Projet Diabolo de ponçage ?

  • Auteur de la discussion franckapik
  • Date de début
F
franckapik
Ouvrier
24 Oct 2017
409
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je souhaiterais réalisé un "double chanfrein" sur du bois (peuplier) épaisseur 3mm en une seule passe. J'ai dans la tête l'idée d'une sorte de "diabolo ponceur" tournant sur un axe.

Existe-t-il déja des machines toute faite de ce type, ou bien je peux me lancer dans une fabrication ? Concernant la fabrication, est-ce qu'il existe déjà des doubles cônes de ponçage ? L'idéal serait une conception avec un convoyeur finalement car je dispose de nombreuses pièces à travailler au quotidien.

J'avoue être néophyte dans le domaine, donc n'hésitez pas à me donner des noms de choses existantes pour aiguiller mes recherches sur internet!

Merci beaucoup !

F.

1602233175545.png
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 480
Lorraine
Tu peux envisager aussi une conception par deux cylindres de ponçage avec une inclinaison inverse ou un seul et deux passes...
1602235565991.png
 
Dernière édition:
M4vrick
M4vrick
Compagnon
12 Août 2015
1 135
Pourquoi vouloir absolument le faire en une seule passe? tu as une contrainte à ce niveau la ?

Pour ce genre d'opération déjà ce n'est pas du poncage mais du fraisage que l'on fait. Il te faut une toupie et la fraise adaptée.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 952
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour, c'est pour faire quoi?
Car en 3 mm, ça change radicalement le Pb
1602235665083.png
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 480
Lorraine
Pour ce genre d'opération déjà ce n'est pas du poncage mais du fraisage que l'on fait.
Cela dépend de ce qu'il veut faire et quel angle il doit obtenir... pas toujours évident de trouver une fraise adaptée...
Il m'est déjà arrivé de le faire pour des usinages particuliers, en faisant une plaque inclinée pour passer mes panneaux de porte dans le bon angle ... mais ça marche aussi à la toupie si besoin ! :wink:
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 874
FR-39Arbois
slt
tu as ce genre d'outil :
voir par ici
n034-enture-male-801034-leman-P-4836393-10577776_1.jpg
mais je suis pas convaincu que faire d'une seul passe soit d'un bon résultat , la moindre irrégularité sera très vite visible pour des petits chanfreins
 
X
XC48
Compagnon
24 Déc 2017
530
Bretagne
est-ce qu'il existe déjà des doubles cônes de ponçage ?
Il existe des manchons de ponçage coniques, tu pourrais peut-être te faire un montage avec 2 cônes montés tête-bêche...
Par contre je ne les retrouves pas sur le net, ceux que j'ai vu ne sont pas à 45°... il faudrait fouiner...
Bonne journée,
 
F
franckapik
Ouvrier
24 Oct 2017
409
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci beaucoup pour la richesse de vos interventions!
Alors pour préciser le contexte, je fabrique des pièces en peuplier/mdf très fins que l'on accroche aux murs.
1602251556895.png

Pour l'instant je ponce à la main les pièces sur une ponceuse stationnaire afin d'éliminer le bord droit et favoriser une finition moins brute.
On retrouve alors ces deux situations ci dessous :
1602251823012.png

Je cherche donc à "automatiser" d'avantage cette étape de construction en réalisant qu'une seule passe.
Le bois étant très tendre, je doute un peu du fraisage et préfère le ponçage qui fonctionne plutôt bien.

J'aime beaucoup l'idée de @Papygraines avec les deux cylindres inclinés. Je pourrais par ailleurs peut-être utiliser ce procédé de part et d'autre de la planche.

Vous savez s'il existe des "mandrins", ou pièces reliées aux moteurs qui pourraient correspondre en terme de taille?

Merci encore !
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 480
Lorraine
Pour te proposer qqchose, il faudrait nous en dire plus sur l'outillage dont tu disposes... et aussi nous donner la taille mini et maxi des pièces de bois que tu veux préparer...
 
F
franckapik
Ouvrier
24 Oct 2017
409
  • Auteur de la discussion
  • #10
La taille des pièces de bois : 490mm x 100mm x 3mm. Je fais de temps à autre du sur-mesure avec des différences de 10cm mais je ne me rends pas compte de la difficulté supplémentaire à permettre un ajustement en fonction de la pièce.
Je dispose de tout l’électroportatif standard, perceuse à colonne, ponceuse calibreuse, scie onglet et une cnc 3 axes avec zone de travail 1.20 x 1.20m. Je peux usiner le bois et les métaux tendres à 0.1mm au moins.
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
440
Molain 39
Bonjour,
Tu pourrais réaliser cet usinage avec une toupie et un outil à géométrie variable.
Les deux lames sont montées à 45 °en opposition.
Le problème , c'est que si tu travailles à la toupie avec un entraineur , la partie usinée sur le guide arrière va être tellement réduite qu'elle risque d'être écrasée !Solution, travailler avec un contre guide , entraineur obligatoire !
Bon courage ,
Lepierre
 
P
paysan
Compagnon
9 Oct 2017
505
70
Bonjour, une défonceuse avec une fraise à 45 ou un quart de rond et roulement pilote ça va pas mal non plus.
Rémi
 
Beniz
Beniz
Nouveau
22 Sept 2019
4
Poitiers
Une simple toupie avec outil a 45, passe avec entraîneur, après j avoue que si tu a pas beaucoup de Ml à faire un bon rabot à main et l affaire est jouer
 
F
franckapik
Ouvrier
24 Oct 2017
409
  • Auteur de la discussion
  • #17
Du coup qu'est ce que vous appelez entraîneur ici ?
 
F
franckapik
Ouvrier
24 Oct 2017
409
  • Auteur de la discussion
  • #18
Ah ce sont des machines comme celle de.la marque holzprofi ? Ça fonctionne pour du 3mm ça ?
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 146
FR 12520
Pourquoi pas, mais ça doit être juste une question de choix , a mon avis c'est le même boulot :wink:.
Ou bien adapter une petite meuleuse d'angle sur un ancien support de scie circulaire portable, et comme la semelle peut se régler ça doit être assez facile de faire une mini table??
 
Beniz
Beniz
Nouveau
22 Sept 2019
4
Poitiers
L’entrai D’une Toupie permet de faire avancer des Piece de bois en sécurité, et le contre guide ( ou guide continue ) est obligatoire vue l’epaisseur
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 146
FR 12520
Merci beaucoup pour la richesse de vos interventions!
Alors pour préciser le contexte, je fabrique des pièces en peuplier/mdf très fins que l'on accroche aux murs.
Voir la pièce jointe 649061
Pour l'instant je ponce à la main les pièces sur une ponceuse stationnaire afin d'éliminer le bord droit et favoriser une finition moins brute.
On retrouve alors ces deux situations ci dessous :
Voir la pièce jointe 649064
Je cherche donc à "automatiser" d'avantage cette étape de construction en réalisant qu'une seule passe.
Le bois étant très tendre, je doute un peu du fraisage et préfère le ponçage qui fonctionne plutôt bien.

J'aime beaucoup l'idée de @Papygraines avec les deux cylindres inclinés. Je pourrais par ailleurs peut-être utiliser ce procédé de part et d'autre de la planche.

Vous savez s'il existe des "mandrins", ou pièces reliées aux moteurs qui pourraient correspondre en terme de taille?

Merci encore !
Pour que ça fasse jolie , et pour suivre la mode actuelle , si c''est pour la vente, il ne faut pas de chanfrein sur ce genre d’œuvre, il faut juste prendre une cale a poncée , avec un papier 320 ou 220 (pas plus gros) et juste faire un cassage d’arête , car contrairement a ce que l'on pense un chanfrein pour des pièces fines, a tendance a alourdir du côté visuel , et très peut a la mode depuis quelque années déjà.
Ou bien faire deux versions,une avec petits chanfrein et une avec cassage d'arête très très léger. :wink:
 
Philippe85
Philippe85
Nouveau
20 Déc 2019
30
Vendée
Sur une telle épaisseur à peu près tout doit fonctionner pour casser les arêtes. Un simple rabot (à recaler) à quelques € monté en fixe avec l'angle voulu mais surtout la profondeur souhaitée dans un guide en bois.

Même un racloir aurait le même résultat. Un montage avec des lames de cutter aurait sûrement le même résultat en positionnant l'angle correctement mais pas de réglage de profondeur facile.

Sauf ponçage ou lame il va être difficile de régler une profondeur et surtout de garder un appui en entrée et en sortie en particulier sur une toupie.

Et la plupart nécessiteront un ponçage fin de finition.

Il manque une information : il y en combien de mètre linéaire pour prendre en compte usure / affutage et intérêt de fabriquer une solution fixe.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 952
FR-91 Brétigny sur Orge
Perso, je ferais comme ça,
reste a voir le guidage....
1602327447037.png
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 146
FR 12520
Sur une telle épaisseur à peu près tout doit fonctionner pour casser les arêtes. Un simple rabot (à recaler) à quelques € monté en fixe avec l'angle voulu mais surtout la profondeur souhaitée dans un guide en bois.

Même un racloir aurait le même résultat. Un montage avec des lames de cutter aurait sûrement le même résultat en positionnant l'angle correctement mais pas de réglage de profondeur facile.

Sauf ponçage ou lame il va être difficile de régler une profondeur et surtout de garder un appui en entrée et en sortie en particulier sur une toupie.

Et la plupart nécessiteront un ponçage fin de finition.

Il manque une information : il y en combien de mètre linéaire pour prendre en compte usure / affutage et intérêt de fabriquer une solution fixe.
Effectivement le ponçage peu poser problème, mais un plateau velcro rigide , ç'est vraiment rigide , pas de risque a l’entrée ou a la sortie de la pièce , je pense???? personnellement je ne me sert que des rigides pour ce qui est cassage d’arêtes , petite ponceuse a variateur , plateau rigide , et sans guide , c'est une question d’habitude .
Pour sont 3 mm, a mon avis , juste un plateau rigide velcro , + le papier, et sans machine, juste un petit coup comme une cale a poncer , et c'est je pense aussi rapide , c'est quand même très petit :wink:
 
F
franckapik
Ouvrier
24 Oct 2017
409
  • Auteur de la discussion
  • #29
Merci encore pour tout cette discussion.
Il est vrai que mon but est de casser les arrêtes du bois, et non un chanfrein important !
Une pièce fabriquée correspond à 9metres linéaires de planche 3mm. Il faut compter les deux côtés de la planche, soit 18metres.
A raison de 30 pièces/mois, je suis à 540m/mois.

Les solutions précédemment citées sont les suivantes :
Cylindre de ponçage, manchon ponçage conique
Fraisage
Toupie avec contre guide et entraîneur
Disques ponçage
Rabot/racloir/montages lames de cutter

Mon but est de réduire le temps liées au ponçage des arrêtes dans la fabrication.

Les disques et cônes de ponçage de style dremel sont envisageables pour autant de mètre ? Est-ce que c'est efficace sans trop faire de consommable ?

Je pensais pas qu'il y aurait autant d'alternative . Ce qui me séduit le plus, ce sont les solutions qui peuvent être un peu plus automatisée de manière à privilégier plutôt le contrôle de la finition que le travail manuel lui même ...
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 480
Lorraine
En travail "bois", on a souvent besoin de faire des séries d'usinage ; on a donc un stock de pièces à passer en amont de la machine, puis passage d'une pièce et sortie sur un autre stockage en aval... Si on doit repasser la pièce pour l'autre face, on en profite pour déjà la retourner, quand tout est passé, on déplace le stock en amont et rebelote !
Bien sûr si tu as une toupie inclinable ou des fers en angle correspondant à ton usinage ou des rouleaux de ponçage... tu peux aussi faire une pièce et autant de passages nécessaires que de côtés à faire... puis une deuxième et ainsi de suite... Avec un entraîneur bien réglé, tu ne gères que entrée et sortie mais ce n'est pas lui qui gèrera le stockage, il te reste donc une bonne partie à faire:smt002
 
Haut