Advertisements

Couples metaliques

  • Auteur de la discussion marco19
  • Date de début
Advertisements
O
oliv
Compagnon
7 Septembre 2007
1 121
LYON
Super, et merci beaucoup, je pense que c'est justement ce que je cherchais !!!!

Mais pourrais-tu expliquer plus en détail à quoi correspondent les chiffres?

Par exemple, si je veux découper du laiton par électrolyse, je peux prendre une électrode inox, c'est ça?
Plus le chiffre est grand, plus l'attaque est rapide et forte, c'est ça?

En tout cas, merci pour le tableau.
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 815
FR-56 Est Morbihan
Merci Marco!
Si j'avais eu ce tazbleau, je n'aurais pas du refaire complètement le régulateur de ma loco qui comportait un boisseau en laiton tournant sur une glace en 316L...
Ce super petit régulateur s'est détruit tout seul pendant une période de repos de 6 mois :-(
Document a conserver précieusement donc! :wink:
Cordialement, Bertrand.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonsoir ,

Etonnant Bertrand !!
Le couple entre du laiton et de l'inox , dans de l'eau salée à 2% est de 400 mV ;
mais dans une atmosphere normale c'est bien inferieur evidemment ! et le laiton aurait du tenir bien plus longtemps .
Enfin l'atmosphere du regulateur est elle normale ?? et il peu y avoir autres chose ??
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 815
FR-56 Est Morbihan
Salut Jean-Yves!
...et pourtant..ce régulateur, tout à fait étanche à 8 bars et d'une très grande souplesse de manoeuvre est devenu impossible à bouger sous pression!
De plus, après cette période d'immobilisation complète il a fallu un gros effort sur le levier de commande pour le décoller ; il était comme soudé!
Après démontage, j'ai trouvé la glace en 316L toute piquetée de minuscules trous au regard du disque du boisseau...
Depuis j'ai monté une vanne à bille qui ne me convient pas ; pas totalement étanche (à environ 180°C tout de même!) et pas assez progressive je vais donc, aidé de ce document, reconstruire mon régulateur tel que l'ami Roland F. m'avait suggéré de le faire.
Ah! il me revient à l'instant que le corps même du régulateur était, lui en acier ordinaire.
Peut être ai-je eu en plus un problème de contamination? Pourtant la glace était intacte aux surfaces de contact avec l'acier.
Amicalement, Bertrand.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Re ,

Enfin je ne sais pas a quoi ressemble ce regulateur ! ?

Logiquement c'est le laiton qui aurait du être attaqué .
Mais les inox sont trompeurs , apres differentes phases d'usinages il est nécessaire de les passiver pour qu'il soient vraiment inoxydables .
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
28 Février 2007
1 815
FR-56 Est Morbihan
Salut Jean Yves!
La chaudière a été passivée, mais la glace en inox était un simple bout de tôle de 2mm de 316L comportant divers perçages.
Malheureusement, je ne me sens pas en droit de diffuser des plans que mon ami avait griffonnés pour moi.
Cordialement, Bertrand.
 
M
marco19
Ouvrier
4 Mai 2007
264
Brive - Correze
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir à tous,

Content que cela vous intéresse.

Les chiffres representent la tension générée par le couple des 2 métaux baignant dans une solution d'eau salée à 2%. Tension qui va generer la corosion d'un ou des 2 metaux avec perte de matiere ou tranformation en oxyde ...
Je ne sais pas si on peut l'utiliser pour de l'usinage.

Pour la petite histoire, on m'a raconté qu'une piece de 10 ou 20 centimes de Francs (laiton ?) aurait percée le fond d'un bateau genre Zodiac mais en tole d'aluminium, en bord de mer.

Cordialement.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Re,

C'est un tableau qui est tres bien , differentes presentations existent .
Domaine surtout connu dans la Marine à l'origine .
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 982
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
Domaine surtout connu dans la Marine à l'origine
J'ai eu l'occasion de naviguer sur un méthanier lors d'essais en mer et de le visiter de la passerelle à l'arbre d'hélice. J'ai été surpris par la taille des armoires d'électronique et de génération de courant continu dédiées à la protection cathodique de la coque.

Les pipe-lines sont un autre gros consommateurs de ce genre de protection.
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonsoir Sulren ,

Cette protection par courant continu , doit s'apparenter au systeme des chauffe eau electrique "anode à courant imposé " ??

Ce qui est bien visible c'est le remplacements des nombreuses anodes en zinc boulonnées sur les coques en acier des bateaux de pèches à chaque carénage .
 
D
diomedea
Ouvrier
15 Septembre 2008
318
Bretagne
Bonjour à tous.
Pour illustrer ce fil, quelques images de ces fameux zincs.

04 novembre 2008 137.jpg


04 novembre 2008 048.jpg


03 novembre 2008 336.jpg
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bonjour,

Merci Diomedia !
Pour ceux que ça interesse , un tableau plus généraliste utilisé dans le batiment ,pour les toitures .

Couplegalva.JPG
 
M
marco19
Ouvrier
4 Mai 2007
264
Brive - Correze
Bonjour,

Pas mal ce tableau, à conserver.

Les blocs de metal sur les coques des bateaux, même ceux en bois, sont des protections passives : ils se sacrifient pour le reste.

Comme le dit Sulren, il y a aussi des systemes actifs qui équilibrent les differences de potentiel pour annuler ce type de corosion.
Par contre ce que j'ignore c'est ou sont prises ces references et ou sont injectés ces courants ?

L'interet d'un forum est le partage des connaissances, et "usinage.com" en est la meilleure image, avec en plus le respect et la courtoisie.
Pourvu que ça dure !!
Cordialement.
Jean Marc
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 982
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Par contre ce que j'ignore c'est ou sont prises ces references et ou sont injectés ces courants ?
Tape "Protection Cathodique" sur gogol et tu trouvera plein d'infos.

C'est devenu un énorme marché, en pleine croissance, surtout pour la protection des installations à terre, comme les installations pétrolières.
Si j'étais jeune ingénieur je me lancerais dans ce domaine, car il y a une belle carrière à faire..... une carrière à se tailler dans la masse.
Il n'est plus question de coller des bouts de zinc par ci par là, mais de faire une étude complète et d'installer des circuits d'injection de courant qui s'adaptent aux variations du milieu, comme le niveau de la nappe phréatique, la conductivité des sols, la mesure des courants vagabonds, etc.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Sujets similaires Forum Date
Tours
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Moteurs thermiques et véhicules associés
Air comprimé, pneumatique, pompe à vide
Transport, levage et manutention
Discussions générales sur la conception
Divers projets et réalisations
Machines a bois
Discussions générales sur la conception
Electronique spécifique CNC
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Air comprimé, pneumatique, pompe à vide
Autres machines outils conventionnelles
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Moteurs thermiques et véhicules associés
Haut