais elle sent très fort et gomme terriblement
Alors je prends de l’huile multigrade auto qui ne gomme pas, dilué dans du
pétrole (de chauffage)… qui s’évapore !. L’idéal serait bien une huile hydraulique
genre ISO 15 ou LHM Citroën
 
A
alain0568
Ouvrier
bonjour a tous,


Gaston 48,peux tu me dire les proportions de ton melange,ca m'a l'air interressant cette mixture! :-D
Merci!
Bonne journee a tous



Alain
 
M
MaX-MoD
Compagnon
Salut,

j'ai fait pareil que Berola, mais j'ai remarqué que mes forêts s'usaient encore moins vite en rajoutant en plus un peu d'huile pour tronçonneuse!
Surtout quant j'ai eu à percer de l'acier sur ma petite perceuse à colonne avec des forêts pas top top :roll:
Je ne pense pas que ce mélange artisanal soit optimal, loin de là, mais pour un usage occasionnel ça me convient!

à voir en revanche si l'ajout d'une peu de désinfectant ne peut pas empêcher la prolifération des bactéries...

Enfin c'est bien mais par contre quel bordel autour de la perceuse! :lol:
 
G
gaston48
Compagnon
alain0568 a dit:
bonjour a tous,


Gaston 48,peux tu me dire les proportions de ton melange,ca m'a l'air interressant cette mixture! :-D
Merci!
Bonne journee a tous



Alain

Il n’y a pas de dosage particulier, la quantité de pétrole (ou kerdane qui est
du pétrole déodorisé) permet d’ajuster la viscosité que tu souhaites.
Quand c’est très fluide, les pièces, les copeaux, la machine, s’égouttent
plus rapidement mais la contre partie c’est que c’est moins lubrifiant...
l’huile moteur est intéressante car elle ne gomme quasiment pas, elle ne fait
pas de dépôt gommeux difficile à dissoudre comme les huiles de coupe
entière spécifiques. La pire que j’ai, comme je le disais c’est une huile de rodage
(honing) de castrol : l’honilo red si tu oublies de rincer un pinceau, il est dur
comme oublié dans la peinture. Mais c’est un super lubrifiant pour l’affûtage
à la meule diamant. Quand on regarde un compartiment moteur, le moteur est
gras mais jamais gommé.

Si tu parcours ce site :

http://www.metalworking.com/Dropbox/piston5-jpg.JPG

de temps en temps sont publiées des photos d’exemple d’usinage pratiquées
dans un magnifique atelier spécialisé dans la restauration de voitures de
collection. Il y a beaucoup de Deckels entre autres, he bien il semble usiner
systématiquement à l’huile entière, regarde l’état de leurs machines et de leurs
accessoires et outillages !!
 
A
alain0568
Ouvrier
Merci pour ces precisions Gaston48!
Je m'en vais me concocter mon melange!
Bonnes fetes a tous!
:-D




Alain
 
J
J-Marc13
Apprenti
Bonsoir messieurs et Pattrol59,
c'est effectivement LA question que je me pose depuis assez longtemps;
L'huile de coupe est-elle compatible avec les glissières et autres ? :roll:
Lorsque j'étais tourneur-fraiseur, j'utilisais une huile soluble qui mélangée à l'eau devenait blanche vous devez certainement la connaître, mais elle laissait aussi une désagréable odeur avec le temps.
"Chez moi" dans les débuts j'utilisais ce type d'huile soluble "blanche" mais mes glissières ont morflées ( petites tâches ) mais, je n'aimes pas.
Depuis peu j'utilise ce produit : Lub 21 de chez KF.
Mais n'ayant point de viscosimètre il m'est donc difficile de proportionner comme il ce doit.
Donc, j'ai fait l'essai d'usiner à l'huile entière et c'est un plaisir pour nous deux ( mes glissières et moi ).
Bien sûr, le temps me donnera peut-être raison ou tord mais apparemment je ne suis pas seul à m'interroger. :siffle:

P1010678.JPG
 
BILLY12
BILLY12
Compagnon
Bonsoir,
Qu'est ce que vous faites de l'huile quand elle est pourrie ? :sad:

Je me souviens, quand j'étais au lycée certaines machines (surtout l'été) dégageaient une odeur pestilentielle. On avait l'impression qu'un rat avait dû ce noyer dans le bac à huile. :shock:

Cela m'arrive quelque fois avec mes machines à fil pourtant ce n'est que de l'eau. Dans ce cas, je balance toute la flotte à l'égout, je rince toute l'installation avec de l'eau propre, je refais le plein d'eau, recharge la cartouche du circuit de déionisation avec de la résine neuve.

Et ça repart :-D
 
J
J-Marc13
Apprenti
Bonsoir BILLY12,

Qu'est ce que vous faites de l'huile quand elle est pourrie ?
- je filtrais ce mélange en y ajoutant très peu d'eau de javel .....
puis un collègue m'a offert ce bidon KF, et la question ne se pose plus tant que ?!
le temps me l'indiquera je pense.
 
L
LERIAU
Apprenti
Liquide de coupe

Bonjour
Si l' huile soluble refroidit bien les pièces ,il est aussi vrai que le moindre "oubli " de nettoyage se solde invariablement par une oxydation , et ce très vite ! L' huile entière est très bien car elle rempli les 2 fonctions : refroidissement et graissage . Le problèmatique , c' est qu' on s' en met partout dès qu'on touche à quelque chose ! Pour ma part , en outillage , je faisais mes ébauches à l' huile ( Au pinceau et le moins possible ) je nettoyais soigneusement et faisais mes finitions à sec , une fois les pièces refroidies pour avoir des cotes réalistes ! Ainsi , en partant en retraite ,42 ans plus tard , j' ai laissé un 575 HBX CAZENEUVE , un 120 VM SCHAUBLIN et une fraiseuse 1 N schaublin en super état ! Je souligne quand même , au passage , que personne ne m' a remercié pour ça , mais ce n' était pas mon objectif , heureusement !
Salutations
 

Sujets similaires

J
Réponses
94
Affichages
3 359
roland88
roland88
M
Réponses
21
Affichages
2 517
Marc14
M
Haut