Fraiser en avalant, ou opposition ?

K

khaledben18

Nouveau
Quel est la différence entre l'usinage en avalant et conventionnelle et ou on peut utiliser chaque type?
 
D

Dombes69

Compagnon
Bonjour
Il y a le fraisage en opposition et fraisage et avalant .
fraisage en opposition, la direction de l'avance est opposée au sens de rotation de l'outil .
fraisage en avalant fraisage au cours duquel, par rapport à la tête de la fraiseuse, la vitesse des dents en contact avec la matière est dans le même sens que la vitesse de la pièce usinée,
A+
 
D

deuche87

Apprenti
La différence, c'est le sens de l'avance par rapport au sens d'avancement des dents de la fraise...
Sur machines conventionnelles, qui sont principalement équipées de vis et écrous à filetage trapézoidal, le risque c'est que l'effort de coupe entraîne la pièce en rattrappant d'un coup le jeu vis / écrou, ce qui peut conduire à casser la fraise ( et la pièce ). Ceci n'arrive pas dans le cas d'une vis à écrou à billes, qui ont un jeu très faible voire nul et qui équipent la majorité des machines CNC.
Pour ma part, je fais ( en conventionnel) les passes ébauches en opposition et les passes de finition en avalant, et je n'ai pas de problèmes.
 
T

tchitchater

Compagnon
Bonjour

deuche87 à tout dit : le problème c'est le jeu dans le système d'avance; pour moi la même chose : ébauche en opposition et finition (copeau minimum) en finition.
 
D

Dodore

Compagnon
Oui c’est peut être plus joli
moi j’ai appris « avalant » t j’aime bien le risque et le danger que sous entend « avalant »
mais il faut quand même reconnaître que « concordance » est plus adapté
 
C

champimatic

Compagnon
C'est plus poetique, ceci dit je prefère etre en concordance avec la fraiseuse que avalé par celle-ci !
 
Y

yves 26

Compagnon
Bonjour
Sujet simple, mais intéressant
salutation
 
J

JASON

Compagnon
Bonsoir,
Question posée par un prof de fraisage dans un collège technique du Sud-est de la France en 1964... :
"Pourquoi le travail en avalant bien que dangereux donne de meilleurs résultats ?"
C'est moi qui répond :
"Parce que ça taille mieux le fer"
Grosse rigolade (*) dans la salle, le prof s'appelait TAILLEFER...
JASON
(*) C'était le but...
 
K

khaledben18

Nouveau
Merci tous pour vos réponses, ce que je cherche ici c'est l'effet de chaque méthode sure l'état de surface, sur les paramètres de coupe qu'on peut utiliser pour lui et vraiment j'aime bien que vous m'avez alerté sur le danger qu'il représente la négligence de ces différences.
 
D

damy

Compagnon
Oui c’est peut être plus joli
moi j’ai appris « avalant » t j’aime bien le risque et le danger que sous entend « avalant »
mais il faut quand même reconnaître que « concordance » est plus adapté
Et oui !!
Et ce fameux crayon pour repérer le vernier et son rattrapage de jeu .
duo-giant.png
 
O

osiver

Compagnon
moi j’ai appris « avalant » t j’aime bien le risque et le danger que sous entend « avalant »
mais il faut quand même reconnaître que « concordance » est plus adapté
Moi aussi mais il faut juste savoir que "avalant" ne vient pas de la déglutition mais de "aval" comme dévaler. Penser la fraise comme une roue qui dévale une pente. La pente (gravité) entraîne la roue. En opposition c'est la roue qui s’oppose à la gravité pour monter 8-)
Les anglo-saxons pour arranger le tout disent "climb milling = down-milling" pour en avalant (curieux puisque climb veut dire grimper mais il y a une raison) et "conventional = up-milling" pour en opposition. :wink:
 
H

hazet

Compagnon
Bien sur que tu fais tout en opposition.
Juste la passe final en avalant en prenant une lichette
 
D

Dodore

Compagnon
Moi aussi mais il faut juste savoir que "avalant" ne vient pas de la déglutition mais de "aval" comme dévaler. Penser la fraise comme une roue qui dévale une pente. La pente (gravité) entraîne la roue. En opposition c'est la roue qui s’oppose à la gravité pour monter 8-)
Les anglo-saxons pour arranger le tout disent "climb milling = down-milling" pour en avalant (curieux puisque climb veut dire grimper mais il y a une raison) et "conventional = up-milling" pour en opposition. :wink:
Moi , Je ne sais pas d'où ça viens , tu as trouvé une explication qui ne m‘inspire pas
pour moi je resterais avec avalé parce que ça montre bien la pièce avalée par la fraise
 
C

champimatic

Compagnon
Avalant c'est ambigue, se representer la fraise comme un pignon, la piéce comme une crémaillère, et l'on voit que la direction de la force de la dite fraise a la même direction que le déplacement de la pièce, d'ou concordance...
 
K

khaledben18

Nouveau
Que vous disiez concernant un cycle zigzag ou il combine les deux méthodes
 
Dernière édition:
R

rabotnuc

Compagnon
Si j'en crois les livres sur le fraisage: si la fraiseuse n'est pas équipée d'un dispositif de rattrapage de jeu pour fraiser en avalant, il est nécessaire de fraiser en opposition pour ménager noix +vis.
Fraiser en opposition c'est aussi décaler l'axe de la fraise pour que l'effort maximum soit en opposition.
 
M

moufy55

Modérateur
Y’a bien un syndicat ouvrier qui c’est un jour soulevé contre le dogme du sens de fraisage, non ?

Tourneur, Fraiseur, camarades, révoltez-vous, restez libre d’usiner dans le sens de votre choix ! :smt076
 
R

rabotnuc

Compagnon
Tu as pété un cable? pas de politique c'est inscrit dans les règles du forum, alors modére toi!
Je suis surpris que tu considère les livres sur le fraisage comme des dogmes.
 
C

Castor24

Compagnon
Moi, je n'ai aucune compétence en fraisage et les 4 dernières années où j'ai pu commencer à emmagasiner un poil d'expérience, ce sont passées à déployer ce que certain m'ont expliqué ici.

Un jour, en redressant un débit d'alu de 50 d'épais, j'ai voulu fraiser en bout.
Pièce dans l'étau et travail en transversal. Passe de 3..4 mm pour mettre propre le bout brut...

Tête en l'air pour un truc facile, pas de côtes à respecter, j'y suis allé franchement...en avalant !
Etau surement mal serré, il a tourné du jeu des vis dans les rainures, 10° environ, la fraise à avalé la pièce et l'étau.
Mais l'étau a les mors dur et ma fraise c'est cassé les dents ! :oops:

Du coup, le terme avalant c'est imposé comme logique de quelque chose qui mange, mais l'explication d' @osiver me parait tout aussi valable sur l'étymologie, pour moi ces deux explications sont concomitantes, car elles illustrent un effet identique.

A présent, je fais beaucoup plus gaffe. Le truc me reste en mémoire, bien que souvent je termine par une passe de finition en avalant, mais je sais un peu mieux ce que je fais.
 
D

damy

Compagnon
Tête en l'air pour un truc facile, pas de côtes à respecter, j'y suis allé franchement...en avalant !
Etau surement mal serré, il a tourné du jeu des vis dans les rainures, 10° environ, la fraise à avalé la pièce et l'étau.
Mais l'étau a les mors dur et ma fraise c'est cassé les dents ! :oops:

Ne pas tenter un usinage a la 3 tailles en avalant ou une fraise scie . Si vous n'avez pas le choix limité vos passes et un serrage modéré des glissière. Comme cité a plusieurs reprise une passe de finition en avalant présente un meilleur état de surface. Parfois pour une histoire de fainéantise l'usinage en avalant peut rabattre une bavure . Mais en conventionnel avantagé le travail en opposition et dirigé l'effort de coupe sur le mors fixe de l'étau ou des taquets de la table :-D
 
R

rebarbe

Modérateur
Le sens de la vis et le rattrapage de jeu est évidemment la raison principale mais il existe aussi d'autres problème pour certains cas particuliers.

fraisage_opp_aval.gif



Comme tu peux le voir sur ce schéma, la façon dont la lèvre de la dent attaque la matière varie fortement.
En avalant, la dent mord d'abord sur toute l'épaisseur du copeau et garanti que l'on ne passe pas en dessous de l'épaisseur du "copeau minimum"
Dans l'autre sens il y a un risque que la dent ne morde pas la matière, glisse dessus et exerce une force de laminage qui pour certains alliages pourrait entrainer une trempe localisée.
S'en suit un refus de coupe, une irrégularité dans la taille et des dents cassées.
 
P

PUSSY

Lexique
La différence est dans la façon dont la fraise "attaque la matière (sans parler du risque lié au rattrapage du jeu) :
Fraisage.jpg

Dans la fraisage en opposition, les dents de la fraise "attaquent" la pièce avec une épaisseur de copeau nulle, en dessous du copeau minimum. Les dents ne coupent pas immédiatement et écrouissent la surface ! Elles s'abîment prématurément !
Dans le fraisage en concordance, les dents "attaquent" avec l'épaisseur de copeau maximum et terminent la coupe "en douceur". La Fraise travaille dans de meilleures conditions et l'état de surface est meilleur !
Pour vous en persuader, essayez de couper une rondelle de saucisson en commençant "à zéro" et en finissant avec une épaisseur correcte ou en commençant avec une épaisseur correcte et en finissant à zéro !
Rebarbe à été un peu plus rapide que moi !
 
Dernière édition:

Sujets similaires

S
Réponses
51
Affichages
2 031
sweex59
S
yvon29
Réponses
16
Affichages
864
gustavox
gustavox
Coolantom
Réponses
16
Affichages
1 001
kiki86
kiki86
J
Réponses
14
Affichages
1 034
celtic14
celtic14
gégé62
Réponses
28
Affichages
16 021
Jack bel
J
J
Réponses
13
Affichages
1 584
FB29
FB29
S
Réponses
4
Affichages
1 053
rabotnuc
R
U
Réponses
7
Affichages
1 632
R
Y
Réponses
4
Affichages
1 226
Y
Haut