Grand tour SOMUA et autres machines du Plateau des Capucins (ex-arsenal de Brest)

  • Auteur de la discussion FB29
  • Date de début
F

FB29

Rédacteur
Bonjour,

Ici on parle des machines (lien) ..

Aussi Voir la pièce jointe documentation_capucins_brest_machines_ateliers.pdf [div=none][arrow][/arrow][/div]

"Tour Somua 1940. D’une longueur de 22 m, le Tour Somua fut acheté par les Allemands à l’entreprise Somua en 1940. Il permettait l’usinage des lignes d’arbre porte hélices. Celles de la Jeanne d’Arc y auraient été façonnées." Crédit DCNS
Tour Somua D2535 Bte 248a  At machines 11 DCNS Recadrée.jpg


Tour Somua.jpg


"Aléseuse Asquith à montant mobile 1er décembre 1950. L’aléseuse Asquith permet un déplacement longitudinal et vertical de la broche. La pièce à usiner était fixée et la machine se déplaçait. Cette machine permettait l'usinage de pièces importantes, en particulier des safrans. Les safrans des bâtiments « Meuse », « Durance » et plus généralement des bâtiments ravitailleurs, ont été usinés sur cette aléseuse Asquith." Crédit DCNS
Aléseuse Asquith D2535 Bte 248a  At machines 09 DCNS recadrée.jpg

Aléseuse Asquith.jpg



"Grand marbre.
Le marbre fait partie intégrante de l’ensemble du complexe industriel des Capucins. Toutes les pièces à usiner, aléser, raboter, ajuster étaient préalablement tracées sur le marbre. C’est sur le marbre que les représentants syndicaux prenaient la parole, si bien que cet élément est un véritable symbole de la condition ouvrière."
Marbre Traçage avant usinage d'un safran de frégate 1986 Collection privée recadrée.jpg

Marbre Traçage.jpg


"Aléseuse Richards 1er décembre 1948. L’aléseuse Richards était utilisée pour la reprise des paliers des lignes d'arbres. Par rapport aux dimensions des pièces alésées sur l’aléseuse Asquith, les pièces usinées par cette machine étaient de plus petite taille. La machine était fixe et la pièce à usiner se déplaçait." Crédit DCNS
Aléseuse Richard D2535 Bte 248a  At machines 13 DCNS recadrée.jpg

Aléseuse Richard.jpg



"Raboteuse Berthiez
1er décembre 1949. Cette machine était utilisée pour usiner les rainures de clavetage (système d’assemblage), notamment pour les arbres de sous-marins." Crédit DCNS
Raboteuse Berthiez 1963 DCNS Recadrée.jpg

Raboteuse Berthiez.jpg


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
B

brise-copeaux

Compagnon
C'est bien la raboteuse que l'on vois sur la doc.:-D
 
Y

Yoda78

Compagnon
J'arrive un peu tard , mais c'est juste fantastique des machines comme ca. Quel expertise pour monter, regler et operer ces monstres !
Vraiment merci FB29, super.
 
A

albatros_del_sur

Compagnon
Bonsoir,
J'admire le savoir faire qui leur permettait de mettre bout à bout les parties de la crémaillère par exemple sans que la jonction soit visible. C'est comme si c'était d'un seul morceau. Combien de ces artistes nous reste-t-il encore capables de telles prouesses?
 
R

roland88

Compagnon
Bonjour a tous,
magnifique ces monstres..j'en ai vu fonctionner quelques uns....
c'est bien de les conserver, mais combien de personnes vont passer a coté sans rien y comprendre......
Il aurait été interessant de les munir de quelques matériaux pour des démos....
ou mieux, une vidéo sur grand écran ....
 
F

FB29

Rédacteur
Bonsoir,

En complément un site avec des photos d'époque du site industriel (lien) :-D ... On voit le grand tour, l'aléseuse Asquish et la raboteuse Berthiez en action sur différentes pièces en 1986. Les machines sont à cette époque peintes en vert :roll: ... On y voit aussi différentes vues des ateliers avec une multitude de machines plus petites.

En cliquant 2 fois sur les vignettes on a les images plein écran. Exemple avec la reprise d'un arbre de rotor d'alternateur sur le grand tour (lien) ... bluffant :shock: ...

Atelier Capucins.jpg
Atelier Capucins 2.jpg


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
J

JeanYves

Compagnon
Bsr ,

Je tombe sur cet interessant reportage tardivement !
J'avais visite ces ateliers de l'arsenal de Brest dans les année 60 , et je dois dire que je ne m'en rappellais plus . Merci !

La raboteuse un peu mieux , parcequ'il y avait une similaire à l'arsenal de Lorient ( BSM ) , sur laquelle nous avions fait diminuer le format et raboter la surface d'un marbre en fonte de 2500 x 1250 , dans les années 80 .

Les tours verticaux etaient aussi tres impressionnants .
 
Dernière édition:
A

albatros_del_sur

Compagnon
Ah! ça rappelle des souvenirs.... ça permet aussi de mesurer l'évolution des techniques. Bien sûr beaucoup de gens vont passer là sans comprendre, il vont juste voir des grosses machines. Mais d'autres vont apprécier et ils sont plus nombreux qu'on ne pense. J'aimerai bien pouvoir comparer avec les machines de Nantes qui sortent les paquebots villes flottantes actuels.
 
C

champimatic

Compagnon
Bonjour à tous

Super reportage , moi qui voulait revoir Brest et son arsenal je suis super motivé . Ou se situe le départ du téléphérique ?
 
V

vax

Modérateur
En bas de la rue de Siam.
Si tu passes, fait signe ! :)

Merci à FB29 pour ce beau reportage. J'ai une vidéo d'une visite commentée par un ancien, elle a été faite il y a quelques années, les ateliers étaient déjà vides mais pas encore restitués à la ville... Faut que je me décide à vous mettre ça en ligne...
 
C

champimatic

Compagnon
Merçi . Tout près de Recouvrance n fait , le téléphérique traverse La Penfeld si mes souvenirs sont bons ! 1977 c'est pas hier !
 
L

lublub

Ouvrier
Superbe reportage FB29, merci beaucoup. La Bretagne est vraiment lointaine d'ici mais ça me donne vraiment envie...
 
R

romain

Compagnon
Bonjour,
Merci pour ces photos supplémentaires.
Un vrai élevage de tours, quasi que du Cazeneuve, 2 Ernaults Cholets au milieu... ça fait rêver.
Dans le post était évoqué les instruments de mesure pour des tours de cette taille.
Ci joint une photo de ma "collection" de gros palmers Mitutoyo de 1m à 1,5m. Ils sont sales, mais sont stockés à l'abri, je ne pense pas m'en servir un jour, mais au moins ils ne finiront pas à la ferraille.
Bonne journée.
Palmers.jpg
 
B

brise-copeaux

Compagnon
Tu n'as pas le détail du système pour voir de près ce truc ?
A+Bernard
Re,

Hé malheureusement non, dommage a l'époque le téléphone de poche n'existe pas, mais en gros c'est un peu le principe de la vidéo mais pas sur tour.
Pour d'écrire un peu l'engin avec les souvenirs qui me restes, c'est une grosse bague dans laquelle est installer des fraise circulaires"ébauche, inter, finition" cette bague tourne et en tournant fait tourner les fraises...ça c'est la partie actif qui est statique, le tout sur un gros bâti.
Devant un chariot porte barre qui pousse la barre dans la fileteuse"ce porte barre était rallongeable a souhait". L'avance du chariot se faisait par une chaine elle était tendu par un balèze de ressort, ça permettait de rallonger ou de raccourcir la chaine, l'avancement de la chaine était mu par un semblant de réducteur et derrière le réducteur un tas de pignons interchangeables pour avoir le bon pas.

Ça débitait pas mal comme système, un peu chiant a régler d'après le collègue, sur barre dur l'état était plutôt facetté. Il faisait beaucoup de filet trapèze, carré, filet rond aussi très peu d'iso.

Bon bah voilà en gros le principe...je ne sais si c'est assez clair pour vous.

@ +
 
R

romain

Compagnon
C'est le gris, en deuxième plan. Moi non plus, j'en avais jamais vu avant!... Et Je peux encore moins dire avoir utilisé... .
Les autres couvrent la gamme de 1 à 1,5m par 100mm.
 
A

albatros_del_sur

Compagnon
Bonjour,
Un reportage des plus intéressants. Merci de partager tout ça avec nous qui sommes loin. Ça donne envie de retourner y faire un tour!
 
C

champimatic

Compagnon
Bonjour et bonne année à tous

Qui va poster le premier copeau de l'année ?

Blague à part je suis allé à Brest , mais pris par le temps je n'ai pas pu faire un coucou à FB29 tu m'en excusera.
Je suis évidement passé au plateaux des Capucins impressionant pas grand chose à rajouter si ce n'est quelques détails.
On voit que le petit chariot du Grand tour SOMUA possède un autre petit chariot transversal. Certainement pour ne pas changer le réglage de base du transversal . Quelques photos tout de meme.Un support central pour mettre la pièce à hauteur de pointe
IMAG1877.jpg
 
C

champimatic

Compagnon
Et j"ai pas des petites paluche ( à titre d'info je ne passe pas la main dans la trappe AR de mon H130 )
IMAG1875.jpg
 
C

champimatic

Compagnon
Info intéressante sur la pointe tournante. ça laisse reveur!
IMAG1874.jpg
 
C

champimatic

Compagnon
Comment le point de centre devait etre fait ?
 
C

celentano42

Nouveau
Salut les passionnés de belle mécanique. je suis le gérant d'une petite PME équipé en Huron, Gambin et Cazeneuve, je tiens à féliciter l'auteur du reportage.
Ce savoir faire comme précédemment évoqué est bien en train de disparaitre.
Par expérience il est presque impossible aujourd'hui de trouver du monde qui veulent se faire les dents sur du trad et des machines style MU6 ou Gambin 3m alors imaginons même pas sur les bêtes du plateau des capucins.
Concernant la vis mère du tour de 22m, je suis de St Etienne et nous avons un vendeur de machine outil qui vend du très gros, il est implanté dans les anciens bâtiments de la Chaléassiere, il y avait un gros tour hernault dont le banc était en deux partie et bien figuré vous, la vis était aussi en deux partie.
Il y a un emboitement et un goupillage, concernant la réalisation du filetage, je pense qu'il n'est pas réalisé en une seul fois, la vis doit passer dans le plateau du tour.
On commence le filetage par la première section mais on ne débouche pas, ensuite on assemble la section suivante, on se remet dans le pas du filet et vogue la galère ainsi de suite.
La vis sort par le fourreau et est posée sur galet derrière le tour.
Voila c'est mon hypothèse, je peux être complètement à coté de la plaque.
Merci pour tout ce qui est fait sur ce forum, toute fois si vous avez des questions sur les huron MU, Vernier Fv3s, Gambin 3m, Cazeneuve HB et fraiseuse Huré universal 74, hésité pas, c'est mon parc machine.
Ça fait quand de la peine de voir des ateliers comme les capucins ne plus être en activité mais au moins il à été préservé.
 
B

brise-copeaux

Compagnon
Comment le point de centre devait être fait ?

Salut,

Très souvent c'est a main levée avec une équerre à centrer.
Ou si trop patatoide, on peut monter une boite à vis...et là on centre comme ont veux.
La boite à vis c'est l'intermédiaire entre la pièce et la lunette...il y en a trois sur cette vidéo.


Par expérience il est presque impossible aujourd'hui de trouver du monde qui veulent se faire les dents sur du trad et des machines style MU6 ou Gambin 3m alors imaginons même pas sur les bêtes du plateau des capucins.

C'est pas faux, moi c'était tout le contraire, je tenais absolument aller sur grosse machine, avant de partir en retraite j'ai former 5 personnes sur tour de 14 mètres et un seul a tenu le coup.

@ +
 
I

ingenieu59

Compagnon
Bonsoir,

très beau reportage photo , j' avais vu un très court reportage à la télé .
Dans mon coin, quand on demande aux ferrailleurs de détruire même des grands tours, ils sont obligés de s' exécuter .
Une fois , dans un bac, il y avait des tours cazeneuve et fraiseuses huron tous avec visu . Impossible de prendre une seule pièce .

J' aime bien tout ce qui est grosses machines , déjà , rien que le fait de les fabriquer . Il a fallu des machines encore plus grosses.
Bref, impressionnant !!!

Merci pour le partage des photos, avec explications .
 
Dernière édition:
C

celentano42

Nouveau
La crise de 2008 en à dégouté plus d'un et l'éducation nationale j'en parle même pas. c'est un métier technique et stressant aujourd'hui car il faut aller de plus en plus vite pour être compétitif.
 
I

ingenieu59

Compagnon
Bonjour,

c' est surtout qu' à l' heure actuelle, un lycée technique qui n' a pas les moyens d' acheter des centres d' usinage , ferme la section .
Et, toutes les machines partent à la ferraille avec PV de destruction ou directement pour l' Afrique .
 
R

romain

Compagnon
Bonjour,
Non elle ne parte heureusement pas toutes à la ferraille, même si il y a un gaspillage énorme il est vrai, certains marchand en ont acheté de gros stock... dont un dans le sud est qui fourni pas mal de membres ici... .
Mais le souci est qu'il n'y aura quasi plus de machines pour former les plus jeunes... .
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour, et spécialement à André, @FB29

Une autre machine (aléseuse ?).

La machine en photo au #13 , après celle du marbre doit être une aleseuse Asquith 6" spindle floor-type machine boring machine

Aleseuse horizontale sur colonne broche de 127 mm , pièce posée sur taque.
( aie ... :jedwouhor: )

Visible ici sur Practical Mechanic... ( la machine, pas ta.... )

La voici :
Butler1962pg02a.jpg
 

Sujets similaires

xi
Réponses
23
Affichages
2 702
xi
J
Réponses
104
Affichages
8 061
pierrotprunier
P
M
Réponses
4
Affichages
1 340
met6f
M
mvt
  • importantes
Réponses
80
Affichages
37 719
Bernard.L
B
Calamentran
Réponses
4
Affichages
4 316
Calamentran
Calamentran
Haut