Conseil(s) utilisation chariot élévateur

yateri
Compagnon
23 Janvier 2008
738
Alsace (67)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

nouvel acquéreur d'un Fenwick E15, je suis ouvert à tout conseil d'ordre pratique, d'entretien (mécanique, hydraulique, recharge électrique...) ou encore sécuritaire (je n'ai pas le CACES).

Il est équipé d'un mât triplex permettant une levée jusqu'à 4750mm (c'est surtout pour ça que je l'ai pris).
La batterie est composée de 12 éléments de 2V, d'un ampérage de 1000A (normalement d'après la doc, à vérifier).

Afin de pouvoir circuler sur la voie public, je vais l'équiper des feux réglementaires (à éclats orange, feux avants et arrière, clignotants pas obligatoires je crois).

Je suis toujours à la recherche d'un assurance pas trop chère :wink:


J'ai déjà une question :
j'ai eu avec un chargeur 125A. A priori, c'est un chargeur "rapide", parce que normalement les chargeurs livrés avec les E15 font entre 80 et 90A. Ce chargeur est énorme et il pèse un âne mort : http://www.emmoo.fr/wp-content/uploads/2010/08/chargeur-fenwick-300x225.jpg

Comme je vais être amené à utiliser le chariot à deux endroits, je pensais acheter un deuxième chargeur plus petit (70A), éventuellement en monophasé.
Ces chargeurs (exemple : http://193.164.196.40/images/121/121323161659.jpg) sont riquiqui par rapport au celui que j'ai, est-ce qu'ils seront compatibles avec mon Fenwick ?


Deuxième question, pour le fun : J'aurais à faire 1 à 2km de temps en temps (2 allers-retours vers le maison<>chantier)
Est-ce que quelqu'un a déjà envisagé d'alimenter un chariot électrique avec un groupe électrogène ? :goodman:
A vue d’œil il faudrait un redresseur d'environ 4kW sous 24V (consommation d'environ 160A à la grosse louche), vous en pensez quoi ? :smt003

Merci !

Yat'
 
Dernière édition par un modérateur:
yateri
Compagnon
23 Janvier 2008
738
Alsace (67)
  • Auteur de la discussion
  • #3
En fait les batteries sont en fin de vie, j'ai encore 1h d'autonomie environ (sur les 5 théoriques), donc autant économiser pour le trajet. Cela dit c'est une question vraiment "bonus", j'imagine qu'un groupe électrogène et un redresseur de 4kW reviennent presque aussi cher que des batteries neuves (j'ai un devis à ~2400€TTC).

Je n'ose même pas parler de re-génération :drinkers:

Par contre la question sur le chargeur est quasi essentielle, l'actuel est trop énorme, j'ai pas la place au chaud et ça m'embêterai de le laisser dehors, alors si je peux le revendre et acheter un petit...
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
tu n'a pas besoin que le chargeur ou le groupe electrogene charge a puissance maxi ... un groupe electrogene de 2000w a 200 euro fera ce qu'il peut , et t'evitera la panne seche en rase campagne , même si après avoir vidé la batterie tu dois laisser tourner le groupe 1heure pour rouler 10mn de plus

attention aux vieille batterie , quand elle sont morte c'est des gaspilleur de courant

j'ai utilisé un chariot elevateur un certain temps en y mettant des batterie neuve 4 fois plus petite que d'origine , avec en dessous une quantité de batterrie morte pour faire le bon poid : et ça marchait mieux avec des petites batterie neuve qu'avec des grosse batterie pourrie

c'etait il y a longtemps : a angouleme il y avait michelot un petit fabricant de batterie , qui faisait n'importe quelle dimension de batterie avec des plaque type traction
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
ça c'est un autre probleme ! les elevateur electrique on souvent des pneu plein de petit diametre ! ça s'embourbe dès qu'on met une roue hors du goudron ou d'un sol très dur

pire les caillou s'incrustent dans les pneu et les demolissent : ce n'est vraiment pas pour faire de la route

j'ai essayé d'y mettre des roue a pneu gonflable , mais dans la place disponible les pneu ne suportaient pas assez de charge ... mais a l'epoque je ne connaissait pas les pneu d'avion : il y a des gros avion avec des petite roue trés solide
 
ATV325
Compagnon
14 Décembre 2010
2 277
un autre point à ne pas négliger, même assurer un tel engin doit être conforme au code la route (signalisation) et doit avoir été contrôlé régulièrement par l' Apave, Socotec où autre organisme du même acabit ! Selon les départements le gyrophare peut être obligatoire.

il est de plus interdit de transporter un charge sur la route et il faut protéger les fourches voire les démonter.
 
yateri
Compagnon
23 Janvier 2008
738
Alsace (67)
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour à tous et merci pour vos interventions.

Le Fen a passé une bonne partie de sa vie dans une cours défoncée avec des ornières, des nids de poule et du gravier entre ce qui restait de macadam (défoncé par des manœuvres de poids lourds), donc je ne me fais pas trop de soucis pour le chantier qui l'attend : enrobé presque neuf, dalle en grès, peut-être du concassé (si ça passe). Les pneus sont de vrais pneus gonflés (18x7-8 à l'avant, 15x4 à l'arrière).

Pouvez-vous me conseiller sur :

- la vérification des organes hydrauliques (niveau du réservoir entre autre)

- la vérification et le remplissage des batteries (eau distillée j'imagine)
 
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
711
FR-70Lure
Bonsoir, en ce qui concerne les niveaux, c'est trés simple;
Pour l'hydraulique,fourches au sol, tu remplis le reservoir d'huile.
Pour les batteries, c'est identique a celle d'une voiture ; environ 1 cm d'eau distilée(en principe) au dessus des plaques avant la charge.Attention a ne pas forcer sur l'intensité de charge; ca bouillonne et ca déborde.
Ne charger la batterie que si elle est presque a plat car une batterie est prévue pour un certain nombre de charges (peut-étre 200)et si elle a déja de la bouteille, la capacité va en diminuant.

Cordialement
 
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 590
Le pays du Comté
Bonjour,

ISL a dit:
...
[dropshadow=blue]Pour les batteries, c'est identique a celle d'une voiture ; environ 1 cm d'eau distilée(en principe) au dessus des plaques [glow=blue]avant la charge[/glow][/dropshadow].Attention a ne pas forcer sur l'intensité de charge; ca bouillonne et ca déborde.
:eek: pas du tout ! SURTOUT PAS !

Les batteries de véhicules électriques (VE) sont conçues pour la décharge profonde et forte capacité de stockage d'énergie.
Leur épaisseur de plaque plus importante permet une énergie "fabricable"/stockable pendant plus longtemps (mais ça provoque aussi une plus grande résistance interne = moins de puissance disponible à ses bornes)
Celles pour le démarrage elles sont prévues pour les courants important, leurs plaques sont de faible épaisseur, ce qui donne une très faible résistance interne et la forte puissance instantanée pour démarrer des engins fumants...( mais en contrepartie la capacité est très faible et la tolérance à la décharge profonde quasi nulle )

Les batteries pour VE peuvent aussi sortir des courant importants cela dit (connectique interne et chimie adaptée);
c'est des compromis et affaire de cahier des charges selon la destination mais en général elles sont plutôt orientées énergie massique, pas forte puissance;
ça c'est pour la différence...de taille, comparez un marathonien à un sprinteur tiens :wink:

Ensuite pour LE truc à ne jamais faire:

on ne met JAMAIS d'eau (préférer l'eau déminéralisée d'ailleurs :wink:) avant la charge !

La raison est simple, en se chargeant (désulfatation) le niveau >d'électrolyte< monte et si ça déborde c'est bien de >l'électrolyte< qui déborde :axe: et au revoir la capacité :cry:
La bonne procédure de récupération (la régénération c'est des salades commerciales) c'est une charge lente à faible courant (capacité de la batterie divisé par 20)
et quand le niveau est à son maxi ou presque on peut rajouter de l'eau jusque un peu au dessus du niveau des plaques
(voir la doc du fabriquant sur l'indicateur de niveau)

> Une procédure de mise en eau c'est toujours à faire APRÈS une charge d'entretien !

jamais avant :roll: et ce même pour des batteries à réveiller, dans ce cas la seule différence sera la charge lente.
Et si les batteries ne prennent pas la charge lente c'est un autre problème (cristallisation du sulfate de plomb)
là, en admettant les plaques internes n'ont pas été endommagé par des gonflements (ça se vois), on peut essayer de "casser" une partie plus ou moins importante de ces cristaux en utilisant une tension supérieure à la normale, il faut juste limiter fortement le courant.

ISL a dit:
Ne charger la batterie que si elle est presque a plat car une batterie est prévue pour un certain nombre de charges (peut-étre 200)et si elle a déja de la bouteille, la capacité va en diminuant.
Cordialement
Le conseil plus haut est encore à ne surtout pas suivre (sauf si on se fiche du prix de revient km ou heure de ses batteries et/ou qu'on a besoin du maximum d'autonomie à chaque fois) car la décharge profonde systématique ça revient à faire vieillir >très< rapidement ses batteries.
Si elle est de qualité une batterie plomb, prévue pour les engins industriels élec, a une durée de vie en cycle de plus de 1000 cycles... (1 charge puis décharge= 1 cycle)
mais attention ce ne sont pas des cycles à 100% de profondeur de décharge !!! dans ces conditions ce sera moins de 500 cycles qui seront possibles car ce n'est pas une relation linéaire !
Voyez la batterie plomb (toute batterie en fait) comme une quantité d'énergie >fixe< "produisible" (une batterie c'est une centrale électrochimique)
Du fait de la chimie justement (entre autres) moins on "tape" dans la batterie (décharge peu profonde, courant continu inférieur aux préconisations maxi constructeur) plus elle "durera" longtemps.

yateri,
le mieux est que tu contactes de visu une entreprise de ton secteur spécialisé dans l'entretien de la marque de ton chariot, on en trouve encore...
En discutant amicalement tu tomberas probablement sur un technicien compétent en la matière qui te donnera les bonnes infos de remise en route de ton engin :wink:

à+
Phil
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
une batterie s'use plus quand elle est vide , que quand elle sert normalement ... un cycle entier jusqu'a completement vide l'use beaucoup plus que des multiple petit cycle autour de plein

encore mieux une batterie qui a une faible capacité utile parce qu'elle est resté trop souvent vide , recupère un peut de capacité utile quand elle est utilisé regulierement et maintenue toujours pleine

donc une batterie qui ne tient que 1 heure au lieu de 5 n'est pas forcement completement morte : elle peut s'améliorer en la chargant souvent
 
Tier-I
Compagnon
20 Novembre 2011
1 285
FR- 03420 MARCILLAT EN COMBRAILLE
Bonjour,

Je viens juste apporter une précision concernant l'assurance et l'utilisation sur le domaine public.

Logiquement, ne peuvent circuler que les véhicules immatriculés... Tous les véhicules de chantier non-immatriculés peuvent rouler sur la route que sur l'espace compris entre les panneaux "début et fin de chantier". En dehors de ces panneaux, le porte-engin est obligatoire.
Dans l'hypothèse ou ce véhicule est "immatriculable", il faut avoir le CACES pour rouler sur le domaine public...
Si absence d'immat et de CACES, une simple déclaration chez son assureur pour passer ce risque en RC...

Je dis tout ça s'en en être affirmativement sûr avec textes de loi à l'appui... c'est juste du bon sens et qqs infos récoltées ça et là au cours de ma vie professionnelle.

En ce qui concerne les règles de sécurité, je pense qu'en s'adressant à un établissement qui fait passer des CACES, il est possible de ce procurer le livret d'instruction... Si je savais où se trouve le mien, je me ferais un plaisir de le faire parvenir...

Thierry
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
ne jamais remplir avant la charge ? ne pas faire le niveau maxi avant la charge oui ! mais quand même verifier qu'il y a assez d'eau pour couvrir toutes les electrode : si un element manque d'eau , les remplir pour juste couvrir les electrodes ... faire les niveau exact plus tard en fin de charge quand la batterie sera chaude

attention aux chargeur automatique des chariot elevateur : il sont prevu pour une utilisation industrielle de l'elevateur ou on le decharge un bon coup tous les jours ... il donnent un courant trop fort pour entretenir la charge d'une vieille batterie qui ne sert pas beaucoup : il est interressant de faire un chargeur ou l'on peut choisir le courant et la tension maxi librement pour charger souvent sans user la batterie encore plus

attention encore plus aux vieux chargeur dont la regulation ne marche plus et qui surchargent lamentablement
 
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
711
FR-70Lure
Bonsoir, une petite précision sur les principes de charge des batteries.Tout ce que j'ai écrit est la conclusion de différentes reunions avec la Saft ou nous avions les batteries en location c'est a dire pour 45 engins, 90 batteries. le loueur n'avait pas interet a nous raconter des salades, dès qu'une batterie était HS, c'était pour sa pomme.
Par ailleur,le "bibronage" c'est a dire une petite charge pendant le casse croute vaut une charge complète et, de ce fait reduit sa vie.
Autant d'intervenants, autant d'avis ; bon courage pour trouver la bonne solution de charge.


Cordialement
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut