Fabrication d’un plateau de perçage pour poupée mobile

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 361
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je me souviens avoir vu en photo un plateau de perçage fabriqué par Schaublin et destiné à être placé dans le fourreau de contre-pointe. Voir photo 1. Cet accessoire est sans doute destiné à percer des trous de petit diamètre, en dépannage. Il ne comporte aucun dispositif de fixation de la pièce, qui doit donc être tenue à la main, ce qui n’est pas pratique, pas toujours précis, et peut être dangereux.
A ne pas confondre avec un autre dispositif de perçage lui aussi destiné à être placé dans la poupée mobile et destiné à percer des trous radiaux dans des barres, photo 2.

Ce matin, je me suis amusé à fabriquer un accessoire de ce genre, en essayant de l’améliorer :
  • Avec une surface d’appui plus importante,
  • Pourquoi une surface d’appui ronde ? Carrée ou rectangulaire, elle serait plus pratique,
  • Et il fallait prévoir un moyen de fixation de la pièce à percer.
Je suis parti d’une queue CM2 et d’un bout d’alu rond de 55 mm de diamètre. Le bloc d’alu est tourné pour faire un téton, puis quatre trous axiaux sont percés en périphérie, décalés de 90°. Le téton est ensuite goupillé dans un trou percé au niveau du tasseau de la queue CM2. L’ensemble monté est placé dans la broche du tour et la surface libre du bloc est dressée, pour être bien perpendiculaire au banc.

La surface de travail est un morceau de contreplaqué épais de bouleau, cela ne fait pas trop mécanique… mais rien n’empêche d’utiliser autre chose, par exemple une planchette de bois dur ou une plaque d’alu. Ici, fixation avec quatre vis à bois. Les dimensions n’ont bien sûr rien de critique, il suffit que ça ne touche pas le banc. La pièce à percer peut être tenue à la main, ou bien fixée par une ou plusieurs brides (ici des morceaux de fer plat), ou bien encore tenue dans un petit étau fixé sur le contreplaqué. Une fois la surface de travail utilisée plusieurs fois, si elle comporte des trous gênants, il suffit de la changer, ce sera ni compliqué, ni cher…

Je pense que ce petit accessoire peut rendre service. Par exemple à défaut de perceuse, ou bien encore pour utiliser de gros forets à cône Morse inutilisable dans une petite perceuse d’établi. Voire pour faire un alésage si la tête d’alésage peut se monter dans la broche du tour. Je mets donc en ligne. Merci pour votre attention !

1.jpg


2.JPG


3.JPG


4.JPG


5.JPG


5bis.jpg


6.JPG


7.JPG


8.JPG


9.JPG


10.JPG


11.JPG
 
Yourix
Yourix
Ouvrier
24 Fev 2015
332
Isère
Bravo ! Tu viens d'inventer la perceuse à colonne horizontale... Ça à l'air super pratique...:-D
 
Peiro
Peiro
Apprenti
20 Juin 2018
236
Genève
C'est tout à fait ce qui m'est venu à l'esprit: une perceuse à colonne horizontale :wink:
Bons perçages,
P.
 
Haut