Comment réctifier un canon concentrique

  • Auteur de la discussion simplet
  • Date de début
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello !
Pour mon travail on envisage de faire la rectification de canon métal dur en interne. L'idée de base c'est:

Exemple de canon metal dur
Dimension du canon fini: d0.35 / D2.00 / H6.00
Tolérence: +/-0.001 pour toute les côtes
concentricité : 0.002 max

Suite d'opération
Découpe d'ébauche dans un barreau: Ø2.02 x6.05
Perçage en érosion
Alésage du diamètre d0.35
Rectification du Ø2.02 à Ø2.00 parfaitement concentrique avec le d0.35

Ma question est: comment procédé pour cette rectification ? quel machine ?

Pour le moment nous avons plusieurs solution, mais elle sont longue et fastidieuse, nous avons la possibilité sur une EWAG de rectifié un arbre à d0.35 avec un mini cône, et chasser le canon dessus, ou alors de finir les canons intérieur extérieur en érosion, mais c'est pas idéal car nous avons des centaines de canon a faire chaque mois et tous de diamètre D et d différent.

J'avais pensé utilisé un petit tour d'horloger, les prendre entre pointes (parfaitement réglé) et les entraîner avec un point de colle, mais il y a peut être une autre idée, ou une machine plus adapté ?

j'attend vos idée :)
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 781
Guipavas (près de Brest)
N'ayant pas d'expérience dans ce domaine je vais lire avec attention.

Naturellement j'aurais cherché à mettre entre pointes sur une rectif cylindrique comme la merveilleuse petite Studer.

Le point de cole de ton idée ne risque t-il pas d'être un problème ensuite ?

Pour que je comprenne, quel est le problème de na pas faire le process dans l'autre sens ?
- décolletage/rectif du cylindre (ou tronçonnage d'une barre déjà calibrée)
- et ensuite perçage, avec une prise en pinces Il doit y avoir moyen de faire traverser le fil...
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #3
le problème en faisant l'inverse est que la reprise au fil par rapport au Ø extérieur est pénible.
Avec une pince tu auras jamais une concentricité à 1 ou 2 millième, il faudra les prendre dans un V trouver le centre en 3 touches ou avec un trou de centrage indexé au V.
Autre solution, c'est d'avoir un posage avec le Ø extérieur exact et venir "chasser gras" le canon dedans, mais avec le nombre de diamètre extérieur différent c'est beaucoup de boulot.

Le plus simple serai donc de faire une reprise de l’extérieur mais si il n'y a pas de solution, je partirai sur la finition de l’intérieur par rapport a l’extérieur.

Pour le point de colle, j'utiliserai de la loctite 480, elle tien bien et s'enlève très facilement a l'acétone.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 781
Guipavas (près de Brest)
Autre solution, c'est d'avoir un posage avec le Ø extérieur exact et venir "chasser gras" le canon dedans, mais avec le nombre de diamètre extérieur différent c'est beaucoup de boulot.
Oui, j'avoue y avoir pensé, le fait que ce ne soit pas de la série avec toujours les mêmes dimensions complique encore l'équation...

[QUOTE="simplet, post: 1010637, member: 16753"
Pour le point de colle, j'utiliserai de la loctite 480, elle tien bien et s'enlève très facilement a l'acétone.[/QUOTE]

Merci pour l'information.
 
messdu74
messdu74
Compagnon
4 Oct 2012
510
Vient de la Yaute
Bonjour,

N’étant pas du domaine aussi, le montage entre pointe sur un tour d'horloger me semble plus rationnel.
Comment envisagez vous la déformation lors de la rectification sur une longueur de 6.000 :smt017 un montage avec deux meules en opposition est t-il viable ?

Pour entrainement vous pouvez utiliser deux cloches avec axes de centrage afin d'entraîner par les flans :???: Mais cela vous oblige a avoir un jeux de cloche par diamètre intérieur :smt012

Excusez ci mes réponses ne sont pas pertinente :oops:
Noel.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 106
F-69400 villefranche sur saone
J'ai pas tout suivi, ou plutôt ,ton problème me paraît très délicat en fonction des contraintes et des dimensions
Déjà pour mieux cerner le problème ,quelques compléments d'informations
Tu parles de métal dur
On désigne souvent de cette façon le carbure metalique: est-ce bien de carbure qu'il s'agit?
Les dimensions
Si j'ai bien compris il s'agit de canon de perçage sans collerette comme ceux ci
http://www.gardette.fr/canons/canons-de-percage-cylindriques
[div=none]
canons-de-percage-cylindriques.jpg
[/div]

Diamètres inter 0,35 mm
Diamètre exter 2 mm
Hauteur 6mm

Tout ça me paraît bien compliqué , par rapport à la matière, et par rapport aux dimensions également par rapport au peu de matière à enlever sur l'extérieur
Les dimension aurait etre " plus mécanique" , c'est à dire avec un diamètre inter au mini de deux mm
J'aurais suggèré de faire le trou , de le roder pour le mettre à la cote
Puis de monter ce canon sur un centreur tres légèrement conique, pour rectifier l'extérieur
Mais là les dimensions, specialement l'alesage, ressemble plus a un travail d'horlogerie et je ne vois pas comment on peut reprendre une telle pièce pour en assurer la concentricité
Bon courage
Je vais faire comme Vax, je vais suivre cette discution
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 781
Guipavas (près de Brest)
Simplet travaille dans l'horlogerie Suisse...
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #8
Hello, merci pour ton message, tu as bien compris, il s'agit de canon metal dur, donc carbure de tungstène, éroder intérieur, et rectification meule diamant extérieur.
Les tolérance et dimensions sont bien aussi petite, les diamètre intérieur varie de 0.2 a 2 mm et les extérieur entre 1.5 et 4 mm. Les hauteur sont toujours de 6 mm.
Les tolérances sont très séré car il s'agit de canon pour des etampe progressive de découpage de pièce horlogère. Donc pas équivalent a des canon de perçage. Les tolérance ne sont pas les même, il y a pas de rayon, il peut y avoir un angle de dépouilles de 5 ou 10 min par côté et la matière est bien en carbure.

En résumé, c'est une belle galère qu'on voudrai amélioré, c'est pour sa que je vient voir ici si quelqu'un a des idée pour rectifiée l'extérieur par rapport a l'intérieur. :)
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Comment est reellement fait le perçage , il y aurait une ebauche , comment ? , puis de l' erosion au fil ??
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #10
Percer par électro érosion, (sur agir drill 20) et erosion au fil sur agir cut 2000S ou makino uph-2 . L'intérieur ne me pose aucun problème, mon souci est de rectifiée l'extérieur concentriquememt .

:wink:
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
C'est que Ø 0.35 c'est faible pour servir de reference pour rectifier l'exterieur !

Si encore il y avait des chanfreins ( points de centre ) sur l'alesage à chaque bout pour rectifier l'exterieur ,
puis ensuite enlever ces chanfreins par une phase finale de rectif
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #12
Je peu faire mes canon plus long et faire un chanfrein qu'on élimine en suite, mais cela implique que le chanfrein (surface de contact si entre pointe ) doit être parfaitement coaxiale et régulier avec le diamètre intérieur... sa rajoute une opération délicate
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 576
59000
Bonsoir,
Les diamètres extérieurs sont fonctionnels sur toute la périphérie ? je pense à un pont
de maintient de la pièce, qui te permettrait de faire au fil quasiment toute la périphérie du dia extérieur
et que tu casses à la fin... et un coup de rectif plane.

Sans chanfrein, j'ai des craintes avec une pointe qui s'appuie sur l’arête du perçage de 0.35
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
Elles sont toutes delicates je crois !

L'ideal serait de faire les operations inter/exter simultanement (sans demontage ) , comme ce n'est apparemment pas possible , il est necessaire d'avoir une surface pour la reprise (chanfreins) .
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #15
Les finir intérieur extérieur j'en ai déjà fait une bonne cinquantaine, sa marche avec un peu d'expérience, voici la manière de procédé:

Découpe ébauche extérieur, découpe ébauche intérieur, finition intérieur, finition extérieur, fixation de l'attache avec de la cole en créant un pont pour amenée la conductivité sur le canon, ébauche de lattache, finition de lattache.

Vos pour le process, par contre faire un trou intérieur de 0.3= 10 min. Faire et finir l'extérieur en collant et tout le tralala = 1h Minimum .

50 a 80 cannon par mois... je préfère chercher une solution rectification de 2 ou 3 centième. Ce sera plus rapide. Mon souci n'est pas de réaliser ces canon, c'est de les réaliser différemment de manière plus rapide et avec moins d'érosion.

Le budget est "illimité " même si il faut faire développer une machine je suis ouvert a toute proposition, idée, etc... si on économise 50h d'érosion par mois, sa fait 600h par ans, on facture 150 € de l'heure, sa représente 90'000€ par ans. Donc trouver une solution, même chère et complexe ce justifie : -)
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
Pour respecter la precision demandée , il n'est pas possible de se prendre entre pointes sur les entrées du Ø 0.35 .
Et une aiguille dans l'alesage de Ø 0.35 ne serait pas suffisamment rigide .

Je me repete , une solution est de faire des chanfreins à 60 ° sur l'alesage qui serviront ensuite pour la reprise en rectification exter , entre pointes .

Ces chanfreins doivent etre fait lors du perçage et etre parfaitement concentriques avec l'alesage .
C'est un peu plus delicat à ce niveau , mais tu prepares l'exterieur en rectif .
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 632
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #17
Pour du perçage on oublie, la précisions est moindre, donc il faudrait les faire au fil, 0.35 sur 6 mm, c'est impossible, en mettant 60° en haut sur 0.1 mm j'aurai un immenses angle en bas du canon. De plus au delà de 3° les machine a file utilise des toroide (guide fil a rayon ) et la précision est moyenne.. (6-7 millième )
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 623
F - 56 Bretagne
Je ne comprend plus ! ? , puisque tu as ecrit ceci plus haut :

Je peu faire mes canon plus long et faire un chanfrein qu'on élimine en suite, mais cela implique que le chanfrein (surface de contact si entre pointe ) doit être parfaitement coaxiale et régulier avec le diamètre intérieur... sa rajoute une opération délicate
Avec l' Agie Drill20 ce n'est pas possible de percer et faire les chanfreins ??
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 576
59000
je partirai sur la finition de l’intérieur par rapport a l’extérieur.
Je pense que cette solution sera plus fiable. Tu risques même d'esquinter les entrées d'alésage avec un montage entre P .

Le posage du rouleau en carbure constitué par un V vertical fixe plus un mors mobile va garantir une bonne verticalité.
De quelles moyens tu disposerais pour te positionner en centre ? palpage, optique ...?

La fabrication des rouleaux finis avant perçage et alésage risque même d’être plus simple, tu as accès a des techniques
de rectif centerless, de rodage plan par exemple, tout ce qui est mis en oeuvre pour fabriquer les galets et aiguilles
de roulements.
 
Haut